Les meilleurs VTT électriques en 2020

Le VTT à assistance électrique ou VTTAE demande moins d’efforts et offre plus de sensations. Bon pour la santé, il fait travailler 32 muscles sur tout le corps et a ouvert la pratique du tout-terrain au grand public. Le prix varie suivant l’assistance proposée, la marque (BH, Haibike, Trek…) et la qualité du cadre. Pour faire le bon choix, lisez notre guide des meilleurs VTT électriques.

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 1

Produits

28Produits analysés

Heures

25Heures investies

Sources

16Sources consultées

Avis

810Avis pris en compte

Notre sélection des meilleurs VTT électriques en 2020 :

Pour savoir comment nous avons choisi, vous pouvez consulter la recherche.

Mis à jour le 1 juillet 2020 : Mise à jour complète de l'article.

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 2

BH X-Tep Pro-S​ : Le meilleur VTT électrique en 2020

Avec le BH X-Tep Pro-S, BH a réussi un grand coup. Doté d’une grosse batterie de 700 Wh, ce VTT électrique a une meilleure autonomie que le BH Atom-X. Il est nerveux mais apporte énormément de plaisir.

Le BH X-Tep Pro-S allie élégance, robustesse et hautes performances. Conçu pour la randonnée, l’enduro, les parcours en montagne, la descente et le freeride, ce VTT électrique est équipé d’un cadre semi-rigide MTB Alloy 27,5+ en aluminium et d’une puissante batterie de 720 Wh. Notez les 155 km d’autonomie de la batterie.

Le moteur Shimano E8000 assure une cadence maximale de 130 tours/min et un couple maximum de 70 Nm. Il offre 3 niveaux d’assistance : Eco 50%, Trail 100% et Boost 280%. Pour le reste, vous aurez droit à une transmission Shimano XT 11 vitesses et des freins à disque hydrauliques Shimano SLX 4 pistons de 200 mm.

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 3

Wemoove Série 600 Pro​ : Le meilleur VTT électrique d'entrée de gamme

Le Wemoove Série 600 Pro à ceux qui cherchent un VTT à assistance électrique pour pas (trop) cher. Son cadre en aluminium lui vaut d’être le modèle le plus léger de ce comparatif.

Pas facile de trouver un VTT électrique de qualité en dessous de 2 000 euros ! Le Wemoove Série 600 Pro en fait pourtant partie avec son cadre semi-rigide fabriqué en aluminium 6061. Taillé pour la randonnée et le cross-country, ce VTTAE pèse à peine 19 kg. La fourche avant est suspendue et réglable, avec un débattement de 100 mm.

Malgré le prix, Wemoove a eu la bonne idée d’équiper cet engin de freins à disques hydrauliques. Le moteur développe un couple maximal de 60 Nm et la batterie LG de 10 400 mAh a une autonomie de 140 km, pour 3 à 5 h de recharge complète. Au total, les dérailleurs avant et arrière offrent 27 vitesses. 

Excellent

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 4

BH Rebel PWX : Un excellent VTT électrique à moteur Yamaha

Le BH Rebel PWX bénéficie d’un excellent rapport qualité/prix pour un VTT électrique semi-rigide. Son coupleur moteur Yamaha et sa batterie à extraction latérale vont vous laisser sans voix.

Le VTT électrique BH Rebel PWX a été conçu pour permettre aux cyclistes d’exploiter un maximum les chemins sur lesquels ils évoluent. Son cadre semi-rigide en aluminium est élégant, robuste et d’une polyvalence rare. Son moteur Yamaha PW-SE dispose d’une puissance de 250 W avec un couple de 80 Nm pour des performances incroyables.

La batterie de 500 Wh a une autonomie monstrueuse. En la rechargeant, vous pouvez récupérer 80% de la charge en moins de 2 h seulement. Notez la transmission Shimano Deore XT 10 vitesses ainsi les freins à disque hydrauliques Shimano MT200 à 2 pistons de 180 et 160 mm. Ils apportent puissance et fluidité en randonnée ou en cross-country.

Très bon

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 5

Trek Rail 9.9 version 2020 : Notre choix très haut de gamme

Pour 2020, le Trek Rail 9.9 vient remplacer le Powerfly LT. Il va plus loin en termes de sensations et de performances. Sa conception exceptionnelle saura s’adapter aux trekkeurs et randonneurs les plus exigeants.

