Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone en 2020

Le monoxyde de carbone est un gaz potentiellement mortel produit par les chaudières et chauffe-eau installés dans la maison. Chaque année, les émanations accidentelles en France font plus de 3 000 victimes. Le détecteur de monoxyde de carbone constitue la meilleure protection contre ce danger. Certains modèles peuvent également détecter la fumée. Mais avant d’acheter, renseignez-vous sur la durée de vie de la pile (7 ou 10 ans), l’alarme, la présence du bouton test et pause ainsi que les certifications. Alors, quel détecteur de monoxyde de carbone choisir ?

comparatif : Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone 1

Produits

31Produits analysés
Heures
26Heures investies

Sources

21Sources consultées

Avis

1144Avis pris en compte

Notre sélection des meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone en 2020 :

Pour savoir comment nous avons choisi, vous pouvez consulter la recherche.

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone 2

Siemens Delta Reflex 5TC1260​ : Le meilleur détecteur de monoxyde de carbone en 2020

Le Siemens Delta Reflex 5TC1260 est discret et facile à installer. La pile de ce détecteur a une durée de vie de 10 ans et émet des bips lorsque la charge s’épuise. En plus, le dispositif s’installe sur le mur, au plafond ou posé sur un meuble. Les autodiagnostics réguliers rassurent quant à son fonctionnement.

Le boîtier du Siemens Delta Reflex 5TC1260 sait se faire discret. La pile de ce détecteur de monoxyde de carbone a une durée de vie de 10 ans et elle est scellée. Cela évitera les bricolages accidentels. Notez que cette pile s’active lors de la fixation du détecteur sur son socle. Mais vous pouvez l’arrêter et la remettre en marche plus tard en cas d’absence prolongée.

Facile à installer, le dispositif s’avère très pratique. On aime notamment son capteur électrochimique perfectionné, qui mesure en permanence le niveau de gaz CO. Par ailleurs, le détecteur s’autodiagnostique régulièrement. Un bouton test et pause rend l’utilisation plus simple. Et un bip se fera entendre durant 30 jours quand il faudra remplacer la pile. 

Vous ne trouverez pas de détecteur de CO garanti 10 ans pour moins cher que le Siemens Delta Reflex 5TC1260. Il existe des modèles moins chers, mais avec une durée de vie de 5 ou 7 ans. En plus, la marque allemande est reconnue pour son sérieux et sa fiabilité. L’installation peut se faire sur un mur, un plafond, ou simplement posé sur un meuble.

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone 3

Pack AngelEye Access​ : Le meilleur détecteur de monoxyde de carbone d'entrée de gamme

Malgré une mise en route un peu complexe et un problème de piles, le pack Access d’AngelEye est très intéressant. Il se compose d’un détecteur de fumée et d’un détecteur de monoxyde de carbone. Outre le rapport qualité/prix imbattable, ces dispositifs brillent par leur sensibilité et la fonction autodiagnostic.

AngelEye propose ce pack Access au rapport qualité/prix imbattable. Il est composé d’un détecteur de monoxyde de carbone et d’un détecteur de fumée, respectivement garantis 7 et 5 ans. Ainsi, vous aurez une gamme de solutions complètes de sécurité incendie à la fois simple et performant. En plus, les détecteurs arborent un magnifique design.

Pour les fonctionnalités, le détecteur de CO dispose d’un excellent capteur électrochimique. Ce dernier mesure en permanence le niveau de monoxyde de carbone là où vous l’installez. L’autodiagnostic régulier est également disponible, tout comme le bouton test et pause ou encore le signal pile faible pendant 30 jours.

En raison du prix, la durée de vie des piles n’est que de 1 an. En effet, les cas de piles non fonctionnelles sont nombreux. Mais ce modèle de pile reste courant et facile à remplacer. Vous pouvez choisir de poser les détecteurs, de les fixer au mur ou au plafond. Le fabricant fournit les vis de fixation.

Excellent

comparatif : Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone 4

Nest Protect DAAF-DACO​ : Le meilleur détecteur avertisseur autonome

Le Nest Protect de Google revient. Toujours aussi intelligent, plus sensible et plus autonome. Ses fonctionnalités sont intéressantes, tout comme sa capacité à distinguer fumée et vapeur ou combustion lente et combustion rapide. Le prix du détecteur reste élevé bien que la durée de vie atteigne 10 ans.

