Les meilleurs détecteurs de métaux en 2020

Pour faire la chasse au trésor et trouver des pièces de monnaie, le détecteur de métaux s’avère très pratique. Cet appareil connaît un succès grandissant chez les passionnés, comme en témoignent les ventes annuelles. Vous aussi, vous voulez vous lancer dans la prospection, mais vous ne savez pas pour quel modèle opter ? Entre rapport qualité / prix, profondeur de détection et discrimination, nous vous aidons à choisir parmi notre sélection des meilleurs détecteurs de métaux de 2020. 

Les meilleurs détecteurs de métaux 1

Produits

15 Produits analysés

Heures

20 Heures investies

Sources

20 Sources consultées

Avis

500 Avis pris en compte

Notre sélection des meilleurs détecteurs de métaux en 2020 :

Pour savoir comment nous avons choisi, vous pouvez consulter la recherche.

Mis à jour le 3 juillet 2020 : Mise à jour complète de l'article.

Le meilleur choix

Les meilleurs détecteurs de métaux 2

SAKOBS Détecteur de Métaux PRO Pinpointer de précision​ : Le meilleur détecteur de métaux en 2020

Redoutable d’efficacité, le détecteur de métaux SAKOBS Pinpointer de Précision est un appareil ultraperformant pour son prix.

Utilisant la technologie à basse fréquence VLF, le détecteur de métaux Sakobs Pro Pinpointer de Précision est capable de détecter des objets métalliques jusqu’à 18 cm de profondeur. Comme son nom l’indique, il permet de localiser précisément l’objet détecté grâce à son Pinpointer. Bien que très performant, il n’en reste pas moins un appareil facile à utiliser. Vous pouvez ajuster sa longueur, et il n’y a pas de réglages spécifiques à effectuer avant de prospecter. À ce prix et vu ses qualités, il reçoit notre recommandation.

Le meilleur pas cher

Les meilleurs détecteurs de métaux 3

Détecteur de Métaux Tacklife MMD02​ : Le meilleur détecteur de métaux d'entrée de gamme

Le détecteur de métaux Tacklife MMD02 est proposé à un prix abordable, tout en ayant les caractéristiques d’un appareil professionnel.

Adapté pour les adultes comme pour les enfants, le détecteur de métaux Tacklife MMD02 se distingue par son prix abordable. Il n’en reste pas moins un appareil complet et performant. Il détecte tous les types de métaux et propose trois tonalités de détection selon la nature de l’objet métallique. Côté ergonomie, sa tige est réglable en hauteur et sa poignée dotée de bandes antidérapantes, pour une prise en main ferme. Au-delà de son disque étanche, notez que ce détecteur de métaux adopte un design moderne avec son écran LED rétroéclairé.

Excellent choix

Les meilleurs détecteurs de métaux 4

Détecteur de métaux GARETT ACE 250​ : Un détecteur de métaux performant

Le détecteur de métaux Garett Ace 250 brille par ses fonctions complètes et ses nombreux réglages.

Si vous cherchez un détecteur de métaux qui fait son travail, le Garett Ace 250 vous est recommandé ! Il offre une multitude de possibilités grâce à ses différents modes de détection et réglages. Ainsi, il dispose de 5 modes de détection que sont les modes pièces, reliques, personnalisé, bijoux et tous métaux. Sa sensibilité et sa profondeur de détection sont également réglables. Sachez qu’il est équipé d’un mode Pinpoint pour une localisation plus précise de la cible. Ce modèle de chez Garett dispose d’une fiche jack pour écouteurs et sa tige est réglable en hauteur.

Très bon choix

Les meilleurs détecteurs de métaux 5

Seben détecteur de métaux automatique Deep Target : Un détecteur de métaux efficace et abordable

Le détecteur de métaux Seben Deep Target automatique est facile à utiliser. Il convient aussi bien aux débutants qu’aux prospecteurs entraînés.

Grâce à sa simplicité d’utilisation, le détecteur de métaux Seben Deep Target automatique vous permet de commencer immédiatement votre prospection. Il vous suffit de le mettre en marche pour qu’il soit entièrement fonctionnel, sans nécessiter aucun réglage. Grâce à son mode Pinpoint, sa sensibilité et sa discrimination réglables, il détecte la cible avec grande précision. De plus, sa profondeur de détection peut aller jusqu’à 25 cm pour les pièces, et jusqu’à 2 m pour les objets métalliques plus gros. Esthétiquement, enfin, ce détecteur de métaux Seben réglable en hauteur se démarque par son design sans fil apparent.

