Les meilleurs vélos de ville en 2020

Meilleurtest vit grâce à ses lecteurs : nous touchons parfois une commission quand vous achetez via nos liens (sans surcoût pour vous). C’est ce qui nous permet de rester indépendants. En savoir +.

Le vélo de ville permet de se déplacer tout en faisant un peu d’exercice. Ce moyen de transport écologique a sa place en zone urbaine, à l’heure où 60% des actifs prennent la voiture pour parcourir moins de 1 km ! Vélo hollandais, VTC ou électrique, le design, le confort et les accessoires des modèles actuels méritent votre attention. Pour bien choisir, consultez notre guide des meilleurs vélos de ville.

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 1

Produits

28Produits analysés

Heures

28Heures investies

Sources

20Sources consultées

Avis

800Avis pris en compte

Notre sélection des meilleurs vélos de ville en 2020 :

Pour savoir comment nous avons choisi, vous pouvez consulter la recherche.

Mise à jour du 20 juillet 2020 : Mise à jour complète de l'article (changement de notre TOP 4, amélioration des parties existantes et ajout de 2 parties).

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 2

Electra Townie Path Go ! 5i : Le meilleur vélo de ville en 2020

L’Electra Townie Path Go ! 5i porte bien son nom. Conçu pour la ville, ce vélo à assistance électrique cache bien son jeu en intégrant la batterie de 600 Wh dans le cadre et le moteur Bosch dans le pédalier.

Electra Townie Path Go ! 5i allie assistance électrique performante et élégance d’un vélo hollandais. Équipé d’une batterie PowerTube de capacité 500 Wh parfaitement intégrée dans le cadre en aluminium, ce VAE polyvalent bénéficie de 160 km d’autonomie et peut atteindre 32 km/h malgré un bridage électronique à 25 km/h. Notez que l’assistance électrique est progressive, c’est-à-dire ajustée à votre vitesse de pédalage.

Côté moteur, on peut compter sur la transmission Bosch Performance Line intégré dans le pédalier et le moyeu Shimano Nexus à 5 vitesses pour grimper et franchir les côtes. Aucune surface urbaine ne résiste à ce vélo. La selle bien rembourrée et réglable, les pneus de 27,5 pouces et les freins à disque hydrauliques offrent un confort de conduite exceptionnel sur pavé, bitume ou piste cyclable.

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 3

Dahon Vybe i3​ : Le meilleur vélo de ville d'entrée de gamme

Légèreté et fiabilité sont au rendez-vous avec le Dahon Vybe i3. Ce vélo pliant constitue une très belle affaire si vous manquez de place ou si vous recherchez un vélo pour alterner avec les transports en commun.

On aurait pu vous proposer le Moma Bikes Top Class Blanca. Mais la marque Dahon reste la référence en matière de vélo pliant et le prouve une fois de plus avec le Dahon Vybe i3. Équipé d’un cadre en aluminium, d’un dérailleur Shimano Hi-Fit 3 vitesses et pesant seulement 13 kg, ce vélo de ville permet d’alterner facilement mode déplacement cycliste et transports en commun.

Entièrement pliable en 15 s, le Dahon Vybe i3 mesure seulement 66 x 79 x 35 cm, et ce malgré ses roues de 20 pouces ! La fiabilité du moyeu Shimano et la géométrie du cadre accentuent la robustesse de l’ensemble, ce qui réduit l’entretien au strict minimum. En plus, ce vélo est équipé de garde-boue et de porte-bagages. Il peut supporter jusqu’à 105 kg de charge pondérale.

Excellent

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 4

BH Bikes Atom Cross Pro : Un excellent VTC électrique pour la ville

Le BH Bikes Atom Cross Pro ne vous décevra pas. Ce VTC électrique est à la fois sportif, polyvalent et discret. Avec lui, les côtes, les pentes, les pavés et les pistes en tous genres ne poseront aucune difficulté.

Équipé de roues 28 pouces, le BH Bikes Atom Cross Pro dispose d’une géométrie de cadre très sport. Grâce au système TS propre à BH, la batterie de 600 Wh pour 125 km d’autonomie est entièrement intégrée dans le tube diagonal du cadre. Ajoutez-y le moteur Brose S placé dans le pédalier et vous avez un vélo réactif, stable, avec un centre de gravité bas, et capable de rouler aussi bien en ville qu’à la campagne.

Pour la transmission, le dérailleur arrière Shimano XT 10 vitesses est plus que suffisant. D’autant que l’assistance électrique aide à minimiser les efforts fournis. Pour le freinage, BH nous gratifie de freins à disque hydrauliques Shimano SLX 180 mm. Notez que la console centrale incorpore plus de 40 fonctions réglables et des contrôles à distance.

Très bon

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 5

Cannondale Treadwell 2​ : Le meilleur rapport qualité/prix

Le Cannondale Treadwell 2 ne fait pas de chichis. Accessoires minimalistes, look irrésistible, cadre et guidon résolument sportifs et comportement très joueur caractérisent ce vélo de ville pas comme les autres.

