Les meilleurs gilets de sauvetage en 2020

Meilleurtest vit grâce à ses lecteurs : nous touchons parfois une commission quand vous achetez via nos liens (sans surcoût pour vous). C’est ce qui nous permet de rester indépendants. En savoir +.

Chaque année, plus de 370 000 décès par noyade sont enregistrés dans le monde. Il est pourtant possible d’éviter la majorité des accidents en mer, par le port du gilet de sauvetage. Cet accessoire est d’ailleurs obligatoire en navigation hauturière. Afin de vous aider à choisir votre équipement de sécurité, découvrez notre sélection de gilets de sauvetage pour 2020.

comparatif : Les meilleurs gilets de sauvetage 1

Produits

23Produits analysés

Heures

26Heures investies

Sources

12Sources consultées

Avis

355Avis pris en compte

Notre sélection des meilleurs gilets de sauvetage en 2020 :

Pour savoir comment nous avons choisi, vous pouvez consulter la recherche.

Mis à jour le 2 juillet 2020 : Mise à jour complète de l'article.

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs gilets de sauvetage 2

Gilet de sauvetage unisexe pour enfant 100 N Lalizas​ : Le meilleur gilet de sauvetage en 2020

Pour une première expérience nautique sécuritaire, choisissez ce modèle spécialement conçu pour les jeunes enfants.

Ce gilet de sauvetage pour enfant de catégorie 100 N de la marque Lalizas est confortable et sécuritaire. Sa couleur fluorescente et ses bandes réfléchissantes facilitent le repérage en cas d’incident. Il est muni d’un large col de protection spécialement conçu pour garder la tête de l’enfant hors de l’eau. Ce gilet est équipé d’une ceinture sécurisée, qui ne peut pas être ouverte par l’enfant. La présence d’une sangle sous-cutale ajustable assure le bon maintien du gilet.

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs gilets de sauvetage 3

Gilet Typhon pour enfant 100 N Plastimo​ : Le meilleur gilet de sauvetage d'entrée de gamme

Ce gilet assure une flottabilité maximale, grâce à sa texture en mousse polyéthylène. 

Ce gilet de sauvetage de catégorie 100 N de la marque Plastimo est équipé d’une sangle sous-cutale qui garantit sa stabilité. Il assure le retournement de l’usager. Ses coloris vifs et les bandes réfléchissantes permettent de repérer facilement l’enfant. Il est muni d’un grand col qui assure la bonne position de la tête de l’enfant. La flottabilité de ce gilet est assurée par la mousse de polyéthylène. Il se ferme par un zip et une sangle réglable équipée d’une boucle plastique.

Excellent choix

comparatif : Les meilleurs gilets de sauvetage 4

Gilet de sauvetage adulte 150 N Lalizas​ : Un gilet de sauvetage parfaitement aux normes

Ce gilet en mousse a été spécialement conçu pour les sorties en mer agitée, ou pour naviguer dans de mauvaises conditions météo. 

Une fois encore, la marque Lalizas vous offre un produit de qualité, avec ce gilet de sauvetage pour adulte 150 N. Il est adapté à la navigation en mer, ou dans de mauvaises conditions météo. Son large col de flottaison permet de maintenir la tête d’une personne inconsciente hors de l’eau, et assure le dégagement des voies respiratoires. Il s’accompagne d’un sifflet et d’une sangle de serrage ajustable à la taille. Une fermeture par zip complète cet équipement. Sa couleur fluorescente est pratique pour le repérage en mer.

Très bon choix

comparatif : Les meilleurs gilets de sauvetage 5

Gilet de sauvetage sport Crewfit 165 N  : Un gilet gonflable à la flottabilité supérieure

Ce gilet de sauvetage gonflable allie confort et sécurité, grâce à la Technologie Fusion 3D.

