Les meilleurs tensiomètres électroniques en 2020

En France, 1 adulte sur 3 souffre d’hypertension. Et 53% des hypertendus ne contrôlent pas leur tension artérielle. Or, l’utilisation d’un tensiomètre électronique permet au patient de suivre l’évolution de son état de santé. Qu’ils soient à bras, à poignet ou connectés, les tensiomètres possèdent tous un brassard et se basent sur les mesures de la pression artérielle. Mais on se perd facilement entre les marques (Omron, Braun…), les fonctionnalités et les prix. Alors, quel tensiomètre électronique choisir ?

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 1

Produits

27Produits analysés
Heures
26Heures investies

Sources

21Sources consultées

Avis

963Avis pris en compte

Notre sélection des meilleurs tensiomètres électroniques en 2020 :

Pour savoir comment nous avons choisi, vous pouvez consulter la recherche.

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 2

OMRON M3​ : Le meilleur tensiomètre électronique en 2020

Destiné aux particuliers, l’OMRON M3 est si efficace que certains médecins s’en servent également ! Ses mesures précises, sa faculté à mémoriser jusqu’à 60 mesures ou encore ses alertes en cas de pulsations irrégulières et pression artérielle élevée constituent sa plus grande force. En revanche, l’étui n’est pas terrible.

Le tensiomètre à bras OMRON M3 fournit des mesures rapides, faciles et d’une grande précision. Cliniquement validé, cet appareil est utilisé par de nombreux médecins et n’a rien à envier aux tensiomètres manuels. Il peut enregistrer les données de 2 utilisateurs distincts et garde en mémoire 60 mesures pour chacun d’eux, pratique pour une utilisation en couple et suivre les évolutions.

À l’usage, ce tensiomètre électrique détecte les mouvements du corps et vous indique s’il faut recommencer la prise de tension artérielle. Par ailleurs, le brassard s’élargit de 22 à 42 cm bénéficie d’un guide d’enroulement. L’OMRON M3 détecte les pulsations cardiaques irrégulières et dispose d’un indicateur en cas de pression artérielle élevée.

On aime la lisibilité de son écran. Les chiffres sont gros, mais pensez à les lire dans un endroit éclairé car il n’y a pas de rétroéclairage. Le seul reproche qu’on puisse vraiment faire à ce tensiomètre concerne la piètre qualité de l’étui. Sur ce point, la marque japonaise mérite un carton rouge.

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 3

Homiee avec écran rétroéclairé​ : Le meilleur tensiomètre électronique d'entrée de gamme

Le tensiomètre Homiee est à la fois compact et intelligent. Sa mémoire vous sera utile à plus d’un titre. Il en va de même pour son écran rétroéclairé et la fiabilité de ses mesures. L’appareil peut être alimenté par secteur ou par piles. Si vous prévoyez la seconde option, privilégiez les piles rechargeables.

Première bonne surprise à la vue du tensiomètre Homiee, l’écran est rétroéclairé. Cela permet une utilisation de jour comme de nuit, pratique si vous devez mesurer votre tension artérielle 3 fois/jour.  La taille du brassard varie de 22 à 36 cm et l’appareil peut gérer 2 utilisateurs. Par ailleurs, l’écran affiche si le brassard est mis correctement, trop serré, pas assez serré ou si le bras bouge.

La mémoire interne peut stocker 90 mesures/utilisateur. Le tensiomètre garde les données durant 3 mois si utilisé 1 fois/jour et 1 mois si utilisé 3 fois/jour. Outre les mesures précises, il vous fournira la moyenne de vos 3 dernières mesures et s’arrête au bout de 3 min d’inactivité. Très compact, le Homiee prend peu de place. Mais il est fragile.

On apprécie l’étanchéité des boutons, utile pour se protéger des éclaboussures et de la poussière. Pour l’alimentation, vous aurez le choix entre le branchement sur secteur ou l’utilisation de piles. Le premier cas nécessite un chargeur tandis que le second cas épuise les piles si utilisé fréquemment. Aussi nous conseillons d’acheter des piles rechargeables.

Excellent

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 4

RS3 Intelli IT​ : Le meilleur tensiomètre à poignet

L’OMRON RS3 Intelli IT s’attache au poignet. Ce tensiomètre peut se synchroniser via Bluetooth à OMRON Connect ou d’autres applis comme Google Fit. Malgré les mesures exactes, on regrette qu’il ne puisse gérer 2 utilisateurs et que sa mémoire se limite à 30 enregistrements.

