Les meilleures couches lavables en 2020

Une couche jetable pour bébé met 500 ans à se décomposer, et elle contient des substances toxiques. Pour préserver l’environnement et protéger leur tout-petit, de plus en plus de parents utilisent les couches lavables. Le système se compose d’une culotte imperméable et d’une matière absorbante en coton, en microfibres ou en bambou. En dehors du prix, acheter un tel produit exige également de connaître les meilleures marques (Hamac, Bambino Mio, Julia…), la capacité d’absorption et la présence d’une poche à inserts. Alors, quelle couche lavable choisir ?

comparatif : Les meilleures couches lavables 1

Produits

54Produits analysés

Heures

23Heures investies

Sources

26Sources consultées

Avis

452Avis pris en compte

Notre sélection des meilleures couches lavables en 2020 :

Pour savoir comment nous avons choisi, vous pouvez consulter la recherche.

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleures couches lavables 2

Bambino Mio Miosolo motifs Carnaval​ : La meilleure couche lavable en 2020

Les 6 couches lavables Bambino Mio Miosolo Carnaval ont une excellente capacité d’absorption. Fournies avec un rouleau d’inserts et un désinfectant, elles  sont unisexes et de type TE1. Leur taille unique permet de les adapter à différents âges et morphologies, mais pas en dessous de 4 kg.

Bambino Mio nous propose ce pack de 6 couches lavables Miosolo Carnaval. Les superbes motifs évoquent des animaux et des fêtes foraines. Ces couches TE1 sont de taille unique et unisexes. Les bandes velcro ou scratchs permettent d’ajuster les couches à la morphologie de votre bébé ou les replier en accordéon. 

Le noyau intérieur a une grande capacité d’absorption. À l’extérieur, la culotte imperméable forme une barrière contre les fuites et l’humidité. Le tissu est doux et confortable. Le kit contient également un rouleau d’inserts et un sachet de désinfectant Miofresh. Mais gardez à l’esprit que ces couches lavables ne conviennent pas aux bébés de moins de 4 kg.

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleures couches lavables 3

6 couches d’apprentissage Lictin​ : La meilleure couche lavable d'entrée de gamme

Malgré une capacité d’absorption limitée, les 6 couches lavables Lictin seront très bien pour commencer. Fournies avec 6 inserts, elles s’adaptent à l’âge et à la morphologie de bébé, quel que soit le sexe. En plus, ses motifs colorés et fruités ne laisseront pas bébé indifférent.

Ces 6 couches d’apprentissage Lictin sont faites à base de TPU, de microfibres et de fibres de bambou, une matière reconnue pour sa capacité d’absorption. Par contre, elles n’absorbent pas complètement le pipi, à moins d’utiliser 2 inserts. On comprend mieux la présence de 6 inserts plutôt fins dans le kit. Côté imperméabilité, elles sont parfaites même si plus fines que les autres marques.

Ces couches lavables sont de taille unique, donc évolutives. Elles s’adaptent bien à la morphologie de bébé, malgré une certaine fragilité. Nous conseillons notamment de manipuler les boutons pression avec soin. On aime la conception qui empêche l’affaissement de la couche. Le style fruité et coloré attirera sans doute l’attention de bébé. Pour finir, lisez bien la notice avant de laver ces couches.

Excellent

comparatif : Les meilleures couches lavables 4

Bambino Mio Miosolo motifs Prendre le Large​ : La meilleure couche lavable TE1

La magnifique Bambino Mio Miosolo Zèbre peut tenir 3 h. Cette couche lavable TE1 bénéficie d’une grande douceur. Son insert en microfibres absorbe les petites et les grosses commissions. Par ailleurs, elle est aussi facile d’utilisation qu’une couche jetable.

La Bambino Mio Miosolo Prendre le Large arbore des motifs irrésistibles. Il n’y a qu’un seul gousset, mais cela suffit, car l’insert est cousu directement dans la poche. Pas besoin de rajouter autre chose, à part peut-être un voile de protection pour retenir un peu plus les selles.

Cette couche TE1 donnera un gros popotin à bébé. Prévoir donc une taille de pantalon au-dessus de sa taille habituelle. Grâce à sa taille unique, elle servira jusqu’à l’apprentissage du pot et peut tenir 3 h. L’insert intégré dans la poche est en microfibres et les attaches sont en velcro. Aussi simple d’utilisation qu’une couche jetable, la Miosolo Prendre le Large s’avère très douce.

Très bon

comparatif : Les meilleures couches lavables 5

Bambino Mio motifs Baie des Baleines​ : La meilleure couche de bain lavable

Les couches de bain lavables sont plus économiques que leurs rivales jetables. Et à ce jeu, la Bambino Mio taille L se démarque. Douce, magnifique et disponible en 3 autres tailles, elle conviendra pour la plage mais aussi la piscine. Et elle protège très bien des petits accidents dans l’eau.

