Les 4 meilleurs skis pour niveau intermédiaire en 2022

Par Laurie Spécialiste Loisirs -  - Temps de lecture -

Le ski nécessite une forme physique de base et une gamme de compétences pour skier sur différents terrains. Mais, en plus des compétences, il faut également des équipements fiables et performants. C’est pourquoi à chaque niveau de ski, il existe des skis qui y correspondent. Donc, quel ski pour le niveau intermédiaire ? Consultez notre guide pour tout savoir.

Pourquoi nous faire confiance : Nous n'acceptons aucune publicité ni aucun produit sponsorisé dans nos guides d'achat.

Le meilleur ski pour niveau intermédiaire en 2022

Le choix de la rédaction ski pour niveau intermédiaire - Dynastar Speed 4x4 563

Destiné aux skieurs de niveau intermédiaire, le Speed 563 est un ski polyvalent, accessible tout en restant relativement réactif. C'est un pack ski pour homme adapté aux disciplines all mountain.

Le Speed 563 de Dynastar est un ski all mountain destiné aux skieurs de niveau intermédiaire qui sont à la recherche d'un ski polyvalent. Son noyau Hybrid permet de vous offrir un ski maniable, léger et agréable sur tous les terrains. Ses renforts en fibre de verre peuvent vous apporter un peu plus de dynamisme. La fixation NX 12 Konect GripWalk® est un système performant et facilement réglable qui ne nécessite aucun outil.

Doté d'un rocker en spatule, il facilite le décollage en neige fraîche et simplifie l'initiation des virages, tandis que le profil 3D renforce le ski par endroits pour lui donner un peu plus de puissance. Sa construction Central Sidewall propose des carres droites uniquement sous le patin, ce qui offre un bon compromis entre accroche, maniabilité et jouabilité. Compatible avec les semelles de chaussures alpines traditionnelles (ISO 5355) et GripWalk®, elle s'adapte aux longueurs de semelle de 260 à 375 mm.

Année 2022
Fixation DIN : 3.5 - 12
Construction Central Sidewall
Rayon de courbe 15 m
Cambre Classique / rocker avant

Le meilleur ski pour niveau intermédiaire d'entrée de gamme

ski pour niveau intermédiaire - Rossignol Experience 78 carbon

Voulez-vous un ski qui apporte une sensation de légèreté et une conduite confiante sur piste ? Le ski Experience 78 Carbon de Rossignol est un excellent choix, il peut vous offrir une stabilité réactive.

Avec le ski Experience 78 Carbon de Rossignol pour niveau intermédiaire, vous pouvez profiter d'une sensation de légèreté et un carving sur piste en toute confiance pour le ski tout-terrain. Sa construction Cap réduit le poids et offre une capacité de ski plus confortable. Le contrôle qui renforce la confiance de sa conception Drive Tip fonctionne avec la ligne de cotes pour une initiation en douceur des virages et une finition contrôlée à chaque virage.

Il est doté d'un noyau en bois durable pour ajouter de la stabilité dans un large éventail de conditions. C'est un certifié PEFC ™ qui équilibre le poids, la flexibilité et la stabilité pour un mélange polyvalent de puissance et de jeu en utilisant des matériaux qui aident à réduire l'impact environnemental du cycle de vie du produit. Sa sculpture fluide All Trail Sidecut contribue à vous offrir une sensation de réactivité avec un engagement rapide des carres et un carving puissant et constant.

Année 2022
Fixation DIN : 2.5 - 10 (skieurs de 25 à 100 kg)
Construction CAP
Rayon de courbe 13 m
Cambre Classique / Rocker avant

Le meilleur ski pour niveau intermédiaire haut de gamme

ski pour niveau intermédiaire - K2 First Luv

Si vous cherchez un ski niveau intermédiaire, choisissez le K2 First Luv. Avec des fixations Marker ERP 10 qui s'adaptent à presque toutes les tailles du pied, c'est un ski prêt à l'emploi qui peut vous aider à progresser rapidement.

Destiné aux femmes, le K2 First Luv offre la durabilité et les performances nécessaires pour qu'elles puissent progresser. C'est l'ensemble parfait pour toutes les femmes de niveau intermédiaire qui cherchent à se lancer dans leurs efforts de descente. Il est construit avec un profil de rocker qui aide à garder les pointes hors de la neige, ce qui ajoute un peu de tolérance.

