Les meilleurs parpaings : comparatif 2021

Robuste, abordable et facile à poser, le parpaing est le matériau idéal pour entreprendre une construction ou une extension d’habitation. Avant de concrétiser votre projet immobilier, vous désirez faire le point sur ce produit ? On vous dit tout dans ce guide d’achat des meilleurs parpaings.

Le choix de la rédaction

Parpaing à bancher creux béton

Le meilleur parpaing en 2021

Facilement reconnaissable grâce à sa forme de H, ce parpaing est surtout sollicité pour la réalisation des coffrages, mais aussi des murs de soutènement.

2,75 € sur Castorama

Également appelé bloc de coffrage, le parpaing à bancher permet d’effectuer très rapidement des murs de soutènement ou des coffrages perdus en maçonnerie. La forme creuse de ce bloc lui permet de recevoir des armatures en acier sur lesquelles le béton va être coulé pour solidifier l’ensemble de l’ouvrage.

La classe de résistance de ce parpaing à bancher creux béton n’est pas mentionnée, mais une chose est certaine, il est capable de supporter une grande pression. Ce bloc est conçu pour soutenir tout le poids d’une petite habitation ou d’un muret de soutènement. Vous pouvez également l’utiliser pour renforcer divers aménagements sur votre terrain.

Le meilleur pas cher

Parpaing creux béton B40

Le meilleur parpaing d'entrée de gamme

Ce parpaing creux en béton B40 est idéal pour le montage de murs ou de murets extérieurs. Il peut également être utilisé pour les parois d’une piscine.

1,14 € sur Castorama

Ce parpaing creux béton est présenté dans sa forme la plus classique. En effet, il se compose d’alvéoles régulières qui se terminent par des brides. C’est grâce à ces encoches que l’on peut réaliser les joints verticaux entre les blocs. Le modèle présent peut être coupé au tiers ou au 2/3. En ce sens, il peut se livrer à différentes utilisations sur un chantier de construction ou d’extension de maison.

De classe de résistance B40, ce bloc creux béton promet une résistance de 40 kg/cm². Malgré sa forme et son épaisseur, ce parpaing peut être utilisé pour la création d’un mur porteur ou non, d’un mur de clôture ou d’un mur de garage.

Le meilleur haut de gamme

Parpaing perforé B80

Le meilleur parpaing haut de gamme

Dans la famille des parpaings, le bloc perforé est le plus lourd. Cette catégorie d’agglo est requise pour la construction des soubassements, mais aussi des sous-sols enterrés.

2,90 € sur Castorama

Plus dense que les autres types de parpaing, le bloc perforé donne de la solidité à une structure. Du fait de cette superbe robustesse, il peut être enterré. En revanche, son système alvéolaire est moins creux que pour le bloc à bancher. Et si vous vous demandez à quoi servent les ouvertures rondes qui traversent ces blocs, la réponse est très simple. Ces accès permettent de faire passer les armatures métalliques.

Le parpaing perforé est très utilisé dans les projets de construction et les extensions. De la classe de résistance B80, ce bloc perforé promet une résistance de 80 kg/cm². Il est donc idéal pour les fondations des murs porteurs, les murs de façade et plus largement, pour tous les travaux de soubassement.

Un parpaing de qualité proposé à prix modique

Parpaing d’angle creux béton

Le meilleur parpaing pour vos travaux de construction

Ce parpaing d’angle ou bloc poteau est surtout sollicité pour la création des angles dans une construction ou une extension. La particularité de ce bloc : il peut être découpé au tiers.

2,80 € sur Castorama

Certains professionnels du bâtiment ont coutume d’appeler ce parpaing d’angle, bloc d’angle ou bloc poteau. Ce bloc est surtout utilisé pour la création des murs porteurs, mais aussi des chaînages verticaux. Dans le jargon du bâtiment, le chaînage désigne les renforts en acier qui sont posés en périphérie d’un ouvrage.

