Les meilleurs casques moto modulable en 2020

Le casque permet aux 2,5 millions de motards français de se protéger. Star du marché, le casque moto modulable se distingue par son confort et sa double configuration. Ou bien vous l’utilisez comme casque intégral. Ou alors vous basculez la mentonnière et il devient un casque jet. Le prix d’un modèle dépend de la gamme et de quelques critères (visière, système de ventilation, poids…). Alors, quel casque moto modulable choisir ?

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 1

Produits

54Produits analysés

Heures

39Heures investies

Sources

20Sources consultées

Avis

1530Avis pris en compte

Notre sélection des meilleurs casques moto modulables en 2020 :

Pour savoir comment nous avons choisi, vous pouvez consulter la recherche.

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 2

Casque FF399 Valiant Solid LS2 noir mat​ : Le meilleur casque moto modulable en 2020

Très pratique pour rouler en toutes saisons, le FF399 Valiant Solid LS2 noir mat rentre sous la plupart des selles arrière. Des cannelures pour l’intercom ou une paire de lunettes sont prévues dans le rembourrage. Choisissez toutefois une taille au-dessus.

Le casque modulable FF399 Valiant Solid LS2 noir mat pèse 1,7 kg. La coque est en thermoplastique et matériaux additionnels exclusifs à LS2. À l’intérieur se trouve une garniture hypoallergénique coupée au laser avec doublure multidensité. L’intérieur a été optimisé pour un intercom ou une paire de lunettes. Pour le reste, il y a un cache-nez, un patch réfléchissant et une jugulaire par boucle micrométrique.

Côté design, la sobriété du casque se marie parfaitement à la couleur noire mate. Comme tout modèle LS2, celui-ci se distingue en position jet. 2 tailles de coque (XS-L et XL-2XL) sont proposées. Mais prévoir une taille au-dessus de votre tour de tête. L’écran en polycarbonate peut accueillir un film antibuée Pinlock. Il est aussi proposé en divers coloris en option et s’enlève facilement grâce au système QRS.

On apprécie l’intérieur amovible et lavable. Et sur la route, la bavette anti-remous réduit le bruit. Pour l’aération, la mentonnière envoie un flux d’air qui minimise la formation de buée tout en ventilant le visage. Enfin, la ventilation sur la partie supérieure du casque optimise le flux d’air entrant, avec des extracteurs d’air chaud à l’arrière.

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 3

Casque Openline Prime Shark noir​ : Le meilleur casque moto modulable d'entrée de gamme

L’Openline Prime Shark noir est un casque modulable et confortable. Malgré un poids assez élevé et un léger bruit selon la position de la tête, ce modèle Shark garanti 5 ans bénéficie d’un excellent rapport qualité/prix. Choisissez au moins une taille au-dessus si vous portez des lunettes.

À ce prix, on s’étonne encore des 5 ans de garantie offerts par Shark. Le casque Openline Prime Shark noir tient bien sûr la tête et s’enlève facilement. Le design est fonctionnel et esthétique. La coque est faite de résine thermoplastique injectée et d’EPS multidensité. Sachez également que la mentonnière pivote, la jugulaire ferme par boucle micrométrique et il y a un emplacement pour l’intercom Sharktooth.

Certifié ECE 22.05 et pesant 1,75 kg, ce casque est disponible en 2 tailles de calotte. Par contre, la taille semble plutôt serrée. Bon à savoir si vous avez un grand tour de tête. L’intérieur en microfibre s’enlève et se lave en machine. Par ailleurs, le casque convient au port de lunettes. Cependant, le vent est bien perceptible comparé à un casque intégral ou des casques modulables plus chers.

Les entrées d’air multiples assurent une bonne ventilation. Pour la visière, l’écran incolore de 2,2 mm est traité anti-rayures et anti-UV. Il peut accueillir un film Pinlock en option. Dommage qu’il faille un peu chercher les commandes pour l’ouverture. D’autant plus que la visière ne rentre pas complètement dans le casque quand on l’enlève en roulant. On regrette également l’absence de bavette au menton.

