Les meilleurs poêles à granulés en 2020

Meilleurtest vit grâce à ses lecteurs : nous touchons parfois une commission quand vous achetez via nos liens (sans surcoût pour vous). C’est ce qui nous permet de rester indépendants. En savoir +.

Le poêle à granulés est un dispositif de chauffage écologique. Contrairement aux autres appareils à faible émission comme la pompe à chaleur, il peut servir de chauffage principal pour une maison plus ou moins grande. Et le combustible utilisé, des pellets de bois, coûte 2 fois moins cher que l’électricité ou le fioul. Pour trouver le bon modèle au meilleur prix, lisez notre comparatif des meilleurs poêles à granulés.

Mise à jour du 30 juillet 2020 : Mise à jour des produits recommandés et amélioration globale de l'article.

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs poêles à granulés 2

La Nordica Extraflame Terry Plus : Le meilleur poêle à granulés en 2020

Le Nordica Extraflame Terry Plus permet de chauffer plusieurs pièces en même temps. Facile à programmer et très élégant, ce poêle à granulés canalisable à triple sortie a une puissance maximale de 12 kW.

Le Nordica Extraflame Terry Plus a un rendement de 94%. Ce poêle à granulé canalisable possède 3 ventilateurs indépendants, le premier pour la diffusion frontale de la chaleur, les 2 autres utilisés pour la canalisation avec une portée de 8 m. Au total, l’appareil peut chauffer un volume de 347 m³.

La puissance nominale utile va de 3,5 à 12,1 kW. Notez la consommation maximale en pellets de 2,7 kg/h et le réservoir de 29 kg. Un programmateur hebdomadaire est dédié à la canalisation, avec 4 plages horaires disponibles.

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs poêles à granulés 3

Ravelli Natural 7 : Le meilleur poêle à granulés d'entrée de gamme

Le magnifique Ravelli Natural 7 peut chauffer un volume de 160 m³ par convection nature. Doté d’une autonomie maximale de 19 h, ce poêle à granulés rond a une consommation raisonnable et 92% de rendement.

Doté d’une surface d’échange thermique en fonte, d’une porte en fonte et d’un haut en fonte, le Ravelli Natural 7 a tout du choix malin. Ce magnifique poêle rond consomme seulement 0,9 à 1,4 kg de granulés en 1 h et possède un réservoir de 18 kg. Selon les conditions d’utilisation, l’appareil a une autonomie de 12 à 19 h.

Malgré une puissance utile assez limitée (4,5, 7,2 kW), le Ravelli Natural 7 peut chauffer par convection naturelle un volume de 160 m³. Le rendement énergétique atteint 92%. Pour la couleur, vous avez le choix entre le blanc, le bronze, le glass et le noir. Sinon, l’Invicta Lodi 10 constitue également un très bon choix en entrée de gamme.

Le meilleur haut de gamme

comparatif : Les meilleurs poêles à granulés 4

Azura Home Design Slim Vernon : Le meilleur poêle à granulés haut de gamme

L’Azura Home Design Slim Vernon présente de nombreux avantages. Ce poêle hydro et canalisable chauffe 422 m³ ou 140 m² par ventilation forcée. Son autonomie peut dépasser 23 h et son rendement atteint 96%.

Également disponible en finitions verre blanc, l’Azura Home Design Slim Vernon une puissance totale de 18 kW. Ce poêle à granulés hydro peut chauffer l’air ambiant et l’eau qui alimente les radiateurs de votre logement. La consommation varie entre 1,06 et 3,7 kg/h, pour une autonomie comprise entre 6,7 et 23,3 h. En outre, ce modèle haut de gamme a un rendement de 92 à 96,3%.

Le Slim Vernon peut chauffer un volume de 422 m³, l’équivalent de 140 m². Il diffuse la chaleur par ventilation forcée, avec un débit d’air de 380 m3/h. La fumée s’évacue par le haut, le côté ou l’arrière. Notez que ce poêle est canalisable. Le fabricant propose en option un kit prévu à cet effet, avec une ventilation de 130 m³/h.

Très bon

comparatif : Les meilleurs poêles à granulés 5

Palazzetti Ecofire Camilla Idro :Un très bon poêle à granulés étanche

Le Palazzetti Ecofire Camilla Idro peut chauffer une surface de 125 m². Hydraulique et étanche, ce poêle à granulés a une puissance de 15 kW. Les heures de fonctionnement et la température sont réglables.

