Les meilleurs SSD 2,5″ SATA en 2020

Les SSD 2,5″ SATA sont beaucoup plus rapides que les disques durs HDD 2,5″. Ils occupent également moins d’espace et font moins de bruit. Pour toutes ces raisons, le SSD 2,5″ SATA représente la mise à niveau idéale pour un PC de bureau ou portable. Et si vous avez déjà un SSD installé sur votre machine, avoir plus de stockage ne ferait pas de mal. Lisez ce guide pour trouver ce qu’il vous faut.

Le choix de la rédaction

Les meilleurs SSD 2,5″ SATA 1

SanDisk Ultra 3D : Le meilleur SSD 2,5″ SATA en 2020

Le SanDisk Ultra 3D promet performances élevées et prix intéressant. En plus, il est rétrocompatible. Pas étonnant qu’il soit si bien noté par les acheteurs sur Amazon. 

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le SanDisk Ultra 3D a un châssis de 7 mm. Il profite d’une finition simpliste, mais agréable. En revanche, ce SSD nouvelle génération n’est pas livré avec un convertisseur de baie pour l’adapter aux emplacements 3,5″. Mais ce ne sera pas un énorme souci, puisque le facteur de forme 2,5″ du SSD trouve parfaitement sa place dans l’ordinateur sans avoir à le fixer sur le châssis.

À l’intérieur, le nouveau SanDisk Ultra 3D utilise le nouveau contrôleur Marvell SS889175, compatible avec les normes SSD et SATA standards. Le contrôleur prend en charge SATA III (6 Gbps). De plus, il est rétrocompatible. Quant à la mémoire flash, le SanDisk Ultra 3D utilise le NAND eX2 ABL MLC NAND 19 nm. Il s’agit d’une mémoire cellulaire multicouche, populaire sur les SSD destinés au grand public.

Le meilleur pas cher

Les meilleurs SSD 2,5″ SATA 2

WD Blue 3D 2,5" SATA : Le meilleur SSD 2,5" SATA d'entrée de gamme

La version 500 Go du WD Blue 3D offre des performances décentes pour un prix très accessible. Si vous recherchez une belle affaire, ce SSD 2,5″ SATA vous intéressera.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Comme la plupart des SSD SATA, le WD Blue 3D a un facteur de forme 2,5″. Il fonctionne sur n’importe quel système d’exploitation. Ce SD 2,5″ SATA utilise toujours le Marvell 88SS1074, un contrôleur à 4 canaux avec contrôle de parité à faible densité (LDPC) pour la correction des erreurs et peut fonctionner avec MLC, TLC et le flash 3D NAND TLC.

Il existe une limite de vitesse réaliste pour les disques SATA, et la plupart des SSD modernes s’en approchent ou s’y heurtent aux alentours de 560 Mo/s. Ce qui est intéressant à propos avec ce disque SSD 2,5″ SATA de WD, c’est qu’il atteint non seulement les vitesses de 560 Mo/s en lecture et 530 Mo/s en écriture, mais il dépasse légèrement ces chiffres en conditions réelles. Par exemple, avec CrystalDiskMark 6.0.0, nous avons mesuré 563,7 Mo/s en lecture et 536,8 Mo/s en écriture ! 

Le meilleur haut de gamme

Les meilleurs SSD 2,5″ SATA 3

Samsung 860 EVO SATA :Le meilleur SSD interne 2,5″ SATA haut de gamme

Le Samsung 860 Evo offre une nette amélioration à son prédécesseur. Il affiche des vitesses plus rapides et une plus grande endurance, tout en gardant un prix attractif.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Les spécifications permettent à cette version M.2 SATA de la série Samsung 860 Evo d’atteindre des vitesses de 560 Mo/s en lecture séquentielle et 520 Mo/s en écriture. De nombreux tests ont montré des améliorations notables des performances par rapport au modèle précédent. Par exemple, on note une hausse de 5 à 20 Mo/s en pour la lecture et l’écriture séquentielles. La version 2,5″ du Samsung 860 Evo atteint également des vitesses de lecture et d’écriture aléatoires beaucoup plus élevées, 60 à 70 Mo/s en plus !