Difficile de ne pas craquer à la vue des dessins de baleines et des couleurs arborées par cette couche de bain Bambino Mio. Notre choix s’est porté sur la taille L, qui correspond aux enfants âgés de 1 à 2 ans. Il existe cependant d’autres tailles, notamment S pour les 0 à 6 mois, M pour les 6 mois à 1 an et XL au-delà de 2 ans. Vous avez assi le choix parmi 20 motifs.

Bien plus économique que les couches de bain jetables, la Bambino Mio Bai des Baleines est aussi plus écologique. Sa matière absorbante est faite de 80% de coton et 20% de polyester. La culotte imperméable est à 100% en polyester. Les élastiques antifuites retiennent bien petits accidents dans l’eau. Mais comme les autres couches de bain, elle a du mal avec les gros accidents. Enfin, cette couche de bain passe en machine et au sèche-linge.

Voici un tableau comparatif récapitulant les points positifs et négatifs des produits que nous venons de vous présenter :

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleures couches lavables 2

Bambino Mio Miosolo motifs Carnaval

La meilleure couche lavable en 2020​

113 €*

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleures couches lavables 3

6 couches d’apprentissage Lictin

La meilleure couche lavable d’entrée de gamme

33 €*

Excellent

comparatif : Les meilleures couches lavables 4

Bambino Mio Miosolo motifs Prendre le Large

La meilleure couche lavable TE1

26 €*

Très bon

comparatif : Les meilleures couches lavables 5

Bambino Mio motifs Baie des Baleines

La meilleure couche de bain lavable

16 €*

* Prix constaté lors de la dernière mise à jour de l’article, le 9 octobre 2020.

Pourquoi nous faire confiance

Conformément à notre éthique professionnelle, ce guide d’achat est garanti 0% pub, 100% indépendant. Vous êtes donc assuré d’avoir une information objective sur les différents produits que nous présentons.

Pour réaliser ce guide, nous avons appliqué à la lettre notre méthode de travail habituelle :

  1. Nous avons comparé les comparatifs les plus sérieux du web français et international (Que Choisir, 60 millions de consommateurs, Consumer Reports, etc.).
  2. Nous avons consulté les sites de toutes les grandes marques (Bambino Mio, Hamac, Lictin, Julia, etc.) et comparé les caractéristiques techniques de leurs produits.
  3. Nous avons pris en compte des centaines d’avis d’utilisateurs publiés tant sur des sites e-commerce que sur des sites spécialisés.
Au total, nous avons passé des dizaines d’heures à travailler pour vous offrir le guide d’achat le plus complet, synthétique et utile du web.

Comment choisir

comparatif : Les meilleures couches lavables 10

Qu’elles soient vendues seules, en kit de démarrage, kit d’essai ou kit complet, les couches lavables doivent répondre à certaines exigences. Cela concerne notamment l’efficacité contre les fuites, la facilité de port et de lavage, ou encore les coûts engendrés.

La matière absorbante

Avant de choisir la matière absorbante, assurez-vous que la couche en question soit certifiée Oeko-Tex. Cela signifie qu’elle ne présente aucun danger pour de votre enfant. Assurez-vous également que la couche soit bio et confortable. Par ailleurs, il faut que la matière absorbante ait une texture moelleuse et garde les fesses de bébé au sec.

Les matières absorbantes les plus utilisées sont le bambou, le coton, la microfibre et le chanvre. Évidemment, chacune a ses avantages et inconvénients. Le bambou a une capacité d’absorption exceptionnelle et une faible épaisseur. Mais son poids une fois rempli et les inserts en bambou peuvent refroidir les ardeurs.

Parmi les autres matières, le coton et le coton bio sont très classiques. Leur capacité d’absorption n’a rien d’exceptionnel, mais ils se lavent bien et sèchent rapidement. Le chanvre absorbe très bien mais peut s’accompagner de problème d’odeur. Enfin, il y a les couches lavables en microfibres, généralement en nylon et polyester. Elles se lavent bien, sèchent vite, mais ont une capacité d’absorption moyenne.

La taille

Des couches lavables, on en trouve de 5 tailles allant de 1 à 5 : grandes, moyennes, petites et même taille unique. La plupart des marques vantent leurs couches lavables comme adaptées de la naissance à plus de 3 ans. La réalité est tout autre. En effet, elles s’avèrent souvent trop grandes pour les nouveau-nés et certaines offrent peu de confort aux enfants en apprentissage du pot.