Google a entièrement repensé son Nest Protect. Désormais, l’avertisseur autonome possède un capteur à double spectre, se teste lui-même et a une durée de vide de 10 ans. En outre, il peut faire la distinction entre combustion lente ou rapide, vapeur ou fumée. C’est aussi le premier détecteur DAAF et DACO dont l’alarme peut se désactiver depuis un smartphone.

Comme sur la première génération, la fonction veilleuse est toujours présente. Elle a même été améliorée. Ce détecteur CO et CO2 se trouve à la fois au plafond et sur votre mobile via l’appli Nest. Tous les membres de la famille peuvent le contrôler et être avertis par message partout en cas de danger. Un bouton test et pause permet de voir si la détection de fumée et la détection de monoxyde de carbone fonctionnent.

L’appli dédiée établit un rapport après chaque test. Vous pouvez le consulter sur votre téléphone. Dans la pratique, les gens ne testent pas leur détecteur de CO, bien que cela soit obligatoire. Le Nest Protect vous simplifie la vie en vérifiant ses piles et capteurs plus de 400 fois/jour. Et en cas de pile faible, l’appli vous envoie un message avant de biper.

Très bon

comparatif : Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone 5

FireAngel CO-9D-FRT​ : Le plus pratique

Le détecteur de monoxyde de carbone FireAngel CO-9D-FRT a une durée de vie de 7 ans. Il est équipé d’un écran LCD qui affiche en temps réel le taux de CO et le niveau de la pile. Comme tous les bons détecteurs, il a une fonction d’autodiagnostic et peut être désactivé en cas d’absence prolongée. Son capteur est ultra sensible.

L’inhalation de monoxyde de carbone est la principale cause d’empoisonnement accidentel en France. Pour vous protéger contre les émanations, équipez-vous du détecteur de CO FireAngel CO-9D-FRT. Son écran LCD affiche en temps réel les taux de monoxyde de carbone, la charge restante, l’historique et la température.

Doté d’un capteur électrochimique perfectionné, ce détecteur mesure en permanence le niveau de CO. En plus, il s’autodiagnostique à intervalles réguliers, pratique s’il vous arrive d’oublier de le tester. Facile à actionner, le bouton test et pause fonctionne même en cas d’alerte intempestive. Notez que la pile a 7 ans de durée de vie.

En cas de pile faible, l’écran affiche le niveau de charge restante et le détecteur émet un signal durant 30 jours. Pour éviter toute manipulation accidentelle, le boîtier contenant la pile est scellé. Et une languette permet d’activer ou désactiver le FireAngel CO-9D-FRT, très utile lors des absences longues durées. Pour finir, ce détecteur s’adapte à toutes les configurations.

Voici un tableau comparatif récapitulant les points positifs et négatifs des produits que nous venons de vous présenter :

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone 2

Siemens Delta Reflex 5TC1260

Le meilleur détecteur de monoxyde de carbone en 2020​
  • 10 ans de durée de vie
  • Pile scellée et pouvant être arrêtée en cas de longue absence
  • Ultra sensible et fiable
  • Adapté à toutes les configurations : posé, fixé au mur, au plafond
  • Installation simple et rapide
  • Autodiagnostic et alerte piles faibles
  • Bruyant, comme tous les bons détecteurs de CO

40 €*

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone 3

Pack AngelEye Access

Le meilleur détecteur de monoxyde de carbone d’entrée de gamme
  • Pack détecteur de monoxyde carbone et détecteur de fumée
  • Rassurant et pas de déclenchement intempestif
  • Excellent rapport qualité/prix
  • Autodiagnostic régulier et sensibilité élevée
  • Le détecteur de fumée ne sera pas forcément utile
  • Piles souvent non fonctionnelles, bien que faciles à remplacer
  • Mise en route un peu complexe