La base de ce ski est extrudée, ce qui est plus dur et plus durable qu'une base frittée, assurez-vous simplement de les garder fartés et vous continuerez à glisser sur les pistes. Les fixations Marker ERP 10 Quickclik ont une plage de din de 2 à 10. Donc, en fonction de votre niveau et votre poids, vous pourrez déchiffrer votre réglage de din idéal. Un Catch Free Rocker facile à utiliser fait du First Luv un ski performant qui peut toujours être tourné facilement.

Année 2019
Fixation Marqueur ERP 10 Quikclik
Construction Aspen Lite BIOkonic
Rayon de courbe 14m en 163
Cambre Catch Free Rocker

Excellent ski pour niveau intermédiaire

ski pour niveau intermédiaire - Black crows Captis

Voici un ski plaisir pour explorer la montagne en toute légèreté. Il s’agit du Captis de la marque Black Crows. C'est un ski à portance intermédiaire rapide et vif, idéal pour les domaines skiables.

Le Black Crows Captis est très tolérant et agréable à skier. Il est le meilleur des skis sauvages à monter et à descendre. Ce ski est amusant, quels que soient le terrain ou les conditions. Vous allez apprécier le patin de 90 mm, le double rocker et le noyau entièrement en bois. Ils se combinent pour rendre le Captis parfait pour les skieurs à la recherche d'une option all mountain avec une sensation ludique de twintip.

Qu'il s'agisse de dévaler les pistes ou d'essayer de trouver des réserves de poudreuse, le Captis vous offre la flottaison, la stabilité et l'énergie dont vous aurez besoin. Le mélange de parois latérales Cap offre le meilleur des deux. Les sections de capuchon à la spatule et à la queue augmentent la durabilité et facilitent l'entrée et la sortie du virage. La spatule et le talon ont de longues zones de transition avec des points de contact en retrait, ce qui rend la piste de ski plus fluide et plus stable, la queue est soulevé.

Année 2021
Fixation DIN : 3.0 – 8.0
Construction Semi-cap
Rayon de courbe 18 m
Cambre Classique

Tableau comparatif des 4 meilleurs skis pour niveau intermédiaire

Sélection Notre avis Note Meilleure offre Année Fixation Construction Rayon de courbe Cambre
Dynastar Speed 4x4 563 Le meilleur ski pour niveau intermédiaire en 2022
2022 DIN : 3.5 - 12 Central Sidewall 15 m Classique / rocker avant
Rossignol Experience 78 carbon Le meilleur ski pour niveau intermédiaire d'entrée de gamme
2022 DIN : 2.5 - 10 (skieurs de 25 à 100 kg) CAP 13 m Classique / Rocker avant
K2 First Luv Le meilleur ski pour niveau intermédiaire haut de gamme
2019 Marqueur ERP 10 Quikclik Aspen Lite BIOkonic 14m en 163 Catch Free Rocker
Black crows Captis Excellent ski pour niveau intermédiaire
2021 DIN : 3.0 – 8.0 Semi-cap 18 m Classique

Si vous trouvez une erreur dans le tableau, merci de nous le signaler. Un éditeur vérifira le produit concerné et fera les corrections nécessaires.

Comment choisir son ski pour niveau intermédiaire

Pour vous aider à rechercher correctement votre ski pour niveau intermédiaire, voici les critères à considérer.

Critère n°1 : La taille de ski

Tout comme le choix de vos équipements de ski, manteau et gants, il va falloir prendre en compte la taille. Dans ce cas-ci, la taille du ski se réfère à la partie la plus étroite de votre ski, ou au milieu. Il est recommandé d’opter pour une taille plus étroite pour initier des virages rapides et faciles, et une taille plus épaisse pour une meilleure flottaison.

Pour reconnaître la taille de votre ski, il faut se baser sur un code à 3 chiffres ressemblant à ceci : xx/xx/xxmm OU 120/90/110mm. Dans cet exemple, 120 mm fait référence à la largeur de la pointe, 90 mm à la largeur de la taille et 110 mm à la largeur de la queue.

Critère n°2 : La forme de ski

Pour trouver le ski parfait pour vous lors de l'achat de vos skis intermédiaires, vous devez aussi tenir compte de la forme du ski. Dans le passé, tout ce dont vous deviez tenir compte lors de l'achat de skis était la longueur.

