Les meilleurs switchs Ethernet : comparatif 2021

Un commutateur ou switch Ethernet permet à plusieurs ordinateurs et périphériques de se connecter à un réseau informatique. Investir dans ce genre d'équipement représente une option fiable et pas chère pour l’extension d'un réseau informatique existant. Mais vu la multiplicité de switchs Ethernet sur le marché, trouver le meilleur n'est pas une mince affaire. Afin de ne pas regretter votre achat, on vous invite à lire ce guide.

Le choix de la rédaction

TP-Link TL-SG1016D

Le meilleur switch Ethernet

Le TP-Link TL-SG1016D est un switch Ethernet non manageable à la pointe de la technologie. Constitué de 16 ports, il bénéficie d’une architecture non bloquante avec une commutation jusqu’à 32 Gbps compatibles autos MDI/MDIX.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le TP-Link TL-SG1016D est un switch Ethernet de bureau, classé dans la catégorie gigabit et rackable. Disposant de 16 ports Ethernet RJ45 et compatibles Auto MDI/MDIX, il a un contrôle de flux standard compatible IEEE 802.3x pour le mode de liaison bidirectionnel simultané et alterné. Cette fonction réduit l’encombrement du trafic avec une transmission optimale de données. Équipé d’une architecture non bloquante, le switch se dote d'une capacité de commutation jusqu’à 32 Gbps avec une table d’adressage MAC de 8K pour les plus grands réseaux.

Il s'agit d'un switch orienté pour permettre un meilleur transfert vers Ethernet Gigabit sur le réseau variant de 10, 100 à 1 000 Mbps. Il a même une fonction intelligente avec une autonégociation de chaque port sur la vitesse de connexion. Cette dernière ajuste chaque appareil connecté pour une compatibilité et des performances adéquates. Plug and Play, ce switch Ethernet inclut des fonctions automatisées pour une installation facile et rapide.

Le meilleur pas cher

D-Link DGS-105

Le meilleur switch Ethernet d'entrée de gamme

Le D-Link DGS-105 est un switch Ethernet équipé de 5 ports RJ45. Cela lui permet de créer un réseau avec un taux de transfert jusqu’à 2 000 Mbps. Doté d’un boîtier métallique, il a été conçu pour durer avec des performances étonnantes.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le D-Link DGS-105 performe malgré son positionnement tarifaire. Équipé de 5 ports RJ45, ce switch Ethernet dispose d’une capacité de commutation jusqu’à 10 Gbps. Ce dispositif permet notamment de créer un réseau de façon simple et rapide en reliant vos périphériques Ethernet sans la nécessité de paramétrage complexe grâce à son installation Plug and Play. Il intègre la norme IEEE 802.1p QOS afin de profiter d’une meilleure gestion du trafic réseau avec l’organisation et la hiérarchisation des données.

Doté d’un boîtier en métal, le D-Link DGS-105 embarque une fonction d’autodétection afin d’optimiser ses performances en déterminant le débit maximum de chaque périphérique connecté. Il est aussi doté d’une fonction de diagnostic de câbles Ethernet par réalisation d’un microtest sur la qualité des câbles reliés à ses ports. Avec une consommation en énergie de 3,1 W, le switch Ethernet profite également de la technologie D-Link Green, qui économise d’énergie et prolonge sa durée de vie.

Le meilleur haut de gamme

Netgear GS316 PP

Le meilleur switch Ethernet haut de gamme

Le Netgear GS316 PP se distingue avec 16 ports Gigabit prenants en charge le système Power-over-Ethernet pour offrir un débit optimal à chaque appareil connecté au réseau. Fiable et simple, ce switch Ethernet adopte l’architecture Plug-and-Play.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Parfait pour étendre votre réseau, le Netgear GS316PP est un switch Ethernet doté de 16 ports Gigabit. Prenant en charge le Power-over-Ethernet ou POE+, il fournit des performances de haut niveau à chaque appareil connecté. Pour une utilisation simple et fiable, ce switch est Plug and Play, ce qui assurer une installation facile sans devoir configurer ni utiliser un logiciel. À noter que la technologie POE+ permet d’alimenter certains périphériques comme les caméras de sécurité IP, téléphones VoIP ainsi que des points d’accès Wi-Fi etc.

Avec une capacité de commutation de 32 Gbps, le GS316PP de Netgear embarque les technologies Auto MDI/MDIX et auto-négociation. Son architecture non bloquante assure une connexion automatique à un débit maximal entre le switch et l’appareil connecté. Pour un partage de réseau filaire adéquat, le switch Ethernet suit la norme QOS 802.1p et compatible IEEE 802.3az. Il est à souligner que ce modèle prend en charge la fonction d’économie d’énergie afin de réduire sa consommation.