L’OMRON RS3 Intelli IT effectue la mesure lors du gonflement du garrot pneumatique, contrairement à la plupart des tensiomètres. Pesant à peine 80 g, il peut vous accompagner partout, notamment grâce à l’étui de rangement offert. Bien entendu, les mesures sont précises et fiables. Pour la mise en place, vous n’aurez qu’à enfiler le tensiomètre au poignet, le lever jusqu’au niveau du cœur et attendre 3 s.

Toutes les mesures sont envoyées l’appli OMRON Connect, qui les interprète. Cela permet d’avoir un suivi pertinent et constater les évolutions au fil du temps. Brassard accepte les contours de bras entre 13,5 et 21,5 cm. Comme avec les autres tensiomètres de la marque, vous aurez droit à l’indicateur de pression artérielle élevée et la détection de pulsation cardiaque.

Garanti 3 ans, cet appareil est alimenté par 2 piles AA fournies. La connexion Bluetooth représente un réel avantage, notamment pour les transferts des mesures sur smartphone. Loin d’être un gadget, cela évite les erreurs et oublis. Outre l’application dédiée, vous pouvez le synchroniser avec Google Fit. En revanche, l’OMRON RS3 Intelli IT gère un seul utilisateur et ne peut mémoriser que 30 mesures.

Très bon

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 5

OMRON X7 Smart​ : Le meilleur tensiomètre connecté

Malgré une certaine complexité, l’OMRON X7 Smart est un must have. De très bonne facture, ce tensiomètre connecté fournit des résultats basés sur la moyenne de 3 mesures espacées de 30 s. Son écran double permet de comparer différentes mesures et suivre les évolutions.

La série X d’OMRON regroupe les tensiomètres haut de gamme de la marque. Le fabricant a équipé son X7 Smart du brassard Intelli Wrap. Pendant qu’il se gonfle, le guide du brassard indique s’il est correctement placé. Mais l’atout majeur de ce tensiomètre connecté réside dans le fait qu’il effectue 3 mesures espacées de 30 s et en restitue la moyenne. Difficile de faire plus précis.

L’autre gros point positif concerne l’écran double. Il permet de comparer les derniers résultats pour mieux suivre l’évolution de votre tension artérielle. La compilation peut être quotidienne ou hebdomadaire. De plus, l’appareil détecte l’Afib ou Atrial Fibrillation – le plus fréquent des troubles du rythme cardiaque – en appuyant 2 s sur Start.

L’appli OMRON Connect donne une lecture automatique avec mises à jour sur votre smartphone. Vous pouvez aussi utiliser d’autres applis. Par ailleurs, ce tensiomètre connecté peut gérer 2 utilisateurs et éventuellement 1 invité. La mémoire a une capacité de 100 mesures à raison de 50 mesures par utilisateur. Pour finir, l’appareil est garanti 3 ans.

Voici un tableau comparatif récapitulant les points positifs et négatifs des produits que nous venons de vous présenter :

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 2

OMRON M3

Le meilleur tensiomètre électronique en 2020​

40 €*

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 3

Homiee avec écran rétroéclairé

Le meilleur tensiomètre électronique d’entrée de gamme

30 €*

Excellent

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 4

RS3 Intelli IT

Le meilleur tensiomètre à poignet

28,88 €*

Très bon

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 5

OMRON X7 Smart

Le meilleur tensiomètre connecté

90 €*

* Prix constaté lors de la dernière mise à jour de l’article, le 20 mars 2020.

Pourquoi nous faire confiance

Conformément à notre éthique professionnelle, ce guide d’achat est garanti 0% pub, 100% indépendant. Vous êtes donc assuré d’avoir une information objective sur les différents produits que nous présentons.

Pour réaliser ce guide, nous avons appliqué à la lettre notre méthode de travail habituelle :

  1. Nous avons comparé les comparatifs les plus sérieux du web français et international (Que Choisir, 60 millions de consommateurs, Consumer Reports, etc.).
  2. Nous avons consulté les sites de toutes les grandes marques (Omron, Braun, Homiee, etc.) et comparé les caractéristiques techniques de leurs produits.
  3. Nous avons pris en compte des centaines d’avis d’utilisateurs publiés tant sur des sites e-commerce que sur des sites spécialisés.
Au total, nous avons passé des dizaines d’heures à travailler pour vous offrir le guide d’achat le plus complet, synthétique et utile du web.

