Les meilleurs vélos électriques pliants en 2020

En France, 60% des déplacements font moins de 5 km, l’équivalent de 20 min à vélo. Alternative crédible à la voiture, compact, économique et adapté à la ville, le vélo électrique pliant résout le manque de place. Grâce à l’assistance électrique fournie par la batterie et le moteur, vous irez vite et sans transpirer. Pour trouver le bon modèle, consultez notre guide des meilleurs vélos électriques pliants.

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 1

Produits

22Produits analysés

Heures

25Heures investies

Sources

15Sources consultées

Avis

537Avis pris en compte

Notre sélection des meilleurs vélos électriques pliants en 2020 :

Pour savoir comment nous avons choisi, vous pouvez consulter la recherche.

Mis à jour le 2 juillet 2020 : Mise à jour complète de l'article.

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 2

BH Easygo Volt : Le meilleur vélo électrique pliant en 2020

Facile à plier, le BH Easygo Volt roule sur toutes les surfaces. Combinées au poids de seulement 18 kg, les roues de 18 pouces lui confèrent maniabilité et confort. En outre, sa batterie a une autonomie de 50 km.

De toute la gamme électrique BH, l’Easygo Volt est certainement le plus compact. Le plus léger aussi, avec ses 18 kg. Facile à enjamber, il roule aussi bien en ville que sur les sentiers rocailleux et pentus. En effet, les roues de 18 pouces lui confèrent une maniabilité et un confort de roulement proches d’un vélo de ville dit « normal ».

Puissant, le BH Easygo Volt est équipé d’un moteur brushless  délivrant jusqu’à 140 Nm de couple. La batterie de 600  Wh pour 50 km d’autonomie est intégrée dans le cadre, contribuant à l’esthétique de ce vélo électrique pliant. Le capteur de pédalage intégré adapte l’assistance électrique à la vitesse de rotation des pédales. 

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 3

Moma Bikes E16teen​ : Le meilleur vélo électrique pliant d'entrée de gamme

Le Moma Bikes E16teen est destiné aux adolescents et aux trajets urbains. Son moteur et sa batterie affichent des performances correctes. En plus, ce vélo électrique pliant petit format est très léger.

Pensé pour les jeunes, en particulier les adolescents, le Moma Bikes E16teen a été conçu pour les trajets en ville. À l’image du Moma Bikes Ebike 20.2, il dispose d’accessoires pratiques, pèse seulement 17 kg et constitue une solution crédible d’intermodalité. En d’autres termes, vous pouvez passer des transports en commun au vélo et vice versa.  

Les roues de 16 pouces assurent un bon confort de roulement. En revanche, privilégiez les routes en bon état afin que les pneus tiennent le coup. Le moteur brushless de 250 W offre 3 niveaux d’assistance et la batterie Li-ion 36 V 9 Ah a une autonomie de 25 km en utilisation normale. On aurait aimé des freins à disque au lieu des freins V-Brake en alu.  

Excellent

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 4

Yeep.me 1600 Le Citadin​ : Le meilleur vélo électrique pliant 16 pouces

Vous cherchez un vélo pliant pour faciliter vos trajets en ville ? Essayez le Yeep.me 1600 Le Citadin. Simple et léger, il bénéficie d’un cadre suspendu, de freins à disque et d’une assistance électrique progressive. 

Son nom ne laisse pas de place au doute. Le Yeep.me 1600 Le Citadin est idéal pour les trajets en ville. La suspension permet à ce vélo pliant électrique pliant d’absorber les aspérités de la route et rouler confortablement, et ce malgré ses roues de 16 pouces. Notez le cadre en alliage d’aluminium léger et magnésium, sans soudures, mais aussi les freins à disque.

L’autre point fort du Yeep.me 1600 Le Citadin est sa simplicité. Il suffit d’allumer l’écran, sélectionner une assistance électrique et pédaler. Le moteur de 250 W 36 V s’enclenche dès le premier tour de pédalage et adapte la vitesse à l’assistance programmée. Concernant la batterie, ce vélo de 18,8 kg a une autonomie théorique de 50 km. 