Le Trek Rail 9.9 version 2020 intègre un nouveau moteur Bosch Performance Line CX, plus petit, plus léger et plus efficace que jamais. Il offre une assistance jusqu’à 25 km/h. Le cadre tout-suspendu en carbone OCLV Mountain encastre complètement la batterie de 625 Wh, ce qui donne des lignes très élégantes.

La fourche RockShox Lyrik Ultimate de 160 mm, la tige de selle télescopique, les amortisseurs Charger 2 RC2 et RockShox Deluxe RT3, la transmission monoplateau 12 vitesses SRAM X01 Eagle AXS ainsi que les freins Shimano XT à 4 pistons contribuent au confort de roulement sur toutes les surfaces. Un cintre en carbone et des roues Bontrager Line Carbon 30 29 pouces complètent l’ensemble.

Voici un tableau comparatif récapitulant les points positifs et négatifs des produits que nous venons de vous présenter :

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 2

BH X-Tep Pro-S

Le meilleur VTT électrique en 2020​

6 300 €*

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 3

Wemoove Série 600 Pro

Le meilleur VTT électrique d’entrée de gamme

1 700 €*

Excellent

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 4

BH Rebel PWX

Un excellent VTT électrique à moteur Yamaha

3 900 €*

Très bon

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 5

Trek Rail 9.9 version 2020

Notre choix très haut de gamme

12 000 €*

* Prix constaté lors de la publication de l’article, le 1 juillet 2020.

Pourquoi nous faire confiance ?

Conformément à notre éthique professionnelle, ce guide d’achat est garanti 0% pub, 100% indépendant. Vous êtes donc assuré d’avoir une information objective sur les différents produits que nous présentons.

Pour réaliser ce guide, nous avons appliqué à la lettre notre méthode de travail habituelle :

  1. Nous avons comparé les comparatifs les plus sérieux du web français et international (Que Choisir, 60 millions de consommateurs, Consumer Reports, etc.).
  2. Nous avons consulté les sites de toutes les grandes marques (BH, Trek, Haibike, etc.) et comparé les caractéristiques techniques de leurs produits.
  3. Nous avons pris en compte des centaines d’avis d’utilisateurs publiés tant sur des sites e-commerce que sur des sites spécialisés.
Au total, nous avons passé des dizaines d’heures à travailler pour vous offrir le guide d’achat le plus complet, synthétique et utile du web.

Comment choisir son VTT électrique ?

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 10

Peu importe le prix, les VTT électriques utilisent le même principe de fonctionnement. En pédalant, le cycliste active le moteur électrique, ce qui va augmenter la puissance de pédalage et réduire l’effort physique. Différents critères de choix sont à prendre en compte.

Critère n°1 : Le cadre

Vous aurez le choix entre 2 types de cadres : le cadre rigide et le cadre suspendu. La longueur du tube horizontal du cadre varie selon la pratique prévue. Un tube horizontal plus long est idéal pour le cross-country. La descente ou downhill, le freeride et l’enduro nécessitent un pilotage plus vif. Dans ce cas, il vaut mieux un tube horizontal réduit.

Le matériau du cadre revêt aussi une grande importance. La plupart du temps, les fabricants proposent des cadres de VTT électrique en aluminium ou en fibres de carbone. Longtemps boudé, l’acier est depuis peu revenu en grâce. Quant à l’alliage de titane, c’est un matériau très rare, très difficile à travailler et très cher.

Le choix du cadre devra aussi tenir compte de votre taille. N’hésitez pas à vous référer aux guides de tailles sur les fiches de produits. Un cadre S est parfait si vous mesurez 1,52 à 1,71 m. il faudra un cadre M pour personnes de 1,69 à 1,80 m. Une taille L est indiquée entre 1,78 et 1,87 m. Enfin, un cadre XL conviendra aux personnes de 1,85 à 1,93. Bien entendu, tout est question de morphologie, notamment de longueur de jambes et de bras.

Critère n°2 : Le moteur

Les réglementations limitent la puissance du moteur des vélos électriques à 250 W. Cette restriction est aussi valable pour les VTT électriques. Mais en matière de motorisation, le couple, exprimé en Newton-mètre, abrégé Nm, importe plus que la puissance. Au minimum, un VTT électrique adapté à diverses pratiques aura un couple de 50-60 Nm.

