Les meilleures surjeteuses en 2020

Meilleurtest vit grâce à ses lecteurs : nous touchons parfois une commission quand vous achetez via nos liens (sans surcoût pour vous). C’est ce qui nous permet de rester indépendants. En savoir +.

Au-delà des 10 000 artisans couturiers et 300 maîtres tailleurs recensés, la France compte des centaines des milliers de passionnés de couture. Si beaucoup se contentent de la machine à coudre, une surjeteuse comme la Juki MO-4S permet de meilleures finitions sur tous types de tissus (voilages, jersey, etc.). Ce modèle permet de réaliser des points de couture complexes avec 3, 4 ou 5 bobines différentes.

Le choix de la rédaction

Juki MO-4S

Juki MO-4S : La meilleure surjeteuse en 2020

Vous vous passionnez pour la couture ? La surjeteuse Juki MO-4S vous aidera à obtenir de belles finitions. Aussi solide que facile à utiliser, elle prend en charge différents types de tissus, des plus légers aux plus épais.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Outre son excellent rapport qualité/prix, la surjeteuse semi-professionnelle Juki MO-4S s’affiche comme un outil indispensable pour la couture. Adaptée à la fois aux professionnels et aux couturiers en herbe, elle s’utilise avec 3 à 4 bobines et possède un différentiel réglable ainsi qu’un bras libre. Pour celles et ceux qui débutent, le système d’overlock avec enfilage automatique va simplifier la tâche.

La Juki MO-4S est une évidence si vous souhaitez effectuer des coupes et des coutures de qualité. Fonctionnant rapidement, à raison de 1 300 points/min, elle s’accompagne d’une garantie de 3 ans. Vous ne saurez qu’apprécier ses pieds presseurs, notamment pour la pose d’élastique, les points invisibles, l’application de perles et de rubans…

Le meilleur pas cher

Singer 14SH 654

Singer 14SH 654 : La meilleure surjeteuse d’entrée de gamme

La Singer 14SH 654 n’a rien à envier aux autres surjeteuses de ce comparatif. Sa simplicité lui permet de convenir aux débutants. Toutefois, les professionnels ne seront pas en reste avec ses nombreux points de couture.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

La Singer 14SH 654 se démarque de la concurrence par sa légèreté. En effet, cette surjeteuse ne pèse que 5 kg. S’ajoute à cette caractéristique la présence d’une poignée de transport, rendant plus pratique son déplacement d’un endroit à un autre. Elle possède également un support pouvant accueillir jusqu’à 4 cônes. De cette manière, la machine peut à la fois assembler, couper et surjeter vos tissus en un seul passage.

Notons par ailleurs que la surjeteuse Singer 14SH 654, équipée d’un puissant moteur, propose une vitesse de 1 300 points/min. Les tissus les plus épais aux plus fins en passant par les plus élastiques y passeront sans difficulté. Vous pourrez régler la longueur du point de 1 à 4 mm et la largeur de 3 à 6,7 mm.

Le meilleur haut de gamme

Bernina L460

Bernina L460 : La meilleure surjeteuse haut de gamme

La Bernina L460 répondra à tous vos besoins. Grâce à ce véritable outil professionnel, vous serez à même de les réaliser sans problème. Ainsi, les ourlets et autres bordures décoratives n’auront plus de secret pour vous.

Cette surjeteuse Bernina permet de réaliser des finitions exceptionnelles en un rien de temps. En effet, l’ajustement et le réglage de la quantité de fils indispensables pour chaque boucle se font en un tour de main. Vous n’aurez plus à effectuer plusieurs tests pour trouver le point le plus adapté. En plus, la vitesse de fonctionnement peut être contrôlée via la pédale et le moteur DC.

La Bernina L460peut atteindre une vitesse de 1500 points/min. Et grâce à la table à rallonge, vous aurez une surface de travail élargie. La largeur de coupe est ajustable sur plusieurs niveaux allant de 3 à 9 mm tandis que la longueur de point varie de 0,8 à 4 mm.

Excellent

Pfaff Coverlock 3.0

Pfaff Coverlock 3.0 :La meilleure surjeteuse recouvreuse combinée

La Coverlock 3.0 de Pfaff est une surjeteuse recouvreuse à 5 fils livrée, avec une table d’extension en plexi. Très rapide et facile d’utilisation, elle saura sublimer vos travaux de couture décorative en un rien de temps.