Très bon

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 5

Eufab MiniPed​ : Le vélo électrique pliant le plus compact

L’Eufab MiniPed s’adresse aux personnes de taille moyenne. Son pliage en un mouvement, son extrême compacité, ses roues de 12 pouces et sa motorisation correcte en font un VAE pliant adapté à la ville.

L’Eufab MiniPed a la particularité d’utiliser des roues de 12 pouces. Une fois replié, ce vélo électrique mesure seulement 113 x 68 x 38 cm. Le cadre en X fabriqué en aluminium permet un pliage unique et rapide. Et malgré ses roues de 12 pouces, ce vélo est robuste, comme le prouve sa charge maximale pouvant atteindre 120 kg.

Côté technique, Eufab a équipé son MiniPed d’un moteur brushless de 36 V sans engrenage installé dans le moyeu arrière. Son positionnement rend la conduite du vélo très amusante, même si les personnes de grande taille auront du mal à pédaler, surtout en montée. La batterie Li-ion Panasonic 36 V 8,7 Ah propose 40 km d’autonomie et se recharge en 4 h.

Voici un tableau comparatif récapitulant les points positifs et négatifs des produits que nous venons de vous présenter :

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 2

BH Easygo Volt

Le meilleur vélo électrique pliant en 2020​

1 300 €*

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 3

Moma Bikes E16teen

Le meilleur vélo électrique pliant d’entrée de gamme

830 €*

Excellent

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 4

Yeep.me 1600 Le Citadin

Le meilleur vélo électrique pliant 16 pouces

1 299 €*

Très bon

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 5

Eufab MiniPed

Le vélo électrique pliant le plus compact

1 099 €*

* Prix constaté lors de la dernière mise à jour de l’article, le 2 juillet 2020.

Pourquoi nous faire confiance ?

Conformément à notre éthique professionnelle, ce guide d’achat est garanti 0% pub, 100% indépendant. Vous êtes donc assuré d’avoir une information objective sur les différents produits que nous présentons.

Pour réaliser ce guide, nous avons appliqué à la lettre notre méthode de travail habituelle :

  1. Nous avons comparé les comparatifs les plus sérieux du web français et international (Que Choisir, Frandroid, Best Reviews, etc.).
  2. Nous avons consulté les sites de toutes les grandes marques (BH, Weebike, Moma Bikes, Dahon, etc.) et comparé les caractéristiques techniques de leurs produits.
  3. Nous avons pris en compte des centaines d’avis d’utilisateurs publiés tant sur des sites e-commerce que sur des sites spécialisés.
Au total, nous avons passé des dizaines d’heures à travailler pour vous offrir le guide d’achat le plus complet, synthétique et utile du web.

Comment choisir son vélo électrique pliant ?

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 10

Au-delà du prix, de la marque, de l’utilisation prévue et de la taille des roues, que nous verrons plus tard, il faut prendre en compte 6 critères pour choisir un vélo pliant électrique.

Critère n°1 : Le moteur

La réglementation prévoit une puissance nominale de 250 W pour un moteur de vélo électrique. Au-delà de ce seuil, le vélo sera considéré comme un cyclomoteur, avec les contraintes que cela implique. Selon le design du vélo, le moteur prend place dans le pédalier, dans le moyeu de la roue avant ou celui de la roue arrière.

Lors du choix de votre VAE pliant, privilégiez un moteur brushless ou sans brosse. En moyenne, ce moteur électromagnétique fonctionne pendant 10 000 h. À la différence d’un moteur classique de type perceuse, il n’y a pas de charbon, donc pas d’usure. Sachez que la plupart des vélos pliants à moteur brushless valent plus de 1 000 euros.

Dernier point important, le vélo électrique pliant a une vitesse automatiquement bridée à 25 km/h, comme les autres VAE. Si vous dépassez cette limite, l’assistance électrique sera coupée automatiquement. Après, il est possible de débrider le moteur. Mais cette pratique est vivement déconseillée pour des raisons évidentes de sécurité.

