Le champagne est un vin de célébration. Pour plaire aux convives, il faut le choisir avec attention et délicatesse. Seulement, il est bien difficile de trouver un champagne rapport qualité/prix sans connaissances particulières. Entre les crus, le type de champagne, le terroir et le statut de l’embouteilleur, les acheteurs s’y perdent. Découvrez ici les critères essentiels pour identifier un champagne par rapport qualité/prix.

Comment choisir un bon champagne ?

Critère n°1 : Le cru

La notion de « cru » en champagne fait référence à la provenance du raisin avec lequel le champagne a été fabriqué. Cette notion s’applique à plusieurs à des communes entières. Ces communes sont classées sur un pourcentage allant de 100% à 80% en fonction de la qualité de raisins qu’elles produisent. Cette classification influe sur le prix de vente du raisin et sur la catégorisation des raisins. On distingue notamment :

  • Le grand cru : champagnes issus des raisins ayant un taux de 100% ;
  • Le premier cru : champagnes issus des raisins ayant un taux de 90 à 99% ;
  • Le champagne : champagnes issus des raisins ayant un taux de 80 à89%.
  • Le champagne de rosé : est la combinaison d’un champagne ordinaire et d’un vin rouge ou vient de la macération de la peau des pinots lors de la vinification ;
  • Le blanc de noir : champagne blanc issu de raisins noirs à jus blancs ;
  • Le blanc de blancs : champagne issu d’un raisin de cépage chardonnay uniquement ;
  • Le champagne brut, sec ou demi-sec : se différencie de par leur taux de sucre par litre de champagne ;
  • La cuvée spéciale, brut réservé, brut premier et grande réserve : n’ont qu’une valeur commerciale pour les grandes maisons ;
  • Le champagne millésimé : se composent de raisons d’une même année en combinant des cépages et des régions.

Critère n°2 : Le statut de l’embouteilleur

Le statut de l’embouteilleur est un critère de choix essentiel pour du champagne. Il donne en effet des informations précises sur les professionnels qui ont élaboré le produit. Grâce à ces données, vous pouvez d’ores et déjà examiner la qualité du produit. On compte :

  • RM ou récoltant-manipulant : le vigneron est à la fois le cultivateur de vigne, celui qui le récolte et celui qui fabrique son propre champagne ;
  • RC ou récoltant-coopérateur : c’est le viticulteur qui récupère son champagne après fermentation et qui va le confier à une coopérative avant la commercialisation ;
  • CM évoque une coopérative de manipulation : il s’agit d’une cave qui prend en charge la fermentation des champagnes d’autres personnes sans pour autant que le propriétaire de ces champagnes soit le propriétaire de la cave de fermentation ;
  • NM ou négociant manipulant : il s'agit de la personne qui prend en charge la vinification et la commercialisation après avoir acheté les vignes auprès des cultivateurs ;
  • SR ou société de récoltant : cette expression désigne une marque commune d’un groupement de producteurs ;
  • MA ou marque d’acheteur : il s’agit de la marque de commercialisation du champagne sans pour autant qu’elle désigne le cultivateur, le récolteur ou le négociant manipulant.

Critère n°3 : La provenance

La provenance du champagne détermine la qualité du raisin, le type de champagne que l'on obtient ainsi que le cépage présent dans le champagne obtenu. Par « provenance », on sous-entend le lieu où les pieds de vigne sont cultivés, puis celui de sa fermentation et enfin celui de sa mise en bouteille. Il arrive que ces lieux diffèrent en fonction du statut de l'embouteilleur. Dans ce cas, le lieu de cultivation prime dans la détermination du type de raisin et du cépage du champagne en question. Sa fermentation et sa mise en bouteille ne déterminent en rien ces deux critères essentiels au choix de champagne, y compris ceux vendus pas chers.

Ces indicateurs permettent de voir non seulement la provenance, mais aussi le nom du vigneron, la date de création ainsi que la teneur en sucre du champagne. Ces renseignements permettent d’évaluer en amont la qualité du champagne. Le statut de l’embouteilleur est la marque de certification du producteur de champagne et permet donc de ne pas tomber sur les bouteilles de champagne, contrefaites.

En outre, la provenance du champagne est un élément clé permettant de déterminer plusieurs autres critères de choix. De plus, amateurs ou connaisseurs, chacun connaît, même de renom, les champagnes venant de telle ou telle région. Cette renommée ne provient pas uniquement de la marque, mais aussi de la région fabricateur du champagne. Et attention, il n'y a pas de différence de goût ni d'apparence entre le champagne et le crémant. Mais on appelle « champagne » le champagne uniquement parce que tout le processus de production (de la récolte à la vinification) a été fait dans la région champennoise.

Critère n°4 : Le Cépage

Il existe un grand nombre de cépages dans le monde. Chaque région a son propre cépage en fonction du raisin utilisé pour la fabrication du champagne. On note les cépages internationaux, les cépages régionaux et même les cépages autochtones. En France, on dénombre une douzaine de cépages principaux dont le Merlot, l'Ugni blanc, le Grenache noir, le Chardonnay et la Syrah.

Les principaux cépages que l'on peut trouver dans un champagne sont le Chardonnay, le Pinot noir et le Meunier. On admet cependant que le cépage Pinot noir est le meilleur parmi les grandes variétés de cépages qui existent dans tous les vignobles. Chacun de ces 3 cépages pour le champagne apporte à la boisson un caractère unique :

  • Le Pinot noir amène au champagne un arôme de fruits rouges ainsi qu'une puissance et un caractère fort au champagne ;
  • Le Meunier apporte au champagne une souplesse tout en gardant un côté fruité et doux ;
  • le Chardonnay est le cépage de la finesse, offrant un goût floral au champagne en améliorant le breuvage au fil du temps.