Alternative

YuanLey YS2083GS-P

Une excellente alternative

Parfait pour une extension de réseau Ethernet, Le Yanley YS2083 GS-P est un switch Ethernet équipé de 11 ports, dont 8 ports Ethernet POE, 2 ports supérieurs RJ45 ainsi qu’un port SFP. Il bénéficie d’une conception Plug and Play non gérée.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Conçu pour une extension de réseau filaire de haut niveau, le switch Ethernet Yanley YS2083GS-P embarque 10 ports Ethernet et un port supérieur SFP. Les 10 ports Ethernet se disposent en 8 ports RJ45 POE+ avec une vitesse allant de 10/100/1000 Mbps ainsi que 2 ports Up-Link Gigabit. Quant au port SFP, il détermine également une liaison montante en Gigabit mais convient beaucoup plus à une transmission de longues distances atteignant jusqu’à 250 m. Les 2 ports QoS permettent de déterminer la priorité du trafic entre les transferts de fichiers.

Les connexions POE définissent les standards POE+ alimentation en énergie équivalente à la norme IEEE 802.3af/at. Chaque port POE développe une alimentation allant de 15,4 à 30 W maximum avec une détection automatique d’alimentation de chaque appareil. Avec une capacité de commutation de 12 Gbps, ce switch Ethernet prend en charge la fonction d’auto-négociation MDI/MDIX. Plug and Play, le Yanley YS2083GS-P ne nécessite ni logiciel, ni configuration à l’installation.

Notre dossier • septembre 2021

switch Ethernet

Comparatif switch Ethernet

Guide d'achat switch Ethernet

Un besoin spécifique ?

Le meilleur switch Ethernet

Le meilleur switch Ethernet d'entrée de gamme

Le meilleur switch Ethernet haut de gamme

Une excellente alternative

Votre guide : Ismaël

Notez ce comparatif :
0/50 votes

En notant cet article, vous nous aidez à récompenser nos meilleurs rédacteurs. Merci !

Tableau comparatif des meilleurs switchs Ethernet

LE MEILLEUR
PAS CHER
HAUT DE GAMME
ALTERNATIVE
TP-Link TL-SG1016D 5
8/10
D-Link DGS-105 6
7/10
Netgear GS316 PP 7
8/10
YuanLey YS2083GS-P 8
8/10
Le TP-Link TL-SG1016D est un switch Ethernet non manageable à la pointe de la technologie. Constitué de 16 ports, il bénéficie d’une architecture non bloquante avec une commutation jusqu’à 32 Gbps compatibles autos MDI/MDIX.
Le D-Link DGS-105 est un switch Ethernet équipé de 5 ports RJ45. Cela lui permet de créer un réseau avec un taux de transfert jusqu’à 2 000 Mbps. Doté d’un boîtier métallique, il a été conçu pour durer avec des performances étonnantes.
Le Netgear GS316 PP se distingue avec 16 ports Gigabit prenants en charge le système Power-over-Ethernet pour offrir un débit optimal à chaque appareil connecté au réseau. Fiable et simple, ce switch Ethernet adopte l’architecture Plug-and-Play.
Parfait pour une extension de réseau Ethernet, Le Yanley YS2083 GS-P est un switch Ethernet équipé de 11 ports, dont 8 ports Ethernet POE, 2 ports supérieurs RJ45 ainsi qu’un port SFP. Il bénéficie d’une conception Plug and Play non gérée.
Nombre de port
16 ports Ethernet
5 ports Ethernet
16 ports Ethernet & POE+
8 ports Ethernet & POE+ ; 2 ports Ethernet ; 1 port SFP
Capacité de commutation
32 Gbps
10 Gbps
32 Gbps
12 Gbps
Installation
Plug and Play
Plug and Play
Plug and Play
Plug and Play
Dimensions
294 x 180 x 44 mm
100 x 98 x 28 mm
286 x 102 x 27 mm
200 x 118 x 44 mm
Garantie
Garantie à vie
5 ans
3 ans
2 ans
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Vous avez trouvé ce classement utile ? Donnez 5 étoiles au rédacteur :

Guide d'achat switch Ethernet

Primary Item (H2)Sub Item 1 (H3)

Pourquoi nous faire confiance ?

Pourquoi nous faire confiance
Notre mission
Nous soutenir

Nous n’acceptons aucun article sponsorisé et aucune publicité.

Nous passons des milliers d’heures chaque année à rechercher, comparer et analyser les meilleurs produits en toute impartialité. Nous gagnons uniquement de l’argent quand vous utilisez nos liens pour faire des achats (sans surcoût pour vous) !

Notre mission est de simplifier vos décisions d’achat.