Palazzetti figure parmi les fabricants de poêles de chauffage les plus appréciés. Son Ecofire Camilla Idro nous rappelle pourquoi. D’une puissance de 15 kW, ce poêle hydraulique étanche chauffe jusqu’à 125 m². Pour alimenter la combustion, il prélève l’air directement à l’extérieur.

La porte et le brasier sont en fonte très épaisse. La porte en verre vitrocéramique supporte jusqu’à 800 °C et possède un système de nettoyage. Vous pouvez contrôler la température diffusée ainsi que les plages horaires de fonctionnement, avec possibilité de programmation journalière ou hebdomadaire. Ce poêle est certifié 5 étoiles par le label Flamme verte.

Tableau comparatif des meilleurs poêles à granulés

  LE MEILLEUR PAS CHERHAUT DE GAMMEEXCELLENT
 comparatif : Les meilleurs poêles à granulés 6comparatif : Les meilleurs poêles à granulés 7comparatif : Les meilleurs poêles à granulés 8comparatif : Les meilleurs poêles à granulés 9
 La Nordica Extraflame Terry PlusRavelli Natural 7Azura Home Design Slim VernonPalazzetti Ecofire Camilla Idro
 Le Nordica Extraflame Terry Plus permet de chauffer plusieurs pièces en même temps. Facile à programmer et très élégant, ce poêle à granulés canalisable à triple sortie a une puissance maximale de 12 kW.

Le magnifique Ravelli Natural 7 peut chauffer un volume de 160 m³ par convection nature. Doté d’une autonomie maximale de 19 h, ce poêle à granulés rond a une consommation raisonnable et 92% de rendement.

L’Azura Home Design Slim Vernon présente de nombreux avantages. Ce poêle hydro et canalisable chauffe 422 m³ ou 140 m² par ventilation forcée. Son autonomie peut dépasser 23 h et son rendement atteint 96%.Le Palazzetti Ecofire Camilla Idro peut chauffer une surface de 125 m². Hydraulique et étanche, ce poêle à granulés a une puissance de 15 kW. Les heures de fonctionnement et la température sont réglables.
Puissance
Rendement
Autonomie
Praticité
Prix
 Voir l’offreVoir l’offreVoir l’offreVoir l’offre

Pourquoi nous faire confiance ?

Nous n’acceptons aucun article sponsorisé et aucune publicité.

Meilleurtest est déterminé à maintenir une indépendance totale vis-à-vis des marques et des fabricants.

Nous passons des milliers d’heures chaque année à comparer les produits les plus populaires, rechercher les informations les plus fiables et rédiger les meilleurs guides d’achats possibles. Tout ça, sans toucher le moindre centime de la part des marques ou des fabricants.

Nous gagnons uniquement de l’argent quand vous utilisez nos liens pour acheter des produits. Nous ne vivons donc que de votre soutien !

Une méthode de recherche rigoureuse.

  1. Nous évaluons les produits les plus populaires de façon impartiale.
  2. Nous effectuons une veille constante de l’actualité et des publications spécialisées (Que Choisir, 60 millions de consommateurs, etc.).
  3. Nous prenons en compte des centaines d’avis d’utilisateurs, publiés tant sur les sites e-commerce que sur des sites indépendants.

Au total, nous travaillons des milliers d’heures chaque année pour vous offrir les guides d’achat les plus complets et les plus utiles du web.

Comment choisir votre poêle à granulés ?

comparatif : Les meilleurs poêles à granulés 10

Le poêle à granulés, également appelé poêle à pellets, est l’un des modes de chauffage les plus économiques. En conditions réelles, les coûts d’exploitation restent largement inférieurs au fioul, au gaz et à l’électricité.

Ce genre d’appareil nécessite souvent un raccordement électrique et convient comme chauffage d’appoint, pour chauffer une seule pièce. Il existe cependant des poêles à granulés canalisables, qui peuvent chauffer 2 pièces ou plus. Vos besoins de chauffage déterminent le modèle à choisir.

Critère n°1 : La puissance

En général, la puissance d’un poêle à granulés varie de 6 à 14 kW. Pour une habitation de 10 m², comptez 1 kW si la maison est ancienne, 800 W pour une maison bien isolée et 600 W pour une maison RT 2012. Sur 100 m², soit une maison entière, comptez 10 kW pour une isolation moyenne, 8 kW pour une bonne isolation et 6 kW si la maison est neuve.

Peu importe la puissance retenue, vous devrez avant tout renforcer l’isolation de votre maison. Il serait contre-productif d’installer un poêle à granulés dans un logement mal isolé. De même, la taille de l’appareil devrait tenir compte de la surface à chauffer, pas de la surface totale de votre maison.

