Comment choisir son osmoseur ?

par Léon  -
Relu et vérifié par Christine

Boire de l’eau directement du robinet n’est pas recommandé. Or, la majorité des ménages ont cette mauvaise habitude. L’achat de bouteilles d’eau pour la consommation quotidienne nécessite également un certain budget si on compare à la solution des filtres. Cette alternative réduit la pollution tout en contribuant à l’amélioration de notre état de santé. Le choix d’un osmoseur constitue donc un moyen pratique pour économiser et assurer son bien-être. Voici nos critères pour bien choisir un osmoseur.

Comment choisir son osmoseur ?

Critère n°1 : Les dimensions de l’osmoseur et le type

En principe, un osmoseur doit se placer sous l’évier : cela facilitera immanquablement son installation, sa manipulation et son usage. Aussi, assurez-vous que le modèle que vous choisissez affiche des dimensions compatibles à l’espace sous votre évier. À la limite, optez pour un modèle muni d’extensions pour pouvoir l’installer dans un coin dans votre cuisine

  • Osmoseur domestique : Il s’agit d’un dispositif qui va vous servir de filtre à eau, relié directement à votre robinet pour que vous accédiez à l’eau potable. Pour un usage domestique, l'osmoseur peut avoir une hauteur de 40 cm environ. Sa largeur varie entre 30 à 37 cm et sa profondeur de 15 cm pour les plus menus. Ces caractéristiques s’appliquent pour un osmoseur de 5000 L maximum.
  • Osmoseur industriel : Ce type d’osmoseur est habituellement utilisé en usine ou dans un établissement requérant un filtre à eau énorme. Toutefois, tout dépend de la disposition de ce dernier. Pour un osmoseur à capacité de 10 000 L jusqu’à 30 000 L, il mesurera 300 cm avec une largeur de 90 cm ou plus, ainsi qu’une profondeur de 170 cm.

Critère n°2 : L’efficacité

L’efficacité de l’osmoseur sera mesurée via le taux de purification de l’eau après traitement. Selon la machine, elle élimine entre 80 et 99 % des agents polluants et des substances solides contenues dans l’eau du robinet. Notez qu’une bonne qualité de filtration doit se situer au-delà de 90 % et qu’il est impératif que la machine réussisse à filtrer au moins les sédiments supérieurs à 5 microns.

  • Les éléments polluants éliminés sont les débris phytosanitaires comme les insecticides, les herbicides, etc. Ensuite, il y a aussi le chrome, les nitrates, le chlore, le cuivre, les radons et les bactéries, etc., tous des micros particules qu'on retrouve dans l’eau du robinet.
  • Les substances solides filtrées par l’osmoseur semblent des débris organiques provenant de la source de l’eau. Dans la majorité des cas, il est question de résidus de boue ou poussières. Notez que même des particules de sable peuvent être filtrées par l’osmoseur.

Critère n°3 : La capacité de traitement

Ici, il faudra se référer à la capacité du réservoir qui accompagne l’osmoseur. Cela va de 1,5 à 10 L selon les dimensions de l’appareil et le nombre d'utilisateurs potentiels. Si vous êtes nombreux à la maison, misez sur les osmoseurs munis de grands réservoirs. En effet, cela signifie qu’ils sont capables de traiter plusieurs centaines de litres d’eau en une journée.

Par ailleurs, avant de se procurer un osmoseur pour filtrer l’eau, il va falloir déterminer au préalable le débit d’eau au quotidien. Donc, il est indispensable de multiplier le nombre de personnes dans le foyer par le volume d’eau que peut consommer un individu approximativement. Puis, vous serez fixé du volume de réservoir que vous devez acheter.

Critère n°4 : Le système de filtration

Tout osmoseur doit être muni de plusieurs types de filtres pour purifier l’eau comme il se doit. Un modèle d’entrée de gamme en possèdera au moins 3 : le filtre pour les sédiments, le charbon et le filtre à membrane. Les osmoseurs les plus élaborés en contiendront davantage et afficheront ainsi une plus grande efficacité.

  • Filtre pour les sédiments : La principale fonction de ce filtre est l’interception de particules conséquentes dans l’eau. Il peut s’agir de boues ou encore de minéraux tels que le phosphate. Il est également le premier filtre dans un osmoseur.
  • Filtre pour le charbon : Ce deuxième filtre de l’appareil se compose de charbon actif dans le but de débarrasser le liquide des microbes, des résidus de pesticides, etc. Plus particulièrement, il retient le chlore.
  • Filtre à membrane : Faisant partie intégrante des filtres d’un osmoseur, celui-ci favorise l’osmose inverse en laissant passer l’eau et en retenant tous les polluants pas encore filtrés sous la pression osmotique. Cela peut être des débris de médicaments ou de produits chimiques quelconques.