Malgré l’excellence du Cannondale Tesoro Neo X 3, nous préférons parler du Cannondale Treadwell 2. Confortable, joueur, ce vélo est bien fait. Il combine un cadre moderne et vintage avec un guidon et des pneus issus du BMX et du VTT. La géométrie du cadre en col de cygne facilite l’enjambement et la descente de selle. Et à l’arrêt, vous pouvez sans problème poser le pied à terre tout en restant assis confortablement.

En conduite, le Cannondale Treadwell 2 offre une position ni trop élevée, ni trop penchée en avant. Grâce à ses roues 27,5 pouces, ce vélo de ville se contrôle facilement. La selle rembourrée et les rainures sur les poignées du guidon renforcent cette impression de contrôle. Pour finir, ce vélo de ville est équipé d’une transmission Shimano Altus 9 vitesses et de freins à disque hydrauliques de 160/140 mm.

Voici un tableau comparatif récapitulant les points positifs et négatifs des produits que nous venons de vous présenter :

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 6

Electra Townie Path Go ! 5i

Le meilleur vélo de ville en 2020​

  • Marque reconnue pour sa qualité de fabrication
  • VAE de ville très élégant et performant
  • Batterie de 600 Wh dotée d’une autonomie de 160 km
  • Capable de rouler sur toutes les surfaces en ville (plat, côte, pavé…)
  • Offre un confort de conduite exceptionnel
  • Vélo lourd et cher

3 399 €*

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 3

Dahon Vybe i3

Le meilleur vélo de ville d’entrée de gamme

  • Vélo pliant de très bonne facture et pas cher
  • Se plie en 15 s et mesure seulement 66 x 79 x 35 cm une fois replié
  • Très léger, ce qui favorise l’intermodalité
  • Comme tout vélo pliant, celui-ci déteste les montées
  • Seulement 3 vitesses disponibles
  • Prenez le temps de roder le dérailleur et les freins avant de rouler en ville

588 €*

Excellent

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 8

BH Bikes Atom Cross Pro

Un excellent VTC électrique pour la ville

  • Batterie très endurante
  • Roule sur toutes les surfaces et ne rechigne pas à la boue
  • VTC électrique très stable et très réactif
  • Magnifique vélo, avec une batterie parfaitement intégrée dans le cadre
  • Le guidon est assez large, à prendre en compte dans les embouteillages
  • Coûte cher, comme tout VAE de qualité

3 000 €*

Très bon

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 9

Cannondale Treadwell 2

Le meilleur rapport qualité/prix

  • Vélo très joueur : cadre inspiré du VTT et guidon du BMX
  • Rapport qualité/prix exceptionnel pour un vélo Cannondale
  • Vélo particulièreement facile à manier, idéal pour les trajets urbains et les ballades
  • Look et couleur irrésistibles
  • Pas de porte-bagages, ni garde-boue, ni éclairage
  • Pas fait pour les personnes de grande taille (plus de 1,80 m)

749 €*

* Prix constaté lors de la dernière mise à jour de l’article, le 20 juillet 2020.

Pourquoi nous faire confiance ?

Conformément à notre éthique professionnelle, ce guide d’achat est garanti 0% pub, 100% indépendant. Vous êtes donc assuré d’avoir une information objective sur les différents produits que nous présentons.

Pour réaliser ce guide, nous avons appliqué à la lettre notre méthode de travail habituelle :

  1. Nous avons comparé les comparatifs les plus sérieux du web français et international (Que Choisir, Consumer Reports, Consumer Research, etc.).
  2. Nous avons consulté les sites de toutes les grandes marques (Gazelle, Electra, BH, etc.) et comparé les caractéristiques techniques de leurs produits.
  3. Nous avons pris en compte des centaines d’avis d’utilisateurs publiés tant sur des sites e-commerce que sur des sites spécialisés.
Au total, nous avons passé des dizaines d’heures à travailler pour vous offrir le guide d’achat le plus complet, synthétique et utile du web.

Comment choisir son vélo de ville ?

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 10

Le choix d’un vélo de ville devra essentiellement prendre en compte le confort du cycliste. Pour cela, il importe de s’intéresser à la géométrie du cadre, à la position de conduite, à la transmission et aux accessoires.

Critère n°1 : La géométrie du cadre

Les vélos de ville ont un cadre en diamant ou classique, en trapèze et en col de cygne ou wave. Le cadre classique ou diamant dispose d’un tube supérieur horizontal ou presque à l’horizontale. Il allie robustesse et sportivité. Généralement visible sur les vélos pour femmes, le cadre en trapèze a un tube supérieur incliné ou sloping. Cela lui procure plus de stabilité tout en restant facile à enjamber. 

Le cadre en col de cygne ou wave se distingue par l’absence de tube supérieur. Il est encore plus confortable et plus facile à enjamber que le cadre trapèze. Cette géométrie de cadre convient particulièrement aux cyclistes de petite taille ainsi qu’aux personnes habillées de manière stricte, notamment celles qui portent une jupe. En revanche, le cadre en col de cygne manque de dynamisme et convient essentiellement aux courts trajets.