La Pfaff Coverlock 3.0 est une surjeteuse recouvreuse à 5 fils munie d’un point de recouvrement réglable à 2 ou 3 aiguilles. Avec sa table d’extension, un grand espace de couture vous est fourni. Faisant également office de machine à coudre, la Coverlock 3.0 permet de couper, coudre, surfiler et décorer vos créations à une vitesse de 1 300 points/min, avec un large choix parmi 23 points de couture différents.

Par ailleurs, la fonction « bras libre » permet de fixer aisément des manches, des poignets ou encore de travailler facilement et rapidement sur les petits vêtements d’enfants. En gros, cette surjeteuse Pfaff offre bien des avantages à son utilisateur. Et tout cela à un prix fort raisonnable.

Tableau comparatif des meilleures surjeteuses

LE MEILLEUR PAS CHERHAUT DE GAMMEEXCELLENT
Juki MO-4SSinger 14SH 654Bernina L460Pfaff Coverlock 3.0
Juki MO-4SSinger 14SH 654Bernina L460Pfaff Coverlock 3.0

Vous vous passionnez pour la couture ? La surjeteuse Juki MO-4S vous aidera à obtenir de belles finitions. Aussi solide que facile à utiliser, elle prend en charge différents types de tissus, des plus légers aux plus épais.

La Singer 14SH 654 n’a rien à envier aux autres surjeteuses de ce comparatif. Sa simplicité lui permet de convenir aux débutants. Toutefois, les professionnels ne seront pas en reste avec ses nombreux points de couture.

La Bernina L460 répondra à tous vos besoins. Grâce à ce véritable outil professionnel, vous serez à même de les réaliser sans problème. Ainsi, les ourlets et autres bordures décoratives n’auront plus de secret pour vous.

La Coverlock 3.0 de Pfaff est une surjeteuse recouvreuse à 5 fils livrée, avec une table d’extension en plexi. Très rapide et facile d’utilisation, elle saura sublimer vos travaux de couture décorative en un rien de temps.

Enfilage semi-automatique facileCoutures droites et décorativesEnfilage automatiquePolyvalence impressionnante
Prix compétitifRéglage facileVariateur de vitesseVitesse : 1300 points/min
Facile à prendre en mainNiveau sonore correctTable à rallonge pour élargir la surface de travailFonction bras libre pour un travail facilité sur petits vêtements
Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
1099 € sur Boulanger889 € sur Cdiscount

Pourquoi nous faire confiance ?

Nous n’acceptons aucun article sponsorisé et aucune publicité.

Nous passons des milliers d’heures chaque année à rechercher, comparer et analyser les meilleurs produits en toute impartialité. Nous gagnons uniquement de l’argent quand vous utilisez nos liens pour faire des achats (sans surcoût pour vous) !

Les meilleures surjeteuses 1

Notre mission est de simplifier vos décisions d’achat.

Nous sommes une société d’évaluation de produits qui a une mission unique : vous aider à simplifier vos décisions d’achat. Nos recherches et nos tests aident des millions de personnes chaque année à trouver les meilleurs produits pour leurs besoins personnels et leur budget.

Les meilleures surjeteuses 2

Meilleurtest est animé par une petite équipe de passionés.

Pour nous soutenir vous pouvez : utiliser nos liens pour faire vos achats (ce qui nous rapporte souvent une petite commission), partager nos articles sur les réseaux sociaux, ou recommander notre site sur votre blog. Nous n’acceptons aucun don (même des particuliers) afin de rester totalement indépendants. Merci d’avance !

Les meilleures surjeteuses 3

Comment choisir votre surjeteuse ?

choisir surjeteuse

Véritable matériel nécessaire pour une couturière expérimentée, ou en apprentissage, la surjeteuse vient en complément à la machine à coudre. Elle permet d’améliorer la qualité des créations, et de réaliser des finitions de qualité professionnelle plus facilement. Elle coupe le tissu et le surfile. Pour vous aider à choisir le meilleur modèle de surjeteuse qui vous convient, voici quelques informations utiles.