Nous sommes une société d’évaluation de produits qui a une mission unique : simplifier vos décisions d’achat. Nos recherches et nos tests aident des millions de personnes chaque année à trouver les meilleurs produits pour leurs besoins personnels et leur budget.

Meilleurtest est animé par une petite équipe de passionés.

Pour nous soutenir vous pouvez : utiliser nos liens pour faire vos achats (ce qui nous rapporte souvent une petite commission), partager nos articles sur les réseaux sociaux, ou recommander notre site sur votre blog. Merci d’avance !

Comment choisir votre switch Ethernet

Choisir un switch Ethernet se fera en fonction de vos besoins d’extension du réseau filaire existant. Toutefois, afin de faire le meilleur choix, considérez les critères suivants :

Critère n°1 : Le nombre de ports Ethernet

On achète un switch Ethernet pour étendre un réseau filaire. Pour répondre à vos besoins spécifiques, le nombre de ports Ethernet sera un facteur primordial afin d’optimiser votre choix du switch Ethernet. Cependant, tout dépendra de l’installation que vous souhaitez faire par rapport aux nombres d’utilisateurs prévus et des périphériques installés une fois le réseau étendu. En effet, le nombre de ports sur un switch va de 2 à 48 prises Ethernet, voire ou encore plus en fonction du prix.

Pour avoir le switch Ethernet adéquat, répertoriez tous vos périphériques et appareils prévus pour le partage du réseau et disposant de port Ethernet. Mais lorsqu’il s’agit de switch, les formats de ports peuvent varier : ports Ethernet RJ45 basique, ports optiques SFP et SFP+, ports conçus pour la composition des stacking inter-switchs ou encore ports pour la connexion du serveur NAS de stockage. Par conséquent, il est recommandé de bien examiner le format qui correspond le mieux à votre installation.

Critère n°2 : La vitesse d’exécution

Il s’agit d’un autre critère important pour l’efficacité et la performance de votre réseau informatique. En effet, la vitesse d’exécution du switch Ethernet sera liée à l’usage que vous en faites. En réalité, le switch Ethernet ne crée pas la vitesse ou le débit, mais servira à gérer ce dernier en fonction des dispositifs d’envoi et de réception. La vitesse de votre switch sera alors définie en fonction du flux du réseau ou de sa capacité à faire circuler les données. Ainsi pour une rapidité d’exécution de vos tâches, essayez de trouver un switch à la fois performant et puissant.

Pour faire un excellent investissement sur switch Ethernet, essayez de privilégier des ports 10/100/1000 Mbps permettant une détection automatique du débit optimal fourni entre les dispositifs d’envoi et de réception. Pour info, un réseau 10 Mbps prendra en charge les tâches moins lourdes comme les mails, celui à 100 Mbps servira pour le transfert des fichiers moyens et peu volumineux jusqu’à 150 Mo. Et le réseau à 1 000 Mbps sera utilisé pour les tâches plus lourdes comme les transferts de vidéos.

Critère n°3 : La gestion du réseau

À ce niveau, vous serez face 2 sortes de switchs Ethernet, dont le modèle non administrable et le modèle administrable. Concernant le modèle non administrable, il sera surtout question de la qualité à gérer la priorité d’un service. Cette fonction va servir à ordonner et hiérarchiser automatiquement chaque tâche en fonction de la bande passante. Ici, on fera référence à l’auto-négociation et au QoS ou Quality of Service. Elle va également permettre d’éviter les interférences et de prioriser les activités par ordre d’importance.

Pour ce qui est du modèle administrable, vous devrez vérifier la disponibilité d’une interface de gestion et d’administration. Il s’agit d’une fonction qui va permettre de configurer votre switch Ethernet par rapport aux bandes passantes utilisées par chaque périphérique connecté au réseau. Elle va aussi permettre de faire du monitoring sur les appareils et périphériques reliés au switch Ethernet. En l’absence d’une interface d’administration, exécuter la gestion via le web à travers un navigateur ou une application dédiée.

Critère n°4 : Les fonctions supplémentaires

Les fonctions supplémentaires seront déterminantes pour mieux vous orienter dans votre choix, surtout en fonction d’un certain rapport qualité-prix. Elles vont définir des points en plus à la qualité et à la puissance d’un switch Ethernet. Toutefois, certains switchs Ethernet auront l’avantage de disposer de ports POE ou POE+ aussi appelés Power Over Ethernet. Cette fonction permet à la fois de bénéficier d’une connexion au réseau et à alimenter certains périphériques en énergie. Puis il y aura la fonction Auto-MDI/MDIX qui va permettre d’adapter les types de branchements ou de câble à la norme du switch Ethernet.