Excellent

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 4

Casque Neotec 2 Uni Shoei noir​ : Le meilleur casque à double homologation

Shoei a amélioré ce casque doublement homologué casque jet et casque intégral. C’est le must de ce qui se fait actuellement dans sa catégorie. Insonorisation, aération, maintien, visière, tout est au top. En plus, vous pouvez monter un scala externe, pas besoin d’acheter celui de la marque.

Shoei prouve sa supériorité avec le Neotec 2 Uni noir avec double homologation P/J en casque jet et intégral. La coque est faite de fibres organiques et multicomposites superposées pour une résistance et une rigidité optimales. Ce casque est prédisposé pour le système Sena SRL. Notez le spoiler intégré à la coque, le cache-nez antibuée et la jugulaire avec verrouillage de la mâchoire à 360° en inox.

Niveau confort, cet excellent casque modulable est disponible en 3 tailles : XS-M, L et XL-XXL. L’intérieur se démonte et se lave, notamment les mousses de joues et les coussinets d’oreille. Idem pour le cache-jugulaire. Le générateur de vortex intégré et le protège-menton réduisent le bruit. Et la bavette anti-remous limite les turbulences. Toutefois, le poids du casque se fait sentir en position jet, dès que vous prenez de la vitesse.

Question visibilité, l’écran avec film antibuée Pinlock CNS-3 amovible offre un large champ de vision. Sa forme rend le casque parfaitement étanche. En option, l’écran existe dans différents coloris. À l’intérieur, l’écran solaire QSV-1 se manipule facilement, même avec des gants. Pour la ventilation, le système dispose d’entrées d’air au niveau du front et du menton ainsi que 2 extracteurs arrière pour évacuer l’air chaud.

Très bon

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 5

Casque Exo-920 Solid Scorpion noir mat​ : Un casque modulable très surprenant

L’Exo-920 Solid Scorpion noir mat est une valeur sûre. Ce superbe casque allie petit prix, confort de port, protection et silence à haute vitesse. Toutefois, il taille petit et l’écran solaire ne propose pas assez de positions intermédiaires. À part ça, le reste est nickel.

Ce casque modulable respire la qualité. La coque en résine plastique a été testée en soufflerie et se révèle silencieuse et aérodynamique. On aime la douceur de l’intérieur hypoallergénique KwikWick2. Démontable et lavable en machine, il s’agit d’un vrai chausson pour la tête ! En outre, ce casque avec boucle micrométrique QRS est disponible en 2 tailles (XS-M et L-XXL). Prenez une taille au-dessus de votre taille habituelle. 

Les cannelures KwikFit permettent le port de lunettes. Pour le bruit, la bavette anti-remous le rend inaudible tout en apportant une protection supplémentaire. Scorpion offre également une extension du protège-menton, utile lorsqu’il fait très froid. L’écran anti-rayures et compatible Pinlock se démonte rapidement grâce au système Speedshift. En revanche, la visière solaire rétractable a des positions intermédiaires trop light.

Le silencieux casque Exo-920 Solid Scorpion noir mat arbore un look agressif. Il est moins sensible au vent et mieux ventilé que de nombreux modèles plus chers. Pour le reste, il possède un déflecteur de souffle pour empêcher la formation de buée. Et le système de ventilation intègre 3 aérations réglables indépendamment. À ce prix, vous auriez tort d’hésiter.

Voici un tableau comparatif récapitulant les points positifs et négatifs des produits que nous venons de vous présenter :

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 2

Casque FF399 Valiant Solid LS2 noir mat

Le meilleur casque moto modulable en 2020​

252 €*

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 3

Casque Openline Prime Shark noir

Le meilleur casque moto modulable d’entrée de gamme

149 €*

Excellent

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 4

Casque Neotec 2 Uni Shoei noir

Le meilleur casque à double homologation

599 €*

Très bon

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 5

Casque Exo-920 Solid Scorpion noir mat

Un casque modulable très surprenant

186 €*

* Prix constaté lors de la dernière mise à jour de l’article, le 18 août 2020.

Pourquoi nous faire confiance

Conformément à notre éthique professionnelle, ce guide d’achat est garanti 0% pub, 100% indépendant. Vous êtes donc assuré d’avoir une information objective sur les différents produits que nous présentons.