Élégant et confortable, ce gilet gonflable de la marque Crewfit répond à toutes vos attentes en matière de sécurité. Il dispose d’une flottabilité supérieure de 165 N. Sa conception fait appel à la technologie Fusion 3D, pour un maximum de confort.  Son support de menton péninsulaire maintient les voies respiratoires à l’abri de l’eau. On apprécie les sangles de réglage latérales, qui assurent un maintien parfait. Un anneau de fixation de harnais, une sangle sous-cutale réglable, des bandes réfléchissantes et un sifflet accompagnent ce produit.

Voici un tableau comparatif récapitulant les points positifs et négatifs des produits que nous venons de vous présenter :

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs gilets de sauvetage 2

Gilet de sauvetage unisexe pour enfant 100 N Lalizas

Le meilleur gilet de sauvetage en 2020

  • Couleurs facilement repérables
  • Permet le retournement immédiat de l'enfant s'il est inconscient
  • La sangle sous-cutale est dotée d'une pièce de tissu pour plus de confort
  • Maintient la tête hors de l'eau
  • Muni de bandes réfléchissantes
  • Un peu rigide au départ

29 €*

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs gilets de sauvetage 7

Gilet Typhon pour enfant 100 N Plastimo

Le meilleur gilet de sauvetage d’entrée de gamme

  • Maintient parfaitement la tête hors de l'eau
  • Flottabilité supérieure à la norme
  • Les bandes réfléchissantes facilitent le repérage
  • La tête peut parfois glisser au niveau de la fermeture si l'enfant est petit

24 €*

Excellent

comparatif : Les meilleurs gilets de sauvetage 4

Gilet de sauvetage adulte 150 N Lalizas​

Un gilet de sauvetage parfaitement aux normes

  • Sangle sous-cutale ajustable
  • Comporte une culotte intégrée pour les petites tailles
  • Large col de flottaison facilitant le retournement si la personne est inconsciente
  • La couleur fluorescente facilite le repérage en mer
  • Assez encombrant

37 €*

Très bon

comparatif : Les meilleurs gilets de sauvetage 5

Gilet de sauvetage sport Crewfit 165 N 

Un gilet gonflable à la flottabilité supérieure

  • Très confortable
  • Utilise la dernière technologie 3D
  • Le support de menton garde parfaitement les voies respiratoires hors de l'eau
  • Couverture extérieure robuste
  • La boucle permet d'ajuster rapidement le gilet
  • La notice d'utilisation n'est pas très explicite

113 €*

* Prix constaté lors de la publication de l’article, le 2 juillet 2020.

Pourquoi nous faire confiance ?

Conformément à notre éthique professionnelle, ce guide d’achat est garanti 0% pub, 100% indépendant. Vous êtes donc assuré d’avoir une information objective sur les différents produits que nous présentons.

Pour réaliser ce guide, nous avons appliqué à la lettre notre méthode de travail habituelle :

  1. Nous avons comparé les comparatifs les plus sérieux du web français et international (Que Choisir, 60 millions de consommateurs, Consumer Reports, etc.).
  2. Nous avons consulté les sites de toutes les grandes marques (Lalizas, Plastimo, Crewsaver, etc.) et comparé les caractéristiques techniques de leurs produits.
  3. Nous avons pris en compte des centaines d’avis d’utilisateurs publiés tant sur des sites e-commerce que sur des sites spécialisés.
Au total, nous avons passé des dizaines d’heures à travailler pour vous offrir le guide d’achat le plus complet, synthétique et utile du web.

Comment choisir un gilet de sauvetage ?

comparatif : Les meilleurs gilets de sauvetage 10

Le choix d’un gilet de sauvetage répond à des normes et des besoins particuliers. Nous vous présentons quelques critères à considérer : 

Critère n°1 : La force de flottaison 

Les équipements de flottaison font l’objet d’un contrôle strict, et doivent répondre à des critères de normes européennes. La norme EN ISO 12402 s’applique aux indices de flottabilité suivants :