À noter qu’on distingue deux types de câbles : croisés et droits. Et pour terminer, la disponibilité de fonctionnalité de sécurité par défaut comme IGMP Snooping qui va permettre l’optimisation de la diffusion des trames multicast ou multidiffusions. Cette fonction va protéger des risques de fuite d’informations sur le réseau. Elle va aussi permettre d’éviter le gaspillage inutile de bande passante en éliminant les transferts inutiles de données. Il s’agit d’un facteur conçu pour sécuriser vos données.

Critère n°5 : Le design et la forme

Ces critères peuvent paraître moins importants, mais vous devez les considérer en raison d'une installation adéquate et moins imposante à votre setup. L’installation d’un switch Ethernet requiert de l’espace compte tenu du nombre de ports qu’il va disposer. En effet, plus il y a de ports et plus le switch adoptera une forme plus grande et importante. Ainsi, la forme et le design se définiront en fonction du nombre de ports Ethernet dont vous avez besoin.

Cependant, il existe différents formes et design de switchs Ethernet, dont les mini-switchs avec environ 4 à 5 ports Ethernet, les modèles de switch aux formes aplaties avec des ports alignés et les modèles à plusieurs ports aux formes rebondies avec des ports superposés en parallèle. Vous serez également confronté à des modèles de bureau, rackables, ou encore avec la disponibilité d’une fixation murale. Ainsi votre choix se fera en fonction de votre installation et de vos besoins. Il est à souligner qu’avec plusieurs ports Ethernet, il faudra considérer la quantité de câbles reliés à votre switch.

Comment fonctionne un switch Ethernet ?

Un switch Ethernet est un équipement conçu pour établir une connexion réseau entre plusieurs équipements et périphériques comme les ordinateurs, les imprimantes, les caméras IP, les consoles de jeux et d’autres dispositifs intelligents. Il fonctionne via un réseau Ethernet câblé en jouant le rôle d’une centrale diffusant des données et des informations entre les équipements.

L’utilisation d’un switch Ethernet est incontournable lorsque le nombre d’appareils connectés devient conséquent. En effet, il va permettre d’optimiser et gérer le flux d’informations des différents appareils constitués dans le réseau informatique. Adoptant la forme d’un pont multiprise, le switch Ethernet sert essentiellement à recevoir, traiter, rediriger et par la suite partager des informations issues du réseau informatique.

Les différents types de switchs Ethernet

Avant l’achat d’un switch Ethernet, il est indispensable de connaître les différents types de cet équipement. On en distingue 3 types principaux, dont le modèle non administrable, le switch Ethernet administrable et le modèle intelligent ou smart switch.

Le switch non administrable ou non manageable

Le switch non administrable ou non manageable est le type le plus basique et le plus simple à installer. Plug and play, il ne nécessite ni configuration et ni paramétrage pour l’extension de réseau. Pour profiter pleinement de ses fonctions, il suffit de le relier aux périphériques ou aux appareils via des câbles Ethernet.

Le switch non administrable va permettre aux appareils et aux périphériques de communiquer entre eux avec une connexion au réseau ainsi qu’en acheminant les données sur une configuration fixe et par défaut. En général, le nombre de ports Ethernet varie de 5 à 16 ports. Ils sont surtout conçus pour les réseaux domestiques et les petites entreprises qui traitent des informations moins sensibles et qui ne demandent ni gestion ni monitoring de l’état du réseau.

L’avantage de ce type de switch réside dans sa simplicité à l’installation en offrant une meilleure alternative pour une extension de réseau sans le besoin d'administrateurs informatiques. En plus par rapport à son prix, il représente un investissement plus économique et le moins cher de sa catégorie.

L’inconvénient est qu’en l’absence d’interface de gestion, il arrive que le réseau puisse se trouver saturé avec un grand nombre d’appareils relié au réseau. Bien qu’abordable et simple, le switch Ethernet non administrable a le défaut de traiter le flux de réseau de façon identique à chaque port Ethernet sans la capacité de hiérarchiser ou de prioriser en cas de besoin. À cet effet, il ne peut offrir une fonctionnalité de sécurité pendant le traitement d’informations.

Le switch administrable ou manageable

Le switch administrable ou manageable propose une gestion complète avec un contrôle de précision du réseau Ethernet. Il permet également de hiérarchiser le flux de données en fonction des ports avec la possibilité de sécuriser le partage de connexion au réseau. En effet, le switch administrable va offrir des fonctions conçues pour l’organisation d’un réseau fiable avec la capacité de prioriser ainsi que de partitionner le flux d’informations.