Critère n°5 : Les options supplémentaires

Les fabricants d’osmoseurs cherchent à se démarquer en ajoutant des options supplémentaires et des fonctionnalités plus ou moins pratiques. Ainsi, vous trouverez des osmoseurs munis d’écran LED tactile pour faciliter la manipulation, d’autres qui intègrent un système permettant de chauffer l’eau et d’obtenir de l’eau bouillante au robinet. Dans d’autres termes, ces osmoseurs à paramétrage intelligent vous facilitent la vie étant donné qu’ils ont la possibilité de vous alerter en cas de changement de filtre. Ils produisent autant un volume d’eau impressionnant qui peut varier de 60 L/h.

Critère n°6 : La pression du robinet

Pour qu’un osmoseur soit efficace, il aura besoin d’une certaine pression d’eau lors du filtrage. Voilà une raison importante de connaître la pression exacte de la sortie d’eau de votre robinet. Plus cette pression sera élevée, plus l’osmoseur sera performant. Une sortie d’eau à faible débit réduira fortement les performances de l’appareil.

Un osmoseur affiche un rendement optimal lorsque le pourcentage d’eau sale rejetée est réduit au strict minimum. Afin d’atteindre cet objectif, cependant, une pression de 4 ou 5 bars sera indispensable. L’idéal serait aussi que l’eau soit à une température de 20 °C. Heureusement, il existe une solution si la pression de votre robinet d’eau de réseau est trop faible. Il s’agit de l’installation d’une pompe booster, dont la puissance est aussi représentée en GPD.

Critère n°7 : La dureté de l’eau courante

Si vous souhaitez acquérir un osmoseur des plus performants, il est aussi essentiel de prendre en comptes les paramètres de l’eau à traiter. Il s’agit surtout de connaître la valeur de la dureté de l’eau ou de sa concentration en GH et nitrates NO3. Plus elle sera importante, plus vous devrez acheter un osmoseur à haut niveau de filtration afin de les éliminer de l’eau pour les résidents de votre aquarium.

Vous pouvez connaître la dureté de votre eau ou celle de votre localité en vous rendant sur le site internet du Ministère de la Santé, à la mairie de votre commune, en scrutant votre facture d'eau, par le biais de l'ARS ou simplement en achetant un kit d'analyse du titre hydrométrique (TH) de l'eau. En fonction de la concentration de carbonate de calcium (CaCO3), sachez que le degré de dureté de l'eau peut être classé comme suit :

  • eau douce : de 0 à moins de 60 mg/L
  • eau modérément dure : de 60 à moins de 120 mg/L
  • eau dure : de 120 à moins de 180 mg/L
  • eau très dure : 180 mg/L ou plus.

En prenant connaissance de la dureté de votre eau, vous en saurez davantage sur le nombre de phases de filtration indispensable. Vous pourrez prendre les informations auprès de votre ville ou département de résidence. Sinon, il est aussi possible de faire un prélèvement de quelques centilitres de l’eau de votre robinet pour analyser. Ces prélèvements se feront idéalement sur plusieurs jours successifs. Vous aurez ainsi la possibilité de connaître les pics de concentration et les valeurs minimales.

Découvrez les meilleurs osmoseurs et toutes les infos essentielles pour mieux les choisir dans notre guide d'achat complet consacré au sujet.

POURQUOI NOUS FAIRE CONFIANCE

  • Indépendance
  • Expertise
  • Engagement

Meilleurtest.fr s'engage pour vous : aucun produit sponsorisé et plus de 4000 guides d'achat en accès libre et gratuit.

Vous pouvez nous soutenir en utilisant nos liens pour faire vos achats (sans surcoût pour vous) ! Cela nous rapporte parfois une commission qui nous permet de rester indépendants. En savoir +

NOUS SOUTENIR

La meilleure façon de nous soutenir est tout simplement d'utiliser nos liens pour faire vos achats. Cela nous rapporte généralement une petite commission (sans surcoût pour vous).

Vous pouvez également faire découvrir notre site à vos amis ou le partager sur les réseaux sociaux :

Dans tous les cas, c'est gratuit pour vous et cela nous permet de garder nos guides d'achat sans aucune publicité et sans aucun produit sponsorisé.

Merci pour votre soutien !

Meilleurtest.fr - les meilleurs comparatifs pour mieux choisir

Chaque mois, Meilleurtest aide plus de 900 000 personnes à mieux consommer.

magnifiercross