Comment choisir

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 10

La facilité et le confort d’utilisation 

Le tensiomètre électronique est généralement destiné aux particuliers pour une automesure de la tension artérielle. De préférence, il doit faire preuve de simplicité afin que le patient puisse s’en servir tout seul à la maison.

Le brassard doit ainsi être facile à enfiler et confortable, avec un gonflage et un dégonflage automatiques pour l’utiliser avec une seule main. De même, le tensiomètre doit être le moins encombrant possible pour suivre l’utilisateur partout.

La fiabilité et la précision des mesures

La tension artérielle est la pression sanguine exercée sur la paroi des artères. Un bon tensiomètre électronique doit restituer 3 mesures : la pression systolique calculée au moment où le cœur se contracte et pousse le sang dans les vaisseaux ; la pression diastolique calculée lorsque le cœur se relâche et se remplit ; et enfin le nombre de pulsations cardiaques en 1 min.

Même un tensiomètre à usage personnel doit se montrer fiable et précis. En effet, difficile de mesurer sa tension artérielle et en suivre l’évolution si l’appareil utilisé renvoie des données erronées. En plus, le patient a le devoir de communiquer les résultats à son médecin traitant. D’où l’obligation de disposer d’un appareil soumis à des tests cliniques sérieux et approuvé par un organisme d’État.

La capacité de mémoire

Un atout majeur des tensiomètres électroniques concerne leur capacité à mémoriser les résultats des diagnostics déjà faits et de fournir automatiquement une pression artérielle moyenne sur la base des différentes mesures prises. Certains modèles précisent même la date et l’heure de la prise des mesures.

Pour un suivi régulier et pour communiquer les résultats à votre médecin, assurez-vous que le tensiomètre que vous souhaitez acheter dispose d’assez de mémoire pour stocker au moins 30 mesures. Il y a même des appareils programmés pour stocker les données de plusieurs personnes, ce qui est très pratique en couple ou en famille.

La lisibilité des informations

Les tensiomètres électroniques sont en général accompagnés d’un écran pour l’affichage des mesures prises. Pour un plus grand confort de lecture, préférez les écrans LCD de grande taille, avec un affichage lisible et distinct des données. Si vous prenez votre tension artérielle plusieurs fois par jour, mieux vaut un appareil avec écran rétroéclairé.

Les fonctionnalités dont vous avez besoin

Il existe de nombreuses fonctionnalités à prendre en compte dans le choix d’un tensiomètre. On peut citer le détecteur de rythme cardiaque irrégulier, l’indicateur de catégorie de risque, la mémoire utilisateur multiple, le multibrassard, la capacité de téléchargement de mémoire, l’affichage à gros chiffres et la fonction moyenne.

Certains tensiomètres sophistiqués s’accompagnent de fonctions supplémentaires comme l’indicateur d’installation correcte du brassard ainsi que l’Afib ou détection des arythmies cardiaques. On trouve même des modèles avec des applications mobiles spéciales permettant à l’utilisateur de partager les données avec son entourage ou avec son médecin.

Validation clinique et recommandation

Lisez attentivement la notice de votre tensiomètre et renseignez-vous pour savoir si l’appareil a reçu la validation clinique. Dans le cas contraire, renvoyez-le. Autrefois, l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) avait dressé une liste de tensiomètres recommandés. Mais elle n’est plus actualisée depuis 2012.

Les différents types de tensiomètres électroniques

En général, les professionnels de santé évaluent la tension des patients à l’aide d’un tensiomètre manuel ou électronique. Le dernier cité se destine également aux particuliers. On distingue 3 types de tensiomètres électroniques. 

Le tensiomètre à bras

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 11

C’est le type de tensiomètre recommandé par les médecins. Il est équipé d’un écran, rétroéclairé ou non, relié au brassard. Parfois, l’écran se trouve dessus. La poche gonflable est également sur le brassard. Elle s’active au début de la prise de tension, lorsque vous appuyez sur le bouton. En outre, de nombreux modèles peuvent gérer 2 utilisateurs, voire plus.

Après la mesure, l’écran affiche la pression systolique, la pression diastolique et la pulsation cardiaque. Certains tensiomètres à bras ne possèdent pas d’écran. Ils affichent les résultats sur un mobile ou une tablette. Évitez-les et mesurez votre tour de bras pour avoir la certitude qu’il rentrera dans le brassard.

