Les meilleurs VMC double flux en 2020

Meilleurtest vit grâce à ses lecteurs : nous touchons parfois une commission quand vous achetez via nos liens (sans surcoût pour vous). C’est ce qui nous permet de rester indépendants. En savoir +.

Ventiler correctement et économiquement la maison nécessite un compromis: renouveler l’air nécessaire au bien-être et à la santé des occupants tout en évacuant l’excès de vapeur. Pour cela, la ventilation mécanique contrôlée ou VMC constitue la meilleure solution. Elle réduit jusqu’à 15% votre facture de chauffage. Suivez notre guide pour trouver le modèle adapté à vos besoins.

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs VMC double flux 2

Unelvent Domeo 210 RD : Le meilleur VMC double flux en 2020

Si vous cherchez une VMC adaptée à tous types d’habitations (du T2 au T5), la Domeo 210 RD vous conviendra. Elle est équipée d’une commande radio et a un niveau sonore de seulement 27 dB(A). 

La Domeo 210 RD est une VMC d’Unelvent est un appareil à très haute performance avec un très haut rendement (jusqu’à 92%). Elle a un by-pass de 100% : automatique ou manuel, surventilation programmable, free cooling d’été. Notez qu’elle peut vous faire économiser jusqu’à 25% de chauffage. Avec cet appareil, vous aurez le choix d’installer un réseau d’insufflation par dérivation ou par répartiteur. Cette VMC est également équipée d’une double filtration, à l’insufflation et à l’extraction. 

La Domeo RD 210 a un débit de 210 m³/h. Elle intègre la perte de charge du réseau et son efficacité ne dépend pas de l’état de ses filtres. Elle peut gérer directement une batterie de pré ou post-chauffage. Cette VMC compacte (15 kg) peut s’installer verticalement sur un mur. Elle assure un accès aux filtres en façade sans outils, ainsi qu’un accès en façade de tous ses composants internes. Vous pourrez même intégrer cet appareil dans le système domotique de votre maison. 

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs VMC double flux 3

Unelvent Orka BP HR : Le meilleur VMC double flux d'entrée de gamme

Cette VMC de la marque Unelvent (S&P France) conviendra pour les travaux de rénovation. Elle est adaptable sur Ø 125 mm et Ø 150/160 mm. L’Orka BP HR peut prendre en charge un habitat pavillonnaire allant de T1 à T7.  

L’Unelvent Orka BP HR conviendra à une habitation individuelle, du type T1 au T7. Elle prend en charge 4 sanitaire tout au plus. Compacte et légère (894,6 x 602,2 x 291,1 mm pour 1 5 kg), elle permet une installation facile sous les combles, ce qui en fait la VMC idéale pour les rénovations. Le diamètre de ses piquages sanitaires est de Ø 80 mm, et celle de Ø 125 mm. 

L’Orka BP HR a aussi un très haut rendement, jusqu’à 92% et un by-pass de 100%. Elle est équipée d’un régulateur de débit qui peut être réglé de 15 m³/h (min) à 30 m³/h (max). Elle dispose même d’un caisson à l’isolation renforcée. Ses filtres accessibles se remplacent facilement en cas de besoin. Elle est également équipée d’une alarme déportable pour l’entretien du filtre (tous les 12 mois). Avec cette VMC, vous pourrez réaliser jusqu’à 25% d’économie sur le chauffage. 

Le meilleur haut de gamme

comparatif : Les meilleurs VMC double flux 4

Thermor Aéromax VMC 4 : Le meilleur VMC double flux haut de gamme

Cet appareil 2-en-1 assure à la fois un renouvellement de l’air et la récupération de chaleur pour réchauffer l’eau sanitaire. L’Aéromax VMC 4 peut vous faire économiser jusqu’à 75% sur votre facture d’énergie. 

Un chauffe-eau thermodynamique équipé d’une VMC offre à la fois un bon système de ventilation et un chauffage pas cher pour votre eau sanitaire. L’Aeromax VMC 4 excelle dans domaine grâce à ses capteurs de pression intégrés, qui adaptent le fonctionnement du ventilateur en fonction des longueurs de réseau, des modulations de débits et de l’encrassement du filtre. Pour 4 personnes, elle propose 5 modes de fonctionnement possibles (manuel, auto, absence, info et mode boost). 