Voici un tableau comparatif récapitulant les points positifs et négatifs des produits que nous venons de vous présenter :

Le choix de la rédaction

Les meilleurs détecteurs de métaux 6

SAKOBS Détecteur de Métaux PRO Pinpointer de précision

Le meilleur détecteur de métaux en 2020

90 €*

Le meilleur pas cher

Les meilleurs détecteurs de métaux 7

Détecteur de Métaux Tacklife MMD02

Le meilleur détecteur de métaux d’entrée de gamme

61 €*

Excellent

Les meilleurs détecteurs de métaux 8

Détecteur de métaux GARETT ACE 250

Un détecteur de métaux performant

209 €*

Très bon

Les meilleurs détecteurs de métaux 5

Seben détecteur de métaux automatique Deep Target

Un détecteur de métaux efficace et abordable

84 €*

* Prix constaté lors de la dernière mise à jour de l’article, le 21 août 2020.

Pourquoi nous faire confiance ?

Conformément à notre éthique professionnelle, ce guide d’achat est garanti 0% pub, 100% indépendant. Vous êtes donc assuré d’avoir une information objective sur les différents produits que nous présentons.

Pour réaliser ce guide, nous avons appliqué à la lettre notre méthode de travail habituelle :

  1. Nous avons comparé les comparatifs les plus sérieux du web français et international (ex: Bestreviews, Thewirecutter, Consumer Reports, etc.).
  2. Nous avons consulté les sites de toutes les grandes marques (Garrett, Seben, Tacklife, etc.) et comparé les caractéristiques techniques de leurs produits.
  3. Nous avons pris en compte des centaines d’avis d’utilisateurs publiés tant sur des sites e-commerce que sur des sites spécialisés.
Au total, nous avons passé des dizaines d’heures à travailler pour vous offrir le guide d’achat le plus complet, synthétique et utile du web.

Comment choisir un bon détecteur de métaux ?

Les meilleurs détecteurs de métaux 10

La puissance

Comme nous venons de l’expliquer, c’est le critère principal de différenciation entre les détecteurs de métaux car elle va déterminer la profondeur de détection de la machine, et donc sa performance. Plus sa valeur est élevée (dans les 12-15 kHz pour un détecteur entrée de gamme, 3 kHz pour les plus simples), plus le détecteur sera performant (plus de 20 kHz pour les plus performants avec une profondeur allant jusqu’à 38 cm).

Chaque détecteur de métaux a ses avantages et ses inconvénients. Par exemple, un détecteur de métaux à la puissance plus élevée sera plus performant mais sera plus pénible à utiliser et demandera de l’expérience pour que l’appareil n’aille pas creuser à tout-va. Un modèle doté d’une puissance de 15 kHz sera par exemple adapté à un débutant.

L’usage auquel vous le destinez 

L’usage que vous réservez à votre appareil sera aussi déterminant dans le choix du bon produit. Ce dernier sera différent si vous voulez vous distraire ou si vous voulez en faire votre profession. Le modèle professionnel sera plus puissant, plus performant, et bien sûr coûtera plus cher que celui qu’on utilise pendant les vacances.

De même, votre niveau de détection ne sera pas le même si vous êtes débutant que si vous êtes initié ou professionnel.

Votre choix changera aussi selon le métal que vous ciblez. Certains détecteurs sont plus performants pour certains métaux que pour d’autres. Il est donc primordial de se fixer sur ce que vous souhaitez trouver.

L’endroit et la matière que vous voulez explorer sera aussi un critère important. Si vous voulez œuvrer à la plage, le mode BEACH est essentiel. Le niveau de pollution du sol est également à prendre en compte. En effet, les sols pollués nécessitent un détecteur plus efficace.

Le type de détecteur

De la fréquence de travail de l’appareil dépendront les résultats de vos fouilles car chaque type est adapté à un travail spécifique. Les fabricants se ruent actuellement vers les VLF malgré que le détecteur à induction pulsée soit plus efficace sur les terrains riches en minéraux et pollués.