Le matériau utilisé pour la fabrication du cadre revêt aussi une grande importance. La plupart des cadres de vélo de ville sont faits en acier ou en aluminium. Longtemps boudé à cause de son poids, l’acier amortit mieux les chocs et les vibrations. C’est un matériau qui vieillit bien. Le cadre en aluminium s’avère plus léger, plus raide aussi, donc plus difficile à réparer. Par contre, il résiste mieux à la corrosion. Rares sont les cadres en carbone sur un vélo de ville.

Certains vélos de ville sont équipés de fourche avant suspendue. Cette suspension a très peu d’utilité en zone urbaine, sauf si le cadre est en aluminium de mauvaise qualité. Peu importe le cadre que vous choisirez, gardez à l’esprit que son poids représente 30 à 35% du poids total du vélo. Préférez le confort et la solidité à la légèreté, sauf si vous prévoyez de porter votre vélo pour prendre les transports en commun ou monter les escaliers.

Critère n°2 : Le type de vélo de ville

Parmi les différents types de vélos de ville, le vélo hollandais est de loin de plus répandu. On le distingue à son élégance, la posture droite du cycliste avec vision tête haute, sa transmission enveloppée, son guidon recourbé vers l’arrière et ses grandes roues. Ce vélo suréquipé dure des années, adore les trajets courts, mais déteste les montées. Gazelle et Electra sont des marques mondialement réputées de vélos hollandais.

Notez l’existence d’une curiosité à mi-chemin entre vélo de route et VTT. En général, ce type de vélo n’a pas de freins. On l’appelle vélo fixie. Son cadre haut, épuré, ainsi que sa position de conduite en fait un vélo plus adapté aux hommes qu’aux femmes. Pour celles et ceux qui manquent d’espace, le vélo pliant constitue une option plus que crédible. Souvent très léger, il permet de passer des transports en commun au vélo et inversement.

Autre vélo hybride, le VTC ou vélo tout chemin combine les qualités du VTT et du vélo de ville. Son gros avantage réside dans sa polyvalence, puisqu’il roule aussi bien en ville qu’à la campagne ou sur des chemins de randonnée. Autre type de vélo de ville, le vélo cargo facilite le transport d’enfant ou de marchandises. Mais il reste peu répandu.

Pour finir, sachez que tous les types existants ont leurs versions électriques, connue sous le sigle VAE. 2 choses distinguent le vélo mécanique dit « classique » du vélo à assistance électrique. Le dernier cité possède une batterie et un moteur dans le pédalier, le moyeu de la roue avant ou celui de la roue arrière. Les vélos de ville électriques ou VAE de ville coûtent également plus chers, un moyen quasi infaillible pour les différencier des vélos mécaniques.

Critère n°3 : La position sur le vélo

Choisir un vélo de ville est également une question de confort, c’est-à-dire de position de conduite. Les vélos Wave ou à col de cygne permettent de pédaler confortablement, à faible intensité, tout en gardant un œil sur ce qui se passe autour. Ce type de cadre offre une position droite, le buste parfaitement redressé.

Le beach cruiser est une variante du vélo avec cadre en col de cygne. À la fois stylé et confortable, il permet de poser sans problème les 2 pieds au sol tout en restant assis sur la selle avec les mains sur le guidon. Cette posture décontractée est un must pour les personnes de petite taille.

Pour les vélos de ville sportifs, notamment les fixies et les vélos de fitness, la géométrie du cadre ne permet pas d’adopter une posture droite. Le cadre de ces vélos invite le cycliste à se courber pour mieux forcer sur les pédales et favoriser l’aérodynamique. Si vous aimez la vitesse, vous devrez accepter cette posture peu confortable.

Entre la position très décontractée et la position aérodynamique, il y a une position intermédiaire. Ni trop redressée, ni trop à l’horizontale, ni trop inclinée vers l’avant, cette posture hybride est réglable. Il convient donc à la majorité des cyclistes. Sur un tel vélo de ville, la selle se trouve souvent à la même hauteur que le cintre.

Critère n°4 : La transmission et le freinage

Rouler en ville expose le vélo à la salissure, d’où la nécessité d’entretenir régulièrement. Afin d’assurer une longue durée de vie à votre bicyclette, privilégiez les éléments intégrés et cachés. Cela concerne notamment les carters de chaîne, la dynamo de moyeu ou encore la transmission par moyeu à vitesses intégrées. Une transmission Shimano Nexus 7 ou 8 vitesses fera parfaitement l’affaire pour une utilisation régulière.

Vérifiez également si le vélo de ville qui vous intéresse permet de changer de vitesse tout en pédalant. Ainsi, vous n’aurez pas à vous arrêter pour le faire. Et même si le moyeu à vitesses intégrées n’est pas monté avec un carter de protection, il protège mieux la chaîne comparé à un dérailleur classique.

À propos du freinage, différents systèmes existent. Les freins à patins sur jantes tels que les V-Brake ou les cantilevers sont les moins chers. Il y a également les freins à patins hydrauliques sur jantes comme les Magura HS11, HS33, etc. En outre, il y a les freins à disque et les freins à disque hydrauliques qu’on retrouve sur les modèles haut de gamme. Sans oublier les freins à tambour et le freinage par rétropédalage.