Critère n° 1 : Le nombre de bobines et de points

La surjeteuse utilise plusieurs bobines de fil (ou cônes). En fonction de vos besoins, vous avez le choix entre une surjeteuse à 2, 3, 4 ou 5 bobines. Le nombre de bobines détermine le nombre de points de couture que vous pouvez réaliser avec votre appareil. Sachez qu’une bonne surjeteuse doit être capable de réaliser le surjet 4 fils, surjet 2 ou 3 fils, ourlet roulotté et flatlock.

Critère n° 2 : La facilité d’enfilage

Le degré de facilité de l’enfilage peut varier d’un modèle à un autre. Pour plus de confort et de rapidité, optez pour un modèle à enfilage et à réglage de tension automatique. Ainsi, vous passez moins de temps dans le réglage de votre machine tout au long de votre projet de couture.

Critère n° 3 : La possibilité de désactiver le couteau

Une surjeteuse équipée d’un couteau amovible offre plus de liberté dans la réalisation de vos tâches. Vous n’avez qu’à désactiver le couteau durant certaines opérations pour éviter de couper le tissu.

Critère n° 4 : La tension réglable des fils

En fonction de vos besoins, une surjeteuse de qualité doit permettre de régler la tension des fils indépendamment les uns des autres grâce aux disques de tension. Et cela, en tenant compte du type de tissu, du point de couture, ou encore du fil utilisé. Un code couleur vous permet de différencier le bouton de réglage de la tension d’un fil à un autre. En fonction du modèle choisi, vous avez le choix entre un réglage manuel ou automatique de la tension des fils de votre machine.

Critère n° 5 : Le niveau sonore

Même si une surjeteuse émet toujours du bruit, il y a des modèles moins bruyants que d’autres, ce qui procure moins d’inconfort dans votre tâche.

Important

En cas de panne, d’anomalie ou pour l’entretien de votre surjeteuse, lisez d’abord attentivement la notice avant de faire quoi que ce soit !

"Le champagne doit être au vin ce que la haute couture est à la mode." - De Alfred Gratien

Notre avis sur la Juki MO-4S

Le choix de la rédaction

Juki MO-4S

Juki MO-4S : La meilleure surjeteuse en 2020

Vous vous passionnez pour la couture ? La surjeteuse Juki MO-4S vous aidera à obtenir de belles finitions. Aussi solide que facile à utiliser, elle prend en charge différents types de tissus, des plus légers aux plus épais.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

De nombreux utilisateurs considèrent la Juki MO-4S comme l’une des meilleures surjeteuses du moment. Et pour cause, elle fonctionne autant avec 3 que 4 bobines de fil en utilisant 1 ou 2 aiguilles. Plusieurs types de points de couture sont possibles à l’instar de l’ourlet, l’overlock, le point de sécurité élastique… Vous aurez également à profiter d’une vitesse exceptionnelle de 1 300 points/min, de son bac à déchets et plus encore, de son entraînement différentiel. Nous n’avons testée pour en avoir le cœur net.

Un réglage du différentiel à la portée des débutants

La Juki MO-4S est équipée d’un sélecteur accessible depuis le côté gauche. Ce mécanisme permet de régler comme vous le souhaitez l’entraînement différentiel. De même, il vous permet de réaliser une couture parfaite sur tout type de tissu avec le type de surfilage désiré. En pratique, aucun risque de fronces ne se fera constater sur vos réalisations, sauf si vous utilisez le pied fronceur.

Enfilage du boucleur et réglage de la largeur du couteau simplifiés

La Juki MO-4S n’a pas de canette. À la place, elle utilise des boucleurs. Rien de compliqué pour s’en servir puisqu’il suffit de relever le levier pour que l’enfilage du boucleur inférieur se fasse automatiquement. Vous n’aurez donc plus à vous tracasser en cas de fil coupé ou de bobine vide. En outre, sachez que la surjeteuse semi-professionnelle Juki MO-4S est dotée d’un guide-fil de couleurs différentes pour que l’enfilage ne soit plus une corvée. En suivant les codes couleur et en ouvrant le clapet du boucleur, vous gagnerez un temps considérable.

