Les 4 meilleurs couteaux japonais

Nous avons comparé 25 couteaux japonais de Tojiro, Yaxell, Kai et plus pour trouver les meilleurs en 2024.

Recherche par Camille

Si vous êtes un passionné de la cuisine, vous savez peut-être déjà que les couteaux japonais sont d’une qualité irréprochable. Ces ustensiles sont les plus populaires chez les chefs professionnels du monde entier, et le nombre d’utilisateurs de ce type de couteaux a considérablement augmenté ces dernières années. Souhaitez-vous réaliser de bonnes découpes avec les meilleurs couteaux japonais ? Notre guide est fait pour vous.

M Pourquoi nous faire confiance ?

Indépendance : Nous n'acceptons aucune publicité ni aucun placement de produit. Cela nous permet de rester totalement indépendants et de vous recommander les couteaux japonais qui sont vraiment les meilleurs.

Rigueur : Nous avons effectué plus de 26 heures de recherches pour réaliser ce comparatif. Il a ensuite été relu et corrigé par un de nos éditeurs. Nous vous décrivons notre méthode de travail en détail un peu plus loin si vous souhaitez en savoir plus.

Transparence : Nous sommes totalement transparents sur nos sources de revenus et les critères selon lesquels nous avons sélectionné les meilleurs couteaux japonais de 2024.

Le meilleur couteau japonais en 2024

Le choix de la rédaction couteau japonais - Couteau japonais Santoku SHAN ZU

Couteau japonais Santoku SHAN ZU

Ce Santoku SHAN ZU dispose d’une lame en acier inoxydable qui lui permet d’être durable et de résister à l’usure. Léger, tranchant et ultra-fin, il vous aide à découper parfaitement vos viandes, légumes et fruits.

Afficher l'avis complet

Constitué majoritairement d’un acier inoxydable d’excellente qualité, ce couteau japonais d’usage général Santoku offre une bonne résistance et une durabilité exceptionnelle. En effet, la teneur en carbone de sa lame est assez élevée pour lui permettre d’être très rigide et insensible à la rouille, à la corrosion ainsi qu’à l’usure. L’épaisseur de sa lame n’est que de 2 mm et son tranchant est ultra fin. Il découpera finement et d’une manière très nette vos légumes, viandes et fruits.

Sa lame mesure 18 cm et peut couper sans difficulté les gros fruits tels que la pastèque et le cantaloup. La découpe sera aussi facile grâce à son poids léger. Le manche de ce Santoku est en bois de haute qualité. Il convient aux droitiers et aux gauchers, quelle que soit la taille de la main. Bref, ce couteau japonais Santoku SHAN ZU est absolument ce qu’il vous faut si vous êtes amateur de cuisine.

Dimensions ‎31,7 x 4,5 x 0,2 cm
Longueur de la lame 18 cm
Matériau de la lame Acier inoxydable martensitique
Matériau de la manche Bois Pakka
Solidité
Dimensions‎31,7 x 4,5 x 0,2 cm
Longueur de la lame18 cm
Matériau de la lameAcier inoxydable martensitique
Matériau de la mancheBois Pakka
Solidité
Meilleur prix parmi plus de 500 sites. Affichez le comparateur pour vérifier les meilleurs prix actuels.

Le meilleur couteau japonais d'entrée de gamme

couteau japonais - Couteau japonais Nakiri  Fiskars

Couteau japonais Nakiri Fiskars

La lame en acier inoxydable de ce couteau japonais Nakiri garantit une meilleure puissance de coupe. Sa poignée en plastique de haute qualité vous offre une prise en main agréable.

Afficher l'avis complet

Il s’agit d’un couteau japonais à lame rectangulaire utilisé dans la préparation des légumes. C’est aussi le couteau de cuisine idéal pour peler et préparer des fruits ou pour découper des herbes. Ce modèle propose une grande puissance de coupe grâce à sa lame en acier inoxydable japonais extrêmement tranchante. Cette dernière a une longueur de 16 cm.

Sa poignée ergonomique est en plastique de qualité supérieure et ne s’endommage pas facilement. La surface inférieure est constituée d’un matériau doux au toucher et procure un bon maintien. En outre, elle promet un haut niveau de sécurité et une grande praticité grâce à son protège-doigts.

Dimensions 28,3 x 5,5 x 2,4 cm
Longueur de la lame 16 cm
Matériau de la lame Acier inoxydable
Matériau de la manche Plastique
Solidité
Dimensions28,3 x 5,5 x 2,4 cm
Longueur de la lame16 cm
Matériau de la lameAcier inoxydable
Matériau de la manchePlastique
Solidité
Meilleur prix parmi plus de 500 sites. Affichez le comparateur pour vérifier les meilleurs prix actuels.

Le meilleur couteau japonais haut de gamme

couteau japonais - Couteau japonais Jikko

Couteau japonais Jikko

Ultra tranchant et résistant, ce couteau japonais a été forgé dans un acier Damas de 67 couches en respectant purement la coutellerie traditionnelle japonaise. C’est un couteau japonais luxueux.

Afficher l'avis complet

Ce couteau japonais de la marque Jikko est un Gyuto (un couteau de chef cuisinier japonais). Il a été fabriqué dans la pure tradition nipponne et sa lame a été forgée dans un acier Damas HRC60 de 67 couches. Cet acier dispose d’une excellente réputation en matière de tranchant. Sa résistance est inégalable et n’a rien à envier avec les aciers industriels classiques.

Le manche de ce couteau japonais est cylindrique et taillé dans un bois d’érable, puis poli minutieusement. Il est à la fois luxueux et ergonomique. Contrairement aux lames des couteaux occidentaux qui ont un angle de 20 °, celle de ce couteau japonais n’est que de 15 °. Cela lui permet de trancher de manière très efficace et rapide. Vous n’aurez aucun mal à trancher les aliments les plus durs, sans même devoir les forcer.