Maintenant que la technologie nous a offert des options de rocker et de lignes de cotes, il y a tellement plus à penser. Il y a presque une infinité de combinaisons de formes que vous pouvez choisir lors de l'achat de skis, comme une spatule rocker, un cambre sous le pied et un talon plat, des cambres doubles, un rocker à chaque extrémité. Les possibilités sont infinies.

La forme de votre ski aide à améliorer votre ski en fonction du type de terrain et du style dans lequel vous vous êtes retrouvé à skier.

Critère n°3 : La rigidité de ski

La rigidité des skis que vous choisirez sera dictée par votre niveau et vos attentes. Plus votre standard est élevé, plus vos skis devront être rigides pour les rendre plus sensibles et « vivants ». Si vous êtes débutant, optez pour des skis souples et légers. Si vous êtes au niveau intermédiaire, optez pour des skis que vous pourrez manier à la perfection.

Critère n°4 : La polyvalence de ski

En règle générale, un skieur intermédiaire qui n'a pas encore complètement développé ses préférences et recherchera un ski polyvalent capable de s'attaquer à de nombreux terrains différents et capable de défier le skieur et de l'aider à progresser.

Mais certains auront déjà développé leurs préférences, park, arbres, bosses, dameuses de carving, poudreuse, etc. et pourraient opter pour un ski plus spécialisé qui les aide à donner le meilleur d'eux-mêmes dans un ou deux domaines de ski particuliers.

Critère n°5 : Avec ou sans fixation ?

Pour une pratique du ski sans prise de tête, il est conseillé de choisir des skis avec fixation. Par contre, si vous voulez avoir un ski plus technique, adapté à vos besoins spécifiques, vous pouvez acheter un modèle sans fixation. Toutefois, il faudra acquérir le bon système de fixation et faire appel à un professionnel pour le montage.

Quel type de ski pour niveau intermédiaire choisir ?

Lorsque vous atteignez le niveau intermédiaire, il est temps de vous procurer des skis aux performances décentes. Vous avez besoin d'une certaine polyvalence pour eux. Voici quelques types de skis pour niveau intermédiaire qui pourront vous aider dans votre choix.

Skis all mountain

Skis all mountain

En tant que skieur intermédiaire travaillant toujours sur vos virages, vous avez besoin de quelque chose de polyvalent, comme les skis all mountain. Il s’agit de ski qui a une ligne de cote généreuse comme les skis paraboliques et plus de largeurs pour supporter vos pieds.

Avantages : Ces skis sont plus larges sous votre pied. Ils sont disponibles avec une largeur de taille de 80 mm à 120 mm. À cette largeur, ils ne placent pas le bord de la voie du ski à l'extérieur de votre botte et se sentent toujours bon dans les virages coupés. Ils ont assez de largeurs pour flotter dans la poudreuse ce qui les rend plus faciles à tourner. En outre, ces skis sont les plus polyvalents en montagne.

Inconvénients : Tous les skis de montagne sont conçus pour bien fonctionner sur les pistes damées et comme ski hors-piste pour les zones non damées. Sauf que ce ne sont pas les skis de piste parfaits pour les dameuses ni pour la poudreuse profonde. Ces skis all mountain présentent encore des sous-catégories de ski qui peuvent rendre votre choix difficile.

En effet, vous pourrez avoir du freeride skis, du freestyle skis, racing skis, du poweder skis et du unisex skis.

Pour qui ? Les skis all mountain sont faits pour toute personne au niveau intermédiaire supérieur.

Skis poudreuses

Skis poudreuses

Les skis de poudreuse sont conçus pour la neige profonde et non pour une utilisation sur des pistes damées. Ce sont des skis plus larges avec une largeur au patin supérieure à 110 mm. La plupart des skis de poudreuse actuellement disponibles sont une conception de rocker cambre rocker.

Avantages : Ces skis offrent une meilleure performance globale dans des conditions de poudreuse. La plus grande surface sous le pied vous permet de vous élever et de flotter davantage sur la surface d'une neige plus molle. Ce sont des skis légers avec des fixations conçues pour être faciles à monter et à descendre. Les talons peuvent se détacher, ce qui les fait se comporter comme des skis de fond pour skier en montée.