Pour réaliser ce guide, nous avons appliqué à la lettre notre méthode de travail habituelle :

  1. Nous avons comparé les comparatifs les plus sérieux du web français et international (Que Choisir, 60 millions de consommateurs, Consumer Reports, etc.).
  2. Nous avons consulté les sites de toutes les grandes marques (Shoei, LS2, Shark, etc.) et comparé les caractéristiques techniques de leurs produits.
  3. Nous avons pris en compte des centaines d’avis d’utilisateurs publiés tant sur des sites e-commerce que sur des sites spécialisés.
Au total, nous avons passé des dizaines d’heures à travailler pour vous offrir le guide d’achat le plus complet, synthétique et utile du web.

Comment choisir

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 10

Équipement sûr pour rouler à moto en ville ou sur la route, le casque modulable n’est pas facile à choisir. En effet, il faut prendre en compte un grand nombre de critères. Outre les homologations règlementaires NP pour les casques modulables et F pour la norme française, vous devrez tenir compte de la vision, du poids, de la taille, du bruit, de la ventilation ou encore des matériaux utilisés.

Critère n°1 : La coque et la mousse intérieure

Pour la coque, également appelée enveloppe externe, les fabricants de casques modulables ont le choix entre 2 types de matériaux. Ou bien ils choisissent les matériaux composites, ou bien le thermoplastique, ou alors ils utilisent les deux à la fois. Les matériaux composites sont à base de fibres de carbone ou d’aramide. Ils coûtent plus cher que le thermoplastique mais protègent mieux.

L’intérieur des casques modulables font souvent appel à de la mousse haute densité. Il est fait de plusieurs éléments réglables, leur permettant d’adopter la forme du crâne du motard. De plus, les meilleurs casques modulables ont des intérieurs parcourus de cannelures des 2 côtés. Ces dernières rendent le port de lunettes de vue ou l’utilisation d’intercom plus confortable et sans douleur.

Critère n°2 : La visière et l’écran solaire

Choisir un casque modulable robuste et bien rembourré ne suffit pas. Il faut prendre en compte le champ de vision, aussi large que possible en largeur et en hauteur. N’achetez surtout pas de casque moto avec un champ de vision limité, votre sécurité en dépend. Sachez également qu’aucune visière ne recouvre entièrement le visage.

Le soleil peut empêcher de voir la route et ses nombreux obstacles. Aussi dotez-vous d’un casque modulable avec écran solaire à l’intérieur de la visière. Et rajoutez un film anti-UV à la visière externe. Les films Pinlock sont les meilleurs en la matière. Et si cela ne suffit toujours pas, vous pouvez également porter des lunettes de soleil.

Critère n°3 : La mentonnière et la jugulaire

Un bon modulable doit apporter la même protection qu’un casque intégral lorsque vous baissez la mentonnière. Cette dernière renforce la sécurité sur les grandes routes. Il faut la tenir rigoureusement fermée. Assurez-vous qu’elle soit facile à manipuler, y compris avec des gants. La plupart des mentonnières sont relevables, certaines sont même amovibles. Et à moins d’avoir la double homologation P/J, ne roulez pas avec la mentonnière relevée.

Pour davantage de confort, vérifiez la ceinture de l’attache du casque et la taille de la jugulaire. En aucun cas, elle ne doit être trop serrée ou trop lâche au niveau de la mâchoire. Vérifiez aussi la robustesse et la stabilité de la fermeture. Cela vous protégera des ouvertures hasardeuses de la ceinture lorsque vous roulez.

Critère n°4 : L’atténuation du bruit

Une moto qui roule à plus de 160 km/h vous fera entendre des bruits de 100 dB, voire plus. Ce désagrément est principalement dû aux courants d’air générés par une mentonnière pas fermée correctement et les joints de la visière. Heureusement, vous pouvez limiter le bruit en achetant un casque modulable doté d’une bavette au niveau du menton. En effet, cette pièce barre le passage au vent. Ce qui rend le casque bien plus silencieux.

Critère n°5 : Le système de ventilation

Les fabricants placent toujours des aérations sur leurs casques. La raison est simple : sans elles, vous ne pourriez respirer ! En outre, les entrées d’air contribuent à évacuer la buée formée par votre respiration. L’aération se fait uniquement sur le dessus du casque et en dessous de la visière. Grâce au système de ventilation, vous pouvez rouler hermétiquement, été comme hiver.