Sur un VTT électrique, le moteur se trouve généralement dans le pédalier. Préférez cette disposition, plus efficace et mieux adaptée aux pratiques sportives. Sachez cependant qu’il existe de VTT à assistance électrique à moteur intégré dans la roue avant. Il existe également des VAE à moteur intégré dans la roue arrière, mais pas chez les VTT.

Critère n°3 : L’autonomie de la batterie

La quasi-totalité des batteries de VTTAE est au lithium. Outre leur poids plus raisonnable, elles se chargent plus rapidement et tiennent plus longtemps. Plus le nombre d’ampères-heure (Ah) ou de watts-heure (Wh) est élevé, plus la batterie peut parcourir de kilomètres. À titre informatif, une batterie de 400 Wh a une autonomie de 50 à 80 km.

En matière de batterie, il faut également tenir compte du voltage. Plus cette donnée exprimée en volts (V) sera élevée, plus vous aurez de la puissance au moment de relancer le pédalage. Bien qu’il existe des batteries de 24 V, recherchez en priorité des VTT électriques avec une batterie de 36 V pour éviter les problèmes de puissance.

Critère n°4 : Le poids

C’est le gros point fable du VTT électrique. La batterie et le moteur électrique apportent une énorme charge pondérale en plus du poids du vélo. Tant que tout va pour le mieux, le poids du vélo restera une donnée sans importance. Mais si la batterie vous lâche en cours de route, vous allez galérer à pédaler un VTT de 20-30 kg !

Critère n°5 : Le dérailleur

La transmission a un rôle très important puisque le VTT a besoin de beaucoup de démultiplication de puissance. Un double plateau offrira une grande polyvalence. Cependant, vous trouverez de nombreux VTT électriques haut de gamme avec 11 vitesses sur un seul plateau, de quoi égaler la démultiplication de puissance d’un double plateau.

Si possible, privilégiez un dérailleur Shimano XT pour la transmission. Si vous n’en trouvez pas, les dérailleurs Shimano STX et DEORE feront très bien l’affaire.

Critère n°6 : Les freins 

Privilégiez un VTTAE avec des freins à disque hydrauliques, plus adaptés aux parcours tout terrain. La taille du disque conditionne la puissance du freinage : jusqu’à 203 mm pour les VTT de descente et de montagne, 180 mm pour du cross-country. Les Shimano XT, Magura MT4 et MT5 constituent des références en la matière.

La console

Tous les VTT électriques ont une console numérique fixée au guidon. Également appelé ordinateur de bord, ce dispositif permet de régler le moteur et afficher différentes données comme l’état de la batterie, la vitesse, la distance parcourue, le niveau d’assistance sélectionné… Certains font même office de GPS vélo, voire de prise USB.

Quel VTT électrique pour quelle utilisation ?

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 11

La randonnée

Vous aimez les randonnées à vélo et cherchez un VTT électrique pour limiter vos efforts ? Optez pour un modèle semi-rigide, ce qui limitera la lourdeur du vélo. Un VTT électrique semi-suspendu sera privilégié pour davantage de confort.

Le moteur aura le plus souvent 40 à 50 Nm de couple et la batterie développera 400 W. Choisissez des roues de 27,5 ou 29 pouces, ou encore le format hybride 27,5+. Ce dernier est parfait pour l’électrique en termes de confort, de stabilité, de traction et de polyvalence.

Le cross-country

De préférence, optez pour un VTT semi-rigide avec cadre en aluminium. Privilégiez les roues 29 pouces avec fourche entre 80 et 120 mm. De cette manière, vous aurez plus de vitesse sur les parties roulantes et dans le cassant. Les modèles en fibres en carbone, très haut de gamme, restent rares pour le cross-country.

Pour le moteur, favorisez un gros couple. Vous en aurez grand besoin lors des accélérations soudaines et vivaces. Cela aura aussi son utilité sur du parcours linéaire, offrant une sensation de pilotage proche de celle d’un vélo classique. 

All-Mountain

Les VTT électriques tout-suspendus son vivement conseillés, si possible avec un débattement de 130 à 150 mm. Concernant les roues, le 27,5+ connaît un important développement depuis quelques années en raison de la polyvalence, du confort et de la stabilité qu’elles procurent.

En matière de batterie, une grande autonomie sera nécessaire pour éviter les pannes en cours de sortie. Désormais, les fabricants intègrent de plus en plus des batteries de 500 W, les rendant plus accessibles. Si vous n’en trouvez, emportez une deuxième batterie.  