Critère n°2 : Le rendement

N’achetez pas de poêle à pellets avec un rendement inférieur à 80%. Sachez aussi que ce critère est tributaire du système de fumisterie utilisée. Et les différences entre les modèles demeurent assez faibles puisqu’elle est de 5% en moyenne.

Vous devez ausssi prendre en compte la notation du label Flamme verte. Seuls les poêles à granulés notés 7 étoiles sont éligibles à des aides financières pour l’achat et l’installation. Dans tous les cas, la technologie des poêles à granulés arrive à maturité, comme le prouvent les rendements annoncés plus proches de la réalité qu’auparavant.

Critère n°3 : L’autonomie

L’autonomie va de 12 à 72 h. Elle dépend de la capacité du réservoir et la puissance du poêle à granulés. Choisissez un appareil avec une capacité de 16 kg minimum, puisqu’un sac contenant 15 kg de granulés offre une journée entière d’autonomie au cœur de l’hiver. Les modèles les plus généreux peuvent avoir un réservoir de 50 kg.

Critère n°4 : Le bruit

Exception faite des modèles à convection naturelle difficiles à trouver, les poêles à granulés sont bruyants. Cela se justifie par la présence d’un ventilateur dans ces appareils. Toutefois, le bruit ne se fera réellement entendre qu’à puissance et vitesse maximales. Et rares sont les situations qui le requièrent, comme le froid extrême ou un retour de vacances.

En utilisation normale, le niveau sonore d’un poêle à granulés tourne autour de 40 dB. La nuisance reste minime, l’équivalent d’un appartement calme, plus silencieux qu’un lave-vaisselle qui tourne à 45 dB. C’est surtout la perception qui donne l’impression qu’un poêle à granulés est plus bruyant par rapport à une autre.

Critère n°5 : Les aspects pratiques

Préférez un creuset en fonte au creuset en acier. La fonte, plus lourde, s’avère également plus efficace pour atténuer le son des granulés qui tombent dans la chambre de combustion. En outre, la plupart des nouveaux appareils utilisent des bougies en céramique de dernière génération, plus faciles à allumer et plus durables.

Un avantage majeur du poêle à granulés réside dans son fonctionnement automatique et programmable. Certaines cartes électroniques proposent 3 programmations par jour tandis que d’autres se contentent de 2 plages programmables. Et on trouve de plus en plus de poêles à granulés connectés, pilotables à distance via Wifi.

Installation d’un poêle à granulés

comparatif : Les meilleurs poêles à granulés 11

Le choix de l’installateur

Un poêle à granulés coûte cher en termes d’achat et d’installation. Mais au-delà du prix, il faut bien choisir le professionnel qui va procéder à l’installation. En effet, l’efficacité et la durée de vie de la poêle en dépendent. Engagez un installateur connu localement, certifié RGE ou Qualibois.

Qualibois est une certification renouvelable tous les ans. Elle garantit que le professionnel bénéficiaire a suivi une formation à propos de l’installation d’appareils de chauffage au bois. Ce certificat vous assure que la personne que vous engagez saura procéder dans les règles de l’art et se conformer aux différentes exigences.

Notez que l’installateur Qualibois est soumis à une visite de contrôle après sa période de formation. Des contrôles ont également lieu tous les 3 ans pour évaluer les professionnels certifiés. Vous trouverez la liste des entreprises et professionnels certifiés Qualibois sur le site du certificateur.

L’emplacement

En fonction de vos exigences esthétiques et techniques, l’installateur va déterminer le meilleur emplacement pour votre poêle à granulés. Bien entendu, ce choix de devra tenir compte du volume à chauffer. Pour une meilleure diffusion de la chaleur, le centre de la pièce principale est souvent conseillé.

Si vous avez acheté un poêle à granulés pour chauffer une pièce à l’étage, mieux vaut l’installer à proximité d’une cage d’escalier. Dans ce cas, fiez-vous aux indications et recommandations du professionnel pour déterminer les réglages et l’installation. Ainsi, l’appareil aura un rendement optimal.

En dernier lieu, l’accord de copropriété est nécessaire pour installer un poêle à granulés dans un appartement. En effet, les conduits d’évacuation appartiennent aux parties communes, sans parler des éventuels désagréments liés à l’enfumage en cas de mauvaise installation.

Le raccordement et le dimensionnement

À l’image de n’importe quel système de chauffage au bois, le poêle à granulés exige l’installation d’un conduit d’évacuation des fumées. Maçonné ou tubé, cet équipement est encadré par des normes de sécurité strictes, raison pour laquelle vous ne devez pas l’installer vous-même.