Dimensions 33 x 4 x 4 cm
Longueur de la lame 20 cm
Matériau de la lame Acier Damas
Matériau de la manche Bois d’érable
Solidité
Dimensions33 x 4 x 4 cm
Longueur de la lame20 cm
Matériau de la lameAcier Damas
Matériau de la mancheBois d’érable
Solidité
Meilleur prix parmi plus de 500 sites. Affichez le comparateur pour vérifier les meilleurs prix actuels.

Le meilleur couteau de chef japonais

couteau japonais - Couteau de Chef Damas

Couteau japonais de Chef Damas

Doté d’une lame miroitante, ce couteau japonais a été forgé dans un acier inoxydable Damas de 67 couches. Elle est antiadhésive, tenace et insensible à l’oxydation.

Afficher l'avis complet

Fabriqué avec un acier inoxydable Damas de 67 couches, ce couteau japonais Santoku possède une lame en miroir. L’acier lui offre une forte ténacité et une bonne résistance à l’oxydation. Il a une netteté 4 fois supérieure à celle d’un couteau en acier normal. Sa poignée est en G10, une matière qui résiste à l’humidité et à toutes les conditions atmosphériques. Par ailleurs, sa prise en main est très confortable.

La longueur de la lame de ce couteau japonais est de 20 cm, l’épaisseur de 2 mm. Ainsi, elle vous permet de couper plus vite. Par ailleurs, le tranchage et le découpage sont très précis ; l’aliment tranché ne sera jamais déchiré. La lame est aussi antiadhésive et dotée d’un motif fantastique. Elle gardera toujours sa couleur.

Dimensions 34 x 0,3 x 4,6 cm
Longueur de la lame Acier allié
Matériau de la lame Acier Damas
Matériau de la manche G10 (un matériau militaire résistant à la chaleur et au froid, imperméable et antidérapant)
Solidité
Dimensions34 x 0,3 x 4,6 cm
Longueur de la lameAcier allié
Matériau de la lameAcier Damas
Matériau de la mancheG10 (un matériau militaire résistant à la chaleur et au froid, imperméable et antidérapant)
Solidité
Meilleur prix parmi plus de 500 sites. Affichez le comparateur pour vérifier les meilleurs prix actuels.

Tableau comparatif des meilleurs couteaux japonais

Voici notre classement des meilleurs couteaux japonais de 2024. Tous les produits présents dans ce tableau comparatif ont été évalués et sélectionnés par la rédaction de Meilleurtest.

Aucun produit sponsorisé
Ce comparatif ne contient aucun produit sponsorisé.
Choix de la rédaction Meilleure alternative
 - Couteau japonais Santoku SHAN ZU
 - Couteau japonais Nakiri  Fiskars
 - Couteau japonais Jikko
 - Couteau de Chef Damas
Couteau japonais Santoku SHAN ZU Couteau japonais Nakiri Fiskars Couteau japonais Jikko Couteau de Chef Damas
ⓘ Nos engagements
ⓘ Comment nous testons
Ce Santoku SHAN ZU dispose d’une lame en acier inoxydable qui lui permet d’être durable et de résister à l’usure. Léger, tranchant et ultra-fin, il vous aide à découper parfaitement vos viandes, légumes et fruits. La lame en acier inoxydable de ce couteau japonais Nakiri garantit une meilleure puissance de coupe. Sa poignée en plastique de haute qualité vous offre une prise en main agréable. Ultra tranchant et résistant, ce couteau japonais a été forgé dans un acier Damas de 67 couches en respectant purement la coutellerie traditionnelle japonaise. C’est un couteau japonais luxueux. Doté d’une lame miroitante, ce couteau japonais a été forgé dans un acier inoxydable Damas de 67 couches. Elle est antiadhésive, tenace et insensible à l’oxydation.
Dimensions ‎31,7 x 4,5 x 0,2 cm 28,3 x 5,5 x 2,4 cm 33 x 4 x 4 cm 34 x 0,3 x 4,6 cm
Longueur de la lame 18 cm 16 cm 20 cm Acier allié
Matériau de la lame Acier inoxydable martensitique Acier inoxydable Acier Damas Acier Damas
Matériau de la manche Bois Pakka Plastique Bois d’érable G10 (un matériau militaire résistant à la chaleur et au froid, imperméable et antidérapant)
Solidité
Meilleur prix

Si vous trouvez une erreur dans le tableau, merci de nous le signaler. Un éditeur vérifira le produit concerné et fera les corrections nécessaires.

Comment nous avons choisi

Pour vous recommander les produits qui sont vraiment les meilleurs, nous avons suivi une méthode de travail rigoureuse qui combine l'analyse des principaux guides d'achats du web, notre propre évaluation de chaque produit, et les avis de centaines d'utilisateurs. Nous utilisons la même méthode de recherche pour tous nos guides d'achat. Par conséquent, si vous êtes familiers de notre travail, n'hésitez pas à passer directement à la partie suivante. Sinon, voici, pas à pas, comment nous avons procédé :

Nous avons commencé par étudier les guides les plus fiables, à la fois internationaux (Goodhousekeeping, Forbes, Standard, Menshealth, Foodandwine, Esquire, Jw-Webmagazine, Nothingbutknives, Foodnetwork, ...) et français. Nous avons également parcouru la presse spécialisée et visionné des tests sur Youtube pour être sûrs de ne rien oublier.

Cette recherche préliminaire nous a permis d'identifier les marques les plus populaires (Tojiro, Yaxell, Kai, etc.), les produits les plus recommandés et les critères de choix les plus importants à prendre en compte. En combinant toutes ces informations, nous avons effectué une première préselection de 25 couteaux japonais parmi les plus populaires.