Avantages :

  • Recommandé par les médecins
  • Possibilités de gérer plusieurs utilisateurs sur certains modèles
  • Mesures très précises

Inconvénients :

  • Si le brassard est trop serré ou trop lâche, les mesures seront inexactes
  • Peut s’avérer inconfortable

C’est pour qui ?

Toutes les personnes ayant besoin de surveiller régulièrement leur tension artérielle peuvent s’équiper d’un tensiomètre à bras. Les médecins utilisent également ce type d’appareil.

Le tensiomètre à poignet

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 12

Il fonctionne de la même manière que le tensiomètre à bras. Mais cette fois-ci, le brassard s’enroule autour du poignet. L’écran se fixe également sur le brassard, rendant l’appareil léger et compact. La fixation au poignet pose rarement de problème de taille, contrairement à la fixation au bras. L’installation est aussi plus simple.

En revanche, vous devrez adopter une position assez complexe, avec obligation de placer le poignet muni du tensiomètre près de votre cœur. Les risques de mesures erronées sont donc plus élevés. D’ailleurs, les médecins recommandent ce type de tensiomètre uniquement aux utilisateurs expérimentés. 

Avantages :

  • Compact et facile à transporter
  • Plus confortable que les tensiomètres à bras

Inconvénients :

  • La fiabilité des mesures dépend énormément de la position adoptée

C’est pour qui ?

Ce type d’appareil est surtout indiqué aux utilisateurs expérimentés et à ceux qui se déplacent fréquemment. Si vous devez prendre votre tension artérielle plusieurs fois par jour, peu importe l’endroit, il vous faut ce tensiomètre. Si vous débutez, choisissez un tensiomètre à bras.

Le tensiomètre connecté

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 13

Un tensiomètre connecté est en réalité un tensiomètre à bras ou un tensiomètre à poignet associé à une appli pour la mesure et le suivi de la tension artérielle. Le fabricant développe sa propre appli smartphone : OMRON Connect, Braun Healthy Heart, My Diary… L’appareil peut aussi fonctionner avec d’autres applis comme Google Fit ou Apple Health.

Certains modèles ne possèdent pas d’écran et ne peuvent fonctionner sans smartphone ou tablette à connecter en Bluetooth. Nous conseillons davantage les tensiomètres connectés utilisables aussi bien avec l’appli que sans. Cette dernière doit surtout servir à gérer et conserver l’historique sur smartphone afin de faciliter le suivi de la tension artérielle.

Enfin, il existe des applications qui proposent de prendre votre tension en vous demandant de placer un doigt sur la caméra du smartphone. Aucune n’est fiable ni approuvée comme dispositif médical.

Avantages :

  • Associe le tensiomètre à une appli pour un meilleur suivi de la tension artérielle
  • Mesures précises
  • Possibilité de gérer et conserver l’historique sur smartphone

Inconvénients :

  • Prix
  • Utilisation parfois complexe, surtout pour les modèles dépourvus d’écran

C’est pour qui ?

Ceux qui ont besoin d’un suivi régulier de leur tension artérielle et en connaître l’évolution seront intéressés par les tensiomètres connectés. Par contre, les réfractaires à la technologie auront du mal avec ces appareils sophistiqués.

Tensiomètre à piles ou à batterie ?

La plupart des tensiomètres électroniques utilisent 2 à 4 piles. Vous n’aurez pas à les changer souvent, à moins d’utiliser l’appareil 3 fois/jour. Certains modèles sont dotés d’une batterie lithium-ion. Cela évite l’achat des piles tout en accentuant l’encombrement. Enfin, il y a des tensiomètres pouvant se brancher sur secteur. Mais l’adaptateur n’est en général pas fourni.

Comment utiliser un tensiomètre ?

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 14

La prise de la tension

De préférence, reposez-vous 5 min avant de prendre votre tension. Asseyez-vous jambes décroisées face à une table. Veillez à ce que vos pieds restent à plat et posez l’appareil. Enfilez le brassard autour du poignet ou du bras, à 1 ou 2 cm au-dessus de l’articulation. Si vous utilisez un tensiomètre à poignet, portez ensuite le brassard à hauteur de votre cœur. Ne parlez pas, ne bougez pas, restez détendu et démarrez la mesure.