Comme vous le remarquerez sur l’image d’illustration, les alvéoles de ce parpaing d’angle sont de différentes tailles. Les plus grandes de ces alvéoles servent à faire passer une armature métallique dans la hauteur. Ces parpaings sont réputés pour le renfort qu’ils apportent à l’angle d’un mur, mais surtout parce qu’ils réduisent drastiquement la complexité des travaux.

Notre dossier • septembre 2021

parpaing

Comparatif parpaing

Guide d'achat parpaing

Un besoin spécifique ?

Le meilleur parpaing en 2021

Le meilleur parpaing d'entrée de gamme

Le meilleur parpaing haut de gamme

Le meilleur parpaing pour vos travaux de construction

Votre guide : Sébastien

Notez ce comparatif :
0/50 votes

En notant cet article, vous nous aidez à récompenser nos meilleurs rédacteurs. Merci !

Tableau comparatif des meilleurs parpaings

LE MEILLEUR
PAS CHER
HAUT DE GAMME
EXCELLENT
Parpaing à bancher creux béton 5
9/10
Parpaing creux béton B40 6
8/10
Parpaing perforé B80 7
9/10
Parpaing d’angle creux béton 8
8/10
Facilement reconnaissable grâce à sa forme de H, ce parpaing est surtout sollicité pour la réalisation des coffrages, mais aussi des murs de soutènement.
Ce parpaing creux en béton B40 est idéal pour le montage de murs ou de murets extérieurs. Il peut également être utilisé pour les parois d’une piscine.
Dans la famille des parpaings, le bloc perforé est le plus lourd. Cette catégorie d’agglo est requise pour la construction des soubassements, mais aussi des sous-sols enterrés.
Ce parpaing d’angle ou bloc poteau est surtout sollicité pour la création des angles dans une construction ou une extension. La particularité de ce bloc : il peut être découpé au tiers.
Catégorie d’article
Parpaing à bancher
Parpaing creux
Parpaing perforé
Parpaing d’angle
Poids net
0,01 kg
0,01 kg
0,01 kg
0,01 kg
Dimensions
20 x 20 x 50 cm
10 x 20 x 50 cm
20 x 20 x 50 cm
20 x 20 x 50 cm
Construction d’un mur
Application possible
Muret de soutènement et aménagements divers
Mur porteur intérieur et façade, mur de clôture, mur de garage
Toutes les fondations et les soubassements des murs porteurs ou non
Renfort des angles d’un mur

Vous avez trouvé ce classement utile ? Donnez 5 étoiles au rédacteur :

Guide d'achat parpaing

Primary Item (H2)Sub Item 1 (H3)

Pourquoi nous faire confiance ?

Pourquoi nous faire confiance
Notre mission
Nous soutenir

Nous n’acceptons aucun article sponsorisé et aucune publicité.

Nous passons des milliers d’heures chaque année à rechercher, comparer et analyser les meilleurs produits en toute impartialité. Nous gagnons uniquement de l’argent quand vous utilisez nos liens pour faire des achats (sans surcoût pour vous) !

Notre mission est de simplifier vos décisions d’achat.

Nous sommes une société d’évaluation de produits qui a une mission unique : simplifier vos décisions d’achat. Nos recherches et nos tests aident des millions de personnes chaque année à trouver les meilleurs produits pour leurs besoins personnels et leur budget.

Meilleurtest est animé par une petite équipe de passionés.

Pour nous soutenir vous pouvez : utiliser nos liens pour faire vos achats (ce qui nous rapporte souvent une petite commission), partager nos articles sur les réseaux sociaux, ou recommander notre site sur votre blog. Merci d’avance !

Comment choisir votre parpaing

Compte tenu de ses nombreuses déclinaisons, choisir un parpaing n’est pas facile. Pour obtenir le bloc de béton le mieux adapté à votre projet immobilier à venir, différents critères devront être pris en considération.