20 €*

Excellent

comparatif : Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone 4

Nest Protect DAAF-DACO

Le meilleur détecteur avertisseur autonome

  • Avertisseur autonome ultra sensible
  • Plusieurs fonctionnalités intéressantes (distinction, veilleuse, autodiagnostic…)
  • Facile à installer
  • Magnifique design
  • 6 piles AA fournies pour une durée de vie de 10 ans
  • Prix élevé
  • Tous ceux qui ont l’appli peuvent accéder au détecteur et en modifier les paramètres

130 €*

Très bon

comparatif : Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone 5

FireAngel CO-9D-FRT

Le plus pratique

  • Écran LCD affichant le taux de CO, le niveau de la pile, l’historique et la température
  • Piles dotées de 7 ans de durée de vie et scellée
  • Capteur électrochimique très sensible
  • Autodiagnostic et languette d’activation/désactivation très pratiques
  • À fixer sur un mur, au plafond ou à poser
  • Bruyant
  • Écran peu lisible si le détecteur est fixé au plafond

30 €*

* Prix constaté lors de la dernière mise à jour de l’article, le 20 mars 2020.

Pourquoi nous faire confiance

Conformément à notre éthique professionnelle, ce guide d’achat est garanti 0% pub, 100% indépendant. Vous êtes donc assuré d’avoir une information objective sur les différents produits que nous présentons.

Pour réaliser ce guide, nous avons appliqué à la lettre notre méthode de travail habituelle :

  1. Nous avons comparé les comparatifs les plus sérieux du web français et international (Que Choisir, 60 millions de consommateurs, Consumer Reports, etc.).
  2. Nous avons consulté les sites de toutes les grandes marques (Siemens, AngelEye, Nest, etc.) et comparé les caractéristiques techniques de leurs produits.
  3. Nous avons pris en compte des centaines d’avis d’utilisateurs publiés tant sur des sites e-commerce que sur des sites spécialisés.
Au total, nous avons passé des dizaines d’heures à travailler pour vous offrir le guide d’achat le plus complet, synthétique et utile du web.

Comment choisir

comparatif : Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone 10

Une fois l’adéquation avec la norme confirmée, le choix du détecteur de monoxyde de carbone se fait selon sa sensibilité, sa durée de vie, son mode d’alimentation (piles ou secteur) et ses fonctionnalités.

La certification

La certification est le premier critère à prendre en compte avant de choisir un détecteur de monoxyde de carbone. Ce dernier doit répondre à la norme européenne et à la marque de qualité NF DAACO. Cela renseigne sur la sensibilité et l’efficacité du dispositif.

La marque de qualité NF DAACO est une garantie de qualité et de sécurité. Les produits disposant de cette certification ont subi des contrôles rigoureux à différentes étapes : contrôle de fabrication, audits et essais de surveillance…

Le déclenchement

Par opposition au détecteur de fumée qui se déclenche dès la détection de concentration en particules issues de la combustion, le détecteur déclenche une alerte visuelle et sonore. Le délai avant avertissement dépend de la durée d’exposition et du niveau de concentration en monoxyde de carbone.

Pour une concentration de CO de 300 ppm, le déclenchement d’alerte se fait en moins de 3 min. Pour 100 ppm de CO, l’alerte se déclenche au bout de 10 à 40 min. Si la concentration est de 50 ppm, l’alarme se fera entendre au bout de 60 à 90 min. Et pour les faibles concentrations, 30 ppm, cela prendra 120 min.

L’alimentation et l’autonomie

Privilégiez l’alimentation par pile. Il ne s’agit pas de piles à remplacer tous les mois ou tous les ans, mais qui ont une durée de vie de 7 ou 10 ans. À noter que deux types de détecteurs autonomes de CO existent sur le marché, notamment ceux équipés de piles remplaçables et ceux équipés de piles longue autonomie.

Les piles longue durée, généralement scellées à l’intérieur du détecteur, ne nécessitent aucune manipulation ni remplacement. Il vous suffit d’installer l’appareil et de le laisser faire son job. La plupart des détecteurs de CO à piles envoient un signal sonore et visuel lorsqu’il faut remplacer les piles ou l’appareil. Vérifiez que la présence de ces éléments avant de choisir.