Une fois les mesures effectuées et affichées, retirez le brassard. Respectez à la lettre les recommandations du fabricant évite de fausser le résultat. Prenez votre tension au moins 30 min après avoir pris un bain, fumé, fait de l’exercice, bu de l’alcool ou une boisson énergisante. Dernière chose : éloignez les ordinateurs, smartphones et tablettes pendant la prise de tension. En effet, il y a risque d’interférence magnétique.

Consignation des résultats et enseignements à tirer

Reportez les résultats sur un cahier. Indiquez-y la date et les données obtenues après chaque mesure. Il y a aussi des feuilles précalibrées sur internet. Pour les tensiomètres connectés, l’appli enregistre automatiquement les mesures sur smartphone ou tablette, et en dresse des courbes. Dans tous les cas, ne les interprétez pas à la place de votre médecin. Contentez-vous de les lui montrer.

À titre indicatif, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a diffusé des standards évalués en millimètres de mercure (mmHg). Pour la pression systolique, les mesures sont normales si elles restent inférieures à 120 mmHg, à surveiller entre 120 et 139 mmHg et élevées à partir de 140 mmHg.

Pour la pression diastolique, les mesures sont normales en dessous de 80 mmHg, à surveiller entre 80 et 89 Hg et élevées à partir de 90 mmHg. Sachez que l’écran du tensiomètre électronique affiche, de haut en bas, la pression systolique, la pression diastolique et la pulsation cardiaque.

Archivage de l’historique

Les mesures mémorisées varient d’un tensiomètre électronique à l’autre. Certains donnent accès aux 100 dernières, là où d’autres se contentent de 5, 10, 30, 50, 60… bref, tout ce qu’il y a en dessous de 100 ! La consultation de l’historique sur l’écran du tensiomètre s’avère peu pratique. En effet, il n’est pas vraiment prévu pour cela et ne donne pas de vue d’ensemble.

En revanche, les tensiomètres connectés assurent des suivis longue durée. Plus besoin de reporter les chiffres dans un cahier. Par ailleurs, l’appli dresse des tableaux, des graphiques, des courbes à classer par semaine ou par mois. De nombreux tensiomètres peuvent gérer 2 utilisateurs. Certains disposent d’un mode invité, permettant de prendre une tension sans l’archiver.

Des résultats pas forcément alarmants

Une tension artérielle basse ou élevée n’indique pas forcément un problème. Cela dépend aussi de l’âge et du système cardiovasculaire de chacun. Ainsi, une tension artérielle jugée anormale chez certaines personnes peut très bien être la norme pour d’autres. Ne prenez pas vos résultats pour argent comptant et parlez-en à votre médecin.

Pourquoi acheter un bon tensiomètre électronique ?

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 15

Pour s’autodiagnostiquer et suivre l’évolution de sa tension artérielle

Les chiffres font froid dans le dos. En France, 1 adulte sur 3 souffre d’hypertension artérielle. Pire encore, 50% des personnes âgées de plus de 80 ans sont hypertendues. Et d’après le sondage IPSOS pour Quantum Genomics réalisé en 2020, 50% des Français pensent que l’hypertension ne tue pas !

Les problèmes de tension artérielle font aujourd’hui partie des pathologies qui touchent le plus d’individus. Le tensiomètre électronique permet un suivi régulier de votre pression artérielle sans forcément vous déplacer chez le médecin. Cette pratique nommée automesure de la tension artérielle peut s’avérer très utile chez les personnes hypertendues soumises à des traitements.

Pour éviter l’effet « blouse blanche »

Certains patients voient leur tension artérielle augmenter de façon artificielle lorsqu’ils se trouvent en milieu médical. Ce phénomène appelé effet « blouse blanche » risque parfois de biaiser les résultats obtenus par le médecin traitant.

Le tensiomètre électronique permet ainsi aux personnes ne supportant pas l’environnement médical de s’autodiagnostiquer régulièrement, pour ensuite transmettre les résultats à leur médecin traitant.

C’est très facile, surtout que certains appareils peuvent mémoriser les résultats de plusieurs mesures, alors que d’autres sont accompagnés d’applications mobiles pour envoyer directement les données vers le téléphone de son médecin.