Critère n°1 : La résistance du parpaing

La dureté du parpaing est exprimée au travers de la classe de résistance à laquelle il appartient.
Les 5 classes de résistance pour le bloc de béton sont :

La classe B40 : résistance à 40 bars ou 40 kg/cm²
La classe B60 : résistance à 60 bars ou 60 kg/cm²
La classe B80 : résistance à 80 bars ou 80 kg/cm²
La classe B120 : résistance à 120 bars ou 120 kg/cm²
La classe B160 : résistance à 160 bars ou 160 kg/cm²

Le chiffre qui suit la lettre B désigne la charge de rupture du parpaing qui est exprimé en tonne (T). En d’autres termes, un mètre linéaire d’un parpaing B60 possède une résistance de 60 kg/cm².

Critère n°2 : Les dimensions

Les parpaings standardisés font exactement 20 x 25 x 50 cm (L x H x l) pour une épaisseur comprise entre 5 à 32,5 cm selon le type de maçonnerie à laquelle ils sont destinés. Quant aux parpaings rectifiés, leurs dimensions sont plus rigoureuses, donc assez différentes de celles des parpaings classiques.

Critère n°3 : La composition

Le parpaing ordinaire est composé de gravier, de ciment, de sable et de gravillons. Certaines sous-variétés d’agglos incorporent cependant des matières isolantes comme le schiste, l’argile expansée ou de la pierre ponce.

Quant aux autres déclinaisons des blocs, elles contiennent du sable siliceux, du plâtre, de la chaux et de la poudre d’aluminium. Après le processus de fabrication et une longue cuisson, le parpaing devient un bloc compact qui peut être utilisé pour les fondations d’une maison, les soubassements d’un muret, les murs et même pour les parois d’une piscine.

Critère n°4 : Les propriétés isolantes

De nombreux fabricants se sont penchés sur la fabrication de parpaings qui offrent une meilleure isolation que les parpaings traditionnels. Pour leur procurer une bonne propriété isolante, les parpaings sont remplis d’isolants, le plus souvent de la mousse isolante (laine de verre, laine de roche). Ils peuvent également être remplis d’un matériau semi-rigide auquel a été adjoint du polystyrène expansé ou un liant minéral.

Bien entendu, le coût d’un parpaing isolant est plus élevé que celui du parpaing classique.

Critère n°5 : Les normes et labels

Les deux normes qui encadrent la création des agglos sont la norme CE et la norme NF. Obligatoire, la norme CE assure que les parpaings ont été usinés dans le strict respect de la réglementation européenne notamment en matière d’environnement. La norme NF, quant à elle, garantit que les agglos ont été fabriqués suivant un cahier des charges.

Le parpaing : ce que vous devez savoir !

Le parpaing, également appelé agglo (pour béton aggloméré) est un élément de construction de forme parallélépipédique. Généralement produit en série dans une usine, le parpaing est obtenu à partir du béton coulé dans un moule, qui est ensuite compacté puis cuit dans un four.

Pour les besoins de votre projet de construction, vous allez devoir quantifier les parpaings. Cela vous permettra d’en disposer assez pour ce que vous prévoyez de faire. Ainsi, pour des parpaings de 20 cm de hauteur, comptez une dizaine de parpaings pour 1 m² de mur. Pour les blocs de 25 cm de hauteur, le même m² de mur équivaut à 8 parpaings.

Monter un mur en parpaings : un jeu d’enfant pour les bricoleurs

Avant de monter le mur, vous devez avoir réalisé les fondations et le mortier. Pour ce dernier, vous aurez besoin d’un volume de ciment pour 3 volumes de sables et un demi d’eau.