L’alerte et le contrôle

Certains détecteurs de monoxyde de carbone sont dotés d’un écran. Il permet de connaître le taux de monoxyde carbone présent dans la pièce. Ainsi, vous serez averti si le taux devient anormal ou commence à monter petit à petit. Cela vous permettra de prendre rapidement les mesures qui s’imposent.

Les modèles équipés d’un bouton test et pause sont aussi intéressants, dans la mesure où ils permettent de contrôler régulièrement l’état de l’appareil. Vous pouvez alors vérifier le bon fonctionnement des piles, du circuit et de l’alarme. En effet, il arrive que l’autodiagnostic ne fonctionne pas.

Un gaz indétectable par l’homme

Le monoxyde de carbone est invisible, inodore et non irritant. Ses émanations provoquent des milliers d’hospitalisations et une centaine de décès par an en France. Les principales sources sont les chaudières et chauffe-eau fonctionnant au gaz ou au fioul. Si vous utilisez ces appareils, installez un détecteur de monoxyde de carbone à proximité.

Les différents types de détecteurs de monoxyde de carbone

Détecteurs de monoxyde de carbone simples

Ils détectent les émanations de monoxyde de carbone dans la maison, mais restent insensibles à la fumée et aux gaz explosifs. Leur simplicité constitue à la fois une qualité et un défaut. Certains modèles sont équipés d’écran montrant en temps réel le niveau de CO qu’ils détectent. D’autres sont capables de lire le niveau de CO via des messages audio.

Avantages :

  • Simples et efficaces
  • Prix
  • Faciles à installer

Inconvénients :

  • Ne détectent pas la fumée
  • Rares sont ceux qui ont une durée de vie de 10 ans

C’est pour qui ?

Si vous disposez déjà de détecteurs de fumée et de gaz explosifs et que vous utilisez une chaudière au fioul ou au gaz, ce type de détecteur de monoxyde de carbone vous sera indispensable.

Les détecteurs avertisseurs autonomes conventionnels

Ce sont des dispositifs 2 en 1, à la fois détecteurs de fumée et détecteurs de monoxyde de carbone. Ils intègrent des technologies d’ionisation ou photoélectriques ainsi qu’un capteur électrochimique pour le CO. Toutefois, ce genre d’avertisseurs autonomes ne se commandent pas depuis un smartphone et la détection de fumée est parfois privilégiée au détriment du monoxyde de carbone.

Avantages :

  • À la fois détecteurs de fumée et détecteurs de monoxyde de carbone
  • S’adaptent à toutes les configurations
  • Prix raisonnable

Inconvénients :

  • Impossible à commander depuis un smartphone
  • Certains modèles détectent mieux la fumée que le monoxyde de carbone

C’est pour qui ?

Si vous avez besoin d’un détecteur de monoxyde de carbone et que vous n’avez pas encore de détecteur de fumée, ce genre de dispositif peut s’avérer très intéressant. Certains modèles sont incroyables d’efficacité.

Les détecteurs avertisseurs autonomes connectés

Les avertisseurs autonomes connectés informent les membres de la famille via smartphone en cas d’incendie ou d’émanations toxiques. Ces notifications se feront, peu importe où vous vous trouvez. En revanche, il n’existe pas à ce jour un avertisseur autonome de fumée et CO intelligent qui fasse tout avec succès. Donc, si vous installez ce type d’équipement, rajoutez des détecteurs de fumée à double capteur.

Avantages :

  • Notifications et paramétrages sur smartphone
  • Informent à toute heure et en tout temps
  • Détectent la fumée et le monoxyde de carbone

Inconvénients :

  • Prix élevé
  • Pas forcément les plus efficaces

C’est pour qui ?

Les applis smartphone de ces avertisseurs autonomes et leur connectivité leur permettent d’avertir tous les membres de la famille, un vrai plus pour la sécurité. Tous les utilisateurs peuvent modifier les paramètres. Sans concertation entre les membres de la famille, cela engendrera plus de problèmes que d’avantages.

Les normes et les standards

Vérifiez l’emballage du détecteur pour vous assurer qu’il est conforme aux standards Underwriters Laboratories (étiquette UL) et aux normes françaises et européennes. Vous devez également rechercher la date de fabrication imprimée au dos. En effet, ces dispositifs perdent en sensibilité au fil du temps. En principe, remplacez vos détecteurs de monoxyde de carbone tous les 5 ans.