Par ailleurs, la largeur du couteau inférieur s’ajuste manuellement et sans effort. Ce réglage influence directement sur la qualité de marge. Les ourlets roulottés peuvent être réglés sur plusieurs niveaux, de 3 à 7 mm, en fonction de vos besoins. La capacité du couteau supérieur à se rétracter offre davantage de sécurité.

Juki MO-4S avis

Un ourlet roulotté automatique

Vous souhaitez réaliser un ourlet roulotté ? Aucun souci, vous n’aurez qu’à appuyer sur le levier situé près de la plaque à aiguille et le reste se fera automatiquement. Cette option est si vous ne comptez pas changer de pied ou de plaque régulièrement. De l’autre côté se trouve la molette pour le réglage de la longueur des points entre 1 à 4 mm.

Que ce soit avec 3 ou 4 fils, la Juki MO-4S vous promet une vitesse pouvant atteindre les 1300 points à la minute. D’autre part, elle bénéficie d’une plaque en métal solide et robuste assurant une couture plus facile de différents types de matières (soie, lycra, fibranne, coton…). L’assemblage d’un tee-shirt ou d’un legging se fera sans encombre.

Un large choix de points de couture

Avec la Juki MO-4S, plusieurs choix de points de couture sont possibles. Ainsi, la création de points décoratifs n’aura plus de secret pour vous. Une fois que vous l’aurez appréhendé, vous pourrez facilement réaliser un roulotté ou un overlock à 3 fils, un surjet rapide à 4 fils ou encore un ourlet roulotté à l’aide du différentiel. En plus, l’éclairage de la Juki MO-4S permet de coudre de nuit sans risque majeur pour les yeux. 

Juki MO-4S test

Changement facile du pied-de-biche et présence d’accessoires divers

Si vous devez changer le pied-de-biche, il suffit de le relever à l’aide d’une simple touche. Le système à double levée de la Juki MO-4S assure une couture aisée, même pour les tissus épais. À noter que l’appareil s’accompagne de quelques accessoires indispensables pour la bonne réalisation de vos travaux de couture et pour l’entretien. Effectivement, elle est livrée avec 6 pieds presseurs divers vous permettant de réaliser des points invisibles et de placer un ruban, des perles, des élastiques…

Mis à part le tournevis, vous recevrez une pince précelles, un pinceau, une clef coudée à 6 pans et une burette d’huile. S’y ajoutent des accessoires de rechange tels que les aiguilles et le couteau supérieur escamotable, le disque de déviation de fil, le filet, le rhéostat… Le mode d’emploi, quant à lui, vous apprendra comment manipuler votre surjeteuse dans les meilleures conditions. Munie de son bac à déchets, cousez en toute tranquillité sans vous soucier des chutes de tissus.

Avantages et inconvénients

La prise en main de la Juki MO-4S est simple et agréable, de même pour sa mise en marche. Elle bénéficie d’une qualité de finitions exceptionnelle. Cette surjeteuse est d’autant plus robuste. Vous pouvez peaufiner vos travaux de couture en profitant des points décoratifs réalisables avec cette surjeteuse, quel que soit le tissu, ainsi que les différents pieds presseurs inclus. 

En revanche, précisons que la notice d’emploi est assez difficile à comprendre malgré que certaines parties soient en français. Et lors de la première utilisation, l’enfilage peut devenir un véritable casse-tête sans la notice ! Il vous faudra un peu de temps d’adaptation. N’hésitez pas non plus à demander conseil à un utilisateur expérimenté.

Verdict : Notre avis sur la Juki MO-4S

La surjeteuse semi-professionnelle Juki MO-4S a tout ce qu’il faut pour plaire. Même si l’enfilage semble assez complexe aux premiers abords, celui-ci se maîtrise rapidement. La surjeteuse est déjà livrée avec 6 pieds-de-biche à l’achat, ce qui vous offrira un confort d’usage optimal. Vous pourrez vous contenter de 3 bobines de fil, mais vous aurez une excellente qualité de finition avec 4 cônes.

Mieux encore, réalisant 3 fonctions en un seul passage, vous gagnerez en productivité. Dans le cas où vous débutez dans l’univers de la couture et que vous ne souhaitez aucunement suivre des cours de couture, n’hésitez pas à vous faire aider en vous procurant ce guide de couture à la surjeteuse et à la recouvreuse.