Critère n°2 : La batterie

Tenez compte de la capacité, exprimée en Wh, Ah ou mAh. Plus la capacité est élevée, plus la batterie sera autonome. Le niveau d’assistance, la raideur des pentes, le poids du cycliste et l’état des pneus influent aussi sur l’autonomie. En outre, une batterie à capacité élevée sera lourde et encombrante, peu importe son emplacement.

Il n’y a pas que l’autonomie ou la puissance de la batterie qui compte. Cherchez également une batterie qui se recharge rapidement. Avant d’acheter, vérifiez le temps de charge complète de la batterie de votre vélo électrique pliant. En principe, une batterie nécessitant 6 h de charge offrira une autonomie suffisante pour les besoins quotidiens.

Sur la plupart des vélos électriques pliants, la batterie est externe car plus facile à intégrer pour les constructeurs. Elle se fixe sur le porte-bagage ou sur le tube de selle. Avec une batterie externe, votre vélo électrique pliant peut rouler sans batterie. Et vous pouvez la remplacer facilement en cas de panne.

La batterie interne est à la fois discrète et esthétique. En effet, difficile de croire que le cadre d’un vélo pliant électrique puisse accueillir une batterie. Les risques de vol de batterie deviennent quasi nuls. La batterie reste amovible dans la plupart des cas, mais le vélo ne peut rouler uniquement grâce à votre pédalage.

Critère n°3 : L’assistance électrique

Grâce à l’assistance électrique, le moteur accompagne le pédalage, ce qui réduit l’effort. Pour enclencher cette assistance électrique, un tour de pédale est donc nécessaire. En règle générale, il faut au moins 3 niveaux d’assistance pour un VAE pliant de qualité. Selon les modèles, vous aurez une assistance fixe ou une assistance progressive.

Pour l’assistance électrique fixe, le moteur s’active et vous propulse à 25 km dès les premiers coups de pédale. Peu importe votre vitesse de pédalage, la vitesse reste la même. Certes, les modes Eco, Max ou Boost font varier la puissance disponible. La vitesse ne connaîtra pas de variation une fois le vélo pliant lancé.

L’assistance évolutive ou progressive utilise des capteurs de pédalage. Ces dispositifs calculent la pression exercée sur les pédales et la vitesse du vélo. Ils ajustent instantanément la puissance pour un pédalage plus naturel. On retrouve l’assistance évolutive sur les VAE pliants haut de gamme ou avec un moteur dans le pédalier.

Critère n°4 : La qualité de fabrication

Ici, il est surtout question des petites fonctionnalités qui rendent l’utilisation du vélo électrique pliant agréable. Comme évoqué plus haut, la batterie peut se trouver dans le cadre ou fixée à l’extérieur. La plupart des vélos électriques pliants ont un cadre en aluminium. Rares sont ceux avec un cadre en carbone ou un cadre sans soudures.

La taille des roues et le rembourrage de la selle ont un impact direct sur le confort de roulement. Par ailleurs, le guidon ne doit pas se contenter d’être maniable. Il doit aussi se plier pour réduire l’encombrement du vélo pliant électrique. Il en va de même pour les pédales.

La transmission devra proposer 7 vitesses minimum pour permettre de bien circuler en ville et gravir les côtes. Quant au freinage, les freins V-Brake sont plus abordables tandis que les freins à disque offrent davantage de fiabilité et de puissance. À vous de voir ce qui convient le mieux suivant votre pratique et votre budget.

Critère n°5 : Le poids

À l’image des vélos pliants, leurs équivalents électriques offrent un faible encombrement comparé aux vélos rigides dits « normaux ». En revanche, le poids tourne autour de 20 kg à cause de la batterie et du moteur. Vous pourrez le porter, mais certainement pas longtemps. Vous devrez aussi considérer la charge maximale supportée par le VAE pliant.

Vélo électrique pliant ou trottinette électrique ?