De plus, ces skis sont une excellente option pour faire du tourisme si vous cherchez à accéder à un terrain en dehors des limites de la station ou un terrain qui n'a pas été suivi par des bandes de skieurs. En outre, ces skis vous donnent parfois l'impression de flotter et offrent une expérience unique aux skieurs à la recherche de quelque chose de nouveau.

Inconvénients : La plupart des skis de poudreuse perdent leur avantage, leur maniabilité et leur contrôle sur la neige tassée plus dure. Neige que vous trouverez sur les pistes de ski damées les jours de station. Si vous skiez sur, disons, un ski de poudreuse plus profond de 118 mm sous le pied, vous remarquerez que vos skis commenceront à vaciller un peu sur la neige dure.

Plus le ski est large, plus vous flotterez dans la poudreuse profonde, cependant, votre capacité à carver a tendance à diminuer dans d'autres conditions. De plus, les skis de poudreuse, sans toutes les fixations telles que : fixations, peaux, équipement de sécurité contre les avalanches et autres éléments essentiels de l'arrière-pays, sont assez chers par eux-mêmes par rapport aux autres skis.

Pour qui ? Ces types de ski sont pour les personnes au niveau intermédiaire avancé et qui ont le goût de l’aventure.

Ski pour niveau intermédiaire ou débutant ?

Skis pour niveau intermédiaire

Les skis intermédiaires sont destinés aux skieurs qui ont une saison de ski à leur actif et qui ont appris à skier en parallèle, à arrêter le hockey et à skier sur des terrains plus escarpés. Les skis intermédiaires ont un noyau en bois pour un flex plus rigide (indice de flex élevé) qui aide le ski à rester plus stable à des vitesses plus élevées et à être plus précis lors des virages à des vitesses plus élevées.

Le ski vibrera moins à des vitesses plus élevées et sera plus stable sous le pied. Il sera plus difficile pour un débutant d'apprendre à skier sur un ski intermédiaire, mais un meilleur skieur bénéficiera de ce type de ski plus rigide et plus précis.

Skis pour niveau débutant

Ces skis sont destinés aux nouveaux skieurs sans ou peu expérimentés. Ils ont un indice de flex "doux", ce qui signifie que les matériaux se plient facilement avec peu de pression ou de mouvement. Cela facilite beaucoup les virages à basse vitesse. Un ski débutant permet d'acquérir beaucoup plus facilement les compétences de base dont vous avez besoin en tant que skieur et de progresser.

Obtenir un ski "meilleur" ou plus avancé pour un débutant rend en fait beaucoup plus difficile l'apprentissage, car le ski nécessite plus de vitesse, de pression et de transfert de poids pour qu'il réponde. Les skis pour débutants ont généralement un noyau en mousse ou en bois très tendre qui permet un flex plus doux.

Verdict

Il faut savoir qu’apprendre le ski n’est pas une mince affaire, même si sa pratique vous permet goûter aux nouvelles sensations et à une poussée d’adrénaline. Apprendre à skier nécessite pour cela les bons équipements pour apprendre plus vite et plus surement.

Ainsi, si vous êtes débutants, utiliser des skis pour niveau débutant vous aide à comprendre plus vite comment il faut marcher dans la neige, tandis qu’opter pour les skis pour niveau intermédiaire vous fait comprendre comment surfer sur la neige. Si votre niveau est intermédiaire, choisir un ski pour niveau intermédiaire est l’idéal pour vous.

Les meilleures marques de skis pour niveau intermédiaire

Selon nous, les meilleures marques de skis pour niveau intermédiaire en 2022 sont K2, Rossignol, Black crow, Salomon et Atomic  :

  • K2

    K2 est une marque américaine connue pour sa conception de ski en fibre de verre. Grâce à ce matériau, les skis K2 sont plus légers, et plus vivants que les skis contemporains. Ces skis sont tellement plébiscités et devenus une marque de référence que les grands sportifs comme Seth Morrison , le champion professionnel Spider Sabich, le champion olympique et champion du monde Phil Mahre ne peuvent plus s’en passer.

  • Rossignol

    Rossignol, cette marque française est réputée pour ses articles pour sport d’hiver. Elle est surtout appréciée pour sa qualité et ses designs haut de gamme. D’ailleurs, cela lui a valu de multiples médailles. Cette marque est depuis toujours un acteur majeur dans le monde du sport d’hiver c’est pourquoi en 2015, elle reçoit encore le prix de « Best Ski Manufacturer », à l’occasion de la cérémonie des Worlds Snow Awards.