La discrimination

Il s’agit de la capacité de l’appareil à éliminer les métaux moins nobles pourtant contenus en grande quantité dans le sol. Les détecteurs de métaux disposent alors de filtres plus ou moins élaborés pour discriminer tous les autres métaux que vous ne désirez pas trouver. Par exemple, si vous ne souhaitez trouver que de l’or, vous pouvez discriminer tout le reste. Celle-ci est toutefois à manipuler avec précaution car vous pourriez passer à côté de réels trésors à vouloir se fixer sur une cible particulière.

La polyvalence du matériel

Selon l’usage, un détecteur de métaux doit être capable de travailler sur un maximum de terrains différents : forêt, prés, labours, murs, plage…

L’on parle de l’option correction des effets de sols qui permet de corriger les sols très minéralisés et de compenser les troubles y afférents. En effet, les effets de sols sont des interférences qui peuvent engendrer de faux signaux donc nuire à l’exploration. Les modèles les plus aboutis sont munis de réglages manuels ou automatiques visant à procurer une stabilité en l’air comme en approche du sol avec le disque. Le mode Ground Balance est un compensateur très réputé pour les effets de minéralisation, le sol mouillé ou le sable noir. Tandis que le mode hot-roch consiste à éliminer les faux signaux dus aux pierres fortement minéralisées composées de particules métalliques.

Par ailleurs, la conductivité de l’eau salée peut perturber le détecteur de métaux. Il faut donc s’assurer avant tout de l’étanchéité du disque employé et puis de l’existence du mode BEACH.

Le type d’affichage

Selon leur type d’affichage, l’on peut trouver les détecteurs avec écrans à cristaux liquides (LCD) qui affichent des icônes ou des symboles à l’écran ou les détecteurs avec écran graphique qui montrent des dessins plus ou moins sophistiqués sur la nature probable des trouvailles et la conductivité électrique de celles-ci. Ce dernier, plus complet et puissant, équipe les modèles les plus haut de gamme.

Les détecteurs numériques quant à eux, indiquent la nature, la taille et la profondeur de l’objet trouvé, tandis que le fameux détecteur à aiguilles utilise plusieurs aiguilles pour vous informer.

Les différents modes de recherche

Le mode « tous métaux » permet de détecter tous les objets de composition ferreuse ou non. Il est performant lorsqu’il s’agit de découvrir puisque c’est en creusant tout qu’on trouve. Mais on risque de tomber sur plusieurs éléments indésirables.

Le mode « discrimination », quant à lui, sera plus performant lorsque vous ne voulez cibler qu’un élément particulier.

Le mode « notch » est une fonction supplémentaire qui permet d’orienter la recherche vers un seul type de métal.

Les différents types de détecteur de métaux

Les détecteurs de métaux VLF

Le détecteur de métaux à très basse fréquence ou VLF (Very Low Frequence) est un modèle de détecteur travaillant avec une fréquence d’émission à moins de 100 kHz. Il fonctionne grâce à la formation d’un champ magnétique créé par deux bobines incorporées dans la tête du détecteur. Le champ magnétique se met à réagir à la présence de métaux perçus sous le passage de la tête du détecteur.

Avantages :

  • Il s’agit du type de détecteur le plus répandu et le plus facile à utiliser en matière de détection. Il est donc possible de trouver un modèle s’adaptant à tous les budgets.
  • Le détecteur de métaux VLF convient bien à des amateurs de l’exploration.
  • Il permet également d’ignorer les objets se trouvant en surface et est donc moins sensible aux éléments polluants.

Inconvénients :

  • Le détecteur de métaux VLF n’est pas en mesure de détecter des éléments se trouvant sur de grandes profondeurs.

C’est pour qui ?

Ce type de détecteur peut servir à trouver des monnaies en or en Europe ou des bijoux sur les plages de France, mais ne convient pas du tout à la détection des pépites d’or natif comme en Afrique.

Les détecteurs de métaux à induction pulsée

Le détecteur de métaux à induction pulsée ou PI fonctionne avec une seule bobine jouant à la fois le rôle d’émetteur et de récepteur dans le processus de formation du champ magnétique. La tête du détecteur à induction pulsée peut se présenter sous différentes formes qui vont faire varier les résultats. Plus le plateau de détection est large, plus les éléments détectés tendent à être de grande taille.

Avantages :

  • En fonction du modèle choisi, il est en mesure de détecter des métaux de toute petite taille sur une profondeur pouvant atteindre jusqu’à 4 m.

Inconvénients :

  • Il n’est pas en mesure d’offrir un mode de discrimination des métaux.
  • Ne convient donc pas à des sols pollués qui risqueraient d’induire en erreur.