Le choix du système de freinage dépendra de l’utilisation prévue. Par ailleurs, certains types de freins se retrouvent essentiellement sur des types de vélos de ville bien définis. Sachez qu’il n’existe pas de freins 100% efficaces en toute situation. Certains offrent plus de puissance par temps sec tandis que d’autres réagissent mieux par temps de pluie. Tenez compte de la charge emportée et des pentes à descendre. Et n’hésitez pas à changer de freins si nécessaire.

Critère n°5 : Les aspects pratiques

Le cadre, la position de conduite, les freins et la transmission ne font pas tout. Il faut aussi prendre en compte l’adéquation de la potence à votre morphologie et à votre pratique. Donnez la priorité aux vélos de ville à potence réglable en hauteur et en inclinaison. Le guidon devra également pouvoir se régler afin de trouver la position de conduite idéale.

L’éclairage est un accessoire essentiel pour rouler en ville afin de se conformer à la loi. Pour une question de qualité et de durabilité, préférez les optiques fixes aux optiques amovibles vendues avec le vélo de ville. Ces dernières sont souvent bas de gamme. Et préférez une alimentation par dynamo dans le moyeu de la roue avant pour résister aux aléas climatiques.

Vérifiez également les accessoires proposés avec le vélo. Cette remarque est particulièrement valable pour le VTC et le vélo pliant. Malgré l’efficacité de l’un et l’intermodalité de l’autre, ces 2 types de vélos de ville disposent rarement d’accessoires idoines pour une utilisation régulière en milieu urbain. Évitez notamment le garde-boue trop court et le panier peu robuste fixé au guidon.

Pour finir, une bonne selle contribue bien plus au confort qu’une fourche avec suspension. N’hésitez pas à changer de selle si vous la trouvez peu confortable. Les modèles à coussin gel et ceux à ressorts sont les mieux réputés. Remplacez aussi l’attache rapide par un boulon pour améliorer la sécurité.

Choisir la bonne taille de cadre

Les fabricants indiquent souvent la taille des personnes pouvant monter sur leurs vélos. Bien entendu, ces mesures en centimètres (cm) ne sont pas fiables à 100%, car certaines personnes ont des jambes plus longues que la normale. Raison pour laquelle il faut préférer un vélo de ville avec potence de selle et guidon réglables.

Les différents types de vélo de ville

Des vélos de ville, il y en a pour tous les goûts et toutes les pratiques. Que vous cherchiez la polyvalence, un moyen de déplacement urbain efficace ou simplement une bicyclette pour découvrir la ville, les offres ne manquent pas.

Le vélo hollandais

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 11

Ce vélo de ville tire son nom de ses origines. Aujourd’hui encore, on le retrouve massivement dans les rues d’Amsterdam. Très élégant, il se démarque par son cadre robuste et sa position de conduite droite, très confortable. La selle est rembourrée et suffisamment haute pour pédaler sans forcer. Le vélo hollandais possède généralement des freins à tambour.

Avantages :

  • Position de conduite très confortable
  • Le meilleur type de vélo pour circuler en ville
  • Vélo de ville très élégant, avec un style facilement reconnaissable
  • Robustesse et qualité de fabrication souvent au rendez-vous

Inconvénients :

  • Déteste les montées
  • Les meilleurs modèles coûtent cher, sans parler des versions électriques

C’est pour qui ?

Si vous cherchez un vrai vélo de ville, il vous faut un vélo hollandais. Son élégance et son confort de conduite constituent ses atouts principaux. Par contre, ne comptez pas sur lui pour gravir une pente.

Le beach cruiser

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 12

Ce type de vélo de ville vit le jour en Californie. Alliant élégance et confort, le beach cruiser porte bien son nom. Ses concepteurs l’ont imaginé pour flâner en ville, sur des voies aménagées, notamment en bord de mer. Offrant une posture très décontractée, le beach cruiser permet de poser les 2 pieds au sol tout en restant assis sur la selle.

Avantages :

  • Vélo de ville très élégant
  • Position de conduite très décontractée, un pur plaisir
  • Particulièrement adapté aux femmes et aux jeunes
  • Parfait pour découvrir la ville et le front de mer

Inconvénients :

  • Déteste les montées
  • Ne permet pas de parcourir de longues distances
  • Peu adapté à une utilisation quotidienne, notamment pour se rendre au travail

C’est pour qui ?

Le beach cruiser est un must pendant l’été, surtout si votre lieu de villégiature dispose d’un front de mer. Conçu pour être vu et pour flâner, il plaira particulièrement aux jeunes et aux vacanciers.

Le vélo pliant

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 13

L’appellation suffit à résumer les qualités de ce type de vélo. De par son anatomie, le cadre peut se replier, ce qui le rend très compact. Autrefois peu confortable, le vélo pliant a su évoluer et propose désormais des roues de 16, 20, voire 26 pouces. C’est le meilleur choix possible pour alterner bicyclette et transports en commun au cours d’un même trajet.

Avantages :

  • Adapté à ceux qui manquent de place à la maison
  • Favorise l’intermodalité pour les déplacements urbains
  • Les modèles haut de gamme bénéficient d’une excellente qualité de fabrication
  • Plus léger et plus facile à enjamber que les vélos classiques

Inconvénients :

  • Les matériaux choisis influencent le poids et la robustesse du vélo
  • Ne permet pas de parcourir de longues distances
  • Les petites roues vous feront galérer dans les montées

C’est pour qui ?