  • Black crow

    Black Crows est une marque de ski française fondée en 2006 par les skieurs professionnels Camille Jaccoux et Bruno Compagnet et l'industriel Christophe Villemin. La marque est née de la volonté de faire coïncider esthétique et efficacité dans une paire de skis. En effet, skis en bois hautement robuste avec des finitions issues d’une grande recherche en jette beaucoup.

  • Salomon

    Encore une marque française spécialisée dans le ski est qui est devenue leader mondial à partir de 1972. Elle est également pour ces accessoires de sport d’hiver, comme les pantalons de ski, les chaussures de ski et bien d’autres encore. La société appartient depuis 2005 au groupe de sport Amer Sports qui possède d'autres marques de sport comme Atomic, Mavic et Wilson. Cette marque est aussi très prisée par les sportifs du monde entier et a une très bonne place dans les comparatifs.

  • Atomic

    Il s’agit d’un fabricant autrichien spécialisé dans les articles de sport alpin. Depuis 1994, elle fait partie du groupe finlandais Amer Sports auquel appartient également Wilson, Suunto, Precor et depuis 2005 aussi Salomon. La marque est considérée comme étant le pionnier de l'industrie du ski actuelle, en effet, l’ambition de la marque est de faire faire de chaque skieur un meilleur skieur.

5 raisons d'utiliser des skis pour niveau intermédiaire

Il existe un large éventail de différences techniques dans les skis intermédiaires, en fonction de votre niveau de compétence spécifique et de votre style de ski. Au fur et à mesure que vous progressez dans votre confiance et vos capacités, les caractéristiques de votre ski évoluent également. Jetons un coup d'œil à ce qui fait un bon ski intermédiaire lorsque vous passez du niveau novice aux différents niveaux intermédiaires.

1. La catégorie du skieur intermédiaire est large et c’est pareil pour les skis pour ce niveau

En général, ces skieurs peuvent être dans trois classements : intermédiaire inférieur, véritable intermédiaire, et intermédiaire supérieur. Il y a un grand écart entre le bas et le haut, et les skis que vous choisirez reflèteront cette différence. Dans l'ensemble, ils ont généralement un flex et une largeur moyenne et sont conçus pour fonctionner au mieux à des vitesses moyennes.

Le poids du ski doit être dans la moyenne : trop lourd, il aura du mal à se balancer dans les virages, et s'il est trop léger, la neige agitée risque de faire rebondir le skieur. Le rayon de braquage, quant à lui, peut se situer quelque part entre court et moyen. Cependant, les skis situés à l'extrémité inférieure de ce spectre auront une apparence et un comportement totalement différents des skis supérieurs.

2. Les skis pour niveau intermédiaire sont de bons skis pour les intermédiaires inférieurs

Un skieur intermédiaire inférieur était, très récemment, un débutant. Leur style est probablement un peu timide, lent et adapté à des courses plus faciles. Les skis de cette catégorie doivent s'adapter à l'approche de ces skieurs. Vous voudrez un flex plus souple, quelque chose de mi-souple à moyen, une taille plus étroite et une longueur plus courte, mais pas dans la même mesure qu'un ski pour débutant.

Un ski intermédiaire plus bas ressemble beaucoup à un ski débutant, mais peut-être un peu plus rigide en flexion un peu plus longue et un peu plus large. Le résultat de ces combinaisons est un ski facile à contrôler et à manœuvrer. Les performances et la vitesse de ski peuvent en souffrir, ce qui n'a peut-être pas d'importance, car de nombreux intermédiaires inférieurs travaillent encore sur les bases du contrôle et des virages.

3. Les skis pour niveau intermédiaire sont de bons skis pour les vrais intermédiaires

Les vrais intermédiaires sont dans une position idéale. Ils ont une grande variété de skis parmi lesquels choisir qui peuvent toujours répondre à leurs besoins de ski. Vous pouvez rechercher un flex plus rigide que les skis débutants/intermédiaires inférieurs, ainsi qu'un patin plus large. Un flex moyen à ce stade est une bonne idée, ou même un peu plus rigides que moyens, selon le poids du skieur et son agressivité avec le ski.