À l’installation, vous pouvez le paramétrer afin de gérer son fonctionnement via une interface web ou à l’aide d’une application dédiée. Il peut également optimiser la vitesse et l’utilisation des ressources destinées en donnant la priorité à certains ports par rapport à d’autres. À ce niveau, ces fonctions vont définir des options telles que le VLAN, QoS, le routage IP, CLI ou encore SMNP. Les switchs administrables sont surtout orientés pour les utilisateurs exigeants en bande passante pour l’extension d'un réseau Ethernet conséquent et complexe.

Le switch administrable a l’avantage de gérer et identifier les défaillances de circulations de données et d’informations en cas de trafic multicast ou broadcast sur le réseau. À cet effet, il va permettre d’établir un niveau de sécurité optimale des ports, la vitesse adéquate de chaque port. Il va également assurer le contrôle d’accès utilisateurs avec l’attribution de bande passante nécessaire à chaque port.

Son seul défaut se trouve dans la gestion de configuration qui requiert de bonnes compétences informatiques lors de son utilisation à cause de ses nombreuses fonctionnalités additionnelles. Idéal pour une extension de réseau personnalisé et amélioré, investir dans un switch administrable constitue une option beaucoup plus onéreuse à l’achat.

Le smart switch ou intelligent

Le smart switch, aussi appelé switch intelligent, offre un excellent compromis entre les 2 modèles précédents. Cet équipement réseau embarque également la technologie Plug and Play avec une autoconfiguration avancée par défaut. En partie administrable, il permet la gestion et le contrôle du réseau moins complexe mais sera beaucoup plus limité par rapport au modèle manageable.

Toutefois, l'architecture du smart switch va permettre d’accéder à des options basiques telles que la qualité de service et VLAN afin d'optimiser la sécurité du flux de réseau. Le smart switch propose la gestion de ses fonctions via un navigateur web permettant ainsi le contrôle de chaque port ainsi que le VPN. Cependant, ce type de switch convient à une extension de réseau de taille moyenne avec au maximum 24 ports Ethernet et faisant l’objet d’une gestion individuelle et non groupée.

À son avantage, le smart switch ou switch intelligent est équipé de toutes les fonctionnalités basiques et avec interface de gestion du réseau très simplifiée. De plus son utilisation ne requiert le besoin d’un personnel qualifié pour l’installation et la configuration.

Son seul défaut réside sur des fonctionnalités assez limitées et ne convient qu’à une extension de réseau moins conséquent sur un maximum de 8 à 24 ports Ethernet. Avec un système plus ou moins administrable, il ne peut accéder aux options de gestion SNMP et de CLI.

Switch Ethernet ou routeur ?

Switch Ethernet

Le switch Ethernet, aussi appelé commutateur Ethernet, est une sorte de multiprise Ethernet constitué de plusieurs ports conçus pour le flux réseau en tant que récepteur en vue de diffuser des informations sur le réseau. Ce dispositif permet d'effectuer la mise en réseau informatique permettant d’étendre un réseau informatique en reliant plusieurs périphériques ou appareils dotés de ports Ethernet.

Un switch Ethernet fonctionne en utilisant des adresses MAC pour le flux de données sur le réseau avec d’abord la réception, puis le traitement pour venir à la transmission des informations. Celui-ci peut également permettre à contribuer à la sécurité du réseau et à la protection des données en circulation sur le réseau. Conçu pour l’extension de réseau informatique, un switch Ethernet peut être constitué de plusieurs ports allant de 4 à des centaines de ports Ethernet.

Ainsi, un switch Ethernet sera la meilleure solution à une extension de réseau local. À son avantage, il va également disposer de fonctionnalités permettant de répartir les données de manière intelligente avec le contrôle et la sécurité du réseau. Bien qu’abordable et sécurisé, un switch Ethernet a le défaut d’être encombrant en fonction du nombre ports Ethernet et de câble Ethernet qui en sera branché.

Routeur

Le routeur est un dispositif ou un appareil qui va permettre la communication entre un réseau local et Internet. En effet, tout comme un switch Ethernet, un routeur peut permettre de connecter plusieurs appareils et switch Ethernet en vue de créer un réseau beaucoup plus conséquent accédant à Internet. Il a même la faculté de protéger et gérer le flux d’informations contre les menaces de sécurité.

En règle générale, ce dispositif est conçu pour se connecter physiquement à un modem ou un box internet pour pouvoir établir la connexion de plusieurs appareils simultanément à Internet. Pour ce qui est de son fonctionnement, le routeur fait usage d’adresse IP pour jouer le rôle d’une passerelle en connectant les appareils sur Internet.