Critère n°6 : Le poids

Peu importent les matériaux et les accessoires utilisés pour sa conception, un bon casque modulable ne devrait jamais dépasser 1,8 kg. Au-delà, l’impact du poids sur votre cou et vos cervicales à grande vitesse sera insupportable. En général, un casque modulable pèse 1,6 à 1,8 kg selon la coque et le rembourrage. Plus un casque modulable est léger, plus il sera stable et confortable à vitesse élevée.

Critère n°7 : La taille

La plupart des casques modulables taillent plus petit. De préférence, choisissez une taille au-dessus de votre tour de tête. Ainsi, votre visage ne sera pas trop comprimé par le rembourrage et vous pourrez rouler confortablement. Par contre, les mousses finiront par se tasser si le casque est trop large. Avant d’acheter le modèle qui vous intéresse, renseignez-vous sur la disponibilité d’une grille de tailles. Elle se trouve généralement près de la description et de la fiche technique.

Critère n°8 : Le prix

Les casques moto coûtent entre 50 et 1 000 euros. Du fait de leur modularité, des accessoires et du niveau de protection offert, les casques modulables coûtent cher. Un bon modèle d’entrée de gamme ne vaudra pas moins de 125 euros, s’il est de grande marque. Les modèles haut de gamme montent facilement à 600 euros et vont largement au-delà. Prévoir un budget d’au moins 200 euros pour l’achat.

Et l’esthétique ?

Bien sûr, le look d’un casque est important. Mais en la matière, toutes les marques se valent et proposent des modèles en noir mat. Raison pour laquelle il ne faut jamais évaluer un casque modulable en se basant uniquement sur son look. Étudiez attentivement les caractéristiques techniques. Elles peuvent vous sauver la vie en cas d’accident.

Les différents types de casque moto modulables ?

Les casques modulables sont des casques moto hybrides, à la fois casque jet et casque intégral. En fonction des accessoires et des angles d’ouverture de la mentonnière, on distingue 3 types de casques modulables.

Le casque modulable classique

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 11

 

 

 

 

 

 

Un casque moto est considéré comme modulable classique quand il suffit de remonter la mentonnière au-dessus de la tête pour passer d’une configuration casque intégral à une configuration casque jet. Le Neotec 2 de Shoei, présenté dans notre comparatif, est l’un des tout meilleurs casques modulables de ce type.

Avantages :

  • Changement de configuration simple
  • Le type le plus répandu chez les casques modulables

Inconvénients :

  • Le prix de certains modèles
  • Peu esthétique lorsque la mentonnière est relevée

C’est pour qui ?

Si vous recherchez la simplicité, il vous faut un casque modulable classique. En plus, les meilleurs modèles sont de ce type.

Le casque convertible ou basculant

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 12

 

 

 

 

 

 

Certains fabricants de casques modulables ont poussé le concept plus loin. Ils ont conçu un type bien particulier appelé casque convertible ou casque basculant. La mentonnière bascule entièrement à l’arrière du casque, ce qui le rend plus aérodynamique en configuration jet. Plus esthétique et plus fonctionnel également. Le LS2 Valiant est un excellent modèle de casque convertible.

Avantages :

  • Plus esthétique et plus fonctionnel en configuration casque jet
  • Plus aérodynamique que les casques modulables classiques

Inconvénients :

  • Difficile de le retransformer en casque intégral en roulant

C’est pour qui ?

Si vous avez l’habitude de rouler en ville en configuration casque jet et vous aventurer occasionnellement sur les routes, le casque convertible est fait pour vous.

Le casque crossover

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 13

 

 

 

 

 

 

Certaines marques ont poussé la modularité à l’extrême. Au lieu de basculer sur le haut ou à l’arrière du casque, la mentonnière peut être complètement retirée ! Transformable et démontable, ce type de casque est appelé crossover. Une fois la mentonnière enlevée, vous aurez un vrai casque jet. Toutefois, ce type de casque est souvent plus lourd. Le meilleur modèle du genre reste le Nolan N70.2X.