Par ailleurs, un conduit sous-dimensionné limite la diffusion de la chaleur produite. De même, une poêle trop puissante va rapidement s’encrasser s’il tourne à bas régime. N’oubliez pas d’ajuster le système de ventilation selon la convection correspondant au poêle choisi.  

Les réglages

La qualité des granulés, celle du tirage et le vent peuvent modifier le débit d’admission d’air. Si le ventilateur d’extraction est ralenti, les granulés se consument beaucoup moins rapidement. En d’autres termes, réduire la quantité d’air réduit de facto la vitesse de combustion, ce qui accroît l’autonomie du poêle à granulés.

Vous pouvez sous-alimenter le brasier, de manière à produire des flammes moins vives. En moyenne, cela devrait vous faire gagner 10% d’autonomie. Bien que cela nuise à l’esthétique des flammes, cela contribue à alléger votre facture énergétique. Et ajustez la température à la fraîcheur ambiante au lieu de surchauffer inutilement la pièce.

Pour finir, régler un poêle à granulés implique un ajustement du débit de granulés qui tombent dans la chambre de combustion. La vis sans fin achemine les granulés automatiquement vers le brasier. Pour un fonctionnement optimal, ajustez le débit de granulés de manière à rester inférieur ou égal à la ventilation.

Les aides à l’installation d’un poêle à granulés

comparatif : Les meilleurs poêles à granulés 12

Le poêle à granulés est un équipement de chauffage pratique et performant. Mais l’appareil coûte cher. Bon à savoir, l’État octroie un crédit à l’impôt pour ce type d’équipement. À condition de faire appel à un professionnel agréé pour l’installer.

Le crédit d’impôt ou CITE

Dans le cadre de la programmation pluriannuelle de l’énergie ou PPE, le gouvernement veut passer de 7 à 9,3 millions de logements chauffés au bois d’ici 2028. Fin 2019, le gouvernement a reconduit le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), qui va devenir un système de prime pour éviter aux bénéficiaires d’avancer la facture totale.

Sous réserve d’engager un professionnel RGE ou Qualibois et afficher des performances suffisantes, l’installation d’une poêle à granulés dans un logement de plus de 2 ans est éligible au CITE. Cette aide permet de récupérer 30% du prix de l’appareil sur 5 ans. Le CITE est plafonné à 8 000 euros pour une personne seule, 16 000 euros pour un couple.

Toutefois, le choix du prestataire peut prêter à problème. En général, un devis peu élevé signifie un installateur non certifié Qualibois ou RGE. Par conséquent, vous n’aurez pas accès au crédit d’impôt. À contrario, un devis trop élevé indique un gonflement de marge de la part du professionnel, sachant que l’installation sera en partie prise en charge. Faites jouer la concurrence avant de décider.

Les aides supplémentaires

En dehors du crédit d’impôt, vous pouvez éventuellement être éligible à d’autres aides et subventions. Parmi les plus connues, on citera la prime énergie Total, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit, et des subventions offertes par les collectivités.

L’Eco-PTZ ou éco-prêt à taux zéro est octroyé aux personnes qui cherchent à financer un système de chauffage à énergie renouvelable. L’Agence nationale de l’habitat ou ANAH propose également l’aide Habiter Mieux Agilité pour équiper les ménages les plus modestes en poêles à granulés performants.

Enfin, les dispositifs du CEE ou certificats d’économie d’énergie peuvent octroyer une aide, comme la Prime Quelle Énergie, pour l’acquisition et l’installation d’un poêle à granulés.

Le système de diffusion de la chaleur

comparatif : Les meilleurs poêles à granulés 13

Un poêle à granulés utilise des granulés de bois ou pellets. Ces bâtonnets cylindriques proviennent du compactage des résidus de scieries et ne contiennent aucun additif. Raison pour laquelle on les considère comme une énergie renouvelable.

Les pellets tombent dans la chambre de combustion depuis un système de vis sans fin. Ce dernier contrôle également le débit d’écoulement en fonction de la puissance de chauffage voulue. Une résistance allume le brasier et un ventilateur l’alimente en oxygène.

La chaleur produite sort du poêle par convection naturelle ou par un système de ventilation installer avec l’appareil. En tout, il existe 4 technologies pour diffuser la chaleur d’un poêle à granulés.

Poêle à granulés ventilé

Orienté vers le devant ou vers le haut, le ventilateur agit comme une soufflerie et diffuse la chaleur. Attention, la vitesse de ventilation est potentiellement source de bruit. Privilégiez une soufflerie réglable de 1 à 5, voire qui peut se couper totalement.