À son avantage, le routeur dispose souvent de commutateurs intégrés pour développer les fonctions d'un switch afin de connecter plusieurs appareils via des câbles Ethernet. Certains routeurs ont même la liaison Wi-Fi. Son seul défaut réside dans un nombre de ports Ethernet limité allant de 2 à 10 ports au maximum. Bien que très pratique et facile d’accès à Internet, le routeur reste vulnérable au risque d’attaque cybernétique sans l’interface de gestion et de monitoring.

Verdict

Un switch Ethernet représente la meilleure alternative pour une extension de réseau local plus conséquent avec plus d’assurance à la sécurité du flux de votre réseau. Toutefois, il ne sera limité qu’à une diffusion via câble Ethernet. L’option d’un routeur va également permettre le partage du réseau et aussi la communication entre un réseau local et internet en tant que passerelle tout en profitant de fonctionnalité sans fil via un signal Wi-Fi. Ainsi, le choix dépendra de vos besoins et de votre projet de réseau informatique. Mais sachez que les 2 appareils peuvent être combinés.

Pourquoi investir dans un switch Ethernet ?

Le switch Ethernet définit une fonction de multiprise Ethernet reliant plusieurs appareils et périphériques pour une extension de réseau informatique. En outre, opter pour ce type de dispositif présente plusieurs avantages.

Meilleure alternative pour l'extension d'un réseau informatique 

En principe, le switch Ethernet est conçu pour augmenter le nombre d’appareils et de périphériques connectés sur un réseau informatique et Internet. En plus d’étendre le réseau, il permet également de créer un environnement informatique intelligent avec une meilleure gestion du flux de réseau entre les appareils mis en réseau. Cependant, les switchs Ethernet se déclinent en différents modèles en fonction du nombre de ports Ethernet et du type de réseau informatique destiné pour la mise en communication.

La praticité et la simplicité

En effet, l’extension de réseau et la mise en réseau des appareils Ethernet sont la meilleure solution pour créer un Park informatique intelligent. Pour ce qui est de l’installation, le switch Ethernet offre une option d’installation la plus simple et pratique. Utilisé pour accélérer les activités de transfert d’informations et de données, ce dispositif vous donne la capacité d’étendre votre informatique de manière simple et économique en reliant tous les appareils et périphériques munis de ports Ethernet. De ce fait, il va offrir à ces derniers la possibilité de communiquer automatiquement les uns avec les autres. À son avantage, un switch Ethernet embarque un système de négociation automatique permettant de déterminer les paramètres adéquats afin d’en faire bénéficier l’intégralité des appareils.

La polyvalence

Utilisé pour la mise en réseau, le switch Ethernet représente un élément largement utilisé pour la mise en réseau de tous types d'appareils compatibles Ethernet. Il peut prendre en charge plusieurs serveurs, des ordinateurs, des consoles de jeux, des caméras IP, imprimantes ainsi que des téléviseurs et tant d’autres.

Faculté d’adaptation à tous types de réseau Ethernet

Adoptant une architecture Plug and Play, un switch Ethernet dispose de plusieurs fonctionnalités. Il prend en charge le réseau VLAN avec une configuration de plusieurs réseaux isolés les uns des autres sur un même dispositif de mise en réseau. Il profite également de la technologie QoS pour la gestion de la priorité et de la hiérarchisation entre les différents flux de données et d’informations. Parmi ces fonctions, on compte le protocole NTP pour la configuration automatique et centralisée des données. Il bénéficie également de la prise en charge des câbles droits et croisés en fonction des équipements en liaison.

Le contrôle et la protection des données ainsi que du réseau

En règle générale, un switch Ethernet est conçu pour l’envoi et la réception des données et informations en les traitants individuellement en vue d’un flux adéquat à chaque port. Il a même la capacité à prévenir l’encombrement de bande passante en filtrant les données du réseau. Il offre aussi la faculté à limiter l’accès au réseau et de gérer les informations en circulation. Ainsi, le switch Ethernet va contribuer à l’amélioration de la confidentialité de votre réseau.

Les différentes marques de switchs Ethernet

Selon nous, les meilleures marques de switchs Ethernet en 2021 sont :

TP-Link
Netgear
D-Link
Tenda
TRENDnet

TP-Link fut fondée en 1996, orientée dans le domaine informatique et rapidement devenue l’un des leaders mondiaux. Réputée pour le prix de ses produits, elle base sa renommée dans la production d'équipements destinés aux réseaux Wi-Fi et Ethernet. Par ailleurs, la marque propose toutes les gammes de switchs, routeurs, répéteurs et tant d’autres.

Fondée en 1996, Netgear est une entreprise américaine spécialisée dans les équipements pour réseaux informatiques et télécommunications. Progressant avec l’évolution technologique, elle propose un large choix de switchs et routeurs répondant aux exigences de tous les utilisateurs, professionnels et particuliers. Ses switchs Ethernet comptent parmi les meilleurs.