Pour mieux percevoir les besoins des utilisateurs, nous avons analysé les tendances de recherche sur Google et consulté plusieurs centaines d'avis clients. En plus de cela, nous avons parcouru plusieurs forums en français et en anglais pour y chercher des informations pertinentes (comme sur Reddit et Kitchenknifeforums). Tout cela nous a aidés d'une part à mieux percevoir les besoins réels de la majorité des consommateurs et, d'autre part, à identifier les produits les plus critiqués à retirer de notre sélection.

Nous avons ensuite analysé les caractéristiques de chaque produit et nous les avons confrontées aux critères précédemment identifiés (l’utilisation principale, la forme de la lame, le matériau de la lame, la qualité du manche, etc.). Nous avons également tenu compte des impératifs et souhaits fréquemment exprimés par les consommateurs (qualité, marque, etc.). Au terme de tout ce processus de recherche, nous avons sélectionné les meilleurs couteaux japonais en 2024.

Après avoir sélectionné les meilleurs produits, nous avons effectué quelques recherches supplémentaires pour rédiger ce guide d'achat. Par exemple : nous avons regardé les questions les plus fréquemment posées pour réaliser la FAQ , nous avons cherché des informations générales sur Wikipedia et d'autres wikis, etc.

C'est uniquement après tout ce travail de recherche que nous avons effectué la rédaction de ce comparatif sur les meilleurs couteaux japonais en 2024.

Critères de choix importants

Comment choisir son couteau japonais ?

Une multitude de modèles de couteaux japonais est vendue sur le marché. Mais ils ne se valent pas tous. Pour vous aider à dénicher celui qui est à la hauteur de vos attentes, les critères suivants sont à tenir en compte.

Critère n°1 : L’utilisation principale

Avant d’investir sur un couteau japonais, il est important de bien réfléchir à l’utilisation principale que vous allez en faire, car ils ont tous des fonctions différentes. Si vous souhaitez par exemple découper des légumes, des viandes et des filets de poisson avec un seul couteau polyvalent, vous aurez probablement besoin d’un couteau japonais Santoku.

En plus du Santoku, les couteaux les plus utilisés dans la cuisine nippone sont les suivants :

  • Le Deba : il est prévu pour la découpe du poisson. C’est un couteau qui permet d’effiler les poissons qui possèdent de nombreuses arêtes (sole, raie, dorade, etc.) en raison de sa lame courte et large.
  • Le Sashimi : ce couteau long et rigide permet un geste très précis. Il est aussi spécialisé dans la découpe du poisson, particulièrement pour enlever sa peau. On l’utilise également pour préparer des sushis ou des sashimis.
  •  Le Gyuto : ce nom se traduit par couteau à bœuf. Grâce à sa lame très pointue et plate, il permet une découpe précise de la viande.
  • L’Usuba/Nakiri : ce couteau ressemblant à un hachoir est utilisé par les cuisiniers japonais pour découper les légumes sur une planche à découper.
  • Le Honesuki : c’est un couteau qui ne possède qu’une face aiguisée. Il sert à désosser tout en laissant la viande intacte.

Critère n°2 : La forme de la lame

La lame d’un couteau japonais peut être symétrique. Cela veut dire que son tranchant est en forme de V, comme celui d’un couteau classique. Elle appuie sur les deux parties de l’aliment au moment de la découpe. De ce fait, celui-ci peut être détérioré. Par contre, certains couteaux japonais ont une lame asymétrique, c’est-à-dire qu’il n’est aiguisé que d’un seul côté. Le tranchant est biseauté pour ne pas dénaturer la saveur de l’aliment à découper, car le jus ne s’écoule pas. Cette forme permet aussi une découpe très fine et nette. Les couteaux japonais munis d’une telle lame sont principalement le Deba, l’Usuba, et l’Yanagiba.

Critère n°3 : Le matériau de la lame

Le matériau avec lequel la lame du couteau japonais est fabriquée définit sa durabilité. Il peut s’agir de l’acier Damas, de la céramique ou de l’acier carbone. La lame en acier Damas est composée de nombreuses couches d’acier forgées ensemble. Elle résiste très bien à la rouille et dispose d’une excellente capacité à trancher les aliments. De plus, la régularité de son entretien est moindre. Les couteaux dotés de ce type de matériau sont fiables et esthétiques. Ce sont aussi les plus prestigieux.

Critère n°4 : La qualité du manche

Pour que la coupe soit de bonnes qualités et pour garantir plus de commodité, le manche d’un couteau japonais doit vous offrir une prise en main confortable. Cela dépend principalement du matériau de la manche. S’il est en bois, assurez-vous qu’il est imputrescible ou traité pour plus de durabilité. Pour le métal, optez de préférence pour l’acier inoxydable. Enfin, s’il est en plastique, choisissez celui qui est de haute qualité, car cette matière synthétique se brime facilement s’il est de bas de gamme.

Comment entretenir un couteau japonais ?

Comme tout ustensile de cuisine, un couteau japonais a également besoin d’un entretien. C’est même primordial afin qu’il soit toujours tranchant. L’idéal pour préserver sa durée de vie c’est de l’entretenir correctement en faisant un bon lavage, de soigner ses surfaces de coupe, de l’affûter et de bien le ranger.

Les meilleurs couteaux japonais 1

Le nettoyage de couteau japonais

Que votre couteau japonais soit en acier inoxydable ou en carbone, il faut absolument prendre l’habitude de le nettoyer. C’est-à-dire qu’après chaque utilisation, vous devez absolument le laver avec une éponge savonneuse et le sécher correctement. En effet, vous ne devez pas sécher votre couteau japonais à l’air libre, car il risque de se rouiller. Il se peut aussi que l’acier inoxydable se rouille s’il reste humide trop longtemps.