Installation d’un détecteur de monoxyde de carbone

comparatif : Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone 11

En avez-vous vraiment besoin ?

Depuis 2016, le détecteur de fumée est obligatoire dans toutes les maisons sur le territoire français. Pour le détecteur de carbone, cela dépend surtout des équipements que vous utilisez. En effet, tous les logements ne sont pas exposés aux mêmes risques. Chacun doit estimer s’il en a besoin ou pas.

Pour ce faire, déterminez si votre habitation est dotée de systèmes de chauffage à combustion comme les poêles à bois, à pétrole et au charbon. Les cheminées à foyer ouvert représentent également un danger. Il en va de même pour les dispositifs mobiles de chauffage d’appoint au pétrole ainsi que les chauffe-eau fonctionnant au gaz ou au fioul.

L’emplacement

Installez un détecteur de monoxyde de carbone dans chaque pièce dotée d’un appareil à combustion tel que le chauffe-eau et la chaudière à gaz ou au fioul. On peut citer la cuisine, le séjour, les chambres à coucher ou la salle d’eau. Pour les chaudières déportées, mieux vaut placer le détecteur à l’extérieur de la chaufferie mais toujours dans l’habitation pour que l’alarme reste audible.

Dans l’idéal, placez le détecteur de monoxyde de carbone entre 1 et 3 m à l’horizontale de la source. Pour les chambres à coucher, il faut que le détecteur soit proche de la tête de lit.

La pose

Les détecteurs de monoxyde de carbone sont souvent vendus avec des vis de fixation. Ainsi, vous pouvez les installer au plafond à 30 cm du mur, ou sur le mur entre 10 et 15 cm du plafond. Pensez à fixer le détecteur à plus de 1 m de tout appareil susceptible de dégager du monoxyde de carbone ou de la vapeur d’eau. Évitez également la proximité d’une aération ou d’une ventilation.

Pour les détecteurs équipés d’écran LCD, évitez de les fixer au plafond, à moins que la hauteur ne soit relativement basse. Et placez-les à hauteur d’homme afin que vous puissiez lire les indications.

Comment ça marche ?

Le principe de fonctionnement d’un détecteur de monoxyde de carbone est comparable à celui d’un DAF (Détecteur automatique de fumée). Un capteur alimenté par une pile déclenche un signal sonore et lumineux afin d’alerter les occupants dès que le taux de CO dans l’air intérieur atteint un seuil potentiellement dangereux selon les normes en vigueur.

Détecteurs interconnectés

Câblés ou sans fil ?

Il est possible d’interconnecter certains détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone. Cela permet aux unités de la maison de sonner la même alarme lorsque l’un d’eux se déclenche. Dans certaines maisons récentes, il existe déjà un câblage pour relier les détecteurs. Si ce n’est pas le cas, vous achetez des détecteurs pouvant s’interconnecter sans fil.

Maison à un ou plusieurs niveaux ?

Les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone interconnectés sont particulièrement utiles si vous vivez dans une maison à plusieurs niveaux. Pour les maisons à un seul niveau, les détecteurs autonomes suffisent largement.

Quelles sont les limites ?

Bien que les alarmes interconnectées puissent rendre votre maison plus sûre, elles ont certaines limites. Dans de nombreux cas, seuls les détecteurs de même marque peuvent se connecter entre eux. Vérifiez donc auprès des fabricants ou des vendeurs les modèles compatibles, y compris au sein de la même marque.

Malgré les limites, le mieux reste l’utilisation de détecteurs interconnectés. Ils vous avertiront avant que le feu ou le monoxyde de carbone ne se propage. Câblés ou sans fil, les détecteurs interconnectés renforcent la sécurité de la maison. Évidemment, cela a un coût.

Pourquoi acheter un bon détecteur de monoxyde de carbone

comparatif : Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone 12

Votre sécurité et celle de votre famille

En France, les chiffres sont éloquents. Plus de 3 000 personnes sont victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone chaque année, dont une centaine décèdent. Dangereux, ce gaz reste inodore, incolore et invisible. Alors pour éviter de graves intoxications, voire la mort, vous équiper d’un détecteur de CO s’avère indispensable. En particulier si vous utilisez un chauffe-eau ou une chaudière à risque.