La Thermor Aéromax VMC 4 possède une résistance stéatite de 1 800 W pour une puissance absorbée de 2 300 W. Son COP est de 20 °C et sa VMC a une pression réglable de 80 à 160 Pa. Encombrante (79 kg pour 1722 x 588 x 603 mm), elle peut convenir pour les rénovations. Vous pourrez installer les gaines calorifugées (laine de verre de 50 mm d’épaisseur) dans les combles. Le principal atout de cet appareil est qu’il peut également chauffer votre eau sanitaire. 

L'alternative

comparatif : Les meilleurs VMC double flux 5

Atlantic Primocosy HR BP :Une excellente alternative

Excellente VMC pour un confort optimal et une maison saine, la Primocosy HR BP intègre un échangeur à haut rendement et peut récupérer jusqu’à 90% de l’énergie thermique de l’air extrait.

La VMC double flux Primocosy HR BP de la marque Atlantic conviendra à toute habitation individuelle du T2 au T7, elle peut prendre en charge jusqu’à 4 sanitaires. Elle a un rendement de 90% et un débit de 236 m³/h, régulé pièce par pièce grâce aux régulateurs intégrés sur les piquages (bouche). Cette VMC conviendra spécialement aux rénovations et aux remplacements de système de ventilation existants.

Cet appareil compact peut facilement s’installer sous les combles. Il est compatible avec des tuyaux de taille standard, ce qui facilite l’installation et la maintenance du système de ventilation. La Primocosy HR BP possède un système de dégivrage automatique intégré : il peut parfaitement fonctionner par grand froid. Il a un by-pass manuel avec timer de 12 h et un caisson à isolation renforcée. Il est également équipé d’une commande radio à distance. 

Tableau comparatif des meilleurs VMC double flux 

  LE MEILLEUR PAS CHERHAUT DE GAMMEEXCELLENT
 comparatif : Les meilleurs VMC double flux 2comparatif : Les meilleurs VMC double flux 3comparatif : Les meilleurs VMC double flux 4comparatif : Les meilleurs VMC double flux 5
 Unelvent Domeo 210 RDUnelvent Orka BP HRThermor
Aéromax VMC 4
Atlantic Primocosy HR BP
 

Si vous cherchez une VMC adaptée à tous types d’habitations (du T2 au T5), la Domeo 210 RD vous conviendra. Elle est équipée d’une commande radio et a un niveau sonore de seulement 27 dB(A). 

Cette VMC de la marque Unelvent (S&P France) conviendra pour les travaux de rénovation. Elle est adaptable sur Ø 125 mm et Ø 150/160 mm. L’Orka BP HR peut prendre en charge un habitat pavillonnaire allant de T1 à T7.  

Cet appareil 2-en-1 assure à la fois un renouvellement de l’air et la récupération de chaleur pour réchauffer l’eau sanitaire. L’Aéromax VMC 4 peut vous faire économiser jusqu’à 75% sur votre facture d’énergie. 

Excellente VMC pour un confort optimal et une maison saine, la Primocosy HR BP intègre un échangeur à haut rendement et peut récupérer jusqu’à 90% de l’énergie thermique de l’air extrait.

Le rendement
Le débit  
Niveau sonore 
La facilité d’installation 
 1 694 € sur ManoMano926 € sur ManoMano2 623 € sur ManoMano1 298 € sur ManoMano

Pourquoi nous faire confiance ?

Nous n’acceptons aucun article sponsorisé et aucune publicité.

Meilleurtest est déterminé à maintenir une indépendance totale vis-à-vis des marques et des fabricants.

Nous passons des milliers d’heures chaque année à comparer les produits les plus populaires, rechercher les informations les plus fiables et rédiger les meilleurs guides d’achats possibles. Tout ça, sans toucher le moindre centime de la part des marques ou des fabricants.

Nous gagnons uniquement de l’argent quand vous utilisez nos liens pour acheter des produits. Nous ne vivons donc que de votre soutien !

Une méthode de recherche rigoureuse.