Évitez également d’utiliser des matériaux abrasifs comme les éponges métalliques, car ils peuvent le rayer de façon féroce. L’utilisation d’un détergent ou liquide vaisselle agressif peut également endommager le manche et le tranchant. Toutefois, la face abrasive en plastique sur l’éponge convient à la plupart des couteaux japonais, mais elle peut également enlever son aspect brillant.

Vérification de la surface de découpe
La qualité de la planchette ou planche à découpe est très importante. En effet, votre couteau japonais doit mordre légèrement dans la planche. Si le matériau de celle-ci est trop dur, le couteau japonais s’émoussera très rapidement. Il est donc recommandé de privilégier l’utilisation d’une planchette en bois ou en plastique. Ces dernières préservent la qualité de votre couteau.

L’affûtage d’un couteau japonais
Un aiguiseur est indispensable pour garder votre couteau japonais toujours affûté. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une pierre à aiguiser, un fusil d’affûtage ou un aiguiseur électrique.

Le rangement d’un couteau japonais
Ranger votre couteau japonais dans un tiroir rempli d’autres ustensiles peut l’abîmer.
Alors, assurez-vous de le placer sur une place bien sécurisée, sur une barre aimantée ou dans un bloc à couteau par exemple. Dans le cas où vous n’auriez plus d’espace pour le ranger, couvrez-le d’un protège-lame en plastique avant de le placer avec d’autres outils.

Quel type de couteau japonais choisir ?

Le couteau japonais existe sous plusieurs types, mais les plus utilisés dans le monde de la cuisine sont : le Santoku, le Sashimi, le Deba, le Gyuto, le Nakiri, le Honesuki et le Sujihiki.

Le Santoku

Parmi les types de couteaux japonais, le Santoku est le plus répandu sur le marché. Caractérisé par une lame légère et courbée, il est assez polyvalent, car il est doté de 3 fonctions : découper, trancher et hacher. Sa signification est d’ailleurs « trois bonnes choses ». Pratique pour traverser les poissons, légumes…, il offre un effet de balancier en raison de sa lame légèrement courbée.

Points positifs :

  • Polyvalent : le Santoku est doté de 3 fonctions principales : découper, trancher et hacher, ce qui en fait un couteau très polyvalent.
  • Facile à manier : grâce à sa lame légère et courbée, le Santoku offre un effet de balancier, ce qui le rend facile à manier lors de la découpe des aliments.
  • Adapté à différents types d’aliments : que ce soit pour traverser les poissons, les légumes ou les viandes, le Santoku est un couteau adapté à de nombreux types d’aliments.

Points négatifs :

  • Moins adapté pour les aliments de grande taille : en raison de sa lame relativement courte, le Santoku peut être moins efficace pour couper des aliments de grande taille, tels que des melons ou des grosses pièces de viande.
  • Moins adapté pour les techniques de coupe spécifiques : bien que polyvalent, le Santoku peut ne pas être le meilleur choix pour certaines techniques de coupe spécifiques, telles que le filetage du poisson ou le tranchage très fin des légumes.

C'est pour qui ?

Le Santoku est idéal pour ceux qui recherchent un couteau polyvalent pour une utilisation quotidienne en cuisine. Sa lame légère et courbée permet de découper, trancher et hacher avec facilité, ce qui en fait un choix parfait pour les poissons, les légumes et bien d’autres aliments. Sa polyvalence en fait un excellent choix pour les cuisiniers amateurs ou professionnels qui ont besoin d’un couteau tout-en-un pour une variété de tâches culinaires.

L’Yanagiba

Également appelé couteau à sashimi, le Yanagiba est dédié aux découpes des sushis. Avec sa lame qui est à la fois longue, pointue, fine et rigide, il ressemble à une épée japonaise. Sa finesse permet d’enlever facilement la peau des poissons. La longueur d’un Yanagiba aide à avoir plus de précision pour trancher. Ce qui le rend indispensable pour les amateurs de sushis.

Points positifs :

  • La lame longue, pointue, fine et rigide permet une découpe précise des sushis.
  • La finesse de la lame facilite l’enlèvement de la peau des poissons.
  • La longueur du Yanagiba offre une meilleure précision lors de la découpe.

Points négatifs :

  • Le Yanagiba est spécifiquement conçu pour la découpe des sushis, ce qui limite son utilisation à cette tâche précise.
  • En raison de sa lame fine et rigide, le Yanagiba peut être plus fragile et nécessiter un entretien plus délicat.

C'est pour qui ?

Le couteau Yanagiba est idéal pour les amateurs de sushis et de cuisine japonaise qui souhaitent réaliser des découpes précises et nettes. Sa lame longue, fine et rigide permet de retirer facilement la peau des poissons et de trancher avec précision. Il est spécialement conçu pour la découpe des sushis et est donc recommandé pour ceux qui préparent régulièrement ce type de plat. Comparé aux autres couteaux présentés, le Yanagiba se distingue par sa lame spécifique et sa fonctionnalité dédiée aux sushis, en faisant un choix incontournable pour les amateurs de cette cuisine.

Le Deba

Un Deba est un couteau de cuisine japonais court et solide. Il sert à lever les filets des poissons et ceux des crustacés. Facile à reconnaître par son dos courbé, il est aussi marqué par une lame épaisse qui est conçue pour résister à de nombreuses arêtes. Mais, la plupart de ce type de couteaux ne conviennent pas aux gauchers.

Points positifs :

  • Le Deba est un couteau court et solide, ce qui le rend facile à manier et à contrôler lors de la découpe des poissons et des crustacés.
  • Sa lame épaisse est spécialement conçue pour résister à de nombreuses arêtes, ce qui en fait un outil durable et fiable pour les tâches de levage des filets.
  • Le dos courbé du Deba facilite le mouvement de balancier lors de la découpe, offrant ainsi une précision et une efficacité accrues.