Avantages :

  • Mentonnière totalement amovible
  • Excelle aussi bien configuration jet qu’en intégral

Inconvénients :

  • En cas d’accident, les assurances peuvent ne pas indemniser un casque modulable si vous avez enlevé la mentonnière
  • Obligation de s’arrêter pour enlever ou mettre la mentonnière

C’est pour qui ?

Si vous avez du mal avec l’esthétique de la mentonnière bien visible en configuration jet, offrez-vous un casque crossover ou transformable.

Le port de lunettes

Pas facile de choisir un casque modulable lorsqu’on porte des lunettes ! Il faut choisir un casque avec des cannelures à l’intérieur. Ces espaces peuvent accueillir les branches des lunettes. Ainsi, le casque ne sera bien plus confortable.

Normes, homologations et législation en vigueur

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 14

Ce que dit la loi

Plus de la moitié des blessés dans les accidents de moto souffrent de lésions cérébrales. Le risque pour la tête a conduit au port du casque obligatoire sur deux-roues. D’ailleurs, l’article R431-1 du Code de la route datant du 28 juin 1973 stipule : « En circulation, tout conducteur ou passager d’une motocyclette, d’un tricycle à moteur, d’un quadricycle à moteur ou d’un cyclomoteur doit être coiffé d’un casque de type homologué. Ce casque doit être attaché. » Désobéir à cette règle est passible d’amende et de retrait de points sur le permis.

La norme ECE 22-05

Port du casque obligatoire ne signifie pas que n’importe quel casque fera l’affaire. Il faut un casque couvert par la réglementation. Aussi, l’Union européenne a décrété que tout casque de moto vendu sur son territoire doit répondre à la norme ECE 22-05. Adoptée en 2002, cette dernière remplace la norme française NF S 72.305, qui reste à ce jour valide.

L’homologation

Tout casque vendu au sein de l’Union européenne doit avoir son homologation visible sur la jugulaire. L’étiquette est verte pour la norme française et blanche si elle répond à la norme européenne. Aucune autre couleur n’est reconnue en France. Pour l’homologation européenne, la lettre E est inscrite sur l’étiquette suivie du code d’identification du pays d’origine du casque.

Pour connaître le niveau d’homologation d’un casque moto, vérifiez la présence de certaines mentions. P indique que la mentonnière a réussi le test de résistance. Dans le cas contraire, vous verrez la mention NP. La lettre J indique les casques jet. Dans le cas d’un casque modulable, la mention P/J signifie qu’il est homologué jet et intégral. La lettre P seule indique que le casque modulable n’est pas homologué en configuration jet.

Les bandes réfléchissantes

En France, les autorités routières sont allées plus loin que les directives européennes. En plus du marquage, elle impose la pose de bandes réfléchissantes sur le devant, les côtés et l’arrière du casque. Tout casque vendu dans  l’Hexagone doit impérativement être accompagné de 4 stickers, fournis gratuitement par le vendeur. Ne pas apposer les bandes réfléchissantes est un acte passible de 90 euros d’amendes et de retrait de 3 points sur le permis.

La mentonnière

Ne démontez jamais la mentonnière de votre casque modulable. En effet, les assureurs pourraient refuser toute indemnisation en cas d’accident. Et la loi interdit de rouler avec la mentonnière relevée pour un casque non homologué jet. Dans les faits, de nombreux motards ne respectent pas cette règle.

Comment entretenir un casque moto modulable ?

Le nettoyage

La manière la plus simple de nettoyer un casque moto modulable consiste à utiliser une éponge et un savon pour la coque. Pour nettoyer les visières, n’utilisez surtout pas d’alcool. Certaines mousses amovibles passent à la machine à laver. Vérifiez la présence de cette mention dans la notice du casque avant de le faire ! Dans le cas contraire, servez-vous d’un shampooing pour nettoyer la mousse.

Ne frottez jamais sans eau ni avec une matière abrasive, sous peine de rayer le casque. L’eau tiède est la mieux indiquée pour ramollir la saleté avant de l’enlever. Pour la visière et l’écran solaire intérieur, utilisez un chiffon doux et un peu d’eau. Et changez de visière tous les 5 ans.

Le séchage

Lors du séchage, placez votre casque modulable dans un endroit chaud. Mais pas trop, sinon vous abîmerez la mousse ou la visière. Et assurez-vous que la mousse et sa doublure soient bien sèches avant de les remettre dans le casque. Enfin, vous pouvez porter une cagoule ou une sanitête pour éviter de salir l’intérieur du casque. Ainsi, vous n’aurez pas à le nettoyer.