  •  50 Newtons : si le bateau s’éloigne à 2 milles nautique ou moins d’un abri, un gilet de flottabilité de 50 newtons au moins est nécessaire (1 mille vaut 1852 m). Son action consiste à maintenir une personne consciente la tête hors de l’eau.
  • 100 Newtons : ce modèle convient aux navigation en eaux calmes, pour une distance de navigation allant jusqu’à 6 milles nautiques par rapport à l’abri le plus proche. Il s’agit de la norme minimale pour les enfants de moins de 30 kg. Cette catégorie assure le retournement de l’usager en 10 secondes. 
  • 150 Newtons : recommandé pour un parcours au-delà de 6 milles nautique par rapport à un abri. S’utilise également par mauvais temps ou sur un courant fort. Cette catégorie permet le retournement d’une personne inconsciente dans un délai de 5 secondes.
  • 275 Newtons : il s’agit de la protection maximum. Elle s’utilise en haute mer et permet le retournement d’une personne inconsciente en seulement 5 secondes.

Critère n°2 : Le poids et la taille

Le gilet de sauvetage doit être parfaitement adapté à votre taille et à votre poids, afin d’être efficace. Pour trouver le meilleur modèle convenant à votre morphologie, une séance d’essayage est indispensable. Vous pourrez ainsi vérifier la taille du gilet et son confort lorsque vous êtes en mouvement.

Pour un tour de taille compris entre 60 et 130 cm optez pour une taille standard. Les modèles les plus grands sont proposés en XXL, pour les tours de taille allant jusqu’à 170 cm. 

Critère n°3 : Le type de gilet, en mousse ou gonflable ?

Le gilet auto-gonflant est moins encombrant et permet une grande liberté de mouvements. Sa cartouche de CO2 permet le gonflage automatique du dispositif en moins de 10 secondes lorsque la personne tombe à l’eau.

Le gilet en mousse ou à flottabilité permanente assure une bonne protection thermique et protège également le corps contre les chocs. Il est par contre plus encombrant.

Critère n°4 : Choisir entre le système de gonflage manuel ou automatique

Le système manuel se déclenche à l’aide d’une poignée. Ce dispositif prévient les ouvertures intempestives, lorsque le gilet est rangé dans un emplacement humide par exemple.

Le système de gonflage automatique est immédiatement activé en cas de chute dans l’eau. Le système de déclenchement s’effectue de deux manières, par pastille ou par système hydrostatique :

  • Le système par pastille comporte une  cartouche ou une pastille hydrosoluble en sel ou en cellulose. 
  • Avec le système hydrostatique Hammar, le gilet se gonfle en quelques secondes sous l’effet de la pression de l’eau, à partir d’une immersion de 10 cm.

Critère n°5 : Le confort

Votre confort est important ! La liberté de mouvements est une des caractéristiques à prendre en compte. Le gilet ne doit en aucun cas entraver vos gestes, et doit se faire oublier lorsque vous êtes dans l’eau.

Pour un enfant, choisissez un gilet de sauvetage au design attrayant, qu’il aura plaisir à porter. Préférez un modèle en mousse pour les plus jeunes, afin d’éviter une ouverture accidentelle en cas de projection de liquide. Vérifiez l’existence d’une sangle dorsale réglable, qui va permettre d’ajuster le gilet en fonction de la taille de votre enfant. Si l’enfant doit porter son équipement de sécurité sur un simple T-shirt, le col du gilet doit offrir un confort optimal.

Consignes de sécurité

Le gilet de sauvetage doit s'accompagner d'un sifflet, d'un harnais d'accrochage et si possible, de sources lumineuses. Il sera muni de  bandes réfléchissantes afin de faciliter le repérage.

Les différents types de gilet de sauvetage

Il existe différents types de gilets de sauvetage. Il est important de bien connaître leurs caractéristiques, avant de passer à l’achat.

Le gilet de sauvetage en mousse

Le gilet de sauvetage en mousse est le moins cher du marché. Il est constitué d’une enveloppe extérieure recouvrant une mousse qui garantit sa flottabilité. Sa durée de vie est de 10 à 15 ans.

Avantages :

  • Il n’est pas soumis à des obligations de révision
  • Protège des chocs
  • Entretien et utilisation faciles
  • Moins onéreux
  • Assure une bonne protection thermique

Inconvénients :

  • Il est assez encombrant

C’est pour qui ?