Points négatifs :

  • La plupart des couteaux Deba ne conviennent pas aux gauchers, ce qui limite leur utilisation pour cette catégorie de personnes.
  • En raison de sa lame épaisse, le Deba peut être moins polyvalent que d’autres types de couteaux japonais, car il est principalement conçu pour la découpe des poissons et des crustacés.

C'est pour qui ?

Le Deba est idéal pour les personnes qui travaillent régulièrement avec des poissons et des crustacés, car sa lame épaisse et solide permet de lever les filets et de résister aux arêtes. Cependant, il convient de noter que la plupart des Deba ne sont pas adaptés aux gauchers. Il est donc préférable de choisir ce type de couteau si vous êtes droitier et que vous avez besoin d’un outil spécifique pour la préparation des poissons et des crustacés.

Le Gyuto

En ce qui concerne le Gyuto, c’est un couteau essentiellement conçu pour découper les bœufs ou les légumes de grande taille. Il possède une lame plus plate pour offrir une puissance de coupe. La longueur de sa lame est généralement de 21 ou 27 cm. Celui qui est à 21 cm est plus facile à manipuler tandis que celui qui mesure 27 cm est plus polyvalent en matière de découpe.

Points positifs :

  • Une lame plate offrant une puissance de coupe pour découper les bœufs ou les légumes de grande taille.
  • Disponible en deux longueurs (21 cm et 27 cm) pour s’adapter aux préférences et aux besoins de chacun.
  • Facile à manipuler avec une longueur de 21 cm, tandis que la version de 27 cm offre une polyvalence accrue en matière de découpe.

Points négatifs :

  • Peut être plus difficile à manier pour les personnes non habituées à utiliser des couteaux de grande taille.
  • La version de 27 cm peut être trop grande et encombrante pour certaines tâches de découpe plus précises.

C'est pour qui ?

Le Gyuto est idéal pour les chefs professionnels ou les amateurs passionnés de cuisine qui ont besoin d’un couteau polyvalent pour découper de grandes pièces de viande ou des légumes volumineux. Sa lame plate offre une puissance de coupe supérieure, ce qui en fait un choix parfait pour les tâches de découpe exigeantes. La longueur de la lame, qu’elle soit de 21 ou 27 cm, permet de choisir en fonction de la préférence de manipulation ou de la polyvalence nécessaire dans différentes situations de découpe.

Le Nakiri ou Usuba

C’est le couteau japonais traditionnel, utilisé uniquement pour la préparation des légumes. Avec une forme rectangulaire et une lame plus lourde, trancher des herbes, de carottes, des choux avec le Nakiri sera comme un jeu d’enfant. De plus, sa forme rectangulaire permet de déplacer les légumes taillés vers un récipient.

Points positifs :

  • Idéal pour la préparation des légumes
  • Lame plus lourde pour une découpe précise
  • Forme rectangulaire pour faciliter le déplacement des légumes taillés

Points négatifs :

  • Utilisation limitée uniquement à la préparation des légumes
  • Peut être moins polyvalent que d’autres types de couteaux de cuisine

C'est pour qui ?

Le Nakiri ou Usuba est idéal pour les amateurs de cuisine végétarienne ou ceux qui préparent fréquemment des plats à base de légumes. Sa lame rectangulaire et plus lourde facilite la découpe précise des légumes, tandis que sa forme permet de déplacer facilement les légumes taillés. Si vous recherchez un couteau spécifiquement dédié à la préparation des légumes, le Nakiri ou Usuba est un excellent choix.

L’Honesuki

Il s’agit d’un couteau japonais qui sert à désosser. Très rigide, sa lame est de forme triangulaire. Ce qui le différencie des couteaux à désosser occidentaux, c’est qu’il offre un désossage plus précis grâce à sa rigidité. Il est parfait pour les volailles, car il possède un bord asymétrique. Toutefois, il existe également sous des modèles à deux bords aiguisés.

Points positifs :

  • Précision accrue grâce à sa rigidité
  • Facilite le désossage des volailles
  • Disponible en modèles à un ou deux bords aiguisés

Points négatifs :

  • Peut être moins polyvalent que d’autres couteaux de cuisine
  • Peut nécessiter un certain temps d’apprentissage pour une utilisation optimale

C'est pour qui ?

Le couteau japonais Honesuki est idéal pour les personnes qui ont besoin d’un couteau spécifique pour désosser les volailles avec précision. Sa lame rigide et sa forme triangulaire permettent un désossage plus précis que les couteaux à désosser occidentaux. Il convient particulièrement aux chefs ou aux amateurs de cuisine qui préparent régulièrement des volailles et qui recherchent un outil de qualité pour cette tâche spécifique.

Le Sujihiki

Généralement appelé couteau à trancher, ce couteau japonais est employé dans la découpe des grosses pièces de viande. Il peut trancher de façon plus droite en un seul passage avec sa la lame est longue et lisse.

Points positifs :

  • La lame longue et lisse permet de trancher de façon plus droite en un seul passage, ce qui facilite la découpe des grosses pièces de viande.
  • Le couteau à trancher est spécialement conçu pour une utilisation professionnelle, offrant une grande précision et une coupe nette.
  • Les couteaux japonais sont réputés pour leur qualité et leur durabilité, ce qui en fait un investissement à long terme pour les amateurs de cuisine.

Points négatifs :

  • Le couteau à trancher peut être plus difficile à manier pour les personnes peu habituées à ce type de lame longue et fine.
  • En raison de sa taille et de sa forme spécifique, le couteau à trancher peut être moins polyvalent que d’autres types de couteaux de cuisine.

C'est pour qui ?

Le couteau Sujihiki est idéal pour les professionnels de la cuisine ou les amateurs passionnés qui ont besoin de trancher de grandes pièces de viande avec précision. Sa lame longue et lisse permet des coupes droites en un seul passage, ce qui en fait un choix parfait pour les chefs qui recherchent une découpe nette et uniforme. Comparé aux autres couteaux japonais présentés, le Sujihiki se distingue par sa spécialisation dans la découpe de viande, offrant ainsi une option spécifique pour ceux qui ont besoin de cette fonctionnalité précise.