Créée en 1986, D-Link est une marque taïwanaise connue à l'origine sous le nom Datex Systems Inc. La marque s’est fait connaître comme fournisseur d’adaptateurs réseau. Au fil du temps, elle a commencé à étendre ses activités dans la conception et le développement d’équipements de réseaux informatiques. Les switchs Ethernet D-Link sont connus pour leurs capacités élevées.

Tenda est une marque chinoise fondée en 1999, connue en tant que fournisseur de dispositifs et d’équipements pour réseaux informatiques. Elle fournit des solutions abordables et simples, avec des performances répondant aux exigences des entreprises et du grand public. Présent dans plus d’une centaine de pays, Tenda propose une grande variété d’équipements, dont des switch Ethernet.

TRENDnet est une marque américaine basée en Californie, fondée en 1990 et orientée vers les équipements réseau. La marque est surtout connue dans le domaine de mise en réseau et de surveillance primée destinée aux particuliers et aux PME. La marque TRENDnet conçoit des Switch Ethernet, des équipements Wi-Fi et Bluetooth, des caméras IP, l’alimentation par Ethernet ainsi que des accessoires multimédias.

Quel est le prix d'un switch Ethernet

Le schéma ci-dessous vous aidera à vous faire une idée des prix habituellement pratiqués pour chaque gamme de prix (entrée de gamme, milieu de gamme et haut de gamme).

Cependant, plus cher ne veut pas forcément dire meilleur.

Nous vous conseillons donc de toujours consulter notre classement avant de vous décider, plutôt que de vous fier aveuglément aux gammes de prix.

Entrée de gamme
15 € à 50 €
Milieu de gamme
50 € à 150 €
Haut de gamme
+ de 150 €
Présentation des gammes de prix

Astuces

Bien installer son switch Ethernet

Après avoir inspecté l’ensemble des accessoires de votre switch Ethernet, définissez un emplacement adéquat. Il sera déterminé en fonction de la forme et l'aspect de votre switch. Vous pouvez le fixer au mur, sur une surface plane ou à un autre emplacement dédié. Seulement, il sera essentiel de trouver un emplacement dégagé et bien aéré pour garantir la bonne marche et une meilleure installation. Ensuite, procédez au câblage de vos appareils vers le switch Ethernet. Et pour terminer, alimentez votre switch à l’aide de l’adaptateur ou du câble d’alimentation livré avec votre équipement, et vérifiez si le voyant d’alimentation s’allume correctement.

Brancher son switch Ethernet à une connexion internet

En principe, un switch Ethernet est destiné pour l’extension d’un réseau informatique en reliant plusieurs équipements. Toutefois, il peut permettre de bénéficier d’une connexion internet à tous les appareils mis en réseau. Pour ce faire, il est nécessaire de disposer d’un box ou d’un modem internet muni d’une prise Ethernet RJ45. Le branchement de votre switch à votre box est assez simple et facile. Il vous suffit de câbler votre switch à l’appareil source d’Internet via un câble RJ45 sur n’importe quel port de votre équipement et de la source. À noter que ce processus ne demande aucune configuration pour s’exécuter, il sera en général automatique.

La configuration de base d’un switch Ethernet pour personnaliser votre réseau

Afin d’optimiser l’accès au réseau de votre parc informatique, il sera nécessaire de commencer par les paramètres de base avec le changement du nom de votre Switch et du domaine DNS. Il faut ensuite définir un nom d’utilisateur et un mot de passe d’identification pour l’accès console/web. Pour plus de sécurité, il sera également indispensable de définir le SSH/Telnet. Ce processus convient à déterminer un protocole de communication chiffrée conçu par la sécurité du flux de réseau. Parallèlement, il sera important de paramétrer les protocoles SFTP/TFTP afin d’optimiser la circulation des données sur le réseau. Et pour terminer, il sera également requis d’introduire un message de bannière afin d’avertir un utilisateur sur les risques encourus en cas d’une tentative de connexion illégitime.

Trouver les adresses IP et MAC des appareils mise en réseau sur votre switch Ethernet

Afin d’identifier les adresses IP et MAC des périphériques sur votre réseau local, il est nécessaire d’exécuter le menu de configuration de Windows. Pour ce faire, il faut accéder au menu « Demarrer » de Windows pour ensuite cliquer sur le Panneau de configuration du système. L’écran de votre PC affichera de nombreux paramètres dont le système de réseau : « Réseau et Internet » que vous allez cliquer pour y entrer. Dans les paramètres de réseau vous trouverez le centre de réseau et de partage qui vous permettra d’avoir accès à la gestion de votre réseau et à la configuration des connexions. Sur l’affichage de vos réseaux actifs, cliquer sur « Afficher l’intégralité du réseau » pour avoir un plan du réseau local qui identifiera tous les appareils et périphériques mis en réseau. Enfin pour identifier l’adresse IP et MAC d’un appareil connecté, il vous suffit de placer le curseur de votre souris sur un périphérique quelques instants pour qu’il affiche le nom ainsi que l’adresse IP et MAC.