C’est pour qui ?

Si vous désirez trouver des pépites d’or natifs, ce type de détecteur vous est conseillé.

Les radars à pénétration de sol

Le radar à pénétration de sol peut prendre des formes variées, mais le modèle le plus fréquent consiste en une tête de détection prenant la forme d’une plateforme rectangulaire placée sur 3 ou 4 roues et dont les résultats sont affichés sur un écran. Il s’agit avant tout d’un appareil destiné à des professionnels tels que les géologues, car l’interprétation des données de l’écran requiert un certain niveau d’études approfondies. Grâce à son impressionnante puissance, le radar à pénétration de sol permet de détecter des éléments se trouvant sur des dizaines de mètres de profondeur.

Avantages :

  • Il est très puissant et permet de détecter des éléments sur des profondeurs pouvant aller jusqu’à une trentaine de mètres en fonction de la taille des métaux.
  • Il permet également d’obtenir une visualisation en 3D des éléments détectés.
  • Pour des objets de grosse taille, un radar de sol sera capable de sonder la terre jusqu’à plus de 8 m.

Inconvénients :

  • La lecture des résultats de détection est quelque peu complexe et ne peut être faite que par des professionnels dans le domaine de la géologie ou la minéralogie.
  • Bien qu’il existe désormais des modèles portatifs beaucoup plus légers, le coût de ces appareils reste relativement élevé et fait de l’achat du radar un investissement conséquent.

C’est pour qui ?

Ce type de détecteur est efficace pour trouver des lingots d’or en profondeur. Il est conseillé de l’utiliser surtout sur un sol sec et désertique.

Les détecteurs de métaux à oscillation de battement de fréquence

Il s’agit d’un des tout premiers modèles de détecteurs de métaux. Le détecteur à oscillation de battement de fréquence ou BFO fonctionne sur le principe de mesure des battements de fréquence. Grâce à deux oscillateurs, il est possible de percevoir une fréquence réagissant au champ magnétique environnant. Même si son principe est quelque peu semblable à celui d’un détecteur VLF, le détecteur à oscillation de battement de fréquence est moins sensible comparé à son voisin.

Avantages :

  • Étant le modèle le moins cher sur le marché, le détecteur à battement de fréquence est facile à utiliser et ne requiert pas de connaissances approfondies en la matière.

Inconvénients :

  • Étant donnée sa nature assez rudimentaire, il ne présente pas les fonctionnalités des appareils modernes.
  • Il est également beaucoup plus instable et ne permet pas d’avoir des résultats précis.

Les détecteurs de métaux spécifiques

Il s’agit de modèles uniques sur le marché et spécialement brevetés par Minelab. Ils fonctionnent plus ou moins avec le même principe que les modèles à induction pulsée, mais sont beaucoup plus performants grâce à leur système pourvu d’une technologie avancée. Le GPX 5 000 et le GPX 7 000 sont surtout utilisés par des prospecteurs pour la détection d’or. Peu sensibles aux sols minéralisés, ils offrent des résultats d’une grande précision.

Avantages :

  • Ils présentent de nombreuses fonctionnalités et permettent de détecter des métaux nobles sur une profondeur plus importante sans pour autant être affectés par les effets de sols.

Inconvénients :

  • Il s’agit d’appareils très haut de gamme à forte demande. Ils sont de ce fait très onéreux et difficiles à se procurer.

C’est pour qui ?

C’est le détecteur de métaux réservé aux professionnels.

Changez de protège-disque s’il est usé

Le protège-disque de votre détecteur de métaux a un rôle indispensable pour assurer la longévité de l’appareil. Pour éviter d’endommager le disque lui-même, remplacez le protège-disque dès que c’est nécessaire.

Comment fonctionne un détecteur de métaux ?

Tout d’abord, il est intéressant de connaître l’histoire du détecteur de métaux. Le tout premier appareil de ce genre, très élémentaire, fut utilisé par Graham Bell pour essayer de trouver la balle restée dans le corps du Président américain James Garfield, victime d’un attentat en 1881, mais sans y arriver. Plus tard, les médecins utilisèrent un équipement plus élaboré pendant la Première Guerre Mondiale pour localiser les débris métalliques dans le corps des soldats blessés. Mais le véritable premier détecteur de métaux, le Metallascope, a été inventé par Gerhard Fisher au début des années 1930. 