Enduro

Le tout-suspendu constitue la norme en ce qui concerne le VTT électrique d’enduro. Étant donné les contraintes, vous ne trouverez presque pas de cadre en fibres de carbone adapté à cette pratique. Un moteur de 500 W avec beaucoup de couple sera à retenir.

Le choix des roues dépendra de votre style de conduite. Favorisez-vous la vitesse et le pilotage précis ? Ou préférez-vous conjuguer confort et stabilité ? Des roues de 27,5 pouces sauront satisfaire les amateurs de sensations fortes tandis que des 27,5+ offriront plus de confort de conduite.

Descente ou freeride

Le freeride et la descente accordent très peu d’importance au poids et à l’efficacité du pédalage. En effet, vous passerez la majorité de votre temps à dévaler des pentes ! L’intérêt du moteur électrique réside alors dans la possibilité d’enchaîner les runs sans se fatiguer sur les liaisons.

Pour bien encaisser les chocs, optez pour un cadre tout-suspendu en aluminium avec 200 mm de débattement et des roues de 27,5 pouces. En raison des distances plutôt courtes, une batterie de 400 Wh suffira. Mais le moteur devra offrir assez de couple pour ne pas ressentir le poids du VTT.

VAE ou speedbike ?

Pour finir, les VTT électriques se déclinent en 2 types : les VTT à assistance électrique ou VTTAE et les speedbikes. Le VTTAE est le genre de VTT électrique que vous pouvez trouver partout, avec un moteur de 250 W et une assistance jusqu’à 25 km/h uniquement activée par le pédalage.

Le speedbike offre une assistance jusqu’à 45 km/h. Sa rareté vient de la législation très stricte qui régit son utilisation. Outre son interdiction sur les pistes cyclables, il faut posséder une carte grise et une plaque d’immatriculation. En outre, le speedbike devra être assuré et nécessiter des protections moto.

Comment entretenir un VTT électrique ?

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 12

Le VTT électrique est fait pour les runs dans les bois ou dans la boue. Après chaque sortie, il faudra effectuer un nettoyage minutieux, qui devra tenir compte des mises en garde liées aux composants électroniques.

Nettoyage et séchage du VTT électrique

Avant de nettoyer, démontez tous les composants électriques. Sont concernés la console de bord, la batterie et d’autres équipements comme le GPS. Vous devrez laver ces éléments à part avec la plus grande délicatesse.

Une fois le démontage des éléments électroniques fini, rincez le vélo avec un tuyau d’arrosage. Gardez une certaine distance, de manière à ce que l’eau tombe telle une pluie pour ne pas endommager les pièces les plus sensibles.

Une fois débarrassé des saletés les plus grosses et de la boue, le VTT électrique pourra être nettoyé à grands coups d’éponge et d’eau savonneuse. Essayez de passer dans les moindres recoins et servez-vous d’une brosse à dents pour dégraisser les plateaux, le dérailleur, la cassette et la chaîne.

Après nettoyage, séchez toutes les pièces susceptibles d’accumuler ou retenir de l’eau. Accordez une attention particulière au séchage de la transmission, des vis, des supports pour l’ordinateur de bord et ceux de la batterie. En général, le soleil, un torchon et une serviette propre devraient suffire pour écher un VTT électrique.

Nettoyage des composants électroniques

Donnez la priorité au chiffon mouillé pour nettoyer la batterie, le tableau de bord et les autres éléments électroniques. Attention à ne pas toucher la prise en passant à proximité. Profitez-en pour réviser les pièces nettoyées. Et assurez-vous que la batterie et la console sont bien sèches avant de les réinstaller.

La lubrification

Lubrifier la chaîne permet de rouler sans encombre et éviter la rouille. Pour cela, versez quelques gouttes régulières de WD-40 ou un autre lubrifiant au-dessus de la chaîne pendant que vous tournez la pédale en arrière. Poursuivez jusqu’à lubrification complète de la chaîne.

Les câbles de vitesse et de freins nécessitent également un traitement spécial à base de lubrifiant fin en spray. Appliquez le produit sur les éléments concernés. Évitez d’utiliser un lubrifiant. En effet, il mettra du temps à sécher, tout en accumulant la poussière et les résidus.

Une fois la lubrification terminée, contrôlez visuellement votre VTT électrique, notamment les roues, la pression des pneus, les jantes, les freins, les serrages, la direction et les rayons.