Voici les étapes à suivre pour le montage :

  • Commencez par tracer l’emplacement du futur mur au moyen d’un cordeau. Il faut que vous soyez rigoureux, car l’alignement du mur va dépendre de cette opération.
  • Par la suite, déposez la première couche de mortier. Étalez une couche d’environ 2,5 cm d’épaisseur en vous servant d’une taloche.
  • Lorsque vous posez les premières rangées de parpaings, commencez par les angles, et agissez en conséquence.
  • Après avoir terminé la première couche, poursuivez avec les rangées suivantes.
  • Lorsque le mur est monté, vous pouvez entamer avec la finition extérieure. Pour ce faire, vous pouvez utiliser de l’enduit traditionnel. Mais pour des raisons esthétiques et pratiques, tournez-vous plutôt vers l’enduit monocouche qui s’avère très avantageux. Non seulement il n’applique qu’une seule fois, mais le résultat surpasse de loin celui de l’enduit classique.

La construction d’une maison en parpaings est éligible aux financements

Si votre budget de construction est serré, sachez que l’usage du parpaing est éligible à certaines aides financières dont le plus sollicité par les particuliers est le prêt à taux zéro ou PTZ. Si vous remplissez les conditions exigées par ce financement, vous aurez l’opportunité de rembourser le prêt contracté à taux zéro en 20 à 25 ans. En outre, vous pouvez également prétendre au prêt d’accession sociale ou PAS, à l’exonération de taxe foncière et à la participation de l’employeur à l’effort de construction ou PEEC.

Quelques inconvénients à mettre en lumière

Malheureusement, le parpaing n’est pas dépourvu d’inconvénients. En premier lieu, sa forme particulière ne permet pas les fantaisies architecturales. Quant à la performance thermique des blocs classiques, elle laisse un peu à désirer. Le bloc de béton traditionnel est perméable et n’offre aucune régulation hygrométrique naturelle.

Les différents types de parpaings

Il existe différentes catégories de parpaings. Le choix de l’agglo va dépendre de la construction, mais également de ses nombreuses exigences. Partez du principe qu’il faut des parpaings différents pour la conception des fondations, des murs, des cloisons, des poteaux.

Les blocs creux

Les blocs creux sont les agglos les plus utilisés pour la création d’un mur ou d’une cloison. Ces parpaings disposent de 6 alvéoles ainsi que de 2 extrémités en forme de bride qui servent au garnissage des joints verticaux.

Cette catégorie de bloc possède la particularité d’être plus léger que les autres déclinaisons. Leur résistance est donc inférieure à celle du bloc plein. En général, les blocs creux appartiennent aux classes de résistance B40 et B60.

Les blocs perforés et pleins

Les blocs perforés et pleins sont très lourds. À ce titre, ils sont le plus souvent utilisés pour les fondations, les soubassements ou les parois d’un sous-sol enterré. Ces blocs sont assez résistants pour supporter toute la structure d’une habitation. Même si les dimensions des blocs creux et des blocs pleins sont les mêmes, les blocs perforés possèdent une excellente résistance à l’écrasement.

Ces parpaings peuvent supporter de très lourdes charges, notamment ceux qui appartiennent à la classe de résistance B80 à B160.

Les blocs accessoires

Il s’agit des parpaings utilisés pour un usage spécifique sur une habitation. Parmi les différents types de blocs accessoires, on retrouve :

Le bloc de jambage ou feuillure : à l’extrémité plate, ce parpaing est utilisé pour la réalisation des ouvertures des baies vitrées.
Le bloc à bancher : en forme de H, il est utilisé pour les coffrages ou pour les murs de soutènement.
Le bloc d’angle : également appelé bloc poteau, ce parpaing est utilisé pour les angles d’une construction.
Le bloc de chaînage : ce parpaing est surtout sollicité pour poser un linteau sur une ouverture ou pour réaliser le chaînage d’une maison.

Le parpaing ou la brique ?

Le parpaing

Le parpaing est sans doute le matériau de construction le plus utilisé en France. Bien qu’il soit plus récent que la brique, son processus de fabrication et son aspect n’ont pas changé depuis plus d’un siècle.