La rigidité du ski aidera à la stabilité pour ces skieurs de milieu de gamme, tandis que la largeur accrue peut permettre d'ouvrir de nouvelles opportunités de terrain. La longueur peut être n'importe où entre votre menton et votre nez, mais idéalement autour de votre bouche. Le rayon de virage peut s'étendre jusqu'à moyen, au lieu d'être court comme le proposent de nombreux skis pour débutants. Les vrais skieurs intermédiaires peuvent gérer plus de vitesse et enchaîner les virages beaucoup mieux que les skieurs de niveau inférieur.

4. Les skis pour niveau intermédiaire sont de bons skis pour les intermédiaires supérieurs

Le niveau suivant au-dessus de l'intermédiaire supérieur est avancé, menant à l'expert. Du coup, ces skieurs du plus haut palier de la catégorie intermédiaire sont prêts à pousser un peu les limites. Vous remarquerez un flex beaucoup plus rigide, ce qui aide lors de la descente des pistes damées et des pistes plus raides. Au moins, le moyen est la voie à suivre ici, et mi-rigide est probablement encore mieux, selon vos préférences personnelles et votre style de ski.

Les intermédiaires supérieurs peuvent enchaîner les virages à grande vitesse et ils voudront cette sensation stable et solide sous leurs pieds. De nombreux skieurs de cette catégorie préfèreront une taille plus large que les intermédiaires inférieurs et graviteront souvent vers un ski all mountain. L’aspect commun de ces skis plus longs et plus larges est le rayon de braquage plus grand. Avec la capacité de gérer presque toutes les descentes en montagne, les intermédiaires supérieurs voudront un ski avec les dimensions et les caractéristiques qui vont avec.

5. Les skis pour niveau intermédiaire vous permettent d’avoir l’air bien

Dans votre esprit, votre technique peut être bonne, mais un instructeur peut vous indiquer comment vous pouvez faire les choses plus efficacement. Vous pourriez être très heureux de faire la démonstration sur la dameuse lisse qui passe bien en vue sous la télécabine. Mais avez-vous déjà réalisé que vos virages peuvent ne pas être aussi beaux que vous le pensez ? Avec de nouvelles techniques et approches pour une variété de pistes et de conditions de neige, ainsi que de bons équipements de ski pour niveau intermédiaire, on se sent non seulement mieux, mais aussi plus beau.

Les astuces à connaître pour votre ski pour niveau intermédiaire

Évitez d’attaquer les pentes qui dépassent votre niveau de compétence

Bien qu'il puisse être tentant d'amener votre confiance nouvellement acquise sur les pistes expertes, il est recommandé aux skieurs intermédiaires de s'en tenir à un terrain intermédiaire. La préoccupation majeure ici est, évidemment, la sécurité. Personne ne veut finir sa course ou sa saison en traîneau derrière un pisteur.

Cela dit, il y a d'autres avantages à rester sur un terrain approprié qui en fait une bonne idée même si votre état d'esprit est plus Evil Knievel que Nervous Nellie. En vous en tenant à un terrain familier, vous vous donnez la possibilité de mettre en pratique de nouvelles compétences dans un environnement où vous avez la possibilité d'expérimenter. Il est beaucoup plus facile de jouer avec votre équilibre et votre technique sur un terrain facile que lorsque vous vous battez pour votre vie dans un toboggan glacé.

Ne skiez pas sur la banquette arrière

Skier sur la banquette arrière signifie essentiellement se pencher trop en arrière lorsque vous descendez la pente. Vous pouvez dire que vous skiez sur la banquette arrière si :

  • Vous rencontrez un shin-bang dans des conditions variables (le shin bang ressemble beaucoup à une attelle de tibia et résulte d'une trop grande pression exercée sur votre mollet par l'arrière de votre botte).
  •  Vous tombez fréquemment à la renverse.
  • Vous avez du mal à faire glisser vos skis dans un virage ou vous récupérez votre ski intérieur pour changer de carre.

Pour éviter cette position assez dangereuse, tout d'abord, entraînez-vous à exercer une pression sur l'avant de votre botte. Pensez-y comme si vous essayiez de pousser votre genou vers vos orteils en fléchissant les muscles de votre cheville. Vous savez que vous le faites correctement lorsque vous pouvez réellement voir votre botte se plier à la charnière de la cheville.