Ceux qui manquent de place à la maison seront ravis par la compacité du vélo pliant. En plus, il permet de passer du vélo aux transports en commun (train, bus…) et vice versa. Cela lui permet de répondre aux exigences de ceux qui travaillent en ville mais n’y habitent pas.

Le VTC

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 14

VTC signifie vélo tout chemin, ce qui résume très bien les qualités de cette bicyclette. Il réunit le confort du vélo de ville et le côté baroudeur du VTT. La géométrie du cadre ressemble à celle des vélos de cyclotourisme, avec des tubes de base allongés. Par ailleurs, il dispose d’accessoires comme le porte-bagages, les garde-boue, les béquilles ou encore l’éclairage.

Avantages :

  • Capable de rouler aussi bien en ville qu’à la campagne et sur les chemins de forêt
  • Adore les plats autant que les montées
  • Vélo souvent vanté pour sa robustesse
  • Combine 2 vélos en un seul, ce qui permet de faire des économies

Inconvénients :

  • La sportivité n’incite pas à une position de conduite parfaitement droite
  • Ce type de vélo urbain coûte souvent cher

C’est pour qui ?

Si vous prévoyez d’utiliser votre vélo en ville et à la campagne, le VTC constitue le meilleur choix. Sa polyvalence représente un atout non négligeable, à condition de trouver la position de conduite qui vous convient.

Le fixie

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 15

Contrairement au vélo à roue libre, le plus répandu sur le marché, le fixie oblige à pédaler sans cesse pour continuer d’avancer. Pour freiner, il faut bloquer le pédalier. À l’origine, ce type de vélo urbain n’avait pas de freins. Mais législation oblige, il est désormais proposé avec des freins au moins sur la roue avant. Son allure générale rappelle le vélo de route.

Avantages :

  • Vélo de ville connu pour sa vitesse et sa sportivité
  • Concept rare chez un vélo, ce qui plaît aux puristes
  • Ressemble à s’y méprendre à un vélo de route, avec des qualités très similaires
  • Certains modèles alternent entre un pignon fixe et pignon de roue libre

Inconvénients :

  • Le vélo freine dès que vous arrêtez de pédaler
  • Position de conduite très inclinée, voire horizontale

C’est pour qui ?

En ville, le fixie est plus rapide que la voiture, la moto et le scooter. Pas étonnant que de nombreux sportifs et coursiers s’en servent au quotidien. Par contre, il faut de la pratique pour apprivoiser son freinage peu conventionnel.

Le vélo cargo

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 16

Ce type de vélo de ville a encore du mal à trouver son public. Pourtant, sa capacité à transporter des charges lourdes et des enfants devrait en intéresser plus d’un. Selon les modèles, vous pouvez opter pour un biporteur, le plus courant, ou un triporteur. Le vélo cargo est une alternative au pas chère au véhicule utilitaire dans de nombreux cas.

Avantages :

  • Idéal pour transporter des enfants et des charges lourdes
  • Peut constituer une alternative crédible au véhicule utilitaire
  • Confort de conduite remarquable
  • Existe en version électrique pour mieux gravir les pentes

Inconvénients :

  • Malgré ses caractéristiques, la charge utile de ce vélo ne rivalise pas avec celle d’un véhicule utilitaire
  • Pour transporter des enfants en bas âge, c’est bien. À partir de 8 ans, il devient problématique

C’est pour qui ?

Si vous aimez le cyclisme et devez déposer 1 ou 2 enfants à l’école ou la crèche avant de vous rendre au travail, il vous faut un vélo cargo. Certains artisans peuvent également transporter leur matériel sur ce type de vélo.

Le vélo de ville électrique

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 17

Pliants, cargos, VTC, hollandais ou fixies, tous les types de vélos de ville se déclinent en vélos à assistance électrique. Le VAE se caractérise par un moteur et une batterie qui complètent le pédalage ou prennent le relais. Ce type de vélo urbain permet d’aller vite, parcourir de longues distances et réduire l’effort. Par contre, les modèles de qualité coûtent cher.

Avantages :

  • Équipé d’un moteur et d’une batterie pour assister le pédalage, d’où l’appellation vélo à assistance électrique
  • Permet de parcourir de longues distances et d’aller vite
  • Gravit les pentes sans problème
  • Certains modèles intègrent la batterie dans le cadre, ce qui préserve l’élégance

Inconvénients :

  • Coûte plus cher qu’un vélo de ville mécanique
  • Poids élevé (cadre, batterie, moteur…)
  • L’assistance progressive est plus intéressante que l’assistance fixe

C’est pour qui ?

Le VAE représente désormais 40% du chiffre d’affaires des vélos. Ses performances et son assistance de pédalage ont permis d’élargir le public du vélo. Pour arriver à l’heure à vos rendez-vous sans la moindre goutte de sueur, optez pour ce moyen de transport.