  1. Nous évaluons les produits les plus populaires de façon impartiale.
  2. Nous effectuons une veille constante de l’actualité et des publications spécialisées (Que Choisir, 60 millions de consommateurs, etc.).
  3. Nous prenons en compte des centaines d’avis d’utilisateurs, publiés tant sur les sites e-commerce que sur des sites indépendants.

Au total, nous travaillons des milliers d’heures chaque année pour vous offrir les guides d’achat les plus complets et les plus utiles du web.

Comment choisir votre VMC double flux ?

comparatif : Les meilleurs VMC double flux 10

Comment déterminer, parmi les nombreux systèmes disponibles, celui qui correspond le mieux à vos besoins ? Prenez en considération les points suivants pour être sûr.

Critère n° 1 : La faisabilité technique 

C’est une étape très importante, avant d’acheter votre VMC double flux, pensez d’abord à vérifier auprès d’un professionnel que l’installation de ce type de système de ventilation est possible. En effet, une VMC double flux est plus complexe à installer. De manière générale, ce type de VMC ne convient que pour les maisons en construction, ou dans le cadre d’une rénovation importante.

Critère n° 2 : Le rendement 

Il s’agit du critère le plus important. Le rendement détermine la quantité de chaleur qui peut être récupérée par le VMC via l’air vicié pour réchauffer l’air neuf dans l’échangeur thermique. Le rendement dépend des modèles de VMC double flux, de leur marque et de la gamme du produit.

Ainsi, les VMC d’entrée de gamme ont un rendement maximal de 60%, tandis que les produits haut de gamme peuvent récupérer jusqu’à 90% et plus des calories de chaleur de l’air vicié. Plus le rendement est élevé, et plus le VMC peut effectuer une économie de chauffage, surtout en hiver. Dans la mesure du possible, choisissez un appareil avec un rendement de 90% pour efficacité sur le long terme.

Critère n° 3 : Le débit d’air adéquat pour votre maison ou appartement

Ce débit va correspondre au volume d’air (en mètres cubes) que votre VMC peut renouveler par heure (m³/h). Le plus important ici c’est de choisir une VMC double flux qui propose un débit suffisant pour satisfaire à vos besoins. Par exemple, pour un logement de cinq pièces principales, nous conseillons de prendre une VMC avec un débit minimal de 105 m³/h.

Critère n° 4 : La consommation énergétique 

Dans la mesure du possible, choisissez une VMC double flux à basse consommation. Cela vous permettra de réduire confortablement les besoins en énergie de l’appareil. Il en sera d’autant plus efficace.

Critère n° 5 : Le niveau sonore

Un système de ventilation génère généralement du bruit pendant le fonctionnement, le VMC n’y échappe pas. Et c’est un critère qu’il ne faut pas négliger. Surtout si vous voulez placer votre dispositif dans les combles, au-dessus des chambres à coucher, ou dans une pièce attenante.

Les différents types VMC double flux

Le CMV extrait l’air vicié. L’air propre entre par les entrées situées au-dessus des fenêtres. Lorsque l’air pur est également extrait par des conduits, ce VMC est appelé système à double flux (air entrant / air sortant). Il y a principalement deux types de VMC double flux : le VMC double flux classique et le VMC double flux thermodynamique. 

Le VMC double flux classique 

comparatif : Les meilleurs VMC double flux 11comparatif : Les meilleurs VMC double flux 12

Avec la VMC double flux, l’insufflation et l’extraction d’air sont assurées par des dispositifs mécaniques. Atout majeur : l’air insufflé est préchauffé par un échangeur de chaleur qui récupère la chaleur de l’air extrait. Cela conduit à des économies d’énergie de chauffage.

Les entrées d’air sont installées dans les pièces principales tandis que les sorties d’air se trouvent dans les locaux sanitaires. Une solution adaptée aux rénovations majeures visant à atteindre le niveau de performance BBC (Bâtiment basse consommation). 

La principale faiblesse de la VMC double flux classique est qu’elle nécessite une rénovation importante pour installer le système double conduit et elle peut nécessiter un local technique. 

Le VMC double flux thermodynamique

comparatif : Les meilleurs VMC double flux 13

Son fonctionnement ressemble à celui d’une VMC à double flux. Sauf qu’une pompe à chaleur y est ajoutée et remplit la fonction supplémentaire de préchauffage de l’air. La VMC double flux thermodynamique est une technologie capable d’assurer la ventilation, le chauffage, le rafraîchissement et même la production d’eau chaude.