Le gilet de sauvetage en mousse est le mieux adapté aux enfants. Il convient aux activités nautiques pratiquées dans l’eau. Il est également recommandé pour les sports qui se déroulent à la surface de l’eau.

Le gilet de sauvetage à ouverture manuelle

Cette catégorie de gilet de sauvetage se gonfle uniquement à la demande. L’usager doit tirer sur le cordon de traction, libérant ainsi le CO2 qui par la suite, va gonfler le gilet.

Avantages :

  • Évite l’ouverture intempestive du gilet 
  • Peut être stocké dans un environnement humide

Inconvénients :

  • Ne peut être déclenché si la personne est inconsciente.

C’est pour qui ?

Ce gilet convient aux personnes qui pratiquent une activité présentant un risque d’immersion. Le gilet est activé en cas d’incident.

Le gilet de sauvetage à gonflement automatique   

Le gilet de sauvetage à gonflement automatique comporte un dispositif qui se déclenche dès qu’il est en contact avec l’eau.  

On distingue différents dispositif, hydrosoluble et hydrostatique. Le système hydrosoluble comporte une pastille de sel ou de cellulose. Celle-ci fond au contact de l’eau, ce qui libère immédiatement le percuteur de la cartouche. Le gaz remplit le gilet en quelques secondes. 

Chez le système hydrostatique, c’est la pression de l’eau sur une membrane qui active la libération du percuteur. Sous l’effet du gaz, le gilet se gonfle immédiatement.

Avantages :

  • Le gonflage automatique est d’un grand secours en cas de perte de conscience de l’usager
  • Ouverture en quelques secondes
  • Facilite le retournement de la personne
  • N’entrave pas les mouvements
  • Sa forme est compacte lorsqu’il n’est pas gonflé

Inconvénients :

  • Chez le modèle à pastille, il existe un risque d’ouverture accidentelle, au contact des vagues ou de l’humidité
  • Le modèle à pastille doit être impérativement stocké au sec afin d’éviter une ouverture intempestive

C’est pour qui ?

Ce type de gilet est recommandé pour les croisières, afin de protéger la personne en cas de chute accidentelle dans l’eau.

Comment prendre soin d'un gilet de sauvetage ?

Un gilet de sauvetage doit toujours être en excellent état, car le moindre défaut peut coûter une vie. Pour ce matériel, un lavage et un stockage corrects comptent autant que l’entretien technique.

Le nettoyage

Le gilet de sauvetage redoute l’action prolongée du sel de mer. Il doit donc être soigneusement rincé à l’eau douce après chaque sortie. Le lavage en machine et le savonnage sont à éviter absolument. Il faut simplement rincer le gilet de sauvetage avec une éponge humide, jusqu’à élimination totale de l’eau de mer.

Pour ne pas déclencher inutilement le système de gonflage automatique, ne pas mouiller la pastille. Il faut ouvrir le gilet, retirer la pastille et la cartouche pour les mettre à part. Rincer uniquement le gilet.

Si vous êtes tombé à l’eau et que le gilet a été percuté, le compartiment gonflable doit être rincé également. L’eau de rinçage ne doit pas pénétrer dans le compartiment.

En cas de moisissures, nettoyer le gilet sans tarder pour lui éviter d’être abîmé ou de garder de mauvaises odeurs. Utiliser un produit d’entretien adapté aux accessoires de navigation.

Le séchage : le séchage automatique n’est pas une bonne option pour le gilet de sauvetage. Il nécessite un séchage naturel et à l’abri des UV.

Le rangement : le gilet de sauvetage ne doit pas être rangé à bord d’un bateau. Il doit plutôt être stocké dans un endroit sec, protégé des rayons du soleil. Ne pas tasser les gilets, afin d’éviter les frottements qui risqueraient d’endommager le revêtement extérieur.

Les contrôles techniques : vérifier sur le percuteur ou la pastille la date de validité du système de déclenchement. 