Samsung a aussi amélioré l’endurance du 860 Evo. Cela est mesurable via l’application Total Bytes Written, qui donne une idée de la durée de vie des disques de la marque coréenne. Alors que Samsung a épinglé sa dernière génération 850 Evo avec un TBW de 300, le 860 Evo fait mieux, avec un énorme 1 200 TBW, soit 4 fois plus endurant que son prédécesseur. Qui dit mieux ?

Choix malin

Les meilleurs SSD 2,5″ SATA 4

Crucial MX500 500 Go :Un remarquable SSD 2,5″ SATA de 500 Go

Proposé à un prix bradé, le Crucial MX500 500 Go gère des vitesses de lecture et d’écriture rapides. Il convient parfaitement pour la mise à niveau d’un PC de bureau ou portable.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le MX500 est le premier disque Crucial basé sur le NAND TLC 3D 64 couches de Micron. Il représente aussi la deuxième génération de la série Crucial MX grand public, qui utilise TLC NAND au lieu de MLC NAND. En outre, le MX500 rompt avec les générations MX précédentes en utilisant le contrôleur SM2258 de Silicon Motion au lieu d’un contrôleur Marvell. Cependant, toutes les fonctions habituelles de la série MX demeurent présentes.

Ce MX500 de 500 Go signé Crucial est clairement plus lent que le modèle 1 To. Et à première vue, ses performances ne rivalisent pas avec celles des autres SSD présentés dans ce comparatif. Toutefois, il vous sera très difficile de trouver un SSD 2,5″ SATA avec une capacité de stockage 500 Go aussi performant.

Tableau comparatif des meilleurs SSD 2,5″ SATA

  LE MEILLEUR PAS CHERHAUT DE GAMMEEXCELLENT
 Les meilleurs SSD 2,5″ SATA 1Les meilleurs SSD 2,5″ SATA 2Les meilleurs SSD 2,5″ SATA 7Les meilleurs SSD 2,5″ SATA 8
 SanDisk Ultra 3DWD Blue 3D 2,5″ SATASamsung 860 EVOCrucial MX500
 Le SanDisk Ultra 3D promet performances élevées et prix intéressant. En plus, il est rétrocompatible. Pas étonnant qu’il soit si bien noté par les acheteurs sur Amazon. La version 500 Go du WD Blue 3D offre des performances décentes pour un prix très accessible. Si vous recherchez une belle affaire, ce SSD 2,5″ SATA vous intéressera.Le Samsung 860 Evo offre une nette amélioration à son prédécesseur. Il affiche des vitesses plus rapides et une plus grande endurance, tout en gardant un prix attractif.Proposé à un prix bradé, le Crucial MX500 500 Go gère des vitesses de lecture et d’écriture rapides. Il convient parfaitement pour la mise à niveau d’un PC de bureau ou portable.
Capacité de stockage2 To500 Go2 To500 Go
Vitesse de lecture et écriture560 Mo/s et 530 Mo/s560 Mo/s et 530M/s520 Mo/s et 500 Mo/s560 Mo/s et 510 Mo/s
Endurance500 TBW200 TBW1 200 TBW700 TBW
Dimensions (L x l x p)10,1 x 0,7 x 7 cm10,2 x 0,8 x 7,1 cm10 x 0,7 x 7 cm10,3 x 0,7 x 7 cm
Poids50 g50 g62 g32,2 g
 
Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez… Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Pourquoi nous faire confiance ?

Nous n’acceptons aucun article sponsorisé et aucune publicité.

Nous passons des milliers d’heures chaque année à rechercher, comparer et analyser les meilleurs produits en toute impartialité. Nous gagnons uniquement de l’argent quand vous utilisez nos liens pour faire des achats (sans surcoût pour vous) !