Ce type de VMC double flux est équipé d’une pompe à chaleur réversible, permettant d’inverser facilement le mécanisme en fonction de la saison. Ainsi, la fraîcheur de la température intérieure sera conservée. Ce produit compact 2 en 1 prend soin de votre eau chaude sanitaire et de votre ventilation domestique.

Bénéfices de cette technologie : économies d’énergie importantes, l’eau chaude est produite à moindre coût grâce à la récupération de la chaleur de l’air chaud expulsé (par le système de ventilation). Le principal inconvénient de ce type d’appareil est le choix de l’emplacement du fait du bruit généré et des raccordements.

Une ventilation idéale contre les allergies

Les systèmes de ventilation à double flux peuvent être combinés avec des filtres à haut rendement. L'ensemble constitue une solution idéale contre les allergies dues au pollen, à la poussière et à la suie.

VMC double flux ou VMC simple flux ?

Contrairement à la VMC simple flux, le VMC double flux utilise la chaleur de l’air extrait (vicié donc) pour tempérer l’air neuf. L’appareil contrôle simultanément un flux d’air neuf insufflé et un flux d’air vicié extrait. Cela lui permet de faire pénétrer l’air neuf à une température très proche de la température intérieure.

L’installation est plus complexe que pour la VMC simplifiée. Mais elle est plus économe sur le long terme. Ce type de VMC ne convient vraiment que pour les nouvelles constructions. 

Ici, l’air extérieur entre par des bouches d’aération situées dans les pièces principales, puis est rejeté à l’extérieur via des zones de service (salles de bains, cuisines) grâce à un bloc de ventilation. Ce type de VMC est plus facile à installer : elle peut être posée dans le grenier. Vous pourrez facilement en installer une, même dans le cadre d’une rénovation.

Le principal inconvénient de la VMC simple flux est qu’elle fait entrer directement l’air neuf de l’extérieur, ce qui provoque systématiquement un déséquilibre de température dans l’habitation. Vous aurez besoin d’un chauffage ou d’une climatisation pour corriger ce déséquilibre. 

VMc simple ou double flux ? Le choix vous revient, mais si vous voulez réaliser une grande économie d’énergie sur le long terme, nous vous conseillons d’opter pour le double flux. Cependant, vous n’aurez peut-être d’autre choix que d’installer une VMC simple flux si votre logement n’est pas neuf. L’installation d’une VMC double flux peut nécessiter beaucoup travaux d’aménagement dont le coût peut rendre l’investissement inintéressant.

Comment fonctionne une VMC double flux ?

La VMC double flux permet de récupérer la chaleur de l’air extrait pour la transférer vers l’air d’alimentation via un échangeur. L’air vicié et l’air neuf ne se mélangent pas, seule la chaleur est échangée. Un système de ventilation double flux est composé de différents éléments nécessitant un entretien régulier.

À savoir : un ventilateur soufflant, un ventilateur d’extraction, le récupérateur de chaleur (optionnel), le by-pass (optionnel selon les marques), les filtres, les diffuseurs, les terminaux soufflage et d’extraction et les deux réseaux d’approvisionnement et d’extraction. 

Astuces

Dépoussiérez et nettoyez votre système VMC double flux chaque trimestre.

Nettoyez les bouches d’extraction, elles ont tendance à se salir plus rapidement que les autres éléments de votre VMC à double flux. Démontez-les et utilisez tout simplement une solution de nettoyage à base d’eau chaude et de produit vaisselle, avant de les fixer à nouveau au mur. Pour plus d’efficacité, nous vous conseillons de nettoyer en même temps les entrées d’air à l’extérieur avec un aspirateur de puissance moyenne.

Vérifiez l’échangeur thermique au moins une fois par an.

L’efficacité de votre VMC dépend de l’échangeur thermique, dont les filtres facilitent la transmission d’énergie entre l’air chaud et l’air froid. Vous devez nettoyer régulièrement (tous les semestres ou tous les ans) les filtres de cet échangeur pour que le VMC fonctionne correctement. Gardez à l’esprit que si les filtres sont en mauvais état, la VMC tournera à plein régime et deviendra énergivore. 