Pour choisir, basez-vous sur le poids de votre bébé. Les couches de taille 1 correspondent à un poids moyen de 3,5 kg. Pour la taille 2, le poids se situe entre 5 et 6 kg. Viennent ensuite les tailles 3 et 4, qui vont jusqu’à 3 ans. Si votre bout de chou garde sa couche-culotte au-delà de 3 ans, il lui faudra la taille 5 indiquée jusqu’à 25 kg. Dans tous les cas, ne vous fiez pas aux indications d’âge. Elles ne correspondent pas toujours.

L’attache et les accessoires

Il existe 2 façons d’attacher les couches lavables : les boutons pression et les bandes velcro. Vous connaissez probablement les 2 systèmes. Alors cela dépendra surtout de votre feeling. Mais gardez toujours en tête que la facilité d’utilisation. Cela inclut la simplicité et la rapidité de la pose ou du retrait, mais aussi la solidité des attaches en toutes circonstances.

Vous devrez également tenir compte des accessoires éventuels. On peut citer le seau pour ranger les couches sales jusqu’au jour de la lessive, le sac humide pour ranger les couches sales durant les sorties et éventuellement les épingles. Certains parents avouent même utiliser un pulvérisateur à couches pour les modèles en tissu.

La couleur et les motifs

Pour bébé, la couche est bien plus qu’une protection antifuite. Il s’agit aussi d’un accessoire de mode. Pas étonnant que les fabricants rivalisent d’idées pour proposer des couches visuellement plus attirantes les unes que les autres. Couleurs unies, motifs floraux, personnages de dessins animés, inscriptions, dessins en tous genres… tout dépendra de vos goûts.

Les coûts cumulés

Pour estimer la quantité de couches à l’année, il est impératif d’établir les besoins de bébé au quotidien. Avez-vous déjà fait le calcul ? Maintenant, pouvez-vous évaluer le budget que vous allouez à ce type de dépense chaque mois, voire chaque année ? Sacrée somme, n’est-ce pas ! Et pourtant, cet achat, vous devrez le faire jusqu’à ce que bébé apprenne à être propre.

La solution consiste à choisir des couches économiques. Ce terme ne signifie aucunement des produits de mauvaise qualité. On parle d’investissement à long terme. En effet, réutiliser une couche lavable demande du temps pour le lavage et le séchage. Achetez-en une quinzaine pour voir venir. Même si cet achat peut se révéler onéreux au début, il reviendra moins cher à long terme.

Les mauvaises odeurs

Lavable ou jetable, une couche reste une couche. Une fois remplie, elle ne sentira pas la rose ! Alors, n’attendez pas trop avant de la laver. En vous équipant d’un seau, au lieu d’une poubelle, et d’un filet de lavage, vous limiterez les mauvaises odeurs. Ajoutez éventuellement des gouttes d’huile essentielle pour mieux masquer les odeurs.

Les différents types types de couches lavables

comparatif : Les meilleures couches lavables 11

Couche lavable pour piscine, couche lavable évolutive, couche lavable d’apprentissage… Les marques rivalisent d’imagination. Pour vous éclairer sur la nomenclature, sachez que l’appellation TE1 signifie tout-en-un, tout-en-deux cest TE2 et TE3 veut dire tout-en-trois.

Il n’existe pas de couche lavable idéale, seulement celle qui convient à votre bébé. Ainsi, il pourrait porter des couches lavables classiques avec protection de nuit, des TE1 avec la nounou ou des TE3 à la maison.

Couche lavable classique avec culotte de protection

Pour les nuits de bébé, ce type de couche lavable constitue une excellente solution. Le système se compose d’une couche classique qui absorbe l’urine et d’une partie imperméable, la culotte de protection. Cette dernière a pour fonction d’empêcher les fuites lorsque la couche sera pleine. Comptez plus de 15 couches et 6 à 8 culottes de protection pour un lavage tous les 2 jours.

Avantages :

  • Grande capacité d’absorption
  • Large choix de matière : coton, chanvre, bambou, microfibre, tencel
  • Passe au sèche-linge
  • Culotte réutilisable 2 à 3 fois

Inconvénients :

  • Pas facile à mettre ni à enlever

C’est pour qui ?

Le système couche classique et culotte imperméable s’avère particulièrement efficace durant la nuit. Grâce à lui, bébé dormira paisiblement.

Couche lavable TE1

Simple et rapide, ce système de couche se décline en 2 variantes. Les TE1 classiques sont dotées d’une couche absorbante, d’un insert et d’une partie imperméable à l’extérieur. Les couches TE1 à poche ressemblent aux TE1 classiques. La différence est que la poche peut accueillir une grande variété d’inserts. Ce qui rend la capacité d’absorption modulable. Comptez une vingtaine de couches TE1 pour un lavage tous les 2 jours. 