Qu’il soit plein, creux ou perforé, le parpaing plaît parce qu’il est facile à trouver et surtout parce qu’il est simple à mettre en œuvre. Étant incombustible, le parpaing offre une très bonne résistance au feu. Sa masse volumique est également très intéressante.

La brique

Contrairement au parpaing, la brique est fabriquée à partir de la terre argileuse qui est pétrie, façonnée dans une forme rectangulaire, séchée et cuite dans un énorme four. Ce matériau historique a perdu de sa superbe au-devant du parpaing, bien qu’il reste très apprécié pour son pouvoir isolant et surtout parce qu’elle est capable de réguler l’humidité.

Puisque la brique est moins polluante à produire que le parpaing, elle est plus écologique et encore plus facile à poser.

Verdict

La brique et le parpaing sont tous les deux très avantageux. Si la brique offre de meilleures performances thermiques et ne craint pas l’humidité en plus d’offrir une bonne régulation de l’hygrométrie, le parpaing est nettement plus résistant et est plus économique dans ses moindres aspects.

Le parpaing s’offre même le luxe d’offrir un bon bilan écologique s’il est rempli avec un isolant. Ainsi, la meilleure façon de réduire les coûts de la construction sans en impacter la qualité reste l’utilisation du parpaing.

5 bonnes raisons pour utiliser du parpaing

Si le parpaing est tellement apprécié dans le secteur de la construction, c’est surtout pour les nombreux avantages qu’il octroie.

Un matériau de construction très résistant

Oui, le parpaing est un matériau de construction d’une rare robustesse. Il résiste très bien aux intempéries et l’usure du temps. Les bâtiments qui sont fabriqués avec des agglos de qualité sont capables de résister aux tremblements de terre et aux fortes tempêtes. Avec une bonne finition, un mur en parpaings peut durer un demi-siècle.

Un matériau de construction abordable

Pour ériger une maison, le parpaing est sans doute le matériau de construction le moins coûteux qui est mis à votre disposition. Et encore, si vous envisagez de construire une maison à basse consommation d’énergie, vous pouvez obtenir une aide financière venant du gouvernement ou des collectivités de votre région. Un coup de pouce financier est toujours le bienvenu lorsqu’on entame un projet de vie aussi important que la construction d’une maison.

Un matériau incombustible

Le parpaing est un matériau qui ne craint pas les incendies du fait même de sa composition un peu particulière. En ce sens, une maison ayant pris feu et dont les murs sont faits avec du parpaing est plus facile à sauver des flammes.

Un matériau très facile à poser

La facilité de pose est l’un des avantages indéniables du parpaing. Tout maçon qui se respecte peut poser du parpaing. Il en résulte une réduction de la durée du chantier de construction. Si vous-mêmes, vous êtes un peu bricoleurs, vous pouvez mettre la main à la pâte, mais en commençant avec des murets ou des cloisons par exemple.

Un matériau compatible avec des isolants

Le parpaing n’est pas très réputé pour ses propriétés isolantes, mais cela a changé depuis peu. Pour améliorer l’isolation thermique des murs, vous pouvez ajouter un doublage isolant à l’intérieur ou à l’extérieur. Oui, cela engendre des coûts supplémentaires, mais ça vaut parfaitement le coup.

Quel est le prix d'un parpaing

Le schéma ci-dessous vous aidera à vous faire une idée des prix habituellement pratiqués pour chaque gamme de prix (entrée de gamme, milieu de gamme et haut de gamme).

Cependant, plus cher ne veut pas forcément dire meilleur.

Nous vous conseillons donc de toujours consulter notre classement avant de vous décider, plutôt que de vous fier aveuglément aux gammes de prix.