Entretenir son switch Ethernet pour maintenir sa qualité et sa durée de vie

Après un certain temps, il arrive que le switch Ethernet recueille de la poussière ou certaines saletés. À ce moment, les ports et les aérations se voient obstruer. Pour se débarrasser de ces saletés et nettoyer votre switch Ethernet, il est principalement recommandé de d’abord mettre votre appareil sous tension en débranchant complètement son alimentation électrique. Puis, nettoyez l’extérieur avec un chiffon doux ou légèrement humide. Pour les aérations et les ports, essayez d’utiliser un souffleur ou une bombe d’air comprimé. Pour assurer un nettoyage complet, utiliser un coton-tige légèrement imbibé d’alcool à sa pointe pour décrasser chaque port Ethernet. Avant de rebrancher votre switch, il est préférable de vérifier si votre appareil est bien propre et bien sec afin d’éviter une défaillance liée à un court-circuit.

FAQ

Est-il possible de connecter un switch Ethernet sur un autre pour augmenter le nombre d’appareils en réseau ?

Lorsque vous avez acheté un switch Ethernet pour l’extension de votre réseau informatique, il se peut qu’avec le temps le nombre de ports devienne insuffisant par rapport à vos activités. À l’achat, il aurait été judicieux de prendre une certaine marge sur le nombre de ports du switch Ethernet afin de prévoir ce genre de situation. Par ailleurs, au lieu d’investir une somme conséquente sur un autre équipement beaucoup plus grand et complexe, vous pouvez toujours choisir un équipement plus simple et le brancher sur votre switch Ethernet déjà installé.

Comment accéder aux paramètres de mon switch Ethernet via une interface web ?

En premier lieu, vous serez obligé de brancher votre PC au port Ethernet de votre Switch via un câble Ethernet. Il vous faut ensuite configurer l’adresse IP de votre PC en introduisant l’adresse 10.90.90.10 avec un masque de sous réseau que vous allez définir par 255.0.0.0. Enfin, pour accéder à l’interface web, tapez l’adresse IP que vous venez d’introduire sur l’onglet de recherche de votre navigateur. Vous pourrez par la suite accéder à la configuration de tous les paramètres disponibles sur votre switch Ethernet.

Que veut dire le mode duplex et semi-duplex ?

Il s’agit d’un paramètre de transmission définissant le sens de transfert de données et de communication entre les appareils mise en réseau. Le mode duplex détermine un flux bidirectionnel et simultané. C’est-à-dire que le transfert de données peut s’effectuer dans les deux sens et de façon simultanée. Tandis que le mode semi-duplex, il établit une connexion bidirectionnelle mais en alternance. La circulation de données peut également se faire dans les deux sens mais pas en même temps. Attention à ne pas confondre le mode semi-duplex avec le mode simplex. Le mode simplex définit un transfert unidirectionnel ou en un seul sens de manière un émetteur vers un récepteur.

À quel moment les ports Ethernet POE sont-ils nécessaires ?

POE ou Power Over Ethernet est une fonction qui permet à la fois la connexion au réseau et l’alimentation en courant électrique d’un équipement. À ce niveau, le switch Ethernet assurera le flux du réseau en alimentant le dispositif connecté via un seul câble Ethernet. Cette option sera indispensable à certains équipements tels que les caméras IP, téléphone VoIP ou encore un point d’accès Wi-Fi etc. L’avantage est que vous serez épargné d’un surplus d’encombrement lié à une autre alimentation électrique de certains équipements.

Références

Note : Vous trouverez ci-dessous une partie des sources que nous avons consultées pour rédiger cet article. Les liens menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Veuillez alors utiliser un moteur de recherche pour retrouver l’information désirée.
Afficher tout

Historique

21 août 2021 : Rédaction initiale de l'article

Afficher tout
Notre sélection
TP-Link TL-SG1016D 9
TP-Link TL-SG1016D
D-Link DGS-105 10
D-Link DGS-105
Netgear GS316 PP 11
Netgear GS316 PP
YuanLey YS2083GS-P 12
YuanLey YS2083GS-P

Lecteurs

Chaque mois, Meilleurtest aide plus de 500 000 personnes à mieux consommer.

Copyright © 2021 - Fait avec ♥♥♥ par meilleurtest.fr

Vos tests et comparatifs 0% pub, 100% indépendants !
hearttaggift