Avantages :

  • Système simple et similaire à la couche jetable
  • Doubles goussets pour limiter les fuites sur certains modèles

Inconvénients :

  • Inadaptée pour la nuit, car doit être changé tous les 3 h
  • Met du temps à sécher

C’est pour qui ?

Semblables aux couches jetables, les couches TE1 permettent un change rapide. Il plaira aux parents pressés, en particulier les papas. Les nounous adorent également ce type de couche lavable, car plus facile à changer.

Couche lavable TE2

À la fois simple et économique, la couche lavable TE2 se compose d’une culotte  imperméable et d’un insert à pression ou dune couche classique. Ce dernier est serré à l’intérieur de la culotte imperméable. Lors du change, le système TE2 permet de réutiliser la partie imperméable, contrairement aux couches lavables TE1. Comptez 8 couches et 18 inserts lavables pour un lavage tous les 2 jours. 

Avantages :

  • Simple
  • Culotte imperméable et partie absorbante indépendantes
  • Économique, car culotte imperméable réutilisable

Inconvénients :

  • Adaptée à une utilisation de jour. Pour la nuit, il faudrait que la culotte imperméable possède des doubles goussets et un booster

C’est pour qui ?

La couche lavable TE2 constitue un excellent compromis entre la couche classique avec culotte de protection et la couche lavable TE1. La culotte de protection réutilisable permet de faire des économies.

Couche lavable TE3

Aucune couche ne rivalise avec les TE3 en termes de modularité et capacité d’absorption. Le système a été imaginé à partir de couches lavables TE2. Mais contrairement à ces dernières, les TE3 peuvent utiliser des inserts lavables ou jetables biodégradables. Les inserts prennent place dans une poche à l’intérieur de la culotte imperméable. Comptez 6 à 8 culottes imperméables et 18 inserts lavables pour un lavage tous les 2 jours.

Avantages :

  • Permet d’alterner inserts jetables biodégradables et lavables
  • Assez fine, ce qui donne un beau look au popotin de bébé
  • Absorption modulable
  • Utilisable de jour comme de nuit

Inconvénients :

  • Coûte cher, surtout si vous utilisez des inserts jetables biodégradables

C’est pour qui ?

La couche lavable TE3 s’appelle aussi couche hybride. Elle est adaptée à une utilisation de jour mais aussi de nuit, à condition d’avoir deux inserts lavables ou un insert biodégradable. La modularité des inserts n’a pas d’équivalent, toutes couches confondues.

Gare aux fuites !

Comme les couches jetables, les couches lavables fuient lorsqu’elles sont pleines. 2 solutions s’offrent à vous en cas de fuites trop fréquentes. Décrassez la couche et les inserts avec une lessive, du bicarbonate de soude et du vinaigre blanc. Ou alors, changez de taille grâce aux bandes velcro et boutons pression.

Pour ou contre les couches lavables ?

comparatif : Les meilleures couches lavables 12

À l’heure du zéro déchet et des révélations accablantes concernant la composition des couches jetables, de plus en plus de parents passent aux couches lavables. Mais les vieilles habitudes ont bon dos. Les mises au point qui suivent vous aideront à décider.

Pourquoi sauter le pas ?

De nombreux parents envisagent l’utilisation de couches lavables bien avant l’arrivée de leur bébé. Mais après la naissance, joindre la parole aux actes s’avère plus compliqué que prévu. S’occuper d’un bébé est un travail à plein temps, pourquoi se compliquer la vie en lavant des couches ? Par ailleurs, les couches lavables sont contre-indiquées durant les premières semaines.

Toutefois, les gaspillages dus aux couches jetables et la préservation de l’environnement justifient l’utilisation de couches lavables. De plus, la composition douteuse des couches jetables représente un risque, qui n’existe pas avec les couches lavables. Et elles reviennent moins chères, malgré un investissement initial conséquent.

Comment ça fonctionne ?

La plupart des couches lavables se divisent en 2 parties. La matière absorbante est celle qui entre directement en contact avec la peau du bébé. Elle permet de garder les fesses de bébé au sec. La seconde partie est la culotte imperméable, qui limite les risques de fuite. Parfois, les 2 parties se vendent séparément. Parfois, elles sont vendues ensemble dans des kits complets ou des kits d’essai.

Certains parents rajoutent un feuillet de protection jetable. Ce dernier se place entre les fesses de bébé et la partie absorbante. Sa fonction consiste à ne pas salir la couche avec des excréments et masquer les mauvaises odeurs. Vous pouvez également rajouter un insert, c’est-à-dire une doublure en tissu pour accroître la capacité d’absorption. Enfin, la couche lavable s’attache avec des velcros, des nœuds ou des boutons pression.