Les meilleurs SSD 2,5″ SATA 9

Notre mission est de simplifier vos décisions d’achat.

Nous sommes une société d’évaluation de produits qui a une mission unique : vous aider à simplifier vos décisions d’achat. Nos recherches et nos tests aident des millions de personnes chaque année à trouver les meilleurs produits pour leurs besoins personnels et leur budget.

Les meilleurs SSD 2,5″ SATA 10

Meilleurtest est animé par une petite équipe de passionés.

Pour nous soutenir vous pouvez : utiliser nos liens pour faire vos achats (ce qui nous rapporte souvent une petite commission), partager nos articles sur les réseaux sociaux, ou recommander notre site sur votre blog. Nous n’acceptons aucun don (même des particuliers) afin de rester totalement indépendants. Merci d’avance !

Les meilleurs SSD 2,5″ SATA 11

Comment choisir votre SSD 2,5″ SATA ?

Les meilleurs SSD 2,5″ SATA 12

Voici les principaux critères à considérer au moment de choisir un SSD 2,5″ SATA :

Critère n°1 : Vitesses de lecture et écriture élevées

Les meilleurs SSD 2,5″ SATA disponibles actuellement sur le marché ont une vitesse de lecture d’au moins 500 Mo/s et une vitesse d’écriture d’au moins 300 Mo/s. Vous devez avoir un contrôleur SATA III (6,0 Gbps) sur la carte-mère pour prendre en charge de telles vitesses. Sinon, vous n’en profiterez pas entièrement.

Sur un contrôleur de type SATA II, vous bénéficiez d’une vitesse de lecture d’environ 250 Mo/s et d’une vitesse d’écriture d’écriture d’environ 150 Mo/s. De manière générale, si votre ordinateur date d’avant 2011, optez pour un SSD SATA II. Sinon, le SSD SATA III est conseillé.

Critère n°2 : Mémoire flash MLC NAND

Les SSD 2,5″ SATA grand public se déclinent en 2 types basés sur la mémoire flash NAND utilisée dans sa conception : MLC (Multi-Level Cell) et TLC (Triple Level Cell). La principale différence entre les deux est que la mémoire TLC peut stocker plus d’informations sur chaque cellule, ce qui donne un avantage de coût-efficacité de production et donc un prix moins cher.

Mais cela ne se produit pas sans quelques inconvénients, qui réduisent l’endurance et engendrent un taux d’erreurs plus élevé. Donc si vous êtes un hardcore gamer et que vous voulez un SSD qui durera longtemps et peut supporter les conditions les plus difficiles sans baisse de performances, optez pour MLC.

Critère n°3 : Compatibilité SATA III

Si votre système prend en charge l’interface SATA III, optez pour un SSD qui prenne en charge la même interface pour obtenir la vitesse de transfert la plus élevée possible. Le point important ici, c’est que les SSD 2,5″ SATA III sont rétrocompatibles et fonctionnent avec n’importe quelle version du contrôleur SATA.

Donc, si vous prévoyez de mettre à jour votre ordinateur ou sa carte-mère qui comprend un contrôleur SATA III, mais que vous souhaitez toujours profiter de la vitesse élevée du SSD sur votre système actuel, optez pour un SSD SATA III. Sinon, si cette mise à niveau doit avoir lieu plus tard, optez pour un SSD SATA II, car il est moins cher.

Critère n°4 : Mémoire ECC

La mémoire ECC est le label de fiabilité des SSD. Comme son nom l’indique, la mémoire à code de correction d’erreur (ECC) aide votre SSD à détecter et à corriger les corruptions de données les plus courantes, ce qui empêche toute instabilité potentielle et supprime les données inutilisables sur votre disque.

