Les meilleurs vélos de route en 2020

Meilleurtest vit grâce à ses lecteurs : nous touchons parfois une commission quand vous achetez via nos liens (sans surcoût pour vous). C’est ce qui nous permet de rester indépendants. En savoir +.

La France compte 9 millions de cyclistes, avec des pratiques variées. Les amateurs de vitesse ne jurent que par le vélo de route, un modèle sport doté de pneus spécifiques et d’un cadre ultra léger en carbone ou aluminium. Pour une pratique occasionnelle ou la compétition, vous trouverez dans notre comparatif un large choix des meilleurs vélos de route en 2020, du pas cher au très haut de gamme.

comparatif : Les meilleurs vélos de route 1

Produits

30Produits analysés

Heures

30Heures investies

Sources

13Sources consultées

Avis

756Avis pris en compte

Notre sélection des meilleurs vélos de route en 2020 :

Pour savoir comment nous avons choisi, vous pouvez consulter la recherche.

Mis à jour le 1 juillet 2020 : Remplacement des 4 produits proposés pour cause d’épuisement. Rajout de rubriques concernant l’entretien d’un vélo de route et les tarifs proposés pour chaque gamme de prix.

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs vélos de route 2

Teammachine SLR 02​ : Le meilleur vélo de route en 2020

Le Teammachine SLR 02 aime autant la montagne que le plat. Équipé d’un cadre en carbone, d’une transmission Shimano Ultegra et de freins à disque hydrauliques, il s’agit du vélo de route idéal pour progresser.

Monté sur un cadre en carbone asymétrique au niveau de la fourche, des haubans et du boîtier, le BMC Teammachine SLR 02 est un vélo de route proche de la perfection. Son nouveau design permet un freinage optimal via les disques hydrauliques SM-RT800 160/140 mm. L’esthétique et l’aérodynamique ont aussi été retravaillées pour de meilleures pratiques cyclosportives.

Bête de course, le BMC Teammachine SLR 02 dérive du vélo titré sur le tour de France, les JO, les championnats du monde sur route et les classiques. Sa technologie de pointe, sa répartition de masse poussée à l’extrême ainsi que sa transmission Shimano Ultegra R8000 visent à la fois la performance pure et le confort d’utilisation. Sa version low cost, le BMC Teammachine ALR One, est également un must.

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs vélos de route 3

Triban RC520 Gravel LTD2​ : Le meilleur vélo de route d'entrée de gamme

Partez à l’aventure avec le Triban RC520 Gravel LTD2. Malgré le prix exceptionnellement bas, ce Gravel a beaucoup de caractère et s’avère très confortable. Sa vivacité et sa rigidité en étonneront plus d’un.

Les vélos Gravel se font rares, surtout depuis l’abandon de la marque B’Twin par décathlon. En vérité, l’offre a du mal à suivre la demande. Et quand un modèle comme Triban RC520 Gravel LTD2 apparaît, on ne boude pas son plaisir. Ce vélo de route est à la fois simple, cohérent, efficace, et tout ça pour moins de 1 000 euros !

La plupart des Gravel pas chers sont en total décalage avec la pratique. Il en va autrement pour le Triban RC520 Gravel LTD