Ce gaz provient généralement de la combustion de matières fossiles telles que l’essence, le fioul, le bois et le charbon. Si vous utilisez des chauffe-eau au gaz ou au fioul, ainsi que des gazinières, des cheminées à bois ou granules, des poêles à bois, des chaudières à conduit de fumée ou des barbecues à charbon, le risque est très élevé. Seul un détecteur de monoxyde de carbone peut vous avertir en cas de taux anormal.

Éviter une intoxication au monoxyde de carbone

Souvent, ce gaz provoque des céphalées, une asphyxie et une perte de connaissance. Une intoxication au monoxyde de carbone peut être mortelle en cas de forte concentration ou d’inhalation prolongée. Les symptômes s’apparentent à la grippe, notamment de légers maux de tête, de la fatigue, des nausées et des vomissements. Cela peut passer rapidement à de violents maux de tête et à la somnolence, pouvant entraîner la mort.

Pour ne pas arriver à ce stade, la seule solution consiste à installer un détecteur de monoxyde de carbone, pas uniquement un détecteur de fumée qui prévient en cas d’incendie. Cet appareil permet de déceler rapidement la présence de ce gaz toxique dans l’air avant même l’apparition des premiers symptômes.

Éviter une tentative de vol

Non seulement cet appareil sauve la vie, mais il peut aussi vous éviter une tentative de vol. En effet, certains cambrioleurs utilisent ce gaz pour endormir les occupants. Le signal sonore envoyé par le détecteur avertit rapidement de la présence élevée de CO et peut ainsi dissuader les voleurs et les faire fuir. Bref, il faut se préparer à toute éventualité, car un homme averti en vaut deux !

Détecteur et testeur de monoxyde de carbone ?

Il ne faut pas confondre détecteur de monoxyde de carbone et testeur de monoxyde de carbone. Le premier est un dispositif à poser ou à fixer au mur et au plafond capable de déclencher une alerte. Le second est un simple appareil mesure dépourvu d’alarme.

Quel est le prix d’un bon détecteur de monoxyde de carbone

Le prix des détecteurs de monoxyde de carbone varie en fonction de leurs sources d’alimentation et de leurs caractéristiques techniques.

Détecteur de monoxyde d’entrée de gamme.

Comptez entre 20 et 40 euros pour un détecteur de monoxyde de carbone d’entrée de gamme. En général, il s’agit de modèles simples, sans fonction de détection de fumée. Mais vous pouvez les poser ou les fixer au mur et au plafond.

Détecteur de monoxyde de milieu de gamme.

Ce genre de détecteur se vend entre 40 et 100 euros. Certains sont combinés, c’est-à-dire font également office de détecteurs de fumée. Ils sont également plus faciles à interconnecter, bien que cela ne soit pas toujours utile.

Détecteur de monoxyde haut de gamme.

Il faut débourser plus de 100 euros pour ces avertisseurs autonomes connectés. À vrai dire, vous paierez surtout la connectivité, les nombreuses fonctionnalités et les systèmes d’alerte sur votre smartphone. Pour la détection du gaz en question, ils restent similaires aux produits d’entrée et milieu de gamme.

Où acheter son détecteur de monoxyde de carbone

L’idéal consiste à acheter votre détecteur de monoxyde de carbone en ligne. Cela reviendra moins cher qu’en magasin. En plus, la livraison est à la charge du vendeur. De plus, tous les modèles vendus sur internet respectent la norme NF EN 50291 et les directives européennes en matière d’émission de gaz CO.

L’achat en ligne a également pour avantage la possibilité de rapporter le détecteur sous 14 jours en cas d’insatisfaction. Cela signifie que vous avez 2 semaines pour le tester. Pour l’achat, les sites des enseignes de bricolage sont indiqués. Nous recommandons particulièrement le site de Manomano, mais aussi ceux de Leroy Merlin et Castorama. Amazon peut constituer une bonne alternative.