Critère n°5 : La réputation du fabricant

Comme pour n’importe quel matériel informatique, la réputation du fabricant de SSD impacte sur sa qualité. À l’heure actuelle, les SSD les plus fiables proviennent de chez Intel, Samsung, OCZ, Corsair, Crucial, SanDisk et quelques autres. N’hésitez pas à lire les avis des consommateurs à propos du SSD que vous souhaitez acheter.

SSD SATA ou SSD NVMe ?

SSD SATA

En 2000, SATA a été introduite pour remplacer le standard Parallel ATA. SATA offrait des connexions plus rapides, ce qui signifiait des performances considérablement améliorées par rapport à son prédécesseur. SATA III a été déployé huit ans plus tard avec un taux de transfert maximal atteignant les 600 Mo/s. 

Les disques SATA nécessitent un câble d’alimentation SATA ainsi qu’un câble de données SATA séparé, sauf si vous utilisez un SSD M.2 SATA. Les périphériques SATA courants incluent les disques SSD 2,5″, 3,5″ et les lecteurs Blu-ray 5,25″.

Une fois qu’un lecteur est connecté au système informatique via SATA III, le travail n’est qu’à moitié terminé. Pour que le disque communique réellement avec le système, il a besoin d’une interface de contrôleur hôte, à savoir AHCI. Le SSD SATA en est maintenant à sa quatrième génération. La longévité des SSD SATA de quatrième génération est beaucoup plus longue que celle des SSD de première génération, qui n’ont qu’une durée de vie de un an ou deux.

SSD NVMe

NVMe (Non-Volatile Memory Express) est une interface matérielle en open source qui a été développée pour permettre aux SSD modernes de fonctionner aux vitesses de lecture et d’écriture optimales, dont leur mémoire flash est capable. 

Elle permet à la mémoire flash de fonctionner comme un SSD directement via l’interface PCIe plutôt que de passer par SATA et d’être limitée par les vitesses SATA plus lentes. En d’autres termes, c’est une description du bus que le SSD utilise pour communiquer avec le PC, pas un nouveau type de mémoire flash. Il n’est pas non plus lié au facteur de forme, c’est pourquoi les disques NVMe peuvent être disponibles à la fois dans des facteurs de forme de carte M.2 ou PCIe.

En utilisant la nouvelle norme NVMe, un disque SSD peut supporter des débits allant jusqu’à 3 500 Mo/s. Les opérations d’entrée/sortie par seconde (IOps) sont également jusqu’à dix fois plus élevées, passant d’environ 50 000 IOps avec un disque SATA à 500 000 IOps avec un disque NVMe.

Verdict

Bien que l’interface NVMe soit fantastique, il n’y a aucune raison d’abandonner les disques SSD SATA pour le moment. Malgré les limites de SATA III, c’est toujours un bon choix pour le stockage secondaire.

Quiconque monte un nouveau PC, par exemple, ferait bien d’utiliser un disque M.2 NVMe pour son disque de démarrage et son stockage principal. Il pourrait alors ajouter un disque dur moins cher comme un SSD 2,5″ SATA avec une plus grande capacité comme stockage secondaire.

Quel SSD pour quel ordinateur ?

Les meilleurs SSD 2,5″ SATA 13

Ordinateurs portables

Vous avez de la place pour un, deux ou quatre SSD 2,5″ SATA, pour deux disques M.2 ou pour un ou deux lecteurs mSATA. Sachez également que les ordinateurs portables dotés d’emplacements M.2 peuvent en avoir un ou deux qui sont des emplacements SATA ou NVMe. Pour ajouter de nouveaux disques SSD, vous devez connaître le type d’emplacements dont votre ordinateur dispose.

Ordinateurs de bureau

La plupart ont été limités aux connexions SATA jusqu’à tout récemment. Certaines cartes mères prennent désormais en charge les slots NVMe et des cartes PCIe pouvant contenir jusqu’à quatre SSD NVMe. Bien que le passage de SATA à NVMe n’apporte pas de changements significatifs à la vitesse d’exécution de nombreuses applications, les jeux, les programmes de création graphique, l’exploration de données et d’autres applications spécialisées peuvent tirer parti des gains de performances jusqu’à 6 fois plus élevés.