Contrôler le serrage de la bouteille de CO2. Elle doit être bien arrimée sur le percuteur. Si elle présente des signes d’oxydation, elle doit être remplacée.

Gonfler le gilet via la canule de gonflage, et le laisser tel quel durant 12 heures pour repérer toute fuite éventuelle. Dégonfler ensuite le gilet, et le replier en suivant la trace des plis d’origine.

Gilet de sauvetage ou de flotabilité ?

Il est important de ne pas confondre gilet de sauvetage et gilet de flottabilité. Leur principale différence se situe au niveau des indices de flottabilité. 

Le gilet de flottabilité 

Le gilet de flottabilité a un indice de 50 Newtons. Il a été conçu pour des personnes qui savent déjà nager. Il aide le porteur à flotter à la surface de l’eau en attendant l’arrivée des secours. Il n’assure pas le retournement de l’usager.

Le gilet d’aide à la flottabilité est proposé sous diverses formes : le gilet plastron s’enfile simplement et laisse les bras libres. Autre variante, le modèle à attaches en plastique ou fermé par une fermeture à glissière. Certaines versions ont l’apparence d’une veste classique sans manche.

Le gilet de sauvetage

Le gilet de sauvetage est destiné à sauver une personne tombée à l’eau, grâce à sa flottabilité qui doit être au minimum de 100 N. En cas d’accident, le gilet se retourne automatiquement sur le dos. Ce mouvement maintient la tête de la personne hors de l’eau et dégage ses voies respiratoires, un détail très important si elle est inanimée. 

Parmi les divers modèles proposés par les constructeurs, on distingue le gilet gonflable à ouverture automatique ou manuelle, et le gilet en mousse.

Quel est le prix d'un gilet de sauvetage ?

La gamme du produit, la technologie de fabrication, la renommée de la marque, sont autant de paramètres qui peuvent venir influencer le prix d’un gilet de sauvetage.

Le  gilet de sauvetage pas cher d’entrée de gamme : le gilet de sauvetage en mousse est accessible à partir de 20 euros. Dans la gamme de gilets pour enfants, la brassière de sauvetage pour bébé est proposée autour de 9 euros.

Le gilet de sauvetage de milieu de gamme : proposé à partir de 30 euros, ce type de gilet en mousse légère est recommandé chez les enfants.

Le gilet de sauvetage haut de gamme : accessibles à partir de 100 euros environ, les modèles haut de gamme s’apparentent à la catégorie des gilets gonflables. Les versions les plus chères peuvent dépasser les 500 euros. 

Les meilleures marques de gilet de sauvetage

comparatif : Les meilleurs gilets de sauvetage 11

Selon nous, la meilleure marque de gilet de sauvetage pour la plupart des gens en 2020 est :

Lalizas. – L’entreprise Lalizas est présente sur le marché européen de la marine depuis plus de 35 ans. Nous apprécions la grande diversité de ses produits marins, proposés à des prix compétitifs.

comparatif : Les meilleurs gilets de sauvetage 12

Voici les autres marques que nous recommandons. Elles offrent, d’après nous, un rapport qualité/prix légèrement moins bon pour la plupart des gens, mais elles peuvent se révéler meilleures pour des gammes de prix (entrée de gamme, haut de gamme, …) et des besoins spécifiques.

Plastimo. – Depuis plus de 50 ans, l’entreprise Plastimo travaille aux côtés des constructeurs de bateaux et des professionnels de sports nautiques. Nous mettons en avant la réputation de la marque, retrouvée à travers une large variété de produits marins de qualité.

Crewsaver – Crewsaver est classée parmi les plus grandes marques de gilets de sauvetage dans le monde. Elle appartient à Survitec Group Limited, spécialisée dans la fourniture de technologies de survie dans divers secteurs. Nous apprécions la haute technicité de ses équipements marins, conçus pour un large public.

Forward Wip – Forward Wip est une marque spécialisée dans les équipements de protection dans le domaine de la navigation. Nous apprécions la diversité de ses produits qui garantissent une protection optimale.