Les meilleures marques de détecteurs de monoxyde de carbone

comparatif : Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone 13

Selon nous, la meilleure marque de ddétecteur de monoxyde de carbone pour la plupart des gens en 2020 est :

Siemens

La marque allemande voit son nom associé à l’excellence depuis plus de 160 ans. L’innovation, la précision et la fiabilité sont ses valeurs fondamentales. Pas étonnant alors que Siemens définisse souvent les nouveaux standards en matière d’ingénierie, notamment le transport et la distribution d’électricité. La régulation de l’habitant figure parmi ses domaines de prédilection, d’où ses excellents détecteurs de monoxyde de carbone Siemens Delta.

comparatif : Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone 14

Voici les autres marques que nous recommandons. Elles offrent, d’après nous, un rapport qualité/prix légèrement moins bon pour la plupart des gens, mais elles peuvent se révéler meilleures pour des gammes de prix (entrée de gamme, haut de gamme, …) et des besoins spécifiques.

AngelEye

Ceux qui disposent d’un détecteur de fumée ou un détecteur de monoxyde de carbone vous ont peut-être déjà recommandé cette marque. Il faut dire que les produits AngelEye combinent technologie de pointe, design et fiabilité. Ces détecteurs sauront satisfaire les clients les plus exigeants.  

FireAngel

Cette marque propose surtout des détecteurs de fumée ou de monoxyde de carbone d’entrée de gamme. Elle accorde une importance majeure au design et à l’innovation, sans oublier la fiabilité. Ses détecteurs se classent parmi les tout meilleurs pour la sécurité domestique.

Nest

Google a créé Nest et la gamme Nest Protect, qui fabrique des caméras de sécurité, des thermostats et différents types de détecteurs. Le géant américain a redistribué les cartes sur le marché des détecteurs de monoxyde de carbone avec le fameux Nest Protect. Pour la deuxième génération, les fonctionnalités de l’avertisseur autonome Nest vont plus loin.

Smartware

Smartxare est une marque experte en sécurité, sûreté et éclairage fonctionnel. Elle a pour objectif de rendre la maison plus sûre et plus confortable. Ses domaines d’application concernent les luminaires, les détecteurs de fumée, les détecteurs de monoxyde de carbone ou les alarmes d’intrusion. Les produits sont abordables et conçus pour le plus grand nombre.

Vous faites partie des marques citées ?

Si vous faites partie des marques que nous recommandons, vous pouvez mentionner votre présence dans ce classement tant que vous faites un lien vers cette page. Si vous n'êtes pas dans ce classement et que vous pensez que vous auriez dû y figurer, vous pouvez nous faire parvenir un produit de test que nous évaluerons de façon objective.

Astuces

Installez à la hauteur des yeux.

Si vous avez un détecteur de monoxyde de carbone à affichage numérique, installez-le à hauteur des yeux pour qu’il soit facile à lire.

Installez sur chaque étage.

Installer un détecteur de monoxyde de carbone à chaque étage de votre maison. De cette manière, vous maximiserez le temps de réponse en cas de problème. Toute la famille sera prévenue en même temps.

Assurez-vous que l’alarme vous réveille.

Placez votre détecteur de monoxyde de carbone à un endroit où il vous réveillera si l’alarme se déclenche la nuit.

Remplacez les piles chaque année.

De nombreux fabricants recommandent de remplacer les piles des détecteurs de monoxyde de carbone au moins une fois par an. Si vous entendez votre détecteur émettre un bip ou un gazouillis, remplacez immédiatement les piles.

Testez tous les mois.

Ne vous contentez pas des autodiagnostics. Testez vos détecteurs de monoxyde de carbone au moins une fois par mois pour vous assurer qu’ils fonctionnent correctement.

Placez-le là où vous pourrez l’entendre

Placez votre détecteur de monoxyde de carbone dans un endroit où il vous réveillera si l’alarme se déclenche au beau milieu de la nuit. Et si votre détecteur de monoxyde de carbone émet une alerte, assurez-vous que tout le monde, y compris les animaux domestiques, évacue immédiatement.

Faites vérifier vos équipements

Faites vérifier régulièrement votre chauffe-eau ou votre système de chauffage par un technicien qualifié pour vous assurer qu’il fonctionne correctement. Cela peut aider à réduire votre risque d’intoxication au monoxyde de carbone.