Pourquoi acheter un bon VTT électrique ?

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 13

Oui, le VTT électrique reste un vélo. Vous devrez pédaler pour bénéficier de l’assistance du moteur alimenté par la batterie. En revanche, il présente de nombreux avantages.

Pour des parcours confortables et des montées faciles

Avec un VTT électrique, vous pouvez arriver en fin de sortie sans transpirer ! D’ailleurs, l’effort déployé à assistance maximale sur un parcours plat équivaut à de la marche à pied. Les sportifs ayant pris de l’âge, les personnes souffrant de douleurs articulaires ou celles qui ne peuvent permettre de grosses dépenses d’énergie en seront ravis.

Pour aller vite et loin

L’assistance électrique permet de parcourir une plus longue distance sans se fatiguer. En plus d’aller loin, le VTT électrique vous fera aller plus vite, peu importe votre âge ou votre niveau de pratique. D’ailleurs, de nombreuses personnes utilisent leur VTT électrique pour e se rendre au travail.

Pour découvrir ou redécouvrir les plaisirs du VTT

Pour se remettre progressivement au VTT après une période de convalescence ou des années sans pratiquer, le VTT électrique est tout indiqué. Les personnes diabétiques, cardiaques, atteintes d’un cancer ou d’une maladie articulaire sont notamment concernées. C’est également un excellent moyen pour garder la forme.

Quel est le prix d’un VTT électrique ?

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 14

La marque, les matériaux utilisés et la qualité de fabrication conditionnent le prix d’un VTT électrique. Les prix peuvent facilement varier du simple au triple sur une même gamme de modèles. Raison pour laquelle il faut bien se renseigner.

VTT électrique d’entrée de gamme.

En cherchant bien, vous trouverez un VTT électrique de qualité pour 1000 à 2000 euros. À ce tarif, les cadres seront en aluminium, matériau connu pour sa légèreté, sa robustesse et sa résistance à la corrosion.

VTT électrique de milieu de gamme.

Longtemps délaissés, les cadres en aciers refont surface depuis quelques années, surtout en milieu haut de gamme. Vous pouvez également trouver des VTT électriques à cadre en aluminium, voire en fibres de carbone pour 2 000 à 3 000 euros.

VTT électrique haut de gamme.

À partir de 3 000 euros, on ne trouve plus que des modèles avec cadre en carbone. Ce matériau est à la très léger et insensible à la corrosion. Les prix peuvent monter à 10 000 euros, voire plus pour les modèles avec cadre en titane.  

Les meilleures marques de VTT électriques

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 15

Selon nous, la meilleure marque de vélo électrique pour la plupart des gens en 2020 est :

BH – Originaire d’Espagne, BH est une marque connue pour l’efficacité et la sportivité de ses vélos. Elle propose essentiellement des vélos à assistance électrique, dont des VTT, dotés de cadre la plupart du temps en fibres de carbone. BH est une valeur sûre pour quiconque recherche les sensations fortes.

comparatif : Les meilleurs VTT électriques 16

Voici les autres marques que nous recommandons. Elles offrent, d’après nous, un rapport qualité/prix légèrement moins bon pour la plupart des gens, mais elles peuvent se révéler meilleures pour des gammes de prix (entrée de gamme, haut de gamme, …) et des besoins spécifiques.

Haibike – Cette marque est la référence pour les VTT électriques. Quel que soit votre niveau de pratique, Haibike dispose d’un modèle adapté à votre style et à vos besoins. La vitesse à laquelle ses vélos trouvent preneur renseigne sur leur qualité et les sensations qu’ils procurent.

Trek – La marque américaine Trek compte parmi les incontournables dans le monde du vélo. En ce qui concerne les VTT électriques, elle propose surtout 2 gammes, la Powerfly et la Rail. Comptez 2 800 euros pour la Powerfly 4 et jusqu’à 11 000 euros pour le Rail 9.9 !

Cube – Cube
Cube nous régale depuis des années avec ses VTT à cadre tout-suspendu ou semi-rigide. Hommes et femmes seront comblés par le constructeur allemand, qui utilise souvent des moteurs Bosch sur ses VTT électriques. Une marque de la même trempe de Trek, BH et Haibike.

Wemoove – Wemoove est une marque toute jeune. Elle produit des VTC et VTT d’une grande polyvalence et à prix raisonnable, sans le moindre logo ni la moindre inscription sur le cadre ! Avec la série Pro, le constructeur français signe 5 nouveaux modèles à moteur LG alliant performances et discrétion.