Helly Hansen – Helly Hansen est une marque Norvégienne fondée en 1877 par Helly Juell Hansen. Nous apprécions particulièrement sa large gamme de gilets de sauvetage adaptés à toute la famille.

Vous faites partie des marques citées ?

Si vous faites partie des marques que nous recommandons, vous pouvez mentionner votre présence dans ce classement tant que vous faites un lien vers cette page. Si vous n'êtes pas dans ce classement et que vous pensez que vous auriez dû y figurer, vous pouvez nous faire parvenir un produit de test que nous évaluerons de façon objective.

Astuces

Utilisez un harnais de sécurité

Pour les traversées en mer, choisissez un gilet de sauvetage gonflable équipé d’un harnais de sécurité. Cet équipement vous gardera accroché au bateau en cas de chute en mer. Il peut également être acheté séparément.

Vérifiez vos équipements avant chaque utilisation

Assurez-vous que votre un gilet de sauvetage est en bon état, sans trous ni déchirures. Emportez un kit de réamorçage, constitué d’une pastille de sel et d’une cartouche de CO2.

Choisissez un gilet avec marques réfléchissantes

Le port d’un gilet muni de marques réfléchissantes est recommandé, afin d’augmenter les chances de repérage.

Vérifiez la flottabilité du gilet de sauvetage en eaux peu profondes

Pour ce faire, détendez votre corps et inclinez votre tête vers l’arrière pour voir s’il maintient votre menton au-dessus de l’eau et si vous pouvez facilement respirer.

Toujours nettoyer après usage

Après avoir utilisé vos gilets de sauvetage, rincez-les toujours à l’eau douce. Laissez-les sécher complètement avant de le ranger.

F.A.Q.

Quel est le meilleur gilet de sauvetage ? ?

Le meilleur gilet de sauvetage dépend de vos besoins et de votre budget. Lisez notre guide d'achat pour en savoir plus.

Comment utiliser le gilet de sauvetage ?

Le gilet sera porté par dessus les vêtements. Cette précaution évite les risques d'étouffement lorsque le gilet se gonfle. La ceinture et les sangles doivent être bien ajustées.

Comment bien équiper son gilet de sauvetage ?

N'oubliez pas de vous munir d'un kit de réamorçage, afin de garder le gilet en état de marche. Le kit doit contenir une pastille de sel et une cartouche de CO2.

Comment fonctionne un bâton lumineux Cyalume ?

Ce moyen d'éclairage prêt à l'emploi s'utilise comme source lumineuse. Lorsqu'il est activé, il émet une lumière visible pendant au moins une dizaine d'heures.

Les précautions à prendre avant d'aller en mer

L'équipage doit savoir utiliser les gilets de sauvetages et les dispositifs lumineux. Installez une ligne de vie pour votre sécurité. Généralement vendue par paire, elle sera associée à un harnais et une longe afin de sécuriser les déplacements.

Références

Outre les sites des marques et les centaines d’avis de consommateurs que nous avons consultés, nous avons également comparé et synthétisé les informations des pages ci-dessous :

  1. Quels sont les différents types de gilets de sauvetage ?, tribord.tm.fr.
  2. Comment choisir son gilet de sauvetage ? 1000nautique.com.
  3. Comprendre les différents types de gilets de sauvetage, tribord.tm.fr.
  4. Tout savoir sur les gilets de sauvetage, accastillage-diffusion.com.
  5. Gilet de sauvetage gonflable, comment bien le choisir ?, bateaux.com.
  6. Gilet de sauvetage de pêche, comment bien le choisir ?, fishare-peche.fr. 
  7. Tutos-Entretien et réarmement de mon gilet de sauvetage, tribord.tm.fr.
  8. Les bons réflexes pour entretenir son gilet de sauvetage, tribord.tm.fr.
  9. How do I rearm my Life Jacket ?, seasafe.co.uk.
  10. Comment fonctionne un gilet de sauvetage ?, seasafe.co.uk.
  11. Le gilet de sauvetage, guide-piscine.fr.
  12. Gilet de sauvetage enfant Plastimo, fishandtest.com