Entretien d’un vélo de ville

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 18

À l’image de la voiture et de la moto, le vélo de ville nécessite un entretien régulier pour durer. Rassurez-vous, l’opération dure quelques secondes à 45 min et nécessite des accessoires pas chers et faciles à trouver (brosse, éponge, seau, nettoyant, lubrifiant, outil multifonction).

Le nettoyage

La fréquence du nettoyage dépendra de la fréquence d’utilisation du vélo de ville. Si vous roulez à vélo tous les jours, nettoyez-le toutes les 2 semaines. Pour une utilisation occasionnelle, espacez les nettoyages de 1 mois, voire 6 semaines.

Avant de commencer, retirez les éléments susceptibles de prendre l’eau tels que l’éclairage, la batterie ou le GPS. Utilisez ensuite un seau d’eau savonneuse et une éponge pour nettoyer le cadre, les jantes et les roues souillés par la poussière et les salissures. Évitez le nettoyeur haute pression pour ne pas endommager les roulements, les stickers et la peinture.

N’hésitez pas à décrasser à la brosse les endroits difficiles d’accès comme le boîtier de pédalier, la chaîne ou la cassette. Une fois la crasse enlevée, rincez abondamment à l’eau et séchez les éléments sensibles à l’aide d’un chiffon. Vous pouvez retourner le vélo pour bien évacuer l’eau infiltrée dans les tubes du cadre.

Une fois le vélo parfaitement sec, lubrifiez la transmission, les suspensions s’il y en a, ainsi que les différents roulements. N’oubliez pas de lubrifier la chaîne. Lubrifiez au moins une fois par mois, et de manière plus fréquente si vous utilisez régulièrement le vélo. Un contrôle visuel et les sons émis par le vélo vous indiqueront quand lubrifier. Si besoin, utilisez un lustrant ou polish pour faire briller le vélo.

Le contrôle visuel

Une fois le vélo parfaitement propre et lubrifié, procédez à un contrôle des serrages. Les éléments concernés sont en particulier les axes de roues, les étriers ou disques de freins, le guidon, la selle, la tige de selle, les câbles et toutes les vis du vélo. Resserrez à temps ces éléments évite bien des accidents à vélo.

Avant chaque sortie, il convient de constater visuellement l’état général du vélo, c’est-à-dire son niveau d’usure. Cette tâche consiste à vérifier l’usure des plaquettes de frein, mais aussi celle de la transmission, en particulier la chaîne et les pignons. Vous pouvez en profiter pour contrôler l’état des pièces et les soudures du cadre.

N’oubliez pas de vérifier l’état de vos pneus avant chaque sortie. Constatez visuellement le gonflage et l’usure des pneus. Assurez-vous qu’ils ne soient ni lisses ni fissurés ni dégonflés. Les fabricants indiquent la pression optimale des pneus sur le côté. Aidez-vous d’une pompe avec manomètre pour gonfler à la bonne pression. Vérifiez aussi la présence de fissures ou de déformations (voilage) sur les jantes.

Toutes les semaines ou tous les mois, vérifiez la présence de jeux. Les pièces concernées sont la direction, les roues et le pédalier. Si vous sentez qu’il y a un décalage anormal sur un de ces éléments, n’hésitez pas à resserrer. Avec de la pratique, vous ressentirez facilement la présence de jeu dans le guidon, le moyeu et les pédales durant vos trajets.

Entretien d’un VAE de ville

Pour les vélos de ville électrique, l’entretien de la partie cycle est le même que pour un vélo sans assistance. Seule la batterie mérite une attention particulière. Avant de nettoyer le vélo, il faut la retirer pour la protéger de l’eau. Pensez aussi à la recharger toutes les 6 à 8 semaines, voire plus fréquemment si nécessaire. Et n’attendez pas que la batterie soit à moins de 10% pour la recharger, au risque de raccourcir son autonomie et sa durée de vie.

Faites réviser par un professionnel

Tous les 6 mois environ, rendez-vous dans un atelier de vélo pour faire entièrement réviser votre vélo. Aussi méticuleux que vous puissiez être, il y a de fortes chances qu’un élément potentiellement source de problèmes n’ait pas attiré votre attention. En outre, cette révision totale prend beaucoup de temps. D’où la bonne idée de recourir à un professionnel pour la faire.

Pourquoi acheter un bon vélo de ville ?

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 19

Le moyen de transport le plus rapide en ville

Avec une vitesse moyenne similaire (15,2 km/h) à celle d’une voiture en milieu urbain, le vélo est le moyen de transport le plus rapide sur des trajets de proximité. Il est également plus efficace que la moto en porte-à-porte. En outre, le vélo de ville est passe-partout et peut éviter les embouteillages en empruntant les pistes cyclables. Ce qui permet d’aller plus vite.

La durée d’un trajet urbain à vélo n’a pas à tenir compte des intempéries ni des embouteillages. Le cycliste reste seul maître de son temps et de son trajet. Il peut flâner, essayer de nouveaux itinéraires. Et si le temps presse, il suffit de pédaler un peu plus vite !

Une excellente alternative aux transports en commun

En cette période post-crise sanitaire, prendre les transports en commun est source de nombreuses appréhensions. Le vélo devient alors une option sûre et pratique pour se déplacer en ville. Il permet d’appliquer la distanciation sociale en évitant le bus, le train ou le métro. De nombreuses villes françaises ont aménagé des voies cyclables dites « coronapistes ».