Quels sont les avantages ?

La préservation de l’environnement est l’un des principaux arguments des défenseurs de la couche lavable. En effet, les couches jetables représentent 40% des déchets d’un foyer avec un enfant de moins de 2 ans. Rapportez ce chiffre à toute la population française et vous verrez l’ampleur du désastre ! De plus, les couches lavables respectent la peau des bébés et sont moins exposées au risque d’érythème fessier.

L’autre argument massue des fabricants de couches lavables concerne la composition des couches jetables. Suite au rapport alarmant de 60 Millions de consommateurs en 2017, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) vient de dresser un état des lieux inquiétant en ce qui concerne les couches jetables. Leur quasi-totalité contient des substances chimiques toxiques, problème que ne connaissent pas les couches lavables.

Le dernier argument en faveur des couches lavables concerne l’économie à long terme. Si bébé utilise exclusivement des couches jetables avant l’âge de 2 ans et demi, il devra en changer 6 000 fois ! Avec les couches lavables, vous économiserez en moyenne 400 euros par enfant.

Quels sont les inconvénients ?

La couche lavable n’est pas exempte de tout reproche. À commencer par l’organisation à adopter pour que son utilisation devienne aussi pratique que celle de la couche jetable. Dans le cas contraire, vous aurez de la lessive à n’en plus finir.

Le coût initial peut également faire mal au portefeuille. En effet, pour avoir une certaine flexibilité et pouvoir tenir 2 jours sans lessive, il faut au moins 15, 18, voire 20 couches. Un investissement pas toujours évident pour les jeunes parents, malgré la rentabilité sur le long terme.

La lessive, justement, doit s’adapter aux spécificités de la peau de bébé. Évitez les produits à base d’huile végétale, car ils contiennent de la glycérine. Cet agent gras crée un film imperméable qui réduit la capacité d’absorption des couches non lavables. Pour finir, sachez que la plupart des crèches n’acceptent pas les couches lavables.

Finies les fesses rouges ?

En raison de la composition des couches jetables, des petites plaques rouges appelées érythème fessier ou dermite du siège peuvent apparaître. Les couches lavables laissent respirer la peau de bébé et la protègent mieux, ce qui limite les risques. Cependant, l’érythème fessier n’est pas toujours dû à la composition de la couche, et peut également concerner les couches lavables.

Pourquoi acheter une bonne couche lavable ?

comparatif : Les meilleures couches lavables 13

Protection de votre bébé

Les révélations inquiétantes sur la présence de substances toxiques dans les couches jetables ont eu raison de ces dernières. Désormais, elles reculent au profit des couches lavables. Contrairement couches jetables, les couches lavables ne nuisent pas à la peau du bébé. Pas de benzol, dioxine, polyacrylate de sodium… En optant pour la couche lavable, vous réduirez les risques d’allergies et d’érythème fessier de votre enfant.

Des économies au rendez-vous

Plusieurs intérêts sont liés à l’utilisation des couches lavables. Parmi celles-ci, le plus évident reste l’économie que vous allez faire. Comme évoqué plus haut (lien), elle sera de 400 euros en moyenne. Par ailleurs, si vous décidez de ne plus avoir de bébés par la suite, vous pouvez toujours les revendre. Ce qui n’est pas le cas des couches jetables ayant servi.

Protection de l’environnement

Nous le savons tous, les couches jetables sont loin d’être écologiques. Leur matière absorbante met 500 ans pour se dégrader. Pourtant, les Français en utilisent une quantité phénoménale, qui représente 40% des déchets des foyers avec un enfant de moins de 2 ans. Pour la planète et les générations à venir, il faut passer aux couches lavables.

Pour un meilleur apprentissage de bébé

L’utilisation de couches lavables contribue à l’apprentissage de bébé en favorisant son développement personnel. Au fur et à mesure, l’enfant saura si sa couche doit être changée et il va le signaler. Progressivement, ressentir sa couche mouillée ne lui plaira plus, puis il va réclamer qu’on l’emmène faire ses besoins aux toilettes ou sur le pot, pour être de plus en plus autonome.

Des subventions offertes

Un des arguments principaux des détracteurs des couches lavables concerne le prix. Sachez que certaines communes versent des subventions aux utilisateurs de couches lavables, étant donné leur vocation écologique. On peut notamment citer Morlaix ou Evin Malmaison.

Quel est le prix d'une couche lavable ?

Le prix dépend surtout de la capacité d’absorption, de la taille et de la composition de la partie absorbante.

Couche lavable d’entrée de gamme.