Les différents types de surjeteuses

En fonction de vos besoins et de vos attentes, découvrez les types de surjeteuses pour mieux comprendre leurs fonctionnalités et leur spécificité.

Surjeteuse à 3 ou 4 fils

surjeteuse à 3 ou 4 fils

Ce modèle permet de coudre comme un professionnel. Quasi complet, il offre de nombreuses variations permettant à l’utilisateur de travailler avec 2, 3 ou 4 fils. De plus, son différentiel vous laissera la possibilité de coudre et de surjeter tous types de tissus, des plus épais aux plus légers. Moins onéreuse que les autres types de surjeteuses, vous apprécierez sa finition propre au niveau des coutures intérieures.

Bien qu’évitant l’effilochement du tissu, ce type de surjeteuse est relativement bruyant. De plus, elle ne dispose que de peu d’options de points de couture. Ce modèle est idéal pour les débutants qui veulent donner une finition parfaite à leur travail, mais peut aussi servir aux professionnels pour surfiler les tissus, les assembler et les couper en même temps.

Surfileuse à 3 fils

surfileuse 3 fils

Ce modèle est principalement utilisé pour surfiler proprement les bords des tissus, mais sans assembler 2 pièces entre elles. Il est conseillé pour traiter des tissus fins. Sa facilité d’utilisation et sa finition soignée constituent ses principaux avantages. En revanche, il est impossible de travailler sur des tissus extensibles. La machine ne peut faire des points décoratifs. Ce modèle s’adapte à ceux qui ne souhaitent que surfiler.

Machine à 2, 3 et 4 fils

machine à 2, 3 et 4 fils

Cette surjeteuse offre à l’utilisateur une énorme variation de finitions, puisqu’elle permet de faire plein de points différents comme le surjet 2 fils, le roulotté 2 fils, le flat lock 2 fils… Vous pourrez notamment économiser les fils à utiliser. Elle garantit également des finitions très discrètes et peut intégrer quelques automatisations (comme l’enfilage d’aiguille automatique par exemple). Facile à utiliser et à entretenir, l’appareil dispose de nombreuses fonctionnalités : réglage de pression, réglages précis de tensions, etc.

Par contre, certains modèles sont difficilement transportables en raison de leur poids conséquent. Nécessitant une bonne prise en main, la machine 2, 3 et 4 fils peut être utilisée autant par des personnes débutantes que par des experts.

Surjeteuse combinée

surjeteuse combinée

Ce modèle qui s’inscrit dans le haut de gamme offre de nombreuses possibilités avec un résultat quasi professionnel. Non seulement il garantit la réalisation des mêmes points de couture que la surjeteuse à 4 fils, mais réalise également les points de recouvrement et le point de chaînette. Le point de sécurité à 5 fils combine un surjet à 3 fils et une couture au point de chaînette. De plus, elle permet un gain de place dans les petits espaces.

Le passage du mode surjeteuse au mode recouvreuse et inversement nécessite plusieurs manipulations, dont l’enfilage des boucleurs et des aiguilles, qui peuvent décourager dans le cas d’un usage régulier. L’utilisation de la surjeteuse combinée est surtout attribuée aux professionnels de la couture.

Bon à savoir

Avant d’acheter une surjeteuse, jetez un œil à sa notice d’utilisation en version PDF en ligne pour voir si elle vous semble bien claire.

Surjeteuse ou machine à coudre ?

Surjeteuse

Une surjeteuse sert à surfiler et à assembler tandis qu’une machine à coudre sert pour coudre tout en sachant que certaines versions de machines à coudre sont pourvues d’une option leur permettant de surfiler tout comme la surjeteuse. Cependant, la machine à coudre n’est pas capable de fournir un travail de finition à la hauteur de la surjeteuse, qui a justement été créée pour ça. De même, la surjeteuse ne peut pas se substituer à la machine à coudre qui dispose d’ailleurs de nombreux points de couture.

Machine à coudre

La machine à coudre est idéale pour les débutants. Ce qui n’est pas le cas de la surjeteuse. Effectivement, la machine à coudre, qu’elle soit classique ou plus moderne, a pour principale fonction de base de coudre au point droit. En outre, ce type d’équipement offre la possibilité de réaliser différents autres points de couture tels que les points zigzag, les points décoratifs, la boutonnière, le zigzag multiple, les points invisibles ou les points droits super stretch. Vous allez même pouvoir poser des fermetures éclair en changeant simplement le pied-de-biche. Notons que le nombre de points de couture et de programmes peut varier en fonction du modèle.