Poêle à granulés à convection naturelle

Ce système est assez rare et très silencieux. La chaleur emmagasinée se diffuse doucement, sans l’aide d’un quelconque ventilateur. Soyez toutefois vigilant concernant la technologie du motoréducteur, possible source de bruit à chaque rotation de la vis sans fin.

Poêle à granulés canalisables

Un ventilateur diffuse la chaleur dans la pièce où se trouve le poêle à granulés. Un ventilateur supplémentaire chauffe les pièces adjacentes. Particulièrement adapté aux habitations peu cloisonnées, le poêle à granulés canalisable nécessite des ventilateurs à réglages indépendants pour réduire le bruit.

Poêle à granulés hydro

Le poêle à granulés hydro peut chauffer l’air ambiant et l’eau qui sert à alimenter les radiateurs dans toute la maison. Elle diffuse la chaleur via le réseau de chauffage central et offre de belles flammes dans la pièce de vie. Cet équipement est le plus difficile à installer. Vous devrez faire appel à un professionnel expérimenté.

Poêle à granulés sans électricité

Cet système ne requiert aucun branchement électrique. La chaleur produite dans la chambre de combustion est diffusée par convection naturelle, ce qui en fait un excellent chauffage d’appoint. Mais l’allumage reste manuel et il vaut mieux privilégier un poêle avec un réservoir capable d’alimenter le brasier en continu.

Les normes et certifications en vigueur

comparatif : Les meilleurs poêles à granulés 14

La norme relative aux poêles à granulés

En France, les poêles à granulés sont soumis à la norme NF D 35-376 datant de janvier 1992. Cette règle a été renforcée en septembre 2002 par la norme NF EN 13 240, puis complétée par la directive EN 13240/A2 en 2005. Ces réglementations régissent la fabrication, l’utilisation et la traçabilité des poêles à granulés.

Si l’installation nécessite un conduit de cheminée, vous devrez vous conformer à la norme NF DTU 24.1. Le conduit de fumée doit par ailleurs dépasser du faîtage de votre habitation pour garantir une sécurité optimale. Les tuyaux flexibles extensibles sont interdits et la longueur reste limitée à 2 m, sauf recommandation contraire du fabricant.

Le label Flamme verte

Le label Flamme verte concerne tous les appareils de chauffage au bois. Il garantit la qualité, le rendement ainsi que des performances énergétiques et environnementales élevées. Ce niveau de performance est défini par une notation en étoiles. Un appareil classé 7 étoiles émet 30mg/Nm³ de particules fines et 0,02% de monoxyde de carbone.

En principe, seuls les poêles à granulés notés 7 étoiles rendent éligible au crédit d’impôt. Mais ils sont de loin les plus chers. Vous pourriez opter pour un poêle 7 étoiles (90mg/Nm³ de particules fines et 0,04% de monoxyde de carbone) ou 6 étoiles (40mg/Nm³ de particules fines et 0,03% de monoxyde de carbone).

La classe énergétique

Depuis 2018, l’apposition d’une étiquette énergétique colorée est obligatoire sur les appareils de chauffage. De type A, B, C, etc., cet indicateur décrit uniquement le rendement de l’appareil. Il sera remplacé par la norme européenne Ecodesign, prévue pour le 1er janvier 2022. Cette dernière, plus stricte, prendra en compte l’émission de polluants.

Les granulés

Des certifications existent également pour les combustibles. Elles permettent notamment de choisir des granulés de qualité et de faire des économies. À ce sujet, nous recommandons vivement d’utiliser des granulés certifiés DIN Plus, NF granulés biocombustibles ou EN Plus.

Poêle à granulés étanche

Les normes BBC relatives aux bâtiments basse consommation et RT 2012 obligent à installer un poêle à granulés dit « étanche ». Cet appareil utilise l’air à l’extérieur de la pièce pour alimenter la combustion.

Le poêle à granulés étanche évite l’émission de polluants ou de fumées dans la pièce où il se trouve. De plus, il limite la déperdition de chaleur puisque l’air puisé est chauffé par les fumées sortantes, pour une efficacité maximale.

Pompe à chaleur ou poêle à granulés ?

Appareil automatique, cet équipement de chauffage offre un rendement de 90%. Ajoutez à cela le faible prix du combustible (5,7 euros pour produire 100 kWh). Côté autonomie, un poêle standard consomme 1 sac de 15 kg par jour, soit 1 tonne de granulés par an. Enfin, les émissions polluantes sont faibles et le nettoyage peu contraignant.