Visière rayée

Si vous frottez la visière avec une matière abrasive, celle-ci va se rayer. Dans ce cas, son remplacement est obligatoire. Votre sécurité à moto dépend de la visibilité du casque. Or un casque modulable à visière rayée n’est pas l’idéal pour voir la route.

Pourquoi acheter un bon casque moto modulable ?

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 15

Un champ de vision plus large

Le casque modulable est un casque hybride. Cela signifie qu’il combine le meilleur du casque intégral et du casque jet. À la protection de l’intégral s’ajoute le large champ de vision du jet. En ville ou sur les routes, les casques modulables sont de plus en plus nombreux. Le champ de vision y est pour quelque chose.

La simplicité

Les casques modulables sont simples. En général, il suffit de basculer la mentonnière vers le haut ou vers l’arrière pour passer en configuration jet. Et inversement pour revenir à la configuration casque intégral. Et tout cela se fait en clin d’œil par pression sur un bouton. Quelle que soit la configuration adoptée, un système de verrouillage maintient fermement la mentonnière.

Le confort

Même si vous portez des lunettes, le casque modulable possède des cannelures destinées à les accueillir. En plus, la plupart des modèles disposent de cavités destinées à recevoir un intercom. De nombreux accessoires contribuent également au confort du motard. On citera le film de protection Pinlock, le double écran solaire, le système de ventilation et la bavette pour bloquer le vent.

La sécurité

Sur trajets urbains, périurbains, routes départementales ou autoroutes, un bon casque modulable offre une protection optimale à celui ou celle qui le porte. En effet, la mentonnière protège le motard à haute vitesse des effets du vent. Cette protection se révèle précieuse en cas de chute ou de collision. Et à l’arrêt, vous pouvez relever mentonnière pour vous rafraîchir le visage et respirer de l’air frais.

Une popularité due à la polyvalence

La France est le pays européen qui compte le plus de motos. Les estimations varient entre 2,5 et 3,5 millions. Il faut noter que les motards français roulent surtout en milieu urbain, bien qu’ils s’offrent aussi des virées sur route. Et le casque modulable est celui qui répond le mieux à leurs exigences. D’où sa popularité.

Quel est le prix d’un casque moto modulable ?

Casque moto modulable d’entrée de gamme.

Le prix d’un casque moto d’entrée de gamme commence à 100 euros, voire un peu moins. Les meilleures marques proposent les meilleurs modèles qui se vendent à partir de 125 euros. Le prix peut atteindre 200 euros dans certains cas. Si les casques modulables pas chers sont confortables, ils offrent une protection limitée contre les bruits et les chutes.

Casque moto modulable de milieu de gamme.

C’est sur ce segment qu’on retrouve les modèles les plus intéressants. Le prix va de 200 à 400 euros. La qualité de fabrication est perceptible autant sur la coque que sur la mousse intérieure. Parmi les accessoires, seul le film solaire Pinlock reste en option.

Casque moto modulable haut de gamme.

Vous n’en trouverez pas à moins de 400 euros. Pour les marques de référence comme Shoei, les prix commencent à 600 euros. En revanche, les casques haut de gamme bénéficient d’accessoires complets. Le film de protection Pinlock est notamment préinstallé.

Le prix ne protège pas

D’après les résultats d’une étude menée par la Mutuelle des motards, la fondation Maif et l’université de Strasbourg, le niveau de protection d’un casque moto n’est pas lié à son prix. Des casques haut de gamme se sont révélés moins sûrs que d’autres vendus 2 ou 3 fois moins cher. La protection dépend surtout des matériaux utilisés pour la coque et la mousse.

Où acheter votre casque moto modulable ?

Acheter un casque moto modulable sur internet revient moins cher qu’en magasin. De plus, il est plus facile de comparer les prix et les différentes caractéristiques en ligne. Par ailleurs, le vendeur s’occupe de la livraison et propose un support technique souvent efficace. Et la loi vous autorise à renvoyer le casque sous 14 jours en cas d’insatisfaction.