Verdict

Pour conclure, si vous débutez dans la couture, investissez dans une machine à coudre, car celle-ci est d’ailleurs plus abordable. Pour ce qui est de la surjeteuse, elle s’achète notamment après vous être procuré une machine à coudre. En effet, la surjeteuse travaille en complémentarité avec la machine à coudre, si vous souhaitez aller plus loin dans vos créations.

Comment entretenir une surjeteuse ?

Les meilleures surjeteuses 4

Afin de pouvoir profiter pleinement de sa surjeteuse et l’utiliser le plus longtemps possible, il est essentiel de l’entretenir régulièrement. Pour cela, munissez-vous de votre aspirateur et débarrassez la machine de toute trace de poussière. Ensuite, utilisez un pinceau ou une bombe à air comprimé que vous pourrez trouver dans un magasin de produits informatiques.

Le nettoyage

Débranchez tout d’abord votre machine. Ensuite, à l’aide d’un chiffon, dépoussiérez l’extérieur de celle-ci. Ouvrez les capots devant et latéral de la surjeteuse. Défilez les 2 aiguilles au-dessus et les 2 crochets qui se trouvent au niveau du dessous. Assurez-vous que le pied presseur soit levé tout au long de cette première étape. Après cela, utilisez un pinceau pour nettoyer tous les recoins et chaque composant de la surjeteuse. 

L’huilage

Toujours avec ce pinceau propre et sec, procédez à l’huilage de toutes les parties mobiles de la surjeteuse. N’oubliez pas de faire tourner la molette pour pouvoir accéder à tous les composants de la machine : pistons, pivots, pied presseur bras d’aiguilles, griffes, couteau, etc. Une fois l’huilage terminé, faites tourner la molette quelques instants, pied presseur toujours levé, afin de faire circuler correctement l’huile.

Laissez poser toute une nuit pour que le lubrifiant se diffuse et s’écoule partout. Le lendemain, faites fonctionner manuellement la machine à vide et sans fil en passant du tissu sous le pied presseur baissé. Cela pour enlever tout excédent d’huile au niveau des aiguilles, du pied presseur et des griffes. Faire plusieurs passages, jusqu’à ce que le tissu ne se tache plus. Pour finir, nettoyez les aiguilles de l’appareil avec un chiffon sec.

Pourquoi acheter une bonne surjeteuse ?

Les meilleures surjeteuses 5

Une finition propre

La surjeteuse vous donne la possibilité de gagner du temps en couture. En effet, elle coupe, pique et surfile le tissu en un seul passage. Vous n’aurez donc plus à effectuer ces tâches individuellement comme tel est le cas avec une machine à coudre.

Pour coudre des tissus extensibles

Certains types de tissus ne conviennent tout simplement pas à une machine à coudre à l’image du jersey, de la voile ou encore de la maille. Ces matières peuvent en effet s’étirer et s’effilocher facilement. Vous pourrez utiliser le point stretch ou encore l’ourlet roulotté afin d’obtenir une finition impeccable digne des prêts-à-porter.

Pour la rapidité

Comme évoqué plus haut, la surjeteuse est une machine multifonction qui vous permet de gagner énormément du temps. Qu’elle soit à 4 ou 5 fils, vous aurez tout le loisir de piquer, de surfiler et de couper le surplus de tissu en une seule fois.

Des points de couture solides

Contrairement à une machine à coudre qui n’effectue que des points zigzag, la surjeteuse offre un entrelacement des boucles relativement solides.

Une excellente alternative à la machine à coudre

Bien qu’elle ne puisse remplacer entièrement une machine à coudre, la surjeteuse peut cependant être une alternative de taille. Les modèles dotés de 3 bobines ont la capacité de coudre au point droit et de surjeter simultanément le tissu.

Quel est le prix d’une surjeteuse ?

Le schéma ci-dessous vous aidera à vous faire une idée des prix habituellement pratiqués pour chaque gamme de prix (entrée de gamme, milieu de gamme et haut de gamme).