Au rayon des inconvénients, on retient surtout le bruit pour les poêles à granulés équipés de ventilateur. Bien entendu, des solutions existent pour réduire cette nuisance sonore, mais aucune pour rendre l’appareil totalement silencieux. Enfin, le raccordement électrique pour l’allumage et la programmation pose problème lors des coupures d’électricité.

La pompe à chaleur ou PAC absorbe ou déplace la chaleur d’un endroit à l’autre. Elle puise l’air chaud à l’extérieur de la maison ou directement dans le sol. La PAC consomme moins d’électricité quand elle sert uniquement à convertir l’air froid en air chaud ou l’air chaud en air froid. En été, les modèles réversibles peuvent se transformer en climatiseur.

Au rayon des inconvénients, impossible de passer sous silence le prix. Plus chère que les chaudières à gaz ou au fioul, la pompe à chaleur coûte 7 500 à 15 000 euros. À cette somme s’ajoute le coût de son installation. En outre, son fonctionnement par convection ne permet pas une diffusion uniforme de la chaleur. Gare aux courants d’air !

Vous l’aurez compris, le poêle à granulés convient à la plupart des logements. Entièrement automatique, il constitue un excellent chauffage d’appoint, bien meilleur que le poêle à bois et la PAC. De plus, le poêle à granulés surclasse la pompe à chaleur termes de coûts et de rendement. Mais la PAC peut avoir une fonction réversible, la rendant utile toute l’année.

Comment entretenir un poêle à granulés ?

comparatif : Les meilleurs poêles à granulés 15

L’entretien du poêle à granulés est nécessaire pour la sécurité des utilisateurs mais aussi pour prolonger sa durée de vie. On vous explique ce qu’il faut faire.

Les cendres et la suie

À l’aide d’un aspirateur équipé de filtre HEPA, débarrassez le creuset et le bac à cendrier des cendres qui s’y accumulent. Le filtre empêche le rejet de cendres dans l’air de la pièce. Pour éviter les brûlures, attendez que les cendres aient refroidi. Cette opération doit avoir lieu tous les 2 ou 3 jours.

Pour la vitre, il faut aussi procéder à froid afin de ne pas la fendre par choc thermique. Et profitez de l’aspiration des cendres pour nettoyer la chambre de combustion.

Le nettoyage approfondi

Faites réviser votre poêle à granulés par un professionnel une fois par an ou toutes les 2 000 h de fonctionnement. Cet entretien devra comprendre un nettoyage approfondi de l’appareil, la vérification de nombreux éléments. Cela inclut la grille, l’extracteur des fumées, le ventilateur et les joints.

Le ramonage

En plus de la révision approfondie, le poêle à granulés requiert un ramonage. Cet entretien devra se faire 2 fois par an et être prouvé par un certificat établi après l’opération. L’absence de certificat de ramonage peut justifier la non-indemnisation en cas de sinistre. Au total, la révision et le ramonage coûtent de 150 à 200 euros.

Quel est le prix d’un poêle à granulés ?

Le schéma ci-dessous vous aidera à vous faire une idée des prix habituellement pratiqués pour chaque gamme de prix (entrée de gamme, milieu de gamme et haut de gamme).

Cependant, plus cher ne veut pas forcément dire meilleur.

Nous vous conseillons donc de toujours consulter notre classement avant de vous décider, plutôt que de vous fier aveuglément aux gammes de prix.

Haut de gamme
+ de 3 000 €
Milieu de gamme
2 000 à 3 000 €
Entrée de gamme
700 à 2 000 €
Schéma de présentation des gammes de prix.

La quantité de granulés nécessaire

Pour une habitation récente de 100 m², la consommation de granulés est d’environ 1 tonne par an. Cette quantité change suivant la puissance du poêle et la qualité d’isolation du logement. Contrairement aux bûches, vous n’avez pas à constituer un gros stock à l’avance, puisqu’un poêle à granules brûle en moyenne 15 kg de combustible par jour.

Les meilleures marques de poêles à granulés

Selon nous, les meilleures marques de poêles à granulés en 2020 sont :

La Nordica Extraflame – La marque italienne s’est imposée sur le marché des poêles à granulés. Il faut dire que la qualité de fabrication, la puissance et le design de ces appareils ont facilité les choses. Choisissez La Nordica Extraflame vous cherchez un bon poêle capable de chauffer efficacement.

Azura Home Design – Célèbre pour ses mobiliers, ses baignoires et ses toilettes, Azura Home Design est aussi un fabricant réputé de poêles et inserts à granulés. La marque italienne se sert notamment de son expertise en matière de meubles pour signer des appareils très élégants. Sans négliger la puissance et le côté fonctionnel.