Même en temps normal, utiliser le vélo pour se déplacer en ville permet de gagner du temps, éviter les bouchons, le stress des heures de pointe, sans oublier les grèves des transports en commun comme en 2019. Ceux qui font du vélotaf peuvent notamment se permettre de partir plus tard de la maison. Sans parler des économies faites sur les transports et le parking.

Un moyen de transport écologique

60% des déplacements de Français font moins de 5 km. Dans ce contexte, comment peut-on s’obstiner à privilégier la voiture ? En effet, limiter l’usage de la voiture aux longs trajets réduit l’empreinte carbone de manière considérable. Si vous vous souciez de votre consommation de carburant et l’impact que cela a sur l’environnement, préférez le vélo pour rouler en ville.

En mesurant les émissions de gaz à effet de serre en France, les chercheurs ayant contribué au rapport Secten 2019 ont constaté que les voitures des particuliers polluent plus que tous les autres transports réunis, soient 15,7% contre 6,3% pour les poids lourds et 5,8% pour les utilitaires ! Rouler à vélo permet de repenser intelligemment votre mobilité urbaine.

Bon pour la santé et le mental

Les cyclistes sont les citadins les plus heureux. Une étude menée par Oliver Smith, un chercheur américain, a permis d’étayer ces propos. Ses recherches publiées en 2012 ont démontré qu’une personne roulant à vélo en ville était 3 fois plus heureuse qu’une personne seule dans sa voiture ou une personne qui prend le bus. Le cycliste est aussi 2 fois plus heureux qu’un habitué des métros et même plus heureux que le piéton ! 

Toujours selon l’étude, les raisons à ce bien-être sont nombreuses. D’abord, rouler à vélo présente l’avantage de la convivialité. Vous avez infiniment plus de chances de discuter avec d’autres cyclistes qu’un automobiliste avec d’autres automobilistes ! Ensuite, le vélo propose un exercice complet du système cardiovasculaire et des muscles.

À ce propos, de nombreux médecins conseillent de rouler à vélo régulièrement, au rythme qui vous convient. Il n’existe presque aucune contre-indication au vélo, pour peu que sachiez en faire. Et l’OMS (Organisation mondiale de la santé) de faire 30 min d’exercice tous les jours. En plus, rouler à vélo rallonge de 2 ans l’espérance de vie, risques d’accident inclus.

Un moyen de transport plus sûr que la voiture et la moto

Parmi tous les moyens de déplacement pour particuliers, le vélo reste le plus sûr. Le gouvernement a beau mettre les moyens sur la sécurité routière, force est de constater que la voiture et la moto tuent chaque année bien plus de personnes que le vélo. Dans la jungle de la circulation urbaine, les accidents à vélos sont souvent les moins graves.

Quel est le prix d’un vélo de ville ?

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 20

Vélo de ville d’entrée de gamme.

Bien qu’intéressants au premier abord, les vélos de ville à moins de 450 euros constituent rarement des choix judicieux. En entrée de gamme, déboursez 650 euros ou moins pour un modèle mécanique, moins de 1 000 euros pour un VAE. Sachez que plus on descend dans les prix, plus il faut faire attention aux détails.

Vélo de ville de milieu de gamme.

Les prix vont de 650 à 850 euros pour les vélos de ville mécanique, 1 000 à 2 000 euros pour les VAE urbains. Dans cette gamme, l’offre a de quoi satisfaire la plupart des utilisateurs, sauf les plus exigeants. Gardez à l’esprit que plus le vélo ira vite et sera robuste, plus il coûtera cher. Les marques influencent aussi les prix.

Vélo de ville haut de gamme.

Un vélo de ville mécanique de qualité prémium peut facilement coûter 850 à 1 500 euros. Pour le VAE de ville, les prix atteignent facilement 3 000-4 000 euros. S’il n’est pas nécessaire de s’offrir un vélo aussi cher, la qualité de fabrication, les performances et le design auront de quoi faire réfléchir. Dans tous les cas, achetez selon votre feeling.

Les meilleures marques de vélos de ville

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 21

Selon nous, la meilleure marque de vélo de ville pour la plupart des gens en 2020 est :

Electra – Créée en Californie et rachetée depuis peu par le géant Trek, Electra fait partie des incontournables sur le segment des vélos de ville. La marque est mondialement connue pour sa gamme Townie, qui n’a rien à envier à Gazelle hormis son ancienneté. Si vous achetez un Electra, le plus difficile sera de décider quelle couleur choisir !

comparatif : Les meilleurs vélos de ville 22

Voici les autres marques que nous recommandons. Elles offrent, d’après nous, un rapport qualité/prix légèrement moins bon pour la plupart des gens, mais elles peuvent se révéler meilleures pour des gammes de prix (entrée de gamme, haut de gamme, …) et des besoins spécifiques.

Dahon – Saviez-vous que le constructeur américain a longtemps détenu les deux tiers du marché mondial des vélos pliants ? Dahon reste à ce jour le leader incontesté pour ce type de vélo, n’en déplaise à Moma Bikes qui ne démérite pas. Électriques ou mécaniques, les vélos pliants Dahon restent les références pour l’intermodalité et le manque d’espace.

