Le choix d'une assurance habitation n'est pas toujours aisé. La disparité des offres disponibles et la complexité de ce type de contrat d'assurance ne vous faciliteront pas la tâche. Des conseils avisés sur les différents critères permettant de reconnaitre les avantages proposés par un assureur comparé à un autre sont cruciaux pour protéger son domicile. La prise en compte des éléments suivants vous aidera à opter pour le meilleur contrat.

Comment choisir son assurance habitation ?

Critère n°1 : Les spécificités du logement à assurer

En effet, le choix d’une assurance habitation est avant tout une affaire personnelle. Il faut savoir que les cotisations pour assurer un petit studio seront différentes de celles d'un appartement ou d'une maison.

Le type d'habitation est donc un des principaux critères de choix. D'ailleurs, il s'agit également d'une des informations qu'un assureur vous demandera en priorité. Il serait bien sûr dommage d’ajouter dans votre contrat d’assurance habitation qui ne correspond pas à vos besoins. Par exemple, une garantie jardin alors que vous ne possédez même pas un jardin chez vous. Le type d'habitation ne suffit pas, d'autres facteurs seront également à prendre en compte.

Les pièces du logement doivent être bien évaluées. D’après les contrats, les pièces qui possèdent une surface à partir de 7 ou 9 m² sont considérées comme pièces principales. En revanche, la cuisine et la salle de bains ne sont pas calculées dans le nombre de pièces. Aussi, d'autres facteurs comme le niveau (RDC, étage...), les installations supplémentaires, cave, terrasse, balcon... seront également pris en compte.

Critère n°2 : Les garanties

La garantie définit les éléments pris en charge et indemnisés en cas de sinistre. Votre assurance habitation peut se limiter aux éléments essentiels du logement. On parle généralement de formules basiques. Par exemple, celle-ci peut prendre en charge les dommages causés à un tiers involontairement. Que le dommage ait été causé par imprudence par un animal de compagnie, par un objet qui vous appartient ou encore par un de vos enfants mineurs, ces derniers seront pris en charge par la garantie.

Lorsque vous choisissez un contrat d’assurance habitation, choisissez un contrat qui couvre au moins : la garantie catastrophe naturelle, les garanties « inondation », « incendie », « tempête », la garantie dégâts des eaux, et la garantie bris de glace. Il est aussi possible d'étendre la garantie à d'autres éléments secondaires dont le rôle est d'assurer le niveau de confort du logement. Cela concerne les meubles (intérieurs et extérieurs), mais aussi les piscines ou les équipements.

Certains assureurs peuvent même vous proposer de couvrir les instruments de musique et vos objets de valeurs. Dans les contrats les plus complets, vous pouvez même trouver une garantie vol qui vous dédommage en cas de vol ou de tentative de vol, une garantie dommage électrique qui rembourse les dommages suite à un court-circuit, une surtension, etc.

Critère n°3 : L'indemnisation

Avant de choisir une assurance habitation, il vous est conseillé de bien vérifier les franchises et les modalités d’indemnisation. En réalité, les franchises sont les sommes déduites de l’indemnité versée par l’assureur en cas de sinistre. Aussi, avant de souscrire un contrat d’assurance habitation, il vous est conseillé de vérifier s’il existe un plafond d’indemnisation. En cas de sinistre, quelle que soit la valeur de vos pertes, l’assureur vous indemnisera d’un montant fixé à une hauteur maximale, souvent éloignée de la valeur réelle de votre préjudice.

Les modalités d'indemnisation varient beaucoup d'un assureur à un autre. La démarche de demande, les délais, les plafonds d'indemnisation ou encore le mode de paiement sont différents. Renseignez-vous bien sur ces modalités avant de souscrire à une assurance habitation. L'idéal est de profiter d'une indemnisation rapide et de plafond intéressant sans voir à effectuer de longues démarches.

Critère n°4 : La franchise

Lors de la souscription à une assurance, les souscripteurs signent un contrat qui définit les frais à sa charge mais aussi celle de l’assureur. La franchise désigne leur part. Cette dernière peut s’exprimer de différentes façons : en euro, en pourcentage ou les deux à la fois. Elle dispose de quelques déclinaisons : la franchise relative et la franchise absolue.

  • La franchise relative : La franchise relative désigne un seuil maximum à partir duquel l’assureur ne donne pas d’indemnisation à l’assuré. En effet, il ne prend pas en charge les pertes causées par un sinistre, si la valeur de ce dernier est inférieure ou égale à ce seuil. Toutefois, il ne prélève pas la franchise si les dégâts dépassent. C’est en réalité son principal avantage, surtout si la valeur des objets concernés est élevé. Par exemple, si la franchise relative s’élève à 500 € et que le coût du bien est à 450 €, l’assureur ne verse aucune allocation, tandis que si les dommages atteignent 525 €, celui-ci rembourse la totalité de ce montant.
  • La franchise absolue : La franchise absolue permet aux assurés de déterminer ses budgets à l’avance, qu’importe la gravité des dégâts. Ces derniers sont conscients que l’assureur ne prend en charge qu’une partie de leurs dépenses. Par exemple, un assuré victime d’un incendie de maison perçoit 9700 € si les pertes s’élèvent à 10000 € et la franchise est à 300 €. L’assureur déduit du montant qui reste à sa charge afin de calculer l’indemnisation.