Cependant, plus cher ne veut pas forcément dire meilleur.

Nous vous conseillons donc de toujours consulter notre classement avant de vous décider, plutôt que de vous fier aveuglément aux gammes de prix.

Entrée de gamme
175 à 300 €
Milieu de gamme
300 à 800 €
Haut de gamme
+ de 800 €
Présentation des gammes de prix.

Les meilleures marques de surjeteuse

Selon nous, les meilleures marques de surjeteuse en 2020 sont :

Pour cette année, la célèbre marque allemande PFAFF a su devancer tous ses concurrents et gagner sa première place dans le monde de fabrication de machines à coudre. Un mérite qu’elle a su s’attribuer grâce à des produits haut de gamme fiables et une expérience produit mémorable pour l’utilisateur : à l’achat d’une surjeteuse, poignées de transports, bac à déchets, bobines de fil et pieds-de-biche sont offerts.

Toyota est une marque japonaise qui est non seulement connue pour commercialiser des voitures, mais aussi des machines de couture de haute qualité. Très appréciées par les couturiers, les surjeteuses Toyota honorent les maîtres mots de la marque : design et fonctionnalités.

Fondée en 1908 au Japon par les frères Yasui, Brother est une marque de renommée mondiale qui propose aux couturiers de tous les niveaux, toute une pléthore de modèles de surjeteuses qui s’adaptent au gré des besoins et des envies de ceux-ci et dont les plus appréciés sont la surjeteuse Brother M1034D avec ses kits d’accessoires complets, la Overlock 4234 D avec son élégance de tissage et sa qualité de fabrication, ou encore la 1034DX avec sa simplicité d’utilisation. Ce qui est le plus apprécié chez Brother, c’est son excellent SAV et les petits CD de formation inclus dans le pack de livraison servant de notice de l’appareil.

Janome est une grande marque japonaise dont le principal atout est le concept novateur sur lequel elle base la conception de ses machines. L’avantage avec une surjeteuse Janome, c’est qu’elle est simple d’utilisation, vous accompagne tout au long de votre progression et vous garantit de ne jamais être à court d’idées, car ses performances et ses nombreuses fonctionnalités incitent à la créativité et à l’innovation.

Avec ses 165 ans de savoir-faire, la marque Singer reste une référence en matière de machines à coudre, brodeuses, surjeteuses et accessoires couture. Face à une concurrence rude, les fabricants Singer ont réadapté le design et les options de leurs machines afin de conquérir une clientèle plus large et satisfaire ainsi tous les budgets : un changement qui a d’ailleurs beaucoup plu aux consommateurs.

Le géant japonais Juki est une référence en matière de surjeteuse de par son ergonomie très bien travaillée (niveau sonore et vibrations au plus bas) et de de par la sécurité qu’elle procure à l’utilisateur et à ses créations (non-fonctionnement de la machine lorsque le capot est ouvert). Voilà une très bonne alliée couture des débutants et des confirmés en quête de perfectionnisme, mais qui demande surtout à leur utilisateur d’y mettre le prix.

Astuces

Le fil doit s’introduire librement dans la trajectoire du fil de la machine.

Assurez-vous que les deux fils de votre surjeteuse (celui du dessus et celui du dessous) ont été correctement enfilés. Qu’ils ne sont pas emmêlés ou accrochés quelque part sur son parcours. Lorsque les fils se déroulent irrégulièrement sur la surjeteuse, il en résulte souvent une inégalité dans la formation du point, des cassures possibles du fil et même des cassures de l’aiguille.

Investissez dans du fil de surfaçage de haute qualité

Aussi tentant que cela puisse être d’attraper ces cônes de fil toujours en vente dans votre magasin de couture local, nous vous conseillons de vous procurer des fils de meilleure qualité. Les fils de haute qualité ne sont pas seulement plus lisses, ils ont aussi moins de peluches, ce qui signifie que votre machine restera plus propre !

Économisez du fil en faisant tourner vos bobines.

Le boucleur supérieur est le système qui utilise le plus de fils, suivi du boucleur inférieur. Assurez-vous donc que les fils sortent bien des 4 cônes à peu près en même temps. Changez-les de place de temps en temps, en changeant les cônes d’aiguille avec les cônes de boucleur par exemple. Cela devrait vous éviter d’avoir à faire des filetages inattendus !