Les moins chères coûtent environ 6 euros. Le prix peut monter jusqu’à 12 euros pour une couche lavable d’entrée de gamme. Elle ont souvent une faible capacité d’absorption ou sont dotées de poche mais pas d’insert fourni.

Couche lavable de milieu de gamme.

Le prix varie généralement entre 12 et 25 euros. La capacité d’absorption est meilleure et les modèles sont souvent de taille unique. Il s’agit de couches lavables TE1 ou TE2. On trouve rarement de TE3 dans cette gamme de prix.

Couche  lavable haut de gamme.

Là on touche aux couches lavables TE3. On y trouve parfois des TE2 de qualité exceptionnelle. Le prix des kits monte facilement à plus de 100 euros. Les modèles proposées à l’unité ne se négocient pas à moins de 30 euros.

Les kits de couches lavables

C’est rentable d’acheter les couches lavables en vrac. Mais il existe aussi des kits de couches lavables. En général, ils contiennent 2 à 8 couches et possèdent les inserts et le rembourrage nécessaires de la naissance à l’apprentissage au petit pot. On peut trouver des kits d’essai de couches lavables et des kits complets.

Où acheter vos couches lavables ?

Acheter des couches lavables en ligne revient moins cher que dans les grandes surfaces. De plus, le choix est tout aussi large. Il existe même des modèles exclusivement disponibles sur Internet. La livraison sera à la charge du vendeur. Vous pourrez consulter les avis des utilisateurs, demander conseil auprès du support technique, voire retourner les couches en cas d’insatisfaction.

Certaines marques commercialisent directement leurs couches lavables via leur site web. D’autres les proposent sur les plateformes de vente en ligne. À ce sujet, Amazon reste le site de référence. Vous y trouverez la plupart des marques les plus intéressantes. Et les stocks sont régulièrement approvisionnés.

Les meilleures marques de couches lavables

comparatif : Les meilleures couches lavables 14

Selon nous, la meilleure marque de couche lavable pour la plupart des gens en 2020 est :

Bambino Mio

Bambino Mio est une marque anglaise de couches lavables et produits pour bébés écologiques. Elle existe depuis plus de 20 ans. On ne présente plus ses produits qui caracolent en tête des ventes, au point de faire de l’ombre aux couches jetables. Il y en a de toutes les tailles, qu’elles soient de type TE1, TE2 ou TE3. De plus, les motifs sont toujours très attirants.

comparatif : Les meilleures couches lavables 15

Voici les autres marques que nous recommandons. Elles offrent, d’après nous, un rapport qualité/prix légèrement moins bon pour la plupart des gens, mais elles peuvent se révéler meilleures pour des gammes de prix (entrée de gamme, haut de gamme, …) et des besoins spécifiques.

B’bies

B’bies a fait du zéro déchet son cheval de bataille. Raison pour laquelle la marque propose des couches lavables TE2 en fibres de bambou ou en microfibres. Elle conçoit également les accessoires de transport et de nettoyage de ses couches, sans oublier les bavoirs, les assiettes ainsi que des coussins d’allaitement et des protections menstruelles pour les mamans.

Hamac

Hamac s’est fait une spécialité des couches lavables avec matière absorbante en microfibres. Classiques, TE1 ou TE2, les couches lavables de cette marque ont un charme et une praticité indéniables. Elle fabrique aussi des accessoires pour couches lavables ainsi que des couches de bain. C’est assez cher, mais la qualité est là.

Julia Les Mamans

Cette marque s’est rapidement fait un nom sur le marché des couches lavables. À la différence de ses concurrents, il s’agit d’une PME, ce qui fait d’ailleurs son succès. La fondatrice fabrique elle-même chaque couche, les absorbants et les kits qu’elle commercialise. Pour acheter, il faut se rendre directement sur le site de la marque.

Lictin

Très présente dans le domaine de la puériculture, Lictin propose différentes articles pour bébés. Cela va de la couche-culotte d’apprentissage lavable aux bonnets et chaussettes des tout-petits. Sans oublier les gigoteuses, les porte-bébés, les écharpes de portage ou encore les bavoirs. En plus, les prix visent l’entrée de gamme. gamme.

Vous faites partie des marques citées ?

Si vous faites partie des marques que nous recommandons, vous pouvez mentionner votre présence dans ce classement tant que vous faites un lien vers cette page. Si vous n'êtes pas dans ce classement et que vous pensez que vous auriez dû y figurer, vous pouvez nous faire parvenir un produit de test que nous évaluerons de façon objective.

Astuces

Vérifiez si votre garderie accepte les couches lavables.