Pour surveiller l’efficacité d’un traitement antihypertenseur

50% des hypertendus suivent un traitement médical à base d’antihypertenseurs. Dans leur cas, l’utilisation d’un tensiomètre électronique est presque vitale. Elle renseigne le médecin traitant sur l’efficacité du traitement prescrit, mais aussi en cas de nouveau traitement qui doit donc être surveillé et évalué. Le médecin aura juste à indiquer des heures de prises de tensions au patient, ce qui évite à ce dernier les déplacements réguliers.

Pour mieux comprendre sa maladie

L’autodiagnostic est un très bon moyen pour impliquer le patient dans le traitement de sa pathologie. Cela lui permet de savoir à tout moment sa tension artérielle et agir en conséquence : prises de rendez-vous chez le médecin, respect des restrictions et régimes alimentaires, éviter les comportements à risque…

Pour la facilité d’utilisation

Un tensiomètre électronique s’utilise à la maison, mais peut aussi nous accompagner en déplacement, en voyage ou en vacances. Les nouveaux modèles sont très sophistiqués, avec des fonctionnalités avancées qui simplifient l’usage de ces appareils. C’est le cas des écrans LCD rétroéclairés à gros affichage qui permettent de lire et de comprendre facilement les résultats des mesures prises.

Quid des bracelets connectés, trackers d’activités et cardiofréquencemètres ?

Les objets connectés sont partout : dans le sport, le divertissement, le bien-être… et la santé. Pourtant, la plupart ne sont pas reconnus comme dispositifs médicaux. Et pour cause, leurs fabricants n’ont pas obligation de se baser sur les références médicales et scientifiques. Le pire reste les applications sur smartphone prétendant mesurer la tension artérielle par des procédés tous plus fantaisistes les uns que les autres. À l’inverse, la conception d’un tensiomètre exige de se conformer à des normes contraignantes et faire l’objet de déclaration auprès de l’Agence nationale de la sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Quel est le prix d’un tensiomètre électronique ?

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 16

Pour savoir combien vous devrez dépenser pour un tensiomètre électronique, il vous faut prendre en compte la gamme du produit et ses fonctionnalités.

Tensiomètre électronique d’entrée de gamme

Un tensiomètre d’entrée de gamme devrait coûter entre 20  et 40 euros. À ce prix, vous obtenez simplement un moniteur de base qui prend votre tension artérielle et pas grand-chose d’autre. Mais cela répond à la majorité des attentes des utilisateurs.

Tensiomètre électronique de milieu de gamme

Un tensiomètre de milieu de gamme coûte entre 40 et 80 euros. Sur ce segment, attendez-vous à une variété de tailles de brassard, pouvant donner une lecture plus ou moins précise. Les modèles de milieu de gamme offrent aussi la possibilité de stocker plus de données pour plusieurs utilisateurs.

Tensiomètre électronique haut de gamme

Un tensiomètre électronique haut de gamme coûte environ 80 à 150 euros. Au-delà, c’est du vol. Ces moniteurs sont connectés et se synchronisent à un smartphone ou une tablette via une application. Les plus évolués peuvent envoyer vos données médicales directement à votre médecin via WiFi.

Où acheter votre tensiomètre électronique ?

Dans la plupart des cas, acheter son tensiomètre en ligne revient moins cher. Ce guide d’achat a d’ailleurs été établi pour vous donner les informations nécessaires avant de choisir. De plus, les modèles vendus sur internet, en pharmacie et en grandes surfaces sont les mêmes. Et pour les achats en ligne, la livraison est à la charge du vendeur. Enfin, vous pouvez toujours renvoyer le produit en cas d’insatisfaction.

Des sites spécialisés (Amazon, Darty, Fnac, Boulanger…) sont autorisés à vendre ce dispositif médical. Vous pouvez également trouver votre bonheur sur un site de vente de matériel médical. Pour notre part, nous recommandons Amazon, qui a pour avantage de proposer l’intégralité des meilleures marques de tensiomètre électronique.

Les meilleures marques de tensiomètres électroniques

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 17

Selon nous, la meilleure marque tensiomètre électronique pour la plupart des gens en 2020 est :

Omron

La marque japonaise est N°1 mondiale sur le marché des tensiomètres et des nébuliseurs. La fiabilité et la précision des appareils sont cliniquement validées lors de tests rigoureux menés par les principales organisations de santé. D’ailleurs, les médecins et les pharmaciens utilisent et recommandent OMROM qui fabrique également des balances connectées, des moniteurs d’activité, des thermomètres et des appareils antidouleur.

comparatif : Les meilleurs tensiomètres électroniques 18

Voici les autres marques que nous recommandons. Elles offrent, d’après nous, un rapport qualité/prix légèrement moins bon pour la plupart des gens, mais elles peuvent se révéler meilleures pour des gammes de prix (entrée de gamme, haut de gamme, …) et des besoins spécifiques.