Critère n°5 : La marque

Il existe quasiment autant de marques de champagne que de domaines de production. Les plus notoires sont bien évidemment Ruinart, Deutz, Roederer, Moët et Chandon. La marque influence le prix et influence également le choix des connaisseurs ainsi que le choix des personnes n’ayant pas une grande connaissance du champagne. Il est toujours bon de se fier à la notoriété de la marque pour ne pas regretter votre achat, à condition d'y mettre le prix ! Voici quelques points à savoir concernant les marques :

  • Certaines marques achètent les vignes à un cultivateur et se chargent de la vinification du champagne. En d'autres termes, elles n'ont pas contribué dès le début à la fabrication du champagne.
  • D’autres marques ont essentiellement un statut de distributeur. Dans ce cas, il est important de lire la provenance, de la date et la région de fabrication du champagne pour en connaître l’origine.
  • Certaines marques donnent leur appellation au champagne parce qu'elles l'ont fabriqué dès la récolte des raisins jusqu’à la mise en bouteille. Ce sont généralement les meilleures marques de champagne.

En outre, la marque de champagne fait la renommée de celui qui le commercialise. Le nom de la marque distingue le champagne des autres en premier lieu, il s’agit de la fenêtre qui mène vers la qualité attendue du champagne.

Critère n°6 : Le type de champagne

Bien que nous n’ayons pas l’expertise d’un œnologue, nous pouvons tout de même reconnaître un bon champagne. Celui-ci ne se démarque pas forcément par le prix ou la marque, les informations le concernant se trouvent sur l’étiquette. Par conséquent, si vous souhaitez trouver un champagne rapport qualité/prix, décryptez bien les indications.

D’une manière générale, il existe différents types de champagnes. Le champagne blanc de blanc est conçu à partir de raisins blancs de Chardonnay. Le champagne blanc de noir est fabriqué à base de raisins noirs de type pinot noir ou pinot meunier. Le champagne rosé est une combinaison entre les raisins noirs et les raisins blancs. Le champagne millésimé est le meilleur étant donné qu’il est fabriqué dans une cuvée exceptionnelle.

Critère n°7 : Le menu

Étant une boisson de table et de célébration, le champagne doit s'accorder avec le menu et ne surtout pas masquer le goût des aliments. Les champagnes puissants se marient parfaitement avec les viandes. Les champagnes rosés accompagnent merveilleusement les crustacés. Le blanc de blanc permet de savourer les huitres et les foies gras. Les millésimes s’accordent avec les caviars et les truffes.

Il faut dans ce cas bien choisir le type de champagne à consommer en fonction des plats pris. Il faut veiller à ce que les saveurs ne s’annulent pas, au contraire, le champagne devrait accentuer les goûts et saveurs du plat. Pour cela, les fabricants ont mis au point différents types de champagnes : le champagne blanc, le champagne brut, le champagne rosé… Chacun d’eux a ses propres saveurs adaptées à différents types d’aliments.

Certains aliments sont cependant incompatibles avec les champagnes. Tel est le cas pour les aliments riches en gras et en épices. Ces saveurs altèrent grandement le goût et la qualité du champagne. Accompagner des pizzas ou un curry avec du champagne n’est donc pas un choix très judicieux.

Critère n°8 : Le moment

La dégustation de champagne est liée généralement à un évènement en particulier. Par conséquent, choisissez-le champagne en fonction de l'occasion à célébrer/remémorer et de son importance. Lors d’une grande fête comme un mariage, privilégiez les champagnes bruts. Puissants et polyvalents, ils se marient bien avec les menus de fête. Peu importe le dessert, vous pouvez servir un verre de champagne demi-sec pour faciliter la digestion et clore le repas en beauté.

Il en est de même pour le champagne brut rosé. Les champagnes blancs de noirs accompagnent les viandes rouges et la gamme blanche de blanc est idéale pour les viandes blanches et les poissons. Il faut aussi savoir que le champagne contient des antioxydants et contribue donc à lutter contre les mauvais cholestérols. Les médecins recommandent donc de boire du champagne le matin au petit déjeuner. Cela permet d’entretenir la santé en protégeant les vaisseaux sanguins, réduisant ainsi le risque de maladies cardiaques.

Découvrez les meilleurs champagnes et toutes les infos essentielles pour mieux les choisir dans notre guide d'achat complet consacré au sujet.

POURQUOI NOUS FAIRE CONFIANCE

  • Indépendance
  • Expertise
  • Engagement

Meilleurtest.fr s'engage pour vous : aucun produit sponsorisé et plus de 4000 guides d'achat en accès libre et gratuit.

Vous pouvez nous soutenir en utilisant nos liens pour faire vos achats (sans surcoût pour vous) ! Cela nous rapporte parfois une commission qui nous permet de rester indépendants. En savoir +

NOUS SOUTENIR

La meilleure façon de nous soutenir est tout simplement d'utiliser nos liens pour faire vos achats. Cela nous rapporte généralement une petite commission (sans surcoût pour vous).

Vous pouvez également faire découvrir notre site à vos amis ou le partager sur les réseaux sociaux :

Dans tous les cas, c'est gratuit pour vous et cela nous permet de garder nos guides d'achat sans aucune publicité et sans aucun produit sponsorisé.

Merci pour votre soutien !

Meilleurtest.fr - les meilleurs comparatifs pour mieux choisir

Chaque mois, Meilleurtest aide plus de 900 000 personnes à mieux consommer.

magnifiercross