Couteau japonais ou couteau français ?

Couteau japonais

Réputés d’être les plus tranchants au monde, les couteaux japonais sont forgés dans un acier très dur. Leur dureté dépasse souvent 58 HCE et offre une coupe plus précise. L’avantage avec ce type de couteau, c’est qu’il également est léger et fin. Par ailleurs, leurs tranchants restent aiguisés plus longtemps.

Cependant, la nature de son acier présente aussi certains inconvénients. Étant donné sa rigidité, la lame devient moins flexible. Ce manque de souplesse la rend facilement cassable en cas de mauvaise manipulation. La lame est aussi plus difficile à aiguiser. De plus, une certaine expertise et un matériel approprié (fusil d’aiguisage en céramique par exemple) sont nécessaires pour l’affûter.

Couteau français

L’acier avec lequel les couteaux français sont fabriqués est moins dur. Leur flexibilité constitue donc leur plus grand atout. Le dos de leurs lames est plus épais et s’affine moins en allant vers le tranchant. Cette caractéristique leur permet d’être plus robustes. Ils sont polyvalents et peuvent être utilisés pour couper aussi bien les aliments durs que ceux qui sont mous, sans se soucier que le tranchant soit endommagé.

Par ailleurs, les couteaux français sont plus faciles à aiguiser grâce à leurs lames moins rigides. Mais leur pouvoir tranchant est plus faible comparé à celui des couteaux japonais. En outre, ils s’émoussent beaucoup plus rapidement et doivent ainsi être affûtés de temps en temps. Leur qualité de découpe est également moins satisfaisante.

Verdict

Si vous êtes en quête d’un couteau robuste capable de couper les os et autres parties dures d’un aliment, privilégiez les couteaux français. Par contre, si vous recherchez un couteau tranchant comme une lame de rasoir, qui peut découper finement les aliments, optez pour un couteau japonais.

Les meilleures marques de couteaux japonais

Selon nous, les meilleures marques de couteaux japonais en 2024 sont Tojiro, Yaxell, Kai, Chroma et Kasumi  :

Tojiro

Tojiro est l’une des meilleures marques de couteaux japonais les plus populaires au Japon depuis plus de 100 ans. En effet, cette entreprise est la seule de coutellerie japonaise qui propose des couteaux d’excellente qualité tout en réduisant les coûts.

La marque Tojiro est fondée en 1955. Elle est spécialisée dans la fabrication de couteaux de cuisine. À l’origine, cette marque se focalise dans la production des couteaux à fruits en acier inoxydable. Vu que les lames conçues avec ce matériau ne sont pas assez tranchantes, la marque s’est innovée tout en se lançant dans la recherche de couteaux coupants. De plus, cette marque a pour objectif de toujours proposer des couteaux japonais convenant aux grands chefs ainsi qu’aux amateurs.

La tradition et l’innovation sont les principales méthodes de fabrication de couteaux japonais Tojiro. Actuellement, cette marque propose des couteaux japonais fabriqués à partir d’acier plaqué. Comme les sabres japonais traditionnels, les couteaux Tojiro sont également forgés à partir de Tamahagane. De ce fait, ils sont durables, tranchants et faciles à utiliser. Leurs couteaux japonais sont vendus à partir de 50 à 200 euros. Les couteaux japonais Tojiro les plus vendus cette année sont Tojiro Western Knife, Tojiro Chef DP Série 21cm FU-808 et Couteau Santoku 17 cm Tojiro dp série.

Yaxell

Une marque héritière de techniques traditionnelles des anciens fabricants de Katanas, Yaxell est fondée en 1932 à Seki, Japon. L’entreprise est spécialisée dans la fabrication d’accessoires de cuisine professionnels. Elle est parmi les fabricants de couteaux de cuisine haut de gamme appréciés par les chefs cuisiniers dans le monde. À l’époque, elle a commencé à fabriquer des couteaux de poche. L’entreprise étend ses catalogues et produits des gammes de couteaux pour tous les travaux de cuisine.

La marque Yaxell propose un large choix de couteaux japonais pour compléter vos ustensiles de cuisine. Parmi les gammes de couteaux japonais, elle propose par exemple le Yaxell Sayaka, Yaxell Zen, Yaxell Gou. Parmi eux, la gamme Yaxell Mon se démarque, car elle comprend tous les types de couteaux de cuisine par exemple, l’office, le désosseur, le Santoku, les trancheurs. Entre autres, les gammes de couteaux sont disponibles selon vos besoins et dédiés surtout pour les professionnels et particuliers. À commencer par les couteaux à pain, les couteaux de chef, les couteaux de poche, les couteaux d’office, les couteaux à jambon, les couteaux à tomates, etc.

Pour fidéliser ses clients, la marque offre des produits de qualité qui répondent à leurs besoins. Elle mise sur le savoir-faire traditionnel et l’utilisation de la technologie pour fabriquer ses couteaux japonais. Ces derniers se distinguent aussi de ses performances et de ses facilités d’utilisation. Un design innovant associé avec de l’esthétique est ce qui résume les gammes de couteaux japonais de cette marque. Cette dernière garantit également la durabilité de ses produits avec un prix très attractif et à la portée de tous.

Kai

La marque Kai a vu le jour en 1908 à Séki par Seishiro Endo. Cette entreprise est spécialisée dans la fabrication des couteaux, des rasoirs et des ciseaux. Kai est reconnue mondialement grâce à la qualité de ces couteaux japonais. Cependant, la marque propose également des outils dans des domaines très variés tels que la coiffure, les loisirs ou encore la chirurgie. Kai dispose d’une gamme de couteaux japonais très reconnue en France : Kai Shun Classic. Notez que les couteaux japonais de la marque Kai détiennent le premier rang en matière de couteaux destinés à la cuisine aux États-Unis.