Braun

Braun est surtout connue pour ses rasoirs électriques, tondeuses et autres épilateurs à lumière pulsée. Mais saviez-vous que Braun fabriquait aussi des tensiomètres électroniques ? Ses modèles figurent même parmi les tout meilleurs.

Hartmann

Hartmann conçoit, produit et distribue des dispositifs médicaux. Fondée il y a 200 ans, elle fabrique des pansements, des tensiomètres, des laxatifs, des produits de désinfection et stérilisation ou encore des gants et des bandages.

Homiee

Cette marque ne cesse de grandir et devenir incontournable. Elle conçoit des dispositifs médicaux comme les tensiomètres, les moniteurs pour bébé et les thermomètres infrarouges. Elle fabrique aussi des appareils contribuant au confort des ménages.

Terraillon

​La marque française fut longtemps spécialisée dans les balances culinaires et pèse-personnes. Depuis peu, il diversifie ses produits et fabrique aussi des tensiomètres à bras et poignet fonctionnant sur batterie, des thermomètres, des bracelets connectés et des pèse-bébés.​​

Vous faites partie des marques citées ?

Si vous faites partie des marques que nous recommandons, vous pouvez mentionner votre présence dans ce classement tant que vous faites un lien vers cette page. Si vous n'êtes pas dans ce classement et que vous pensez que vous auriez dû y figurer, vous pouvez nous faire parvenir un produit de test que nous évaluerons de façon objective.

Astuces

Assurez-vous que le résultat n’est pas erroné.

Avant d’utiliser un tensiomètre électronique pour la première fois, demandez à votre médecin traitant de le comparer à son modèle et de le régler si besoin.

C’est mieux quand c’est connecté.

En achetant un tensiomètre qui peut se synchroniser avec une application, vous pouvez emporter vos lectures partout avec vous – chez le médecin, en vacances, et plus encore.

Connaissez votre corps et votre santé.

Si vous ne connaissez pas votre tension artérielle normale, il est sage de vous familiariser avec ces données. De cette façon, vous saurez quand votre tension est anormale, même si vous avez un moniteur de base qui vous indique seulement votre tension sans vous alerter quand celle-ci n’est pas normale.

Préparez-vous à l’avance.

Vous ne devriez pas fumer, consommer de la caféine ou faire de l’exercice dans les 30 min précédant la prise de votre tension artérielle. Si vous devez uriner, faites-le avant de prendre une mesure. Utilisez les toilettes et reposez-vous tranquillement pendant 5 minutes avant de prendre une lecture.

La bonne position.

Pour de meilleurs résultats, asseyez-vous sur une chaise avec le dos soutenu, les pieds à plat et les jambes non croisées. Votre bras doit être soutenu sur une surface plane telle qu’une table. Si vous utilisez un tensiomètre à poignet, levez votre main près de votre cœur. Dans tous les cas, restez bien tranquille pendant la prise de tension.

FAQ​

Q. Quel est le meilleur tensiomètre électronique en 2020 ?

R. D’après nous, l’OMRON M3 est le meilleur en 2020. Il s’agit d’un tensiomètre électronique à bras, d’une grande précision et très simple. D’ailleurs, de nombreux médecins l’utilisent également.

Q. Quel type choisir ?

R. En général, vous devrez choisir entre le tensiomètre à poignet et le tensiomètre à bras. Ce dernier est le plus recommandé par les médecins, car plus simple d’utilisation. Il existe également des tensiomètres connectés, qui sont surtout des tensiomètres à bras ou à poignet dotés d’une application pour la compilation, l’analyse et l’archivage des mesures.

Q. Sont-ils fiables ?

R. Qu’ils soient à fixer à poignet, à bras ou connectés, les tensiomètres utilisent le même procédé de mesure. Techniquement, leur fiabilité est identique. Seule une mauvaise position pourrait fausser les mesures. À propos, les mesures avec un tensiomètre à poignet sont plus exposées au risque d’erreurs. Si vous débutez, privilégiez les modèles à bras. Quant aux modèles connectés, ils sont fiables. Mais ils restent inadaptés aux personnes âgées de par leur complexité.