Palazzetti – Ce constructeur italien est l’un des plus gros fabricants de poêles et inserts de chauffage. Difficile de trouver un comparatif de qualité sans un modèle Palazzetti, tant cette marque propose une offre très large et très intéressante. Si vous cherchez une marque sûre, celle-ci est vivement conseillée.

Ravelli – Le fabricant est un des grands maîtres du poêle aux granulés de bois. Hydro, à ventilation forcée ou canalisable, les poêles Ravelli conviennent à toutes les bourses, toutes les configurations et tous les volumes. À l’image de la Française Invicta ou de l’Autrichienne Rika, la marque italienne a tout du choix malin.

MCZ – Voici le leader européen des poêles à granulés. Cette marque italienne est si populaire que trouver un poêle de chauffage avec son logo relève du parcours du combattant. Ces appareils ont bonne réputation en termes de puissance, de qualité de fabricant et de faible nuisance sonore.

Mentions honorables

Les produits ci-dessous ont de nombreuses qualités. Ils ratent de peu notre podium, mais ils peuvent constituer un excellent choix en fonction de vos besoins et du prix auquel vous arrivez à les trouver.

  • Interstoves Tessa :

    Dans la conception du Tessa, Interstoves a misé sur la praticité, le rendement, l’esthétique et il faut dire que le résultat est exceptionnel.

    La puissance thermique de ce poêle à granulés est de 10 kW. Son rendement varie de 90,3% à 93,7%, ce qui est nettement supérieur à celui de la majorité des produits milieu de gamme. Côté praticité, il peut se connecter à un ordinateur, un smartphone ou une tablette via Wifi et être piloté à distance. Le Wifi est uniquement disponible en option.

    Vous projetez d’investir dans un système de chauffage écologique, pratique et performant ? Nous vous recommandons ce poêle à pellets Zacro.

  • Eva Calor Camilla :

    Ce petit poêle à granulés signé Eva Calor a été conçu spécialement pour chauffer un logement de faible superficie, tel qu’un studio ou un flat. Sa puissance thermique est évaluée à 4 kW et sa consommation maximale en granulés est de 1,1 kg/h.

    Au niveau des dimensions, ce dispositif de chauffage est bien moins encombrant que les autres produits de notre sélection. Par ailleurs, son poids est plus ou moins réduit et facilite grandement son transport.

    Simple mais efficace, le Camilla d’Eva Calor peut être utilisé comme dispositif de chauffage principal d’un studio, d’un appartement ou d’un bureau.

  • Interstoves Marina :

    Autre poêle à granules de chez Interstoves, le Marina a une puissance de 11 kW. À part son prix, il se distingue surtout par sa fiabilité, son rendement et son réservoir de 25 kg. Son étanchéité vous permet de l’installer dans toutes les configurations : sortie façade, sortie toiture et au-dessus du faîtage.

    Mesurant 107,3 cm de haut pour 50,3 cm de profondeur et 49 cm de large, ce poêle à granules existe en 3 coloris : blanc, noir et Bordeaux. Pour l’installation, tout le kit nécessaire est à fourni. Le fabricant offre même une assistance technique via une hotline pour l’installation et le paramétrage.

    Programmable jusqu’à 7 jours, le Marina d’Interstoves peut fonctionner suivant différentes plages horaires. Vous pouvez le commander par Wifi depuis un smartphone, un PC, une tablette, ou avec une télécommande.

  • Flam Energie :

    Le Flam Energie est un poêle à granules entièrement autonome. Le chauffage fonctionne sans recours à l’énergie électrique. L’alimentation du foyer se fait à l’air via la trappe sur la porte frontale. Plus la trappe est ouverte, plus le tirage est important et plus la chaleur est forte.

    Notez que le réservoir a une contenance de 12 kg, pas 15 kg comme annoncés sur la fiche du produit. À la fois performant, écologique et économique, ce modèle est d’une simplicité rare. Il est en effet dépourvu de la buse généralement située à l’arrière du poêle pour les modèles électriques. En plus, il ne fait aucun bruit. Pour le faire fonctionner, vous pouvez opter pour des pellets, de la biomasse ou des pellets de bois. Le Flam Energie brûle presque tout ce qui est sec.

    Ce poêle à granules de couleur grise est dépourvu de foyer vitré. Vous ne verrez donc pas les flammes ondoyer à l’intérieur. Enfin, vous pouvez négocier un contrat de fourniture pour les granulés, avec une livraison mensuelle ou trimestrielle à la clé.