Critère n°5 : Délai de carence

Dans le cadre de la souscription d’une assurance, le délai de carence fait partie des termes qui reviennent le plus souvent. L’assurance habitation estaussi concernée par l’existence de ce délai. En réalité, le délai de carence représente l’existence d’une période durant laquelle l’assuré n’est pas couvert par son assureur.

Ce temps d'attente est à prendre en compte, impérativement, pour ne pas vous retrouver sans couverture en ce qui concerne votre assurance habitation. Il constitue pour la compagnie d’assurance un moyen de se protéger d’un assuré mal intentionné. Celui-ci ayant conscience qu’un sinistre viendra bientôt, pourrait souscrire à une assurance pour s’en prémunir. L’existence de ce délai pourrait empêcher le profiteur de toucher des indemnités immédiatement après la survenue de ce sinistre et celui-ci ne pourrait alors pas profiter de son assureur.

En réalité, vous avez la possibilité de souscrire à une assurance habitation avec un peu ou pas de délai de carence. Pour cela, vous pouvez comparer les offres du marché pour identifier celle qui correspond à vos attentes.

Critère n°6 : Votre statut

Les tarifs de votre contrat d'assurance habitation seront aussi fixés en fonction de votre statut. Vous pouvez être propriétaire, copropriétaire, bailleur ou locataire. Pour ces derniers, la souscription de l'assurance habitation est obligatoire. Seront également considérés votre statut matrimonial et le nombre de personnes qui composent votre foyer (enfants à charge...). Si vous êtes étudiant, vous pouvez profiter de formules dédiées qui proposent des tarifs plus abordables selon les offres de votre assureur.

Pour le cas des célibataires, il faudrait connaître avant tout le type de logement qu’ils occupent ainsi que l’estimation des biens de la personne. Sur ce, c’est en fonction de ces critères précédents que le tarif du contrat d’assurance habitation s’évaluera pour un célibataire ou pour une personne qui vit seul. Néanmoins, ils pourront modifier le contrat selon leur budget.

D’autre part, l’assurance d’une personne mariée dépend entièrement de leur couple. S’il décide de signer ensemble le contrat ou bien de le mettre sous un seul nom. Dans ce dernier cas, le signataire devra déclarer sa ou son partenaire à son assureur afin d’être également couvert. Après, pour une famille ou pour ce qui est des groupes d’individu, l’assurance devra déterminer au préalable l’effectif d’enfant ou d’individu dans le groupe en vue de définir le tarif. Pour un groupe de personnes, une seule personne est en charge de signer le contrat. Ensuite, elle va inclure toutes les personnes habitant dans la maison.

Critère n°7 : Les sinistres

Les dégâts sur votre habitation peuvent être causés par différents sinistres. Évènements climatiques et catastrophes naturelles, incendies, dégât des eaux, dommages électriques, vols, vandalisme... peuvent être couverts par votre assurance habitation. Il faut savoir que tous les sinistres ne sont pas systématiquement inclus dans les garanties. Tout dépendra de l'offre à laquelle vous avez souscrit. Vous pouvez donc étendre la couverture en fonction de vos besoins.

Prenez également en compte la zone climatique et l'environnement dans lequel votre habitation est située. À titre d'exemple, il ne sera pas nécessaire d'étendre la garantie au « gel » si vous habitez dans une région où il fait généralement chaud tout au long de l'année.

Il faut aussi prendre en compte que l’assurance ne va pas payer pour n’importe quel dégât sous votre toit. Il y a une certaine limite à propos des sinistres à couvrir, appuyé d’une constatation des faits par l’assurance ainsi que le type de contrat favorisé par les deux parties. À présent, pour les dommages liés à l’incendie, l’assureur peut refuser d’endosser ce dégât dans le cas où aucun détecteur de fumée n’a été installé à l’intérieur.

En ce qui concerne le vol, le vandalisme ou le cambriolage dans votre foyer, l’assurance ne peut pas couvrir vos frais s’il s’avère que le voleur est un membre de votre famille. Mais, également, si votre maison a été inoccupée un certain temps. Enfin, le plus important est de lire avec attention le contrat pour connaître les genres de sinistres couverts par votre agence d’assurance.

Découvrez les meilleures assurances habitation pas chères et toutes les infos essentielles pour mieux les choisir dans notre guide d'achat complet consacré au sujet.

POURQUOI NOUS FAIRE CONFIANCE

  • Indépendance
  • Expertise
  • Engagement

Meilleurtest.fr s'engage pour vous : aucun produit sponsorisé et plus de 4000 guides d'achat en accès libre et gratuit.

Vous pouvez nous soutenir en utilisant nos liens pour faire vos achats (sans surcoût pour vous) ! Cela nous rapporte parfois une commission qui nous permet de rester indépendants. En savoir +

NOUS SOUTENIR

La meilleure façon de nous soutenir est tout simplement d'utiliser nos liens pour faire vos achats. Cela nous rapporte généralement une petite commission (sans surcoût pour vous).

Vous pouvez également faire découvrir notre site à vos amis ou le partager sur les réseaux sociaux :

Dans tous les cas, c'est gratuit pour vous et cela nous permet de garder nos guides d'achat sans aucune publicité et sans aucun produit sponsorisé.

Merci pour votre soutien !

Meilleurtest.fr - les meilleurs comparatifs pour mieux choisir

Chaque mois, Meilleurtest aide plus de 900 000 personnes à mieux consommer.

magnifiercross