Parmi les sites proposant des casques moto modulables, Dafy tire son épingle du jeu. L’enseigne fondée en 1974 propose les meilleures marques de casques et vous donne 60 jours pour changer d’avis. D’ailleurs, Dafy figure au palmarès Capital des meilleurs sites en ligne pour 2019. Vous pouvez également aller sur iCasque, voire sur Amazon qui a une offre moins intéressante.

Les meilleures marques de cesque moto modulable ?

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 16

Selon nous, la meilleure marque de casque moto modulable pour la plupart des gens en 2020 est :

LS2

La marque chinoise fut fondée en 2007, bien que l’entreprise qui fabrique les casques existe depuis 1990. LS2 propose une large gamme de casques moto, allant du casque jet au casque intégral en passant par le casque modulable et le tout-terrain. Cette marque est notamment connue pour son très faible taux de renvoi SAV, ce qui en dit long sur sa qualité de fabrication.

comparatif : Les meilleurs casques moto modulable 17

Voici les autres marques que nous recommandons. Elles offrent, d’après nous, un rapport qualité/prix légèrement moins bon pour la plupart des gens, mais elles peuvent se révéler meilleures pour des gammes de prix (entrée de gamme, haut de gamme, …) et des besoins spécifiques.

Shoei

Tous les passionnés de moto connaissent Shoei. La marque japonaise fondée en 1958 est spécialisée dans la fabrication de casques haut de gamme grâce à son avance technologique et ses méthodes de fabrication. En effet, tous les casques Shoei sont produits au Japon, quasi à la main ! Le casque moto  modulable de la série Neotec est l’une de ses plus belles réussites.

Shark

Présente depuis plus de 25 ans, la marque française Sark est aujourd’hui un des leaders concernant la protection des motards. Elle conçoit notamment des casques adaptés à tous les styles de conduite et pratiques. Son savoir-faire offre aux clients un niveau de technicité irréprochable. Casque intégral, casque jet, casque modulable… Shark sait tout faire.

Scorpion

La marque Scorpion fait partie du top 5 mondial des fabricants de casques de moto, et ce depuis des années. Elle dispose d’un large choix de modèles via les différentes déclinaisons de son célèbre casque EXO. La version modulable du casque Scorpion EXO est notamment une référence mondiale en termes de sécurité et de confort au quotidien.

Astone

Filiale du groupe Aixstream, Astone est une marque de casques moto créée en 2008. Basée en France tout comme sa maison mère, elle gère l’intégralité de la chaîne de production. De la conception  à la distribution, tout se passe en France. En plus, son équipe de recherche et développement est entièrement internalisée. La marque produit des casques moto d’entrée de gamme.

Vous faites partie des marques citées ?

Si vous faites partie des marques que nous recommandons, vous pouvez mentionner votre présence dans ce classement tant que vous faites un lien vers cette page. Si vous n'êtes pas dans ce classement et que vous pensez que vous auriez dû y figurer, vous pouvez nous faire parvenir un produit de test que nous évaluerons de façon objective.

Astuces

Remplacez en cas d’éraflure.

Si l’écran de votre casque est éraflé, remplacez-le rapidement. Un écran égratigné peut affecter votre capacité à voir où vous allez.

Nettoyez régulièrement.

Gardez votre casque propre en le lavant à l’eau et au savon doux. Les nettoyants à base de pétrole peuvent endommager la surface extérieure du casque.

Les casques ont toute une vie.

Pour la conduite la plus sûre, vous devriez acheter un nouveau casque de moto toutes les quelques années, même si vous n’avez pas eu d’accident. Et même si le casque semble encore être en bon état.

Ouvrez tous les conduits d’aération.

En partie à cause des éléments de conception, certains casques ne s’embuent que quelques minutes après le début d’un trajet, ce qui peut nuire à votre visibilité et compromettre votre sécurité, augmentant ainsi le risque d’accident. Si vous avez ce problème, assurez-vous que tous les évents sont ouverts pour optimiser la ventilation et vaporisez un spray antibuée sur votre visière avant tout voyage.

FAQ

Quel est le meilleur casque moto modulable en 2020 ?

Pour la plupart des gens, le LS2 FF399 Valiant Solid est le meilleur casque moto en 2020. Les modèles Openline Prime Shark noir, Neotec 2 Uni Shoei noir et Exo-920 Solid Scorpion noir mat sont également très intéressants.