Astuces

Calculez correctement les coûts.

Tenez compte de l’installation et des pellets lors de l’estimation des coûts. N’oubliez pas non plus le coût d’installation d’un évent. À titre indicatif, 300 euros de granulés suffisent pour une année entière.

Engagez un professionnel certifié pour l’installation.

Embauchez un professionnel certifié pour l’installation de votre poêle à granulés, c’est plus sécuritaire. C’est également la meilleure façon de vous assurer qu’il fonctionne correctement, la meilleure option pour bénéficier du crédit d’impôt et un argument d’indemnisation en cas de sinistre.

Ajoutez un ventilateur.

L’installation de votre poêle à granulés dans une pièce munie d’un ventilateur colonne ou de plafond peut augmenter la circulation et l’efficacité du chauffage. En effet, la chaleur diffusée par convection circule mieux si elle est ventilée.

Entretenez régulièrement votre poêle.

Nettoyez la poêle aussi régulièrement que le recommande le fabricant et passez l’aspirateur, comme le plateau et le ventilateur, pour assurer le bon fonctionnement de votre poêle.

Obtenez l’approbation de l’assurance avant l’installation.

L’ajout de n’importe quel type de poêle à bois à votre maison peut légèrement augmenter vos primes d’assurance, mais ne pas en informer votre assureur peut annuler votre couverture en cas d’incendie. Avant d’acheter un poêle, appelez toujours votre compagnie d’assurance et assurez-vous d’obtenir une preuve que votre poêle à granules est couvert par votre police d’assurance.

FAQ

Quel est le meilleur poêle à granulés ?

Le meilleur poêle à granulés dépend de vos besoins et de votre budget. Lisez notre guide d'achat pour en savoir plus.

Qui a inventé le poêle à granulés ?

Le poêle à granulés a été conçu par l’ingénieur de la firme Boeing, Jerry Whitfield en 1970. Toutefois, l’Américain Robert T. Bowling utilisait déjà des déchets de bois vers les années 1930.

Comment entretenir son poêle à granulés ?

L’entretien d’un poêle à granulé s’effectue sur différents étages de l’appareil et à des intervalles différentes. Le cendrier et la chambre de combustion doivent être débarrassés toutes les semaines. Le creuset et la vitre quant à eux se nettoient tous les 3 jours. Un professionnel devrait procéder à un ramonage et un nettoyage des conduits et du ventilateur une fois par an.

Quelle superficie peut chauffer un poêle à granulés ?

Selon la puissance du poêle, un modèle peut couvrir jusqu’à une superficie de 200 m² à chauffer et même plus.

Pourquoi mon poêle à granulés fume-t-il ?

Si le poêle à granulés ne bénéficie pas un entretien régulier et convenable, alors il se pourrait qu’il fume. Un conduit obstrué peut en être la cause.

Références​

Note : Vous trouverez ci-dessous une partie des sources que nous avons consultées pour rédiger cet article. Les liens menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Veuillez alors utiliser un moteur de recherche pour retrouver l’information désirée.

  1. Comment choisir un poêle à granulés, quechoisir.org
  2. Choisir un poêle à bois, 60millions-mag.com
  3. 10 Pellet and Wood Stoves To Keep Your Home Warm, consumersearch.com
  4. Best Pellet Stoves, bestreviews.com
  5. Pellet Stove Tips Before Buying, thespruce.com
  6. Wood Heat vs Pellet Stove Comparison Guide, thespruce.com
  7. Poêle à granulés ou à pellets : Guide 2020 (de l’achat à l’installation), planetehealthy.com
  8. Prix d’installation d’un poêle à granulés, travaux.com
  9. Poêle à granulés de bois : le guide d’achat pour tout savoir, picbleu.fr
  10. Régler son poêle à granulés de bois : les conseils d’utilisation, lenergietoutcompris.fr
  11. Poêle à granulés : un chauffage d’appoint au bois optimisé, quelleenergie.fr
  12. Quelles sont les normes pour installer un poêle à granulés ?, total-proxi-energies.fr
  13. Le gouvernement veut mettre le paquet sur le chauffage au bois, lesechos.fr
  14. 36,6 millions de logements en France au 1ᵉʳ janvier 2019, insee.fr
  15. Poêle à granulés de bois : Economies, quelleenergie.fr

Historique

30 juillet 2020 : Mise à jour des produits recommandés et amélioration globale de l’article.

15 juillet 2019 : Mise à jour complète de l’article (mise à jour des produits recommandés, ajout des astuces, et amélioration globale de l’article).

18 juillet 2018 : Rédaction initiale de l’article.