Ensuite, allez courir sur un terrain plus facile et essayez de sauter dans les airs. Pour les premiers sauts, il suffit de monter et descendre tout droit pour s'habituer à la sensation. Augmentez ensuite la difficulté d'un cran en "ollie-ing", ou en sautant de l'arrière de votre ski et en atterrissant sur le devant. Si vous le faites correctement, la queue de votre ski est la dernière chose à quitter la neige et la spatule est la première à atterrir.

Attention, il ne faut pas éviter votre école de ski

Il peut être tentant d'imaginer que vous êtes diplômé de l'école de ski une fois que vous pouvez naviguer avec succès sur un terrain bleu et parfois noir sans catastrophe. Vous êtes plein de confiance, vous skiez vite et vous vous amusez bien.

En vérité, la pratique est importante, il n'est donc pas nécessaire de passer chaque heure sur une pente avec un instructeur, mais cela ne signifie pas que vous devez vous éloigner complètement. Le niveau intermédiaire est le le plus facile pour développer de mauvaises habitudes qui vous blesseront plus tard dans votre progression.

Avoir un deuxième regard de temps en temps, en particulier ceux d'un professionnel qualifié, sera inestimable pour évaluer vos progrès, fournir des commentaires et il vous accompagnera à travers les inévitables frustrations.

Affûtez périodiquement les bords

Comme pour le fartage, la fréquence nécessaire pour l'affûtage des carres peut varier selon la situation. Beaucoup de carving sur de la neige dure et glacée émoussera les carres beaucoup plus rapidement que le ski en poudreuse. Pour le ski de station moyen, les carres nécessitent souvent une attention après 8 à 10 jours. Alors que le fartage fréquent n'a vraiment aucun inconvénient, l'affûtage des carres implique une durée de vie limitée pour les skis. Limer les bords pour les affûter enlève en fait du métal à chaque fois, vous ne voudriez donc pas le faire tous les jours.

De nombreux skieurs règlent eux-mêmes leurs carres latérales à la main. Cependant, le processus n'est pas aussi infaillible que le cirage pour la raison ci-dessus que le matériau métallique est limé. Dans cet esprit, de nombreux autres skieurs se sentent à l'aise avec le fartage de bricolage, mais laissez les pros du magasin de ski s'occuper de l'affûtage des carres.

Fartez les skis avant de les ranger et rangez-les dans un endroit frais et sec

Nettoyer les skis puis repasser une couche de fart avant l'été est une bonne idée. La beauté de cette corvée de fin de saison est que l'étape de grattage de l'épilation (la partie chronophage) n'est même pas nécessaire. Laissez simplement l'épaisse couche de cire sur la base et même dégoulinante sur les bords pour la protection.

Vous pouvez gratter la cire et peut-être repasser une couche de cire plus dure lorsque vous êtes prêt à partir l'hiver prochain. Si vous vivez dans un climat chaud ou humide, le stockage d'été dans un grenier ou un garage chaud n'est certainement pas idéal. Un endroit climatisé à l'abri de la lumière directe du soleil, comme un placard intérieur, est un bien meilleur choix.

Qu’est-ce que le niveau de ski intermédiaire ?

Que vous envisagiez de prendre une leçon de ski ou que vous essayiez de trouver la bonne piste pour vos capacités, il est utile de connaître les niveaux de capacité de ski. Débutant ou pro, chaque skieur en a un.

Tout d'abord, pensez à votre expérience. Vous êtes débutant ou vous skiez régulièrement ? Tenez compte de la qualité de votre ski. Les virages et les arrêts de base sont-ils faciles ou difficiles ? Et enfin, pensez aux types de sentiers et à la qualité de la neige sur lesquels vous avez de l'expérience. Mettez ces facteurs ensemble et vous avez votre niveau de ski.

Lorsque vous avez fini les leçons de base pour les débutants du ski, c’est-à-dire, vous maîtrisez les bases de l'arrêt et du virage, il est temps de commencer à affiner vos compétences. Les cours intermédiaires sont destinés aux skieurs qui peuvent skier en toute confiance sur des pistes vertes et bleues faciles et qui sont à l'aise sur des conditions de piste moins qu'idéales.