Si votre bébé va à la garderie, vérifiez que l’établissement accepte de s’occuper des couches lavables. Et, si oui, lesquelles. Il y a plusieurs types de couches lavables. Certaines garderies n’acceptent que les couches avec insert à pression. En effet, elles sont généralement plus faciles à manier.

Identifiez bien le nombre de couches lavables dont vous aurez besoin.

Certains parents préfèrent acheter une bonne quarantaine de couches lavables, de cette manière ils pourront espacer les périodes de lessive. Vous pouvez choisir d’en prendre moins, mais vous devrez faire la lessive plus souvent. Dans l’idéal, prenez de quoi tenir au moins 2 jours sans laver.

Assurez-vous de changer votre bébé régulièrement.

Puisque les couches lavables ne sont pas aussi absorbantes que les couches jetables, vous devrez changer la couche de votre bébé plus souvent. En effet, une couche reste une couche, peu importe son prix. Les astuces pour masquer les mauvaises odeurs ne durent pas éternellement.

Lavage et séchage des couches lavables.

Les lave-linge frontaux peuvent convenir parfaitement, mais les lave-linge top possèdent certaines caractéristiques qui facilitent le lavage des inserts en tissus. Notamment la capacité de trempage, ainsi que la possibilité d’arrêter facilement les cycles de lavage. Une fois lavés, les inserts doivent être étendus sur une corde à linge et au soleil. Ils sécheront plus rapidement et l’exposition au soleil les débarrassera de la mauvaise odeur.

Utilisez des vêtements plus grands.

En règle générale, il est toujours préférable d’augmenter la taille des vêtements de votre bébé, surtout les pantalons, les shorts et les slips. Il faut laisser de la place à leur joli derrière duveteux et les couches. Les couches à doubles goussets autour des jambes peuvent prévenir les fuites.

FAQ

Quelle couche lavable choisir ?

Pour 2019, la meilleure couche lavable est la Bambino Mio Miosolo motifs Carnaval. Le kit proposé dans notre comparatif se compose de 6 couches, d’un rouleau d’insert et un sachet de désinfectant Miofresh.

Combien coûte une couche lavable ?

Les prix varient de 5 à plus de 30 euros l’unité. Bien entendu, plus le prix est élevé, meilleures seront la capacité d’absorption et la modularité.

Est-ce que la couche lavable fuit ?

Comme toutes les couches, les lavables fuient quand elles sont remplies plus que de raison. Toutefois, la présence de la culotte imperméable limite considérablement les risques de fuite.

Les meilleures marques de couches lavables ?

Bambino Mio est une référence. On citera également Julia, pas facile à trouver, Hamac, Lictin, Popolini ou encore B’bies.

Couche lavable ou couche jetable, laquelle a la meilleure capacité d’absorption ?

Malgré les progrès évidents des couches lavables en la matière, sans compter les TE3 pouvant accueillir des couches jetables biodégradables pour une capacité d’absorption exceptionnelle, les couches jetables absorbent mieux. Cela est dû à leurs composants qui retiennent mieux l’eau mais qui s’avèrent également toxiques pour le bébé.

Comment décrasser une couche lavable ?

Il existe une astuce très efficace pour le décrassage de couches lavables. Elle consiste à disposer les inserts et les couches dans une bassine, puis les recouvrir d’eau chaude. Il faut ensuite saupoudrer de cristaux de soude et verser du vinaigre blanc. Mélangez avec une cuillère en bois et laissez reposer une nuit. Le lendemain, lavez les couches et les inserts en machine à 60 °C, avec essorage à 1 000 tours/min maximum. Notez que ce procédé ne remplace pas les conseils prodigués par le fabricant pour l’entretien de vos couches. Et le décrassage doit se faire avec parcimonie.

Quels sont les différents types de couches lavables ?

Il y a 4 types de couches lavables. Les couches lavables classiques avec culotte de protection sont surtout indiquées pour la nuit. Les couches lavables TE1 sont munies d’une partie absorbante fixe, certaines ont une poche à insert. Les couches lavables TE2 ont toutes une poche à insert et utilisent des inserts à pression ou des couches classiques. Les couches lavables TE3 sont les plus chères. Elles peuvent accueillir un insert lavable ou une couche jetable biodégradable.

Pourquoi utiliser des couches lavables ?

Pour protéger l’environnement, faire des économies et surtout protéger la peau de bébé contre les allergies et l’érythème fessier. En plus de leur toxicité, les couches jetables mettent 500 ans à se dégrader et bébé en utilisera 6 000 avant l’âge de 2 ans et demi !

Peut-on louer des couches jetables ?

Oui. La location d’une couche jetable est motivée par 2 raisons : l’essai ou l’utilisation occasionnelle. Le premier cas précède généralement un achat. Le second cas n’est pas vraiment rentable vu le coût total des locations et le prix de vente d’une couche lavable.