Q. Comment prendre la tension artérielle ?

R. Les efforts physiques, l’exposition au stress et la position du corps influent sur la pression artérielle. Prenez au moins 5 min de repos avant de prendre votre tension. Si possible, asseyez-vous sur une chaise les bras disposés sur une table. Suivez les instructions de la notice. De préférence, prenez votre tension le matin après le réveil et le soir. Et à chaque séance, effectuez 3 mesures espacées d’au moins 1 min. Gardez seulement les valeurs les plus sûres.

Q. Comment fonctionnent les tensiomètres électroniques ?

R. Bien qu’automatisés, les tensiomètres électriques fonctionnent de la même façon que celui utilisé par votre médecin. Une pompe gonfle le garrot pneumatique du brassard jusqu’à une valeur supérieure à la tension normale. Une fois ce seuil atteint, la pompe s’arrête et le système commence à guetter le battement caractéristique du flux sanguin à chaque contraction cardiaque.

Le brassard réduit progressivement sa pression et mémorise sa valeur au moment où apparaît le bruit typique. La pression continue de baisser jusqu’à disparition complète du bruit et mémorise la pression à cet instant. Le tensiomètre restitue alors la tension systolique et la tension diastolique.

Q. Doit-on acheter un tensiomètre connecté ?

R. Les tensiomètres brassards connectés bénéficient d’une application qui mémorise les résultats. À partir de ces données médicales, l’application dresse des tableaux, des diagrammes et des courbes. Certains modèles transmettent directement les mesures à un médecin ou un centre médical. Cependant, vous devez savoir que l’utilisation est un peu complexe, en particulier si vous avez du mal avec les nouvelles technologies. Avant d’acheter un tensiomètre connecté, demandez-vous si vous avez vraiment besoin des fonctions proposées.

Q. Quel est l’intérêt de les associer à une application ?

R. La synchronisation du tensiomètre avec une appli sur smartphone ou tablette permet un suivi précis de l’évolution de la tension artérielle. Vous pourrez agir en conséquence : traitement médical, régimes, suppression des comportements à risque… En outre, les mesures compilées et conservées sur appli sont une mine d’informations pour le médecin traitant. À condition que les mesures reflètent la réalité.

Q. Qui sont concernés par l’achat d’un tensiomètre ?

R. Les personnes âgées, les adultes avec un comportement à risque, ceux qui ont été diagnostiqués hypertendus… En général, les médecins recommandent aux patients souffrant d’hypertension artérielle d’acheter un tensiomètre pour avoir un suivi régulier et leur éviter les aller-retour au cabinet ou à la pharmacie pour prendre leur tension. Les patients pratiquent alors ce qu’on appelle automesure. Ils se basent sur leur seuil critique pour identifier les conduites à tenir : prise d’antihypertenseur, se rendre à l’hôpital, faire un régime…

Q. À partir de quand est-on hypertendu ?

R. Selon les standards de l’OMS, une personne est hypertendue lorsque sa pression systolique atteint 140 mmHg ou plus et lorsque sa pression diastolique monte à 90 mmHg ou plus. Récemment, les Américains ont revu leur seuil pour le fixer à 120 mmHg/80 mmHg. Mais pour de nombreux spécialistes, des chiffres aussi bas sont quasi impossibles à atteindre.

Q. Comment lire la tension sur un tensiomètre ?

R. De haut en bas, l’écran affiche la pression systolique (SYS), la pression diastolique (DIA) et la pulsation (Pulse). La mesure de la pression sanguine est exprimée en millimètres de mercure (mmHg).

Q. C’est quoi la pression diastolique ?

R. La pression diastolique est le moment où la tension artérielle mesurée est la plus faible parce que le cœur se relâche.

Q. C’est quoi la pression systolique ?

R. La pression systolique est le moment où la pression artérielle mesurée est la plus forte car le cœur se contracte.

Q. Quand prendre sa tension artérielle ?

R. Si vous souffrez d’hypertension artérielle (HTA), il est conseillé de prendre votre tension tous les jours, 3 fois le matin et 3 fois le soir. Respectez au moins 1 min d’intervalle entre chaque mesure. Vous pouvez aussi choisir de prendre la tension artérielle seulement en cas de stress ou de fatigue. Dans tous les cas, demandez conseil à votre médecin.