Les différents niveaux existants au stade intermédiaire

Il existe trois niveaux intermédiaires :

  • Le niveau quatre est fait pour les skieurs intermédiaires prudents qui peuvent enchaîner les virages à vitesse modérée sur des pistes vertes ou bleues faciles et qui peuvent garder leurs skis parallèles.
  • Le niveau cinq est pour les intermédiaires confiants sur les pistes bleues faciles et qui skient principalement en parallèle, mais peut parfois utiliser le coin pour amorcer un virage ou pour s'arrêter.
  • Et, le niveau six est pour les skieurs qui effectuent avec confiance des virages parallèles sur des pistes bleues, mais ne skient pas beaucoup sur des pistes avancées. À ce niveau, les skieurs devraient être capables d'utiliser des bâtons pour effectuer des virages précis.

Questions fréquentes (FAQ)

Comment reconnaître de bons skis ?

Les skis pour niveau intermédiaire se reconnaissent par leur taille, leur forme et leur rigidité. Mais vous pourrez également avoir vos propres qualifications. Par exemple les choisir suivant leurs caractéristiques techniques ou par les matériaux qui les composent ou par types de bois dans la composition des noyaux. Bref, il existe des tas de critères qui pourront démontrer si le ski est bon ou non, et cela suivant l’appréciation de chacun.

Qu'est-ce que le niveau de ski intermédiaire ?

Pour faire simple, le niveau de ski intermédiaire est le niveau auquel vous commencez à savoir ce que vous faites. En d’autres termes, vous savez traverser la pente avec les skis parallèles, vous commencez à vous lancer sur les pistes rouges pour atteindre les pistes noires. De plus, vous maîtrisez tous les fondamentaux et vous prenez déjà beaucoup de plaisir. Et vous commencez même à tâter du hors-piste et du freestyle en snowpark. Et enfin, vous maîtrisez, techniquement vous êtes bon et vous êtes parfaitement autonome. Maintenant, il ne s’agit plus vraiment de progresser, mais de se perfectionner.

Que signifient les couleurs de piste ?

Skier sur les pistes de ski demande un certain niveau de glisse et pour bien se repérer, chaque piste a un code couleur défini permettant une meilleure circulation des débutants et des skieurs confirmés dans des conditions sécurisées. Des panneaux sont présents sur les domaines skiables afin d'établir une classification par difficulté. Choisissez vos descentes et pratiquez le ski alpin en toute sécurité.

  • Les pistes vertes sont généralement sur des pentes légères faciles d'accès et assez grandes pour permettre d'effectuer des virages larges tout en douceur. Elles sont aussi avantageuses aussi pour apprendre à skier, perfectionner sa glisse et évoluer en toute tranquillité.
  • Les pistes bleues se dévalent à la cool, certaines restent tout de même impressionnantes comme la longue piste bleue du Jandri aux 2 Alpes avec des virages bien marqués. Si au bout de quelques descentes sur les vertes vous vous sentez à l'aise pour le freinage et le dérapage en pente, ne pas hésiter à tenter l'aventure sur une une piste bleue.
  • La piste rouge est plutôt une noire, ou plutôt une bleue. Les pistes rouges sont également très répandues sur les domaines skiables et plutôt situées en hauteur sur des pentes bien raides.
  • Les pistes noires sont pour les mordus de vitesse. C’est pour les experts, les niveaux avancés et les professionnels. Les pistes noires les plus mythiques : à 3300 m d'altitude sont : la Sarenne à l'Alpe d'Huez longue de près de 16 km avec un dénivelé de 1800 m. Le Grand Couloir à Courchevel 1850 avec ses pentes basculant jusqu'à 85%. La Face de Bellevarde à Val-d'Isère avec son « mur » penché à 50°. Le Pas de la Chavanette à Avoriaz ou le Robert Blanc aux Arcs, pistes connues pour ses descentes très poussées.

Comment est matérialisée une piste de ski ?

Les pistes sont matérialisées par les balises portant le nom de la piste et numérotées par ordre décroissant dans la descente (la balise 1 se trouvant en bas de la piste). La couleur de ces balises vous indique le niveau de la piste. Les balises de certaines pistes ont été changées. Les pistes sont délimitées par des jalons de la même couleur que les balises pour vous indiquer le chemin. Le ski hors de ces limites est considéré comme le hors-piste.

Historique

23 Juillet 2022 : Rédaction initiale de l'article.

Meilleurtest.fr - les meilleurs comparatifs pour mieux choisir

Chaque mois, Meilleurtest aide plus de 900 000 personnes à mieux consommer.

HAUT
magnifiercross