À quelle température faut-il laver les couches lavables ?

En général, le lavage se fait à 40 °C. Cela suffit pour débarrasser les couches lavables des saletés et des mauvaises odeurs. Mais lorsque bébé fait ses dents, en cas d’eau trop calcaire ou en cas de maladie, le lavage à 60 °C est conseillé. Dans tous les cas, suivez les instructions du fabricant.

Qu’est-ce qu’un insert de couche lavable ?

L’insert est un morceau de tissu qui vient renforcer la capacité d’absorption de la partie absorbante de la couche lavable. Il peut être directement cousu dans la couche ou glissé dans une poche, jetable ou lavable.

Quelle lessive utiliser pour les couches lavables ? Et peut-on les passer au sèche-linge ?

Utilisez la lessive de votre choix : classique, écologique ou noix de lavage. Veillez seulement à ce qu’elle ne contienne pas d’huile végétale. En effet, la glycérine contenue dans ce type de lessive réduit la capacité d’absorption de la couche lavable. Une fois lavées, séchez les couches sur une corde à linge au soleil. Ce sera plus rapide et cela élimine les mauvaises odeurs.

Existe-t-il des couches lavables pour la piscine ?

Oui, on les appelle couches de bain lavables. À l’image des couches lavables standards, elles ont une partie imperméable et une partie absorbante. Cette dernière évite la dispersion des selles et empêche la couche de gonfler. Certaines marques proposent aussi des maillots de bain avec fond plastifié, refusés par de nombreux établissements. Sachez qu’il n’existe pas de couche de bain lavable ou jetable 100% satisfaisante.

Peut-on laver les couches lavables et leurs inserts à la main ?

Bien sûr, et c’est même conseillé si vous le pouvez. Si vous manquez de temps ou jugez la tâche trop éprouvante, passez les couches et les inserts à la machine après les avoir décrassés. Frontaux ou top, tous les lave-linge conviennent. Toutefois, la capacité de trempage des modèles top facilite le lavage des inserts en tissus. Il y a aussi la possibilité d’arrêter facilement les cycles de lavage.

Peut-on laver les couches lavables avec du linge ?

C’est possible. De nombreuses machines à laver possèdent la fonction rinçage seul. Si vous voulez rajouter du linge afin de remplir la machine de gants, de serviettes et lingettes, mieux vaut activer cette fonction pour les couches seules auparavant. Cela permettra d’évacuer l’urine avant de laver. Dans la mesure du possible, ne mélangez pas vêtements et couches lavables dans une machine.​

Références​

  1. Couches lavables subventionnées : on vous dit tout, ouest-france.fr
  2. Pourquoi de plus en plus de parents adoptent les couches lavables, lefigaro.fr
  3. Des subventions pour l’achat de couches lavables, hamac-paris.fr
  4. Couches lavables, oui mais…, parents.fr
  5. Sécurité des couches pour bébé : Avis révisé de l’Anses. Rapport d’expertise collective, anses.fr
  6. Substances toxiques dans les couches pour bébés: l’alarme des autorités sanitaires, sante.lefigaro.fr
  7. Des substances toxiques détectées dans (presque toutes) les couches bébé, lefigaro.fr
  8. Évitez les fuites et choisissez les couches adaptées à votre bébé, quechoisir.org
  9. Des résidus toxiques dans les couches pour bébés !, 60millions-mag.com
  10. Diaper Buying Guide , consumerreports.org
  11. Best Cloth Diapers, bestreviews.com
  12. The Best Cloth Diapers, thewirecutter.com
  13. Cloth Diaper Tips and Tricks, ecoparent.ca
  14. How To Wash Cloth Diapers in 5 Steps, thespruce.com
  15. Guide des couches lavables, maman-naturelle.com
  16. Guide pour le nettoyage des couches lavables : la 1ère fois, consoglobe.com
  17. Guide d’utilisation des couches lavables pour bien débuter!, lechatonvert.com
  18. Bien entretenir ses couches lavables…, maman-naturelle.com
  19. La couche lavable,l’essayer c’est l’adopter., ademe.fr
  20. Fabriquer ses couches lavables, mondialtissus.fr
  21. Guide d’entretien des Couches Lavables, calinsetpopotin.com
  22. Univers Bébé écolo, eco-bebe.com
  23. Guide couches lavables, lilinappy.fr
  24. Couches lavables: un guide complet pour le parent écolo (ou économe!), huffingtonpost.ca
  25. Couches lavables mode d’emploiles, lilinappy.fr
  26. Guide couches lavables :  Comment choisir ?, happyhippybaby.com