Faites appel à un professionnel.

Que ce soit pour installer votre VMC ou pour en vérifier le bon fonctionnement, nous vous conseillons de toujours faire appel à un professionnel. Il pourra effectuer une vérification exhaustive de votre installation : l’état du bloc moteur, l’état des différentes pièces de tirage et de dépression, etc.

FAQ

Quel est le meilleur VMC double flux ?

Le meilleur VMC double flux dépend de vos besoins et de votre budget. Lisez notre guide d'achat pour connaître les meilleurs produits du moment.

Comment choisir le débit de ventilation pour mon projet ?

Le débit d’extraction est déterminé selon la typologie et le nombre de pièces d’eau, ainsi que le nombre de pièces de vie. C’est un débit volumique. Il est fixé pour la France métropolitaine par un arrêté du 24 mars 1982, modifié le 28 octobre 1983.

Comment réaliser le réseau de ventilation double flux ?

En construction neuve, nous vous conseillons de privilégier une solution avec un local technique dédié (si possible une pièce non excentrée donnant sur un mur extérieur), anticipé dès la conception de la maison qui logera le caisson de ventilation et les répartiteurs. Dès que possible vous devrez adapter un faux plafond de 15 cm permettant de distribuer aisément les gaines de ventilation jusqu’aux pièces. Pour réussir une installation en rénovation ou dans une maison qui ne dispose pas de faux plafond, vous devrez disposer d’un couloir desservant le maximum de pièces. Abaisser un faux plafond dans le couloir n’est pas inconfortable. Les VMC double flux existent en caisson plats d’encombrement 20-30 cm de hauteur, qui permettent de tout faire passer dans le volume chaud.

Chauffe-t-on une maison avec une VMC double flux ?

Oui et non. Cela dépend. Les VMC double flux (statiques) ont avant tout pour fonction de ventiler, et pas de chauffer l’habitation. De temps en temps, celles-ci intègrent des batteries, qui permettent un réchauffage en amont de l’échangeur en cas de température négative pour assurer la protection antigel du caisson, elles n’ont pas pour fonction d’assurer la consigne dans le logement. Les VMC double flux thermodynamiques, ou les systèmes multi énergies peuvent avoir cette fonction soit de pré chauffage, soit de chauffage, mais leur bon fonctionnement nécessitera une enveloppe très bien isolée, et une limitation des effets de stratification. En gros : visez une performance d’enveloppe passive si vous souhaitez chauffer par ce biais.

Les VMC double flux font-elles du bruit ?

Si la VMC double flux produit du bruit, c’est un signe de mauvaise installation (c’est pareil avec les VMC simple flux d’ailleurs). Cela renvoie à l’idée qu’une installation double flux ne s’improvise pas, et nécessite d’être dimensionnée par un professionnel. Trois éléments essentiellement interviennent : le bruit rayonné, le bruit à l’aspiration et le bruit de type téléphonie, qui est la perception des sons d’une pièce à l’autre, à travers le réseau de ventilation. Dans tous les cas, il faut exiger à la réception de l’installation un contrôle des niveaux acoustiques, et conditionner cette réception de l’installation à l’obtention des niveaux acoustiques.

Références​

Note : Vous trouverez ci-dessous une partie des sources que nous avons consultées pour rédiger cet article. Les liens menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Veuillez alors utiliser un moteur de recherche pour retrouver l’information désirée.

    1. VMC double flux : principe, avantages, inconvénients et prix, conseils-thermiques.org
    2. Ventilation Double Flux, quelleenergie.fr
    3. Comment choisir sa VMC double flux | Guide complet, conseil.manomano.fr
    4. Comment choisir sa vmc à double flux, lenergietoutcompris.fr
    5. Comment choisir sa VMC double flux, fiabishop.com
    6. Comment choisir sa VMC ?, leroymerlin.fr
    7. Comparatif : 8 VMC double flux performantes, systemed.fr
    8. Quelle VMC choisir en fonction de votre logement, ma-maison-eco-confort.atlantic.fr
    9. Ventilación de doble flujo – Climatización e Instalaciones, interempresas.net
    10. A quoi sert une VMC ?, atlantic.fr

Historique

29 août 2020 : Rédaction initiale de l’article.