Un détecteur de métaux classique est composé de deux parties principales : le disque de détection, et le tableau de bord qui comporte un écran d’affichage et éventuellement un haut-parleur. La tête détectrice est elle-même composée de deux bobines, l’une émettrice, et l’autre réceptrice. Certains modèles de détecteurs de métaux, cependant, comportent deux bobines réceptrices.

Le fonctionnement d’un détecteur de métaux est basé sur le phénomène de l’induction électromagnétique. Lorsqu’un objet potentiellement conducteur d’électricité est traversé par le champ magnétique émis par la bobine émettrice, il génère lui-même des courants induits, aussi connus sous l’appellation de courants de Foucault. Ces courants induits sont ensuite captés par la bobine réceptrice qui produit elle-même un courant à décalage de phase ou décalage de fréquence, que le processeur de l’appareil va analyser.

C’est l’importance de ce décalage de phase qui va permettre de déterminer plus ou moins les caractéristiques de l’objet détecté. Plus le décalage de phase est important, plus la conductivité de l’objet est élevée, comme c’est le cas de l’or, de l’argent ou encore du cuivre. En revanche, si le corps métallique est très peu conducteur ou s’il se magnétise facilement, il va entraîner un faible décalage de phase, ce qui ne déclenchera pas la détection.

Sur quel terrain prospecter ?

Notons que dans certains cas, il est possible qu’une autorisation soit nécessaire avant de commencer la prospection de métaux. Notamment, si le terrain appartient à une personne tierce, vous devez lui demander l’autorisation de faire des fouilles. L’accord de votre préfecture peut aussi être requis si un site archéologique se trouve à proximité du terrain sur lequel vous souhaitez fouiller. À ce titre, sachez que sans autorisation, la loi interdit de faire toute activité de fouille sur un terrain qualifié officiellement de site archéologique protégé, afin de préserver le patrimoine historique. Les ruines et les sites classés en font partie.

Au-delà de l’aspect réglementaire, il faut savoir que tous les types de terrain ne sont pas propices à cette activité. Les sols constitués de minéraux sont ainsi déconseillés car ils ne produiront qu’un très faible décalage de phase, voire aucun, ce qui rendra vos recherches inutiles. Les endroits les plus appropriés pour détecter sont la plage, la forêt, les champs, les vieux chemins, et les gués. Néanmoins, certaines communes interdisent la prospection sur leurs plages.

Portez un casque approprié

Pour mieux entendre les sons produits par votre détecteur de métaux et les identifier plus facilement, il est conseillé de porter un casque approprié. Vos parties de prospection seront aussi plus discrètes.

Pourquoi acheter un bon détecteur de métaux ?

Le détecteur de métaux est un outil très utile pour les professionnels comme les amateurs d’exploration. Il faut dire qu’il a de nombreux atouts :

  1. Un vaste champ d’utilités

Un détecteur de métaux permet de localiser tous types d’objets métalliques, allant du fer, jusqu’à l’or, en passant par l’aluminium, le cuivre, l’argent, ou encore le platine. L’appareil peut explorer n’importe quel support : sols, murs, et même des personnes.

Pour le travail comme pour le divertissement, vous trouverez toujours chaussure à votre pied. Il existe des détecteurs de métaux adaptés à chaque usage et selon les besoins des utilisateurs.

Il est ainsi sollicité dans de nombreux domaines : militaire (opérations de déminage), archéologie (recherche d’objets anciens), ou encore loisir (recherche d’objets enfouis). Un détecteur de métaux révèle aussi son utilité à l’aéroport, pour la détection d’objets dangereux.

  1. C’est un appareil adapté à vos besoins

Que vous soyez professionnel, initié ou amateur en la matière, les détecteurs de métaux se déclinent en plusieurs modèles qui vous seront adaptés.

Un modèle d’entrée de gamme est conseillé à un amateur, afin que ce dernier s’initie aux travaux d’exploration. D’autres modèles plus simples, plus divertissants ou même ludiques serviront aux vacanciers. Un modèle plus sophistiqué et haut de gamme, avec des commandes plus variées, des modes de détections distincts et un niveau de détection plus performant sera conseillé à un professionnel.

  1. Une forte capacité de discrimination

Aucun objet métallique n’échappe à un détecteur de métaux. Pour éviter les faux signaux, il suffit de solliciter le mode Discrimination de l’appareil.

Cette fonctionnalité permet effectivement de faire le tri entre les différents métaux. Il est possible de trouver un appareil qui ne réagit que lors de la détection des métaux précieux comme l’or, l’argent ou l’aluminium.

  1. Un appareil polyvalent

La fonctionnalité Correction effets de sol fait d’un détecteur de métaux un appareil polyvalent. En effet, elle permet une grande adaptabilité avec n’importe quelle constitution du sol. Les professionnels ne jurent d’ailleurs que par cette fonctionnalité. Ils pourront alors utiliser le détecteur sur la plage, alors que le sable est hautement minéralisé.

  1. Avec une sensibilité réglable

Il est tout à fait possible d’ajuster la sensibilité d’un détecteur de métaux. Une manœuvre qui s’impose à l’heure où l’avancée technologique implique un environnement empesté de signaux électriques et magnétiques.

En effet, l’appareil ne risque pas de réagir à la moindre onde, pour ne pas faire de l’exploration un véritable parcours du combattant. Le confort d’utilisation sera alors optimal.

  1. Une facilité d’utilisation

La facilité d’utilisation compte aussi parmi les termes associés à un détecteur de métaux. Elle fait référence entre autres à une prise en main optimale, ainsi qu’à des réglages intuitifs.

Ce type d’appareil se trouve ainsi à la portée des néophytes en prospection, même si certains modèles requièrent une initiation au préalable, en vue d’une maîtrise complète.

  1. Un investissement dans le temps

Se procurer un détecteur de métaux est un véritable investissement dans le temps. Les fabricants ont tenu compte des principaux paramètres associés à une exploration. Certains appareils sont par exemple à l’épreuve des chocs.

Ils sont aussi étanches pour permettre une exploration sur des sols humides ou présentant des flaques d’eau par endroit. Une utilisation intensive et fréquente ne risque donc pas d’user l’appareil. Néanmoins, un détecteur de métaux haut de gamme offre une longévité bien plus significative qu’un modèle d’entrée de gamme.

  1. De grandes performances

Grâce à l’efficacité de réglage et la disponibilité d’un vaste choix d’options, un détecteur de métaux offre de grandes performances. En arrêtant son choix sur des modèles haut de gamme, il est possible d’identifier avec précision la composition du métal détecté.

Ils sont également adaptés à n’importe quel type de sol (sable, murs, sols boueux…). Même les appareils d’entrée de gamme peuvent localiser avec précision l’emplacement de la cible dans le sol.

Quel est le prix d'un détecteur de métaux ?

Le prix d’un détecteur de métaux varie beaucoup selon la gamme et le fabricant. Les appareils professionnels peuvent coûter plusieurs centaines d’euros, alors que ceux d’entrée de gamme se trouvent à environ 50 euros.

Détecteur de métaux d’entrée de gamme : Un détecteur de métaux d’entrée de gamme est vendu entre 50 et 70 €.

Détecteur de métaux de milieu de gamme : Le prix des détecteurs de métaux de milieu de gamme varie de 75 € à 100 €.

Détecteur de métaux haut de gamme : Il faut prévoir plus de 100 € pour l’achat d’un détecteur de métaux haut de gamme. Certains modèles professionnels sont proposés à 400 €.

Les meilleures marques de détecteurs de métaux

Les meilleurs détecteurs de métaux 11

Selon nous, la meilleure marque de détecteurs de métaux pour la plupart des gens en 2020 est :

Garrett – Fondée en 1964, l’entreprise américaine Garrett est le leader mondial des détecteurs de métaux. Elle propose une large gamme d’appareils pour les particuliers comme les professionnels, et qui sont réputés pour leur grande qualité.

Les meilleurs détecteurs de métaux 12

Voici les autres marques que nous recommandons. Elles offrent, d’après nous, un rapport qualité/prix légèrement moins bon pour la plupart des gens, mais elles peuvent se révéler meilleures pour des gammes de prix (entrée de gamme, haut de gamme, …) et des besoins spécifiques.

Seben – Seben est un fabricant allemand d’équipement de pointe, tels que les télescopes d’amateur et les détecteurs de métaux. Ses produits de grande qualité sont performants tout en étant abordables.

Tacklife – Tacklife est un spécialiste américain de l’outillage. Créée en 2015, la marque Tacklife connaît rapidement une réputation internationale grâce à la fiabilité de ses produits. Les détecteurs de métaux Tacklife font partie des meilleurs du marché.

Kkmoon – Kkmoon est un fabricant chinois d’accessoires high-tech pour la maison et d’équipements de test. Bien qu’ils soient d’entrée de gamme, les détecteurs de métaux Kkmoon font partie des meilleurs pour leurs prix.

Vous faites partie des marques citées ?

Si vous faites partie des marques que nous recommandons, vous pouvez mentionner votre présence dans ce classement tant que vous faites un lien vers cette page. Si vous n'êtes pas dans ce classement et que vous pensez que vous auriez dû y figurer, vous pouvez nous faire parvenir un produit de test que nous évaluerons de façon objective.

Astuces

Portez l’équipement approprié.

Tout comme il est nécessaire d’avoir les bons outils quand vous vous préparez à creuser un trou, il est également important de bien choisir les vêtements que vous allez porter durant votre “chasse”. Portez des vêtements confortables et adaptés aux conditions climatiques, des genouillères pour protéger vos genoux lorsque vous devez creuser, des chaussures qui vous aident à marcher sans glisser sur le terrain et des gants pour vos mains afin de ne pas vous salir plus que nécessaire ou vous couper lorsque vous ramassez la terre.

Ne touchez pas le sol.

Les détecteurs de métaux nécessitent un bon pivot pour bien fonctionner, un peu comme le pivot qu’on fait pour bien jouer au golf. Faites pivoter votre détecteur lentement d’un côté à l’autre, en le maintenant le plus près possible du sol – mais assurez-vous qu’il ne le touche pas.

Attendez-vous à trouver plus de déchets que de trésors.

En cours de route, vous trouverez probablement beaucoup de ferraille, ainsi que des pièces de monnaie, des capsules de bouteilles et des déchets, mais n’abandonnez pas. Continuez à chercher. Cela fait partie de l’excitation de la chasse avec un détecteur de métaux.

Pour la chasse aux reliques, cherchez un endroit clé de la ville.

Visitez la bibliothèque, parlez aux historiens locaux et faites un tour à l’hôtel de ville pour vous renseigner sur les lieux historiques de votre ville, puis commencez à y chercher des reliques.

Chassez après la pluie.

Le sol humide est beaucoup mieux adapté à la conductivité et il sera beaucoup plus facile de trouver des trésors cachés profondément sous la surface.

F.A.Q.

Quel est le meilleur détecteur de métaux ?

Le meilleur détecteur de métaux dépend de vos besoins et de votre budget. Lisez notre guide d'achat pour en savoir plus.

Comment utiliser un détecteur de métaux ?

Une fois que vous avez mis l’appareil en marche, il vous suffit de balayer le sol avec la tête de détection.

Que peut-on trouver avec un détecteur de métaux ?

Un bon détecteur de métaux peut détecter différents objets métalliques ferreux et non ferreux, comme du cuivre, de l’argent, et même de l’or.

Quels sont les usages possibles d'un détecteur de métaux ?

Vous pouvez utiliser un détecteur de métaux pour trouver des objets enfouis potentiellement valeureux, mais aussi pour dénicher les objets métalliques polluants que vous désirez enlever dans votre cour.

Jusqu'à quelle profondeur un détecteur de métaux peut-il pénétrer dans le sol ?

Un bon détecteur de métaux peut détecter un objet situé entre 20 et 40 cm de profondeur. Pour des fouilles plus profondes, il faut utiliser un radar à pénétration de sol qui est un appareil plus puissant.

Sources

Outre les sites des marques et les centaines d’avis de consommateurs que nous avons consultés, nous avons également comparé et synthétisé les informations des pages ci-dessous :

  1. Détection débutant : toutes les infos pour les débutants Ilovedetection.com .
  2. Comment fonctionne un détecteur de métauxDetecteurs.fr.
  3. Détecteur de métaux profondeur : comment ça marche ?  – Gerdetect.fr.
  4. Guide d’achat d’un détecteur de métauxMaisondeladetection.com.
  5. Détecteur de métaux : guide du débutantDetectopia.fr.
  6. Détecteur de métaux conseilsLa-detection.com.
  7. Quel détecteur de métaux acheter ?La-detection.com.
  8. La détection en chiffreViveladetection.com.
  9. Détecteurs de métaux électriques – Amazon.fr.
  10. Détecteurs de métaux – Cdiscount.com.