Les couteaux japonais de la marque Kai se démarquent par leurs designs plaisants et leur qualité de coupe impressionnante. Pour la conception de ses produits dédiés à la cuisine, Kai utilise une technique de fabrication traditionnelle afin d’offrir des couteaux de cuisine plus performants. Sachez qu’en 2011 Kai fabrique et commercialise une gamme artisanale de couteaux japonais, en série limitée et numérotée avec un meilleur rapport qualité/prix.

Chroma

La marque américaine Chroma a vu le jour en 2002. C’est une entreprise experte dans la conception de couteaux de cuisine japonais dédiés à une cuisine occidentale. Les couteaux japonais de cette marque sont très appréciés par de nombreux chefs étoilés dans le monde entier. Chroma propose sur le marché une large gamme de couteaux japonais conçus par des meilleurs artisans.

Parmi sa gamme de couteaux japonais, la gamme Haiku est la plus recherchée et appréciée par ses consommateurs notamment grâce à leur légèreté et leur style très japonais. Il y a également la gamme Type 301 proposant des produits alliant design et qualité de coupe impressionnante. Grâce à leur finesse et leur qualité de coupe, la gamme Kasumi Master-Piece est également très appréciée par les consommateurs. Pour satisfaire les puristes, la marque propose une gamme de couteaux à l’aspect brut très esthétique nommé Aogami. Chroma a également fabriqué une gamme de couteaux japonais artisanaux qui sont équipés des lames forgées dans l’acier. Pour représenter tout le savoir-faire de la marque, la gamme Haiku Itamae est forgée par des maîtres artisans.

Kasumi

La marque de couteau japonaise Kasumi figure parmi les plus grandes marques coutelières japonaises du moment. La marque commercialise dans plusieurs pays du monde des couteaux exclusivement fabriqués dans la ville de Seki, au Japon. Ainsi, cette marque 100% originaire du Japon met en vente des couteaux japonais authentiques.

Les couteaux japonais Kasumi sont réputés pour leur qualité et leur design raffiné, ils offrent une prise en main facile et une maniabilité excellente. D’après plusieurs utilisateurs, les lames des couteaux Kasumi sont bien travaillées et parfaitement aiguisées. La longueur de ces lames varie entre 8 et 24 cm. La composition des lames et la forme des manches diffèrent en fonction de la gamme de couteaux que vous choisissez. À part cela, la marque propose aussi divers accessoires comme des pierres à aiguiser, des blocs couteaux et même des pierres d’aplanissement.

Kasumi met en vente plusieurs types de couteaux japonais, comme le Santoku,le Yanagiba, le Gyuto ou encore le Nakiri, parfait pour le découpage de vos légumes. Les couteaux japonais Kasumi se déclinent également en plusieurs gammes correspondant à tous les budgets. Par exemple, la gamme Kasumi Masterpiece qui est des modèles hauts de gamme fabriqués exclusivement par des artisans de la marque. Pour un budget modéré, il y a la gamme Hammered célèbre pour son rapport qualité-prix imbattable. Mais à part ces deux modèles célèbres qui font la fierté de la marque, il existe encore d’innombrables modèles et types de couteaux japonais chez Kasumi.

Pourquoi acheter un couteau japonais ?

Pour sa finesse et sa légèreté
Si vous optez pour d’autres couteaux ou hachoirs, leur lourdeur rend la découpe difficile. La légèreté d’un couteau japonais vous aide, par contre, à ne pas perdre votre énergie et à couper facilement et rapidement vos aliments. Sa lame est aussi très mince et vous permet d’avoir une tranche très fine.

Pour sa lame en acier de haute qualité
La plupart des modèles de couteaux japonais utilisent de l’acier à haute teneur en carbone. Ils sont souvent combinés à des éléments supplémentaires pour améliorer leur résistance, tels que le nickel, le chrome, le vanadium, le tungstène, le molybdène.

C’est un couteau ultra tranchant et durable
Lorsque vous cherchez à investir sur d’autres couteaux de cuisine, vous devez vérifier leurs tranchants pour ne pas avoir à aiguiser tous les jours. En revanche, les tranchants des couteaux japonais sont plus durables et ne nécessitent que peu d’aiguisage, car ils sont faits à partir d’un acier plus dur et ultra résistant.

Pour son design très élégant
Le design d’un couteau japonais est si minutieusement soigné qu’il vous invite à l’utiliser quotidiennement. Il vous donne ainsi l’envie de toujours cuisiner. En effet, sa lame est souvent ornée de magnifiques motifs et parfois, miroitante. Son manche est aussi très élégant (en bois précieux, en G10, etc.) et plus ergonomique que ceux des couteaux occidentaux.

Pour plus d’efficacité de découpe
Les mouvements de coupe d’un couteau japonais doivent se faire de haut en bas. C’est un peu inhabituel, mais avec le temps et la pratique, cette technique de coupe vous permet de couper avec plus de rapidité et d’efficacité.

Les astuces à connaître pour votre couteau japonais

Appliquez de l’huile sur votre couteau japonais

Même s’il est fabriqué à partir des meilleurs aciers, la plus petite quantité d’humidité dans l’air peut provoquer la formation de rouille sur la lame d’un couteau japonais. La meilleure façon d’éviter cela est d’appliquer de l’huile sur la lame toutes les deux ou trois semaines.

Ne mettez pas votre couteau japonais dans le lave-vaisselle

Tous les couteaux japonais doivent être lavés immédiatement à la main après son utilisation, et avec un détergent doux. Les mettre dans le lave-vaisselle peut abîmer leurs tranchants, modifie la chimie de leur matériau et va les rouiller.