Serveurs informatiques

Les nouveaux modèles sont maintenant conçus avec des SSD 2,5″. Ils peuvent prendre en charge jusqu’à 20 SSD 2,5″ ou jusqu’à 36 disques SSD M.2. La mise à jour des systèmes plus anciens avec de nouveaux disques SSD nécessite de suivre la même démarche que pour les ordinateurs portables ou les PC : déterminez les types d’interfaces que les disques existants utilisent et remplacez-les par des SSD qui utilisent la même interface.

Astuces

Mettez à jour le micrologiciel du SSD

Pour vous assurer que votre SSD 2,5″ SATA fonctionne de manière optimale, il faut toujours surveiller les mises à jour du micrologiciel. Généralement, l’installation de celles-ci n’est pas automatisée. Chaque fabricant de SSD a sa propre méthode pour les mises à niveau du micrologiciel SSD, vous devrez donc vous rendre sur les sites Web officiels de vos fabricants de SSD et suivre les démarches indiquées. Vous pouvez également utiliser un logiciel comme CrystalDiskInfo, qui affiche des informations détaillées sur votre disque SSD, y compris la version du micrologiciel.

Désactivez l’indexation sous Windows

Lorsque votre SSD 2,5″ SATA est branché à votre PC, désactiver toujours l’indexation. Une bonne partie de la vitesse de votre SSD est consommée dans les fichiers d’indexation pour la recherche Windows. Cela peut être utile si vous stockez tout ce que vous avez sur votre SSD, mais cela pourrait vous ennuyer si vous rencontrez des ralentissements dus au processus d’indexation périodique qui se produit chaque fois que vous ajoutez de nouvelles données sur le disque.

Désactivez Prefetch et Superfetch sous Windows

Windows place parfois des informations dans votre mémoire physique et la mémoire virtuelle appartenant à des programmes que vous n’utilisez pas actuellement mais que vous utilisez très souvent. C’est ce que l’on appelle “Prefetch” et “Superfetch”. Si vous êtes obligé de gérer la mémoire virtuelle sur votre SSD, vous feriez mieux de vous débarrasser de ces deux fonctionnalités. Vous pouvez les trouver sur votre éditeur de registre sous “HKEY_LOCAL_MACHINE \ Current \ ControlSet \ Control \ Session Manager \ Memory Management \ PrefetchParameters” et sous forme de deux valeurs : “EnablePrefetcher” et “EnableSuperfetch”. Réglez les deux valeurs à zéro pour désactiver.

Configurez la mise en cache en écriture

Sur de nombreux SSD 2,5″ SATA, la mise en cache d’écriture au niveau utilisateur peut avoir un effet néfaste sur le disque. Pour comprendre cela, vous devrez désactiver l’option dans Windows et voir comment le lecteur fonctionne par la suite. Si votre disque fonctionne moins bien, réactivez-le.

Définissez l’option d’alimentation «Performances élevées»

Cela devrait être une évidence. Lorsque votre SSD s’allume et s’éteint tout le temps, vous remarquerez un léger décalage chaque fois que vous utilisez votre ordinateur après avoir été inactif pendant un certain temps. Pour changer vos options d’alimentation, accédez à votre panneau de configuration, cliquez sur “Système et sécurité”, puis sur “Options d’alimentation”. Sélectionnez “Performances élevées” dans la liste. Vous devrez peut-être cliquer sur “Autres options supplémentaires” pour le trouver. Sur un ordinateur portable, vous pouvez cliquer sur l’icône de la batterie dans votre zone de notification et sélectionner “Performances élevées” à partir de là.

FAQ

Quel est le meilleur SSD 2,5″ SATA ?