Les deux partagent de nombreux points communs : qualité de fabrication, faible encombrement et assistance électrique efficace. Mais les similitudes s’arrêtent là. La trottinette permet d’alterner déplacements courts et transports en commun ou voiture. Nécessitant moins d’effort, le vélo électrique pliant peut parcourir de plus longues distances ou rouler ailleurs qu’en ville tout en offrant l’intermodalité.

Quelle taille de roue pour quelle utilisation ?

Ce paramètre a un impact direct sur le comportement routier du vélo pliant électrique et son confort de roulement. Chaque taille de roue a ses avantages et ses inconvénients qu’il est bon de connaître avant de prendre une décision.

12 pouces

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 11

Cette taille de roue permet au vélo électrique pliant de passer partout. Par contre, les roues plus petites constituent un handicap sur les longs trajets. En plus de devoir fournir des efforts exceptionnels pour pédaler, vous allez ressentir chaque aspérité de la route. Si vous parcourez régulièrement moins de 5 km, les roues de 12 pouces seront une option.

16 pouces

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 12

Les roues de 16 pouces conviennent aux déplacements urbains. Outre un pliage compact, cette taille de roue confère une certaine légèreté au vélo et un développement tout à fait correct à chaque pédalage. Toutefois, le développement reste modeste pour un vélo d’entrée de gamme.

20 pouces

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 13

Il s’agit de la taille la plus répandue sur le marché. Les roues de 20 pouces offrent un excellent compromis entre compacité et confort de roulement. Elles roulent en ville mais aussi sur des sentiers rocailleux et des chemins de terre. À un prix pas forcément indécent, vous pourriez avoir un VAE pliant léger, avec un bon développement.

24 ou 26 pouces

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 14

Considérée comme petite sur un vélo rigide, cette taille de roue est exceptionnelle sur un vélo pliant. En toute logique, la compacité n’est pas le point fort d’un VAE pliant équipé de roues de 24 ou 26 pouces. Leur intérêt réside surtout dans leur stabilité et leurs performances. C’est le cas notamment des VTT électriques pliants.

Entretien d’un vélo électrique pliant

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 15

La batterie

Rechargez la batterie toutes les 6 à 8 semaines en respectant le temps de charge recommandé par le fabricant. Même si vous utilisez rarement votre vélo électrique pliant, ne sautez en aucun cas la recharge de la batterie et utilisez le chargeur fourni à cet effet.

Notez qu’une batterie non chargée pendant un long moment risque d’entrer en hibernation. Raison pour laquelle il faut recharger la batterie même en hiver. Enfin, enlevez la batterie de votre vélo pliant électrique si vous le laissez dehors. Ainsi, elle sera protégée contre les intempéries.

Le nettoyage

Peu importe la surface que votre vélo arpente, la poussière, les taches et les saletés en tous genres vont s’accumuler sur la transmission, les roues et les freins. En milieu urbain, le dépôt de corps gras sur les freins V-Brake ou à disque provoque leur usure prématurée. Pour prévenir les éventuels dégâts, la solution la plus simple reste le nettoyage.

Sauf indication contraire, les fabricants recommandent un nettoyage à l’eau savonneuse. Les nettoyeurs haute pression sont à éviter. En effet, la puissance des jets risque d’endommager la peinture mais aussi la mécanique du vélo électrique pliant, sans oublier le risque accru d’infiltration d’eau.

Les serrages de sécurité

Une fois le vélo pliant électrique débarrassé des saletés, contrôlez les différents serrages. Cette tâche concerne les pédales, la selle, la tige de selle, les câbles de freins, les câbles de dérailleurs, les fixations de la batterie pour les batteries externes, les roues, la présence de jeu dans les roues, les jantes, la direction et le pédalier.

L’entretien périodique

Hormis le nettoyage et les vérifications à faire avant ou après chaque sortie, vous devez procéder à un entretien et une révision périodiques. Cette maintenance devra avoir lieu tous les 3 mois environ, ou un peu moins si vous utilisez votre vélo électrique pliant de façon intensive.