Vous faites partie des marques citées ?

Si vous faites partie des marques que nous recommandons, vous pouvez mentionner votre présence dans ce classement tant que vous faites un lien vers cette page. Si vous n'êtes pas dans ce classement et que vous pensez que vous auriez dû y figurer, vous pouvez nous faire parvenir un produit de test que nous évaluerons de façon objective.

Astuces

Assurez-vous que la batterie est complètement chargée.

Cela peut sembler anodin. Mais il est facile d’oublier de charger une batterie après une dure journée de travail ou lorsque vous avez trop de choses à gérer. Instaurez une routine afin de brancher votre batterie la veille de chaque sortie tout terrain.

Pédalez plus fort au bon moment !

En accélérant en position arrêtée ou quasi arrêtée, vous perdez beaucoup d’énergie. En pédalant fort au moment où le VTT prend de la vitesse, vous économiserez vos forces ainsi que la charge de la batterie. En outre, pédalez plus fort pour franchir les collines et allez-y en douceur sur surface plate.

Détendez-vous et profitez d’une conduite lente.

La résistance au vent vous obligera à fournir de gros efforts physiques et épuiser la batterie. Pour aller loin et plus longtemps, réduisez votre allure. De cette manière, vous réduisez la traînée du vent.

Emportez une seconde batterie.

Si vous avez un long trajet à parcourir, vous aurez besoin d’une plus grande autonomie, souvent au-delà de ce qu’une batterie seule peut fournir. En toute logique, il vous faudra 1 ou 2 batteries supplémentaires pour éviter de vous retrouver en panne et finir à la seule force de vos jambes.

Vérifiez la pression de vos pneus.

Ne gonflez pas trop vos pneus pour éviter une conduite trop physique. Par ailleurs, des pneus pas suffisamment gonflés ont tendance à ralentir le VTT électrique. Avant chaque sortie, vérifiez la pression de vos pneus avec une pompe manomètre. Si nécessaire, emportez-en une pour votre sortie.

FAQ​

Q. Quel VTT électrique choisir ?

R. D’après nous, le meilleur VTT électrique pour la plupart des gens est le BH Atom-X Pro S. Le Wemoove Série 600 Pro et son cadre semi-rigide plairont à ceux qui recherchent un modèle pas cher. Sinon, vous pouvez choisir le Cube Reaction Hybrid Pro 500, meilleur rapport qualité/prix pour les VTT électriques semi-rigides. Enfin, le Haibike Sduro AllMtn 5.0 est indiqué pour débuter ou reprendre le vélo après une longue période d’interruption.

Q. Comment choisir son VTT électrique ?

R. Le cadre détermine la pratique sportive adaptée. Le semi-rigide est indiqué pour la randonnée et le All-mountain. Le tout-suspendu convient mieux au cross-country, l’enduro, la descente et le freeride. Il faut aussi tenir compte de la puissance et du couple du moteur, ainsi que de l’autonomie de la batterie, exprimée en kilomètres. Le poids, le modèle de dérailleur (XT, XLS, SRAM…) et les freins à disque hydrauliques constituent également des critères de choix.

Q. Comment entretenir un VTT électrique ?

R. Après chaque sortie, nettoyez le vélo. Pour ce faire, démontez les éléments électroniques comme la console, la batterie, le GPS ou autre. Rincez ensuite le VTT au tuyau d’arrosage. Puis nettoyez-le à l’aide d’une éponge et de l’eau savonneuse. Séchez avec un chiffon ou une serviette propre. Les éléments électroniques doivent être nettoyés minutieusement pour ne pas les endommager. Comme tous les vélos, le VTT électrique a besoin d’être lubrifié et révisé régulièrement.

Q. Combien coûte un VTT électrique ?

R. Il faut l’avouer, les VTT électriques coûtent cher. Comptez 1 000 à 2 000 euros pour avoir de la qualité en entrée de gamme, 2 000 à 3 000 euros en milieu de gamme et jusqu’à 12 000 euros en haut de gamme.

Q. Quelles sont les meilleures marques de VTT électriques ?

R. Haibike, BH, Cube, Wemoove et Trek sont régulièrement citées lorsqu’on parle des meilleurs VTT électriques. Cannondale jouit également d’une excellente réputation.

Références​