Le meilleur SSD 2,5″ SATA dépend de vos besoins et de votre budget. Lisez notre guide d'achat pour connaître les meilleurs produits du moment.

Mon SSD 2,5″ SATA est reconnu dans le BIOS, mais l'installation de Windows 7 ne détecte pas le disque. Comment résoudre cela ?

Déconnectez tous les autres disques durs ou SSD. Démarrez le disque d'installation de Windows 7. Choisissez "Réparation", puis "Avancé", puis "Invite de commandes". Tapez: "diskpart" sans guillemets et appuyez sur Entrée. Vous verrez une commande intitulée "diskpart". Tapez les commandes suivantes et appuyez sur Entrée après chacune d'elles.

  • Diskpart > Select Disk 0
  • Diskpart > Clean
  • Diskpart > Create Partition Primary Align=1024
  • Diskpart > Format Quick FS=NTFS
  • Diskpart > List Partition
  • Diskpart > Active
  • Diskpart > Exit
  • Ensuite, redémarrez l'ordinateur sur le disque d'installation de Windows 7.

    Si j’active la sécurité de mon SSD 2,5″ SATA crypté, puis-je l’utiliser sur un autre ordinateur compatible avec le mode de sécurité du disque dur ?

    Vous pouvez, mais vous devez d'abord désactiver la sécurité du lecteur sur l'ordinateur d'origine. Ensuite, vous pouvez le réactiver sur le nouvel ordinateur.

    Pourquoi les disques SSD sont-ils plus chers que les disques durs ?

    La technologie utilisée dans le cas des SSD est plus avancée et plus récente, tandis que les disques HDD existent depuis plus d'un demi-siècle maintenant. Depuis près d’une décennie, l'écart entre le prix des SSD et des HDD s'est réduit. Mais un disque SSD est toujours plus coûteux qu’un disque HDD et il restera.

    Quelles sont les principales différences entre un SSD et un HDD?

    Le disque dur est formé de plateaux mobiles magnétiques qui tournent pour le faire fonctionner. Cette technologie est utilisée depuis le milieu des années 1950. En raison des pièces mobiles, les disques durs sont parfois soumis à des pannes dues à des problèmes mécaniques, de chaleur, de choc, de froid et de vibration. Dans le cas du SSD, il n'y a pas de pièces mobiles, mais des puces de mémoire; les mêmes que l’on retrouve sur les clés USB et d'autres périphériques de stockage flash compacts disponibles sur le marché. Ils sont moins sujets aux dommages causés par les chocs et les aléas de la nature.

    Références​

    Note : Vous trouverez ci-dessous une partie des sources que nous avons consultées pour rédiger cet article. Les liens menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Veuillez alors utiliser un moteur de recherche pour retrouver l’information désirée.

    1. grosbill.com – Quel SSD choisir – Guide d’achat SSD.
    2. lesnumériques.com – Quel SSD NVMe M.2 ou SATA 2,5″ choisir ?.
    3. macway.com – Guide d’achat du meilleur disque SSD interne pour votre Mac en 2020.
    4. boulanger.com – Moyen de stockage – Guide d’achat stockage : disque dur et SSD.
    5. topachat.com – Quel SSD choisir ? Disque Dur et/ou SSD, un guide pour bien comprendre.
    6. coolblue.be – Quelle capacité de stockage choisir pour mon SSD ?.
    7. crucial.fr – SSD vs HDD : Lequel vous conviendrait le mieux?.
    8. tomshardware.com – How to Buy the Right SSD: A Guide for 2020.
    9. techpp.com – A Comprehensive Guide to Buy SSD in 2020.
    10. pcgamer.com – Best SSD for gaming 2020: Faster storage for your gaming PC.

    Historique

    17 décembre 2020 : Rédaction initiale de l’article.

    Une erreur dans l’article, une information manquante ?
    Dites-le nous par email 🙂