Les pneus

Vérifiez l’état des pneus avant chaque sortie. Inspectez visuellement les roues pour voir si elles sont crevées, lisses, déchirées ou sèches. Vérifiez également la présence d’éventuelles fissures et déformations sur les jantes : il en va de votre sécurité. Et pour faire face aux petites crevaisons, équipez-vous d’un kit de réparation avec des rustines.

Les freins

À jante ou à disque, les freins s’usent avec le temps suivant la fréquence d’utilisation. Sur la majeure partie des patins, on retrouve un petit indicateur d’usure généralement représenté par une flèche. Lorsque les freins manquent de réactivité ou les patins deviennent trop lisses, il est temps de les remplacer.

La transmission

Sur un vélo pliant, la chaîne est composée de plusieurs petites pièces mobiles. Il faut la nettoyer et la lubrifier régulièrement. En effet, la chaîne finira par s’étirer avec le temps. Pensez à bien doser la lubrification. Trop abondante, elle pourrait accélérer l’usure de la chaîne, surtout si celle-ci est sale.

À la place, appliquez un petit filet de lubrifiant de chaîne et passez un chiffon pour enlever l’excédent. N’utilisez jamais de graisse. L’usure de la chaîne entraîne inévitablement celle du pignon et du plateau. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour déterminer le degré d’usure de votre transmission.

Le rangement

Lorsque vous n’utilisez pas votre vélo électrique pliant, rangez-le à l’abri des intempéries (soleil, pluie, vent, gel…) pour éviter une usure prématurée des pièces et des composants électriques. Et si vous devez absolument laisser le vélo dehors, enlevez la batterie pour la stocker à l’intérieur de la maison.

Le saviez-vous ?

Il existe des vélos électriques pliants sans chaîne. La transmission se fait alors par courroie, ce qui requiert moins d’entretien et presque pas de lubrification. Mais ce type de vélo est peu adapté aux montées et roule quasi exclusivement sur du plat.

Pourquoi acheter un bon vélo pliant électrique ?

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 16

Il se vend 1 vélo toutes les 15 s en France. Et le confinement lié au covid-19 n’a pas entamé l’engouement pour la petite reine. Cela inclut notamment les vélos électriques pliants. Plusieurs raisons expliquent cet engouement.

Facilité de déplacement et le pliage

Certes, un vélo électrique pliant avoisine les 20 kg. Mais sa facilité de pliage et sa compacité une fois replié permettent de l’emporter sans trop de difficultés. L’intermodalité reste inférieure à celle d’un vélo pliant classique, mais est largement supérieure à celle d’un vélo électrique classique.

Moyen de déplacement écologique

Dans un contexte de changement climatique et de pollution de l’air, le vélo électrique pliant apporte une réponse écologique très satisfaisante. Pour les déplacements urbains, le vélo mécanique a un bilan carbone estimé à 21 g/km. Celui du vélo électrique est à 22 g/km, soit quasiment le même ! À comparer avec la voiture qui a un bilan carbone de 271 g/km/passager.

Efficace pour se rendre au travail

Circuler en milieu urbain oblige souvent à composer avec les embouteillages. Par son format compact, le vélo électrique pliant permet de se faufiler ou rouler sur les pistes cyclables. Non seulement vous arrivez à heure, mais vous vous épargnez aussi le stress dû à l’attente dans les bouchons.

Moyen de transport accessible

Jadis très cher, le VAE pliant connaît une baisse de tarifs ces dernières années. Ajoutez à cela la démocratisation des batteries à forte capacité et la concurrence féroce que se livrent les constructeurs et vous obtenez des modèles plus accessibles. D’ailleurs, de nombreux experts estiment que l’avenir du vélo passe par l’électrification.

Où rouler ?

Toutes les grandes villes françaises ont aménagé des pistes cyclables. Pour les localités qui n’en ont pas, il reste la route. Important : ne roulez pas sur les trottoirs. Posez le pied et posez le vélo. Sachez également que certaines villes autorisent la remontée de rue en sens interdit pour les cyclistes. Mais assurez-vous que le panneau sens interdit autorise cela. Et laissez la priorité aux voitures et aux piétons.