Gazelle – Gazelle compte parmi les plus anciennes marques hollandaises de vélos et reste à ce jour très prisée des cyclistes. Fondée en 1892, elle a contribué à la notoriété du vélo hollandais, toujours en signant des modèles de qualité et ultra confortables. Si vous trouvez un vélo de cette marque, n’hésitez pas une seule seconde.

BH – Beistegui Hermanos, plus communément appelée BH, est une entreprise espagnole fondée en 1909. À l’origine, ce constructeur fabriquait des armes à feu et a décidé de se diversifier dans le vélo à la fin de la Première Guerre mondiale. VTT, VTC ou vélo de ville, BH excelle particulièrement en matière de vélo électrique.

Cannondale – Qui ne connaît pas ce géant américain, incontournable dans le monde du vélo ? Basé à Bethel dans le Connecticut, Cannondale a longtemps fabriqué ses cadres aux États-Unis avant de délocaliser une partie de sa production à Taiwan en 2011. Peu importe le type de vélo, les modèles de cette marque se classent souvent parmi les meilleurs.

Vous faites partie des marques citées ?

Si vous faites partie des marques que nous recommandons, vous pouvez mentionner votre présence dans ce classement tant que vous faites un lien vers cette page. Si vous n'êtes pas dans ce classement et que vous pensez que vous auriez dû y figurer, vous pouvez nous faire parvenir un produit de test que nous évaluerons de façon objective.

Astuces

Pensez à pratiquer avant de vous balader en vélo en ville.

Si vous n’avez pas fait de vélo depuis des années, la première chose à faire avant de faire le tour de la ville est de vous remettre au vélo et de vous exercer un peu. Prenez le temps de vous entraîner dans des endroits peu fréquentés et calmes : dans un parc ou dans une rue, calme avant d’aller en ville.

Vérifiez votre vélo.

Vérifiez bien que votre vélo est en bon état avant de l’emmener sur la route. Nettoyez la chaîne, mettez de l’air dans les pneus et assurez-vous que les freins fonctionnent correctement.

Planifiez votre sortie.

Cherchez une carte des pistes cyclables et des chemins cyclables de votre ville et planifiez un itinéraire qui vous permettra de passer le plus de temps possible sur des pistes cyclables protégées ou sur des routes à circulation réduite.

Utilisez des signaux manuels.

Ayez le réflexe de prévenir les autres personnes qui utilisent la route quand vous vous déplacez à vélo. Si les gens derrière vous (autres cyclistes, voitures, etc.) peuvent prédire ce que vous allez faire, ils peuvent accorder leurs mouvements au vôtre, et il n’y aura pas d’accidents, personne ne sera blessé. Utilisez des signaux manuels lorsque vous tournez ou vous allez vous arrêter.

Rendez-vous visible.

Utilisez les phares de la bicyclette la nuit pour être plus visible pour les autres usagers de la route. Pensez également à porter des équipements et des vêtements de haute visibilité (casques, gilets, gants…) pour plus de sécurité.

FAQ​

Q. Quel vélo de ville choisir ?

R. D’après nous, le meilleur vélo de ville pour la plupart des gens est l’Electra Townie Path Go ! 5i. Le Dahon Vybe i3 saura répondre aux besoins de mobilité et de gain de place. Si vous cherchez un VTC, le BH Bikes Atom Cross Pro a de nombreux atouts. Enfin, le Cannondale Treadwell 2 va droit à l’essentiel en conjuguant sportivité, élégance et prix abordable.

Q. Comment choisir un vélo de ville ?

R. Choisissez le type de vélo en fonction de votre pratique et de vos besoins. La géométrie du cadre et la position sur le vélo vont conditionner le confort de roulement. Ceux qui adorent la vitesse devront se résoudre à avoir le buste quasi à l’horizontale. Ceux qui adorent le confort préféreront garder le buste droit ou légèrement incliné. Il faut aussi prendre en compte la transmission, les freins et les accessoires.

Q. Quels sont les différents types de vélos de ville ?

R. Les vélos urbains peuvent se diviser en 6 grandes familles : le vélo hollandais, le beach cruiser, le vélo pliant, le VTC, le fixie, le vélo cargo et le vélo de ville électrique. Ce dernier type est en réalité une variante motorisée des autres types cités.

Q. Combien coûte un vélo de ville ?

R. Il faut différencier vélo de ville mécanique et vélo de ville électrique. Le dernier cité coûte souvent plus cher. Pour les vélos classiques, comptez 450 à 1 500 euros. Si vous cherchez un vélo de ville électrique, évitez les modèles vendus moins de 1 000 euros, à l’exception des VAE pliants. Les prix des VAE de ville haut de gamme peuvent facilement atteindre 3 000 euros.

Q. Quelles sont les meilleures marques de vélos de ville ?

R. Electra, Dahon, BH, Cannondale et Gazelle sont les marques qui nous ont particulièrement plu cette année. Les marques Trek et Moustache Bikes sont également dignes d’intérêt.