Évitez de couper sur des surfaces dures avec votre couteau japonais

Si vous avez l’habitude de couper directement sur des surfaces dures telles qu’un plan de travail comme l’évier, planche à découper en céramique, bambou, corian ou autres matériaux durs, cela peut émousser facilement votre couteau japonais. Il est donc préférable d’utiliser une planche à découper en bois ou en plastique souple.

Protéger la lame de votre couteau japonais.

La chose que vous devez faire pour préserver la qualité de la lame de votre couteau japonais est d’éviter le froid. Autrement dit, une température froide rend l’acier plus fragile et cassant, comme les aliments congelés. Ayez donc l’habitude de décongeler les aliments qui sortent de votre réfrigérateur avant de les couper avec un couteau japonais.

Vous pouvez réparer la manche de votre couteau japonais.

Le manche en bois des couteaux japonais peut se décaler de sa place. Cela peut être un peu plus difficile à réparer, mais vous pouvez utiliser de la colle forte pour le fixer à nouveau. Il suffit de l’appliquer et de la laisser agir pendant quelques heures avant de réutiliser le couteau.

Questions fréquentes (FAQ)

Quel couteau japonais choisir ?

Le meilleur choix dépend toujours de vos besoins et de votre budget. Cependant, d'après nous les meilleurs couteaux japonais en 2024 sont :

  1. Couteau japonais Santoku SHAN ZU
  2. Couteau japonais Nakiri Fiskars
  3. Couteau japonais Jikko
  4. Couteau de Chef Damas

Quel est le prix d'un couteau japonais ?

Le prix normal d'un couteau japonais va de 20 € à 24 € pour un produit d'entrée de gamme. Il faudra compter autour de 80 € pour un produit haut de gamme. Enfin, le prix moyen réellement payé par les français se situe autour de 25 €.

Cependant, comme nous le rappelons toujours : plus cher ne veut pas forcément dire meilleur !

Quelles sont les meilleures marques de couteaux japonais ?

D'après nous, en 2024, les meilleures marques de couteaux japonais sont Tojiro, Yaxell, Kai, Chroma et Kasumi.

Comment aiguiser efficacement un couteau japonais avec une pierre ?

La façon la plus simple d’aiguiser son couteau japonais est de suivre les étapes suivantes

  1. Mettre le couteau à 45° de la pierre.
  2. Placez la lame perpendiculairement et à plat contre la pierre.
  3. L’aiguiser depuis la pointe jusqu’au milieu de la lame
  4. L’inclinaison doit être de 20 °

Quel est l’usage exact de chaque type de couteau japonais ?

Tout d’abord, les couteaux japonais polyvalents sont le Santoku et le Gyuto. Tandis que le Deba est utilisé pour couper ou préparer les poissons. Pour tailler la viande, le plus adapté est le Sujihiki. Le Honesuki sert à préparer et désosser les carcasses des volailles. Les viandes ou poissons de grandes tailles sont à préparer avec le Maguro. En ce qui concerne le tranchage des sushis ou pour lever les filets, rien ne remplace l’efficacité des couteaux sashimis.

Comment couper avec un couteau japonais ?

Presque tous les couteaux japonais s’utilisent en appuyant tout simplement sur l’aliment à couper. Cela permet de réaliser une coupe parfaite en raison de leur lame rigide. Mais vous devez effectuer un mouvement de bascule lorsque vous hachez des viandes pour éviter d’endommager le tranchant.

Pourquoi privilégier l’utilisation d’un couteau japonais ?

Comparés à d’autres types de couteaux, les couteaux japonais sont plus légers et plus tranchants. Ils sont donc très agréables à manipuler. Leur acier est plus dur et leurs lames sont plus fines. Ce sont exactement les principales raisons pour lesquelles les couteaux japonais méritent d’être privilégiés.

Sources et références

Note : Vous trouverez ci-dessous une partie des sources et références que nos experts ont consultées pour rédiger cet article.
  1. Goodhousekeeping - https://www.goodhousekeeping.com/cooking-tools/best-kitchen-knives/g28541172/best-japanese-knives/
  2. Forbes - https://www.forbes.com/sites/forbes-personal-shopper/article/best-japanese-knives/
  3. Standard - https://www.standard.co.uk/shopping/esbest/home-garden/kitchen/best-japanese-knives-expert-reviews-b919846.html
  4. Menshealth - https://www.menshealth.com/nutrition/g34834330/best-japanese-knives/
  5. Foodandwine - https://www.foodandwine.com/lifestyle/kitchen/japanese-knife-guide
  6. Esquire - https://www.esquire.com/food-drink/food/g39376688/best-japanese-knives/
  7. Jw-Webmagazine - https://jw-webmagazine.com/get-your-best-knife-and-be-a-samurai-in-the-kitchen-616002a3ff66/
  8. Nothingbutknives - https://www.nothingbutknives.com/best-kitchen-knives-from-japan/
  9. Foodnetwork - https://www.foodnetwork.com/how-to/packages/shopping/product-reviews/best-japanese-knives
  10. Wiktionary - https://fr.wikipedia.org/wiki/Deba_(couteau)
  11. Reddit - https://www.reddit.com/r/chefknives/comments/gppnvp/recommendation_for_my_first_high_end_japanese/
  12. Kitchenknifeforums - https://www.kitchenknifeforums.com/threads/buying-advice-japanese-knife-gyuto.38567/
  13. Google Scholar - https://scholar.google.com/scholar?hl=fr&as_sdt=0%2C5&q=Japanese+knife
  14. Youtube - https://www.youtube.com/results?search_query=Meilleur+couteau+japonais

Historique

20 octobre 2021 : Rédaction initiale de l'article

Chaque mois, Meilleurtest aide plus de 900 000 personnes à mieux consommer.

HAUT
magnifiercross