Quel est le prix d’un vélo électrique pliant ?

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 17

Pour un vélo électrique pliant, le prix n’est pas seulement une affaire de poids, de robustesse, de motorisation ou d’autonomie. Mais les chiffres ne mentent pas. Les meilleurs VAE pliants sont souvent les plus chers.

Vélo électrique pliant d’entrée de gamme.

Vous pourriez dénicher la perle rare pour 600 à 1 000 euros. Moma Bikes fait partie des marques les plus fiables en entrée de gamme. Bien entendu, l’autonomie de la batterie excède rarement 50 km et le diamètre des roues ne dépasse pas 16 pouces.

Vélo électrique pliant de milieu de gamme.

Comptez 1 000 à 1 500 euros pour un vélo électrique pliant de qualité. Sur certains modèles, la batterie est intégrée dans le cadre. Vous aurez le choix parmi les roues de 12, 16 ou 20 pouces. Les modèles bénéficient souvent d’une assistance électrique évolutive.

Vélo électrique pliant haut de gamme.

À partir de 1 500 euros, on parle de vélo électrique pliant haut de gamme. C’est cher, mais les fabricants vous proposent la totale : roues de 20, 24 ou 26 pouces, autonomie élevée, guidon et pédales repliables, moteur dans le pédalier et batterie dans le cadre.

La prime à l’achat

Certaines villes françaises la proposent, d’autres pas. Cependant, l’obtention de cette aide d’État est soumise à des conditions très strictes : moteur de 250 W maximum, vélo neuf, batterie au lithium et non au plomb, revente interdite pendant 365 jours après acquisition… Peu importe le prix de votre VAE, la prime n’excédera pas 200 euros.

Les meilleures marques de vélos électriques pliants

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 18

Selon nous, la meilleure marque de vélo électrique pliant pour la plupart des gens en 2020 est :

Weebike – Cette marque appartient à la Société Weebot, basée à Paris. Elle a été fondée pour permettre à sa maison mère de commercialiser des gammes complètes de vélos électriques et d’accessoires dédiés. Ses vélos électriques pliants comptent parmi les meilleurs en la matière.

comparatif : Les meilleurs vélos électriques pliants 19

Voici les autres marques que nous recommandons. Elles offrent, d’après nous, un rapport qualité/prix légèrement moins bon pour la plupart des gens, mais elles peuvent se révéler meilleures pour des gammes de prix (entrée de gamme, haut de gamme, …) et des besoins spécifiques.

BH – Cette marque vient d’Espagne où elle a été fondée par 2 frères. Spécialiste incontestée des vélos électriques, en particulier les VTT à assistance électrique, elle a décidé de se lancer dans les VAE pliant. Et vu le succès de l’Easygo Volt, cette incursion sur le segment des vélos pliables est un franc succès. 

Weebike – Marque assez récente, puisque fondée il y a une quinzaine d’années, Moma Bikes a rapidement réussi à se faire une place sur le marché très disputé de la petite reine. Ses vélos pliants, notamment électriques, se distinguent par leur rapport qualité/prix. Une très bonne marque pour débuter.

Yeep.mee – Lancée en 2019, cette toute jeune marque a une offre essentiellement basée sur les trottinettes électriques. Mais Yeep.mee propose également un vélo électrique pliant avec cadre suspendu, baptisé 1600 Le Citadin. Détenu par Cibox, ce constructeur français devrait faire parler de lui à l’avenir.

Dahon – Cette marque américaine détient deux tiers du marché mondial de vélos pliants, avec une très forte présence en Asie. Certes, son offre concernant la version électrique reste très limitée. Mais un modèle conçu par Dahon est souvent gage de qualité, d’où sa présence dans cette liste.

Vous faites partie des marques citées ?

Si vous faites partie des marques que nous recommandons, vous pouvez mentionner votre présence dans ce classement tant que vous faites un lien vers cette page. Si vous n'êtes pas dans ce classement et que vous pensez que vous auriez dû y figurer, vous pouvez nous faire parvenir un produit de test que nous évaluerons de façon objective.