Entrée de gamme
0.5 € à 1.5 €
Milieu de gamme
1.5 € à 2 €
Haut de gamme
+ de 2 €
Présentation des gammes de prix

Astuces

Faites-vous assister par un professionnel

Vous avez du mal à estimer le nombre exact des parpaings qui sont nécessaires à la construction de votre maison ? Faites-vous assister par un professionnel. Ce dernier, par l’analyse de votre plan saura définir avec exactitude la quantité d’agglos pour votre projet.

Isolez vos murs en parpaings

La seule façon de couper les ponts thermiques avec l’extérieur serait d’isoler les murs en parpaings. Pour ce faire, vous avez le choix entre différents types d’isolants dont les plus efficaces sont la plaque de polystyrène blanc et les panneaux de liège. Les professionnels du bâtiment sont nombreux à les recommander.

Ne lésinez pas sur les coûts

La longévité de votre maison va dépendre de la qualité des parpaings que vous allez acheter. Pour optimiser la durabilité de votre future habitation, privilégiez toujours les parpaings d’une classe de résistance B60 au minimum.

Prévoyez quelques m² de parpaings supplémentaires

Les petits incidents se produisent souvent sur les chantiers de construction. Aussi, pour ne pas mettre les travaux en pause par manque d’agglos, prévoyez-en toujours quelques m² supplémentaires.

Recyclez les parpaings inutilisés

Pour sûr, il va y avoir des parpaings inutilisés alors que votre maison est achevée. Au lieu de jeter ces parpaings, conservez-les pour une prochaine construction. Vous serez étonnés de la variété des ouvrages réalisables avec les blocs de béton.

FAQ

Combien de parpaings faut-il pour élever un mur de 1 m² ?

Il n’est pas difficile d’estimer le nombre de parpaings dont vous avez besoin pour ériger 1 m² de mur. Si la hauteur du bloc est standard, autrement dit ne dépasse pas 20 cm, il faut 10 parpaings pour élever le mur de 1 m². Pour un mur de 200 m², vous aurez besoin de 200 parpaings.

Comment monter un mur en parpaings ?

Monter un mur en parpaings est une affaire de professionnels, mais il n’empêche que cela reste à votre portée. Les blocs de béton s’assemblent avec du mortier. Pour faire simple, délimitez l’espace, posez la première couche de mortier, posez la première rangée de parpaings et continuez avec les rangées suivantes.

Comment habiller l’extérieur d’un mur en parpaings ?

Différentes solutions existent pour habiller l’extérieur d’un mur en parpaing. Pour ce faire, vous avez le choix entre l’enduit classique ou l’enduit monocouche qui ne s’applique donc qu’en une seule couche. Cette seconde solution est recommandée pour le gain de temps qu’elle procure.

Comment isoler les murs en parpaings d’un garage ?

Le parpaing n’est pas très réputé pour ses propriétés isolantes. Pour améliorer l’isolation des murs du garage, utilisez des blocs de béton isolants, ou faites poser des plaques isolantes par des professionnels. Dans un garage, des plaques en polystyrène extrudé offriront le meilleur résultat.

Références

Note : Vous trouverez ci-dessous une partie des sources que nous avons consultées pour rédiger cet article. Les liens menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Veuillez alors utiliser un moteur de recherche pour retrouver l’information désirée. Afficher tout

Historique

22 juillet 2021 : Rédaction initiale d'article

Afficher tout
Notre sélection
Parpaing à bancher creux béton 9
Parpaing à bancher creux béton
Parpaing creux béton B40 10
Parpaing creux béton B40
Parpaing perforé B80 11
Parpaing perforé B80
Parpaing d’angle creux béton 12
Parpaing d’angle creux béton

Lecteurs

Chaque mois, Meilleurtest aide plus de 500 000 personnes à mieux consommer.

Copyright © 2021 - Fait avec ♥♥♥ par meilleurtest.fr

Vos tests et comparatifs 0% pub, 100% indépendants !
hearttaggift