Quels sont les types de casques moto modulables ?

Il y a 3 types de casques moto modulables. Le casque modulable classique possède une mentonnière qui bascule vers le haut. Pour le casque convertible, la mentonnière bascule vers l’arrière. Et le crossover ou casque transformable dispose d’une mentonnière amovible.

Quels critères prendre en compte pour choisir un casque moto modulable ?

Se baser uniquement sur l’esthétique serait une grave erreur. Il fait surtout prendre en compte les matériaux utilisés, le poids, la taille, le prix, l’atténuation du bruit, le système de ventilation, la mentonnière et la jugulaire, la visière et l’homologation.

Quelles normes et législations encadrent les casques moto modulables ?

Tout d’abord, le port du casque moto est obligatoire en France depuis l’adoption de l’article R431-1 du Code de la route datant du 28 juin 1973. Ensuite, tous les casques vendus en France doivent répondre à la norme ECE 22-05 qui remplace la norme française NF S 72.305.

Comment savoir l’homologation de mon casque moto modulable ?

Il faut faire attention aux lettres présentes sur l'étiquette. E indique l'homologation européenne. Elle est généralement suivie par le code d'identification du pays d'origine du casque. La mention P signifie que le casque a passé le test de résistance. En cas d'échec, la mention NP est apposée. La lettre J indique les casques jet. La lettre P signifie que le casque modulable n'est pas homologué jet. Enfin, la mention P/J indique la double homologation, jet et intégral.

Quelles sont les sanctions encourues en cas de violation des règlements régissant le port du casque ?

Vous risquez une amende et des retraits de points sur votre permis. Par ailleurs, il est bon de préciser que détacher la mentonnière d’un casque moto modulable pourrait annuler l’indemnisation en cas d’accident.

Quels sont les meilleurs casques moto modulables ?

Il y a plus de 20 marques de casques moto modulables. Les meilleures sont Shoei, LS2, Shark, Astone et Scorpion.

Comment nettoyer mon casque moto modulable ?

Utilisez une éponge, de l’eau tiède et du savon pour nettoyer la coque extérieure. Les saletés n’y résisteront pas. Pour l’intérieur, lavez la mousse en machine si elle est amovible et si la notice le permet. Dans le cas contraire, utilisez un shampooing. Enfin, nettoyez la visière avec un chiffon doux, un peu d’eau et du savon. Dans tous les cas, n’utilisez pas d’alcool.

Pourquoi acheter un casque moto modulable  ?

Ce type de casque est plus pratique de tous. Il permet de passer d’une configuration casque intégral à une configuration casque jet en un clic, et vice versa. Par ailleurs, le casque modulable offre un confort et un niveau de sécurité exceptionnels. Idem pour le champ de vision.

Casque moto intégral ou modulable , quel est le meilleur choix ?

Si vous roulez davantage sur la route qu’en ville ou que vous êtes très exigeant, offrez-vous un casque intégral. Si vous recherchez la polyvalence, avez une préférence pour les casques à ouverture ou roulez le plus souvent en ville, le casque modulable est fait pour vous.

Où coller l’autocollant réfléchissant sur un casque moto modulable ?

La réglementation française oblige les vendeurs de casques moto à fournir des bandes réfléchissantes avec chaque modèle vendu. Il faut les coller au niveau du front et de la mentonnière, à gauche, à droite et à l’arrière du casque. Ne pas mettre ces autocollants peut conduire à un retrait de points sur le permis et une amende.

Dois-je vraiment remplacer mon casque en cas de choc ou s’il est tombé ?

Il faut différencier les 2 cas. Un casque moto modulable qui tombe accidentellement de la selle ou d’une table n’a pas à être remplacé. Par contre, il se pourrait que vous deviez remplacer votre casque après un choc, en fonction de la violence de la collision.

Faut-il changer de casque moto modulable tous les 5 ans ?

Oui, si vous roulez régulièrement à moto. L’utilisation intense impacte en effet sur les mousses, qui finissent par se tasser. Par contre, vous pourriez attendre plus longtemps avant de le remplacer si vous en prenez soin et l’entretenez régulièrement.