Astuces

Ne laissez pas la batterie déchargée trop longtemps.

En effet, cela peut endommager les cellules. Si vous stockez le vélo pendant une longue période ou le préparez pour une hibernation, mieux vaut retirer la batterie. Si ce n’est pas possible, chargez-la à environ 60% de sa capacité avant de la stocker. Ainsi, elle se conservera mieux.

Portez des équipements de protection.

Sous assistance électrique, un vélo pliant atteint 20-25 km/h en fonction de votre coup de pédale. À cette vitesse, porter des protections adaptées vous évitera de finir aux urgences même si cela reste facultatif. Seul le port du casque est obligatoire.

Utilisez le chargeur fourni pour recharger la batterie.

Chaque fabricant livre son vélo électrique pliant avec un chargeur. Si pour une raison ou une autre, vous devez changer de batterie, assurez-vous que celle de rechange possède la même puissance et le même voltage. La prise devra également être identique en termes de format et de polarités. Dans le cas contraire, cela peut endommager la batterie.

Entraînez-vous à plier le vélo.

Un cycliste habitué à l’exercice n’aura besoin que de quelques secondes pour plier ou déplier son vélo. Vous l’aurez compris : le pliage se perfectionne par la pratique. Et pour vous entraîner, les marques proposent toutes des tutoriels vidéo, sans oublier la notice qui vous explique comment faire. Les vélos pliables se plient et se replient à seule force de vos bras. S’il vous faut un outil, on parlera plutôt de vélo décomposable.

Privilégiez un vélo avec une taille de roue adaptée à votre utilisation.

Comme nous l’avons déjà évoqué, les roues de 12 pouces sont faites pour les trajets inférieurs à 5 km. Les roues de 16 pouces absorbent un peu mieux les aspérités de la route. Les roues de 20 pouces offrent le meilleur rapport puissance/performances. Enfin, les roues de 24 et 26 pouces conviennent à une utilisation sportive. Mais des vélos pliants équipés de tels pneus ne sont plus vraiment compacts. 

FAQ​

Q. Quel vélo électrique pliant choisir ?

R. D’après nous, le meilleur vélo électrique pliant pour la plupart des gens est le BH Easygo Volt. Le Moma Bikes E16teen constitue le meilleur choix en dessous de 1 000 euros. Le Yeep.me 1600 Le Citadin offre le plus grand niveau de confort avec des roues de 16 pouces. Enfin, l’Eufab MiniPed et son cadre en X offre un pliage instantané et ultra compact.

Q. Comment choisir un vélo électrique pliant ?

R. Comme pour tout vélo électrique, il vous faudra tenir compte du moteur, de l’autonomie de la batterie et de l’assistance électrique. La taille des roues, le poids du vélo, la qualité de fabrication et le prix entrent également en compte au moment du choix.

Q. Quelle taille de roue pour mon vélo électrique pliant ?

R. Les fabricants proposent 4 tailles de roues : 12 pouces pour les courts trajets, 16 pouces pour davantage de confort, 20 pouces pour un excellent compromis en termes de confort et de vitesse, 24 ou 26 pouces pour la sportivité, notamment pour les VTT pliants électriques.

Q. Comment entretenir un vélo électrique pliant ?

R. Avant chaque sortie, vérifiez l’état des pneus. Si vous utilisez le vélo électrique pliant tous les jours, lavez-le une fois par semaine. À cette occasion, contrôlez les serrages de sécurité. N’oubliez pas de lubrifier la chaîne, le pignon et le plateau. Effectuez un contrôle périodique tous les 3 mois et rechargez la batterie toutes les 6 à 8 semaines.

Q. Combien coûte un vélo électrique pliant ?

R. Les prix vont de 600 à 2 000 euros, voire plus dans certains cas. En général, vous trouverez ce qu’il vous faut entre 800 et 1 800 euros. Les marques BH, Weebike, Moma Bike, Yeep.mee, Dahon et Racer Bike se démarquent particulièrement.