Attention aux aiguilles!

Écraser une épingle pendant la couture n’est jamais une bonne chose, mais c’est particulièrement gênant sur une surjeteuse. Il suffit d’une seule goupille pour endommager le couteau de votre machine au point d’avoir besoin d’un remplacement et vous courez le risque de bloquer la machine. Non seulement cela, mais comme le couteau monte et descend rapidement, la goupille est susceptible de voler vers vous et de vous blesser.

Nettoyez régulièrement votre machine.

Comme la surjeteuse coupe le tissu pendant la couture, elle accumule en ce sens, beaucoup plus de peluches et de poussières. Du coup, il est important de la nettoyer de façon régulière. D’ailleurs, la plupart de ces machines sont livrées avec une petite brosse à peluches que vous pouvez utiliser pour leur entretien.

FAQ

Quelle est la meilleure surjeteuse ?

La meilleure surjeteuse dépend de vos besoins et de votre budget. Lisez notre guide d'achat pour connaître les meilleurs produits du moment.

Que faire si jamais ma future surjeteuse tombait en panne ?

Procédez à une recherche en ligne en tapant avis SAV de la marque concernée ou du magasin d’achat pour avoir une idée des démarches à faire en cas de panne de votre machine.

Que faire en cas de problème d’enfilage ?

C’est le problème le plus courant avec la surjeteuse. Commencez par tout désenfiler. Enlevez entièrement les bobines de fil. Prenez la notice, et reprenez tout depuis le début. Si le problème persiste, contactez un expert pour vous aider.

L’utilisation d’une surjeteuse est-elle obligatoire ?

La surjeteuse n’est aucunement obligatoire. Une machine à coudre offre tout de même des points faciles à réaliser comme les points zigzag, les coutures rabattues ou encore les coutures anglaises. Cependant, si vous souhaitez obtenir des finitions impeccables, mieux vaut en faire usage.

Pourquoi choisir un modèle à enfilage automatique ?

L’option d’enfilage automatique est très pratique pour ceux qui ont des problèmes d’acuité visuelle et ceux qui ne souhaitent pas se casser la tête à suivre les instructions d’enfilage. Il se fait généralement via une pompe à air électrique.

Références​

Note : Vous trouverez ci-dessous une partie des sources que nous avons consultées pour rédiger cet article. Les liens menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Veuillez alors utiliser un moteur de recherche pour retrouver l’information désirée.

  1. craftsy.com – 4 Things to Consider When Choosing a Serger
  2. ecolaines.wordpress.com – Quelles différences entre une machine à coudre et une surjeteuse ?
  3. coupe-et-couture-loisirs.fr – Pourquoi parler des combinés surjeteuse-recouvreuse ?
  4. blog.modestycouture.com – Conseils pour entretenir sa surjeteuse et la conserver longtemps
  5. lejournaldesaxe.com – Surjeteuse : est-ce vraiment utile en couture ?
  6. superprof.fr – Couture : Couper, Piquer et Surfiler !
  7. letoiledecoton.com – A quoi sert une surjeteuse ?
  8. stecker.be – Comment bien choisir sa surjeteuse ?
  9. unitedpatterns.com – Janome ou comment le David Nippon défit le Goliath Américain
  10. singerfrance.com – Singer, un savoir-faire, une histoire
  11. chicagotribune.com – The best serger of 2020
  12. designmycostume.com – Top 10 Serger Machines (June 2020) : Reviews & Buyers Guide
  13. businessinsider.com – The best serger sewing machines
  14. rhythmofthehome.com – The 8 best sergers of 2021
  15. sergerpro.com – Best Serger Reviews 2021 – Top 10 Serger Comparison
  16. quiltersreview.com – Best Serger Sewing Machine In 2020 – Top Model Reviews

Historique

18 janvier 2021 : Mise à jour des produits recommandés, ajout du test produit et amélioration globale de l’article.

3 juin 2020 : Mise à jour des produits recommandés, ajout des astuces et amélioration globale de l’article.

25 mai 2020 : Rédaction initiale de l’article.

Une erreur dans l’article, une information manquante ?
Dites-le nous par email 🙂

* Prix constaté lors de la publication de l’article, le 21 janvier 2021.