FAQ​

Q. Quel est détecteur de monoxyde de carbone choisir ?

R. D’après nos recherches, la plupart des utilisateurs considèrent le Siemens Delta Reflex 5TC1260 comme étant le meilleur détecteur de monoxyde de carbone du marché. Et les qualités de ce modèle leur donnent raison.

Q. C’est quoi, le monoxyde de carbone ?

R. Le monoxyde de carbone est un gaz inodore, invisible à l’œil nu et non irritant. Cela le rend particulièrement dangereux. Toutes les maisons équipées de chaudière et chauffe-eau au gaz ou au fioul sont sujettes à des émanations de monoxyde de carbone. Et s’il vous arrive d’utiliser un groupe électrogène à l’intérieur de la maison, ce problème vous concerne également.

Q. Comment choisir un détecteur de monoxyde de carbone ?

R. Il faut prendre en compte les certifications, la sensibilité et la durée de vie de la pile. Vous devrez également choisir en fonction de la taille de votre maison, du nombre d’équipements potentiellement dangereux et des fonctionnalités.

Si vous avez déjà des détecteurs de fumée, les avertisseurs autonomes ne seront pas vraiment utiles. Pour les chambres à couche ou la salle de bain, optez pour un détecteur de monoxyde de carbone avec affichage numérique.

Q. Quels sont les différents types de détecteurs de monoxyde de carbone ?

R. Il y a les détecteurs de CO simples, les avertisseurs autonomes conventionnels et les avertisseurs autonomes connectés. Ces derniers ont des applis sur smartphone et peuvent envoyer des messages d’alerte, des rapports de diagnostic ou éclairer la pièce en votre présence.

Q. Quelle est la durée de vie d’un détecteur de monoxyde de carbone ?

R. Les meilleurs détecteurs de monoxyde de carbone ont une durée de vie de 7 ou 10 ans. Certains modèles doivent changer de pile tous les ans. En moyenne, changez de détecteur tous les 5 ans, peu importe s’il fonctionne encore. En effet, ces dispositifs perdent en sensibilité au fil du temps.

Q. Comment installe-t-on un détecteur de monoxyde de carbone ?

R. La plupart des modèles actuels acceptent toutes les configurations d’installation : à poser sur un meuble, à fixer sur un mur ou à fixer au plafond. Placez le détecteur à une distance horizontale de 1 à 3 m par rapport à l’équipement dangereux.

Si vous le fixez au plafond, installez-le à au moins 30 cm du mur. Si vous le fixez sur le mur, respectez une distance d’au moins 15 cm par rapport au plafond.

Q. Combien coûte un détecteur de monoxyde de carbone ?

R. Les modèles d’entrée de gamme coûtent moins de 40 euros. Les milieux de gamme varient de 40 à 100 euros. Quant aux détecteurs de monoxyde de carbone haut de gamme, ils valent plus de 100 euros.

Q. Quel est le nombre approprié de détecteurs de monoxyde de carbone pour une maison ?

R. Cela dépend de la disposition et de la taille de la maison. Vous devriez avoir au moins un détecteur de CO à chaque étage. Cela dit, c’est une bonne idée d’en placer un à l’extérieur de chaque chambre pour que chaque membre de la famille soit sûr d’entendre l’alerte si elle se déclenche.

Vous devez également placer un détecteur de monoxyde de carbone entre 1 et 3 m de votre chaudière ou de toute source de chaleur à combustible.

Q. Un détecteur de monoxyde de carbone avec affichage numérique est-il plus sûr que les autres types de détecteurs ?

R. Un détecteur de monoxyde de carbone numérique est souvent la meilleure option pour assurer la sécurité de votre maison, car il vous indique le taux d’émanation en temps réel, même infime.

Q. Que dois-je faire si mon détecteur de monoxyde de carbone émet une alerte ?

R. Sortez immédiatement de la maison. Transportez ceux qui présentent des symptômes d’intoxication au monoxyde de carbone à l’hôpital. Si vous n’êtes pas en mesure de quitter la maison, ouvrez autant de fenêtres et de portes que possible et appelez à l’aide. Si possible, désactivez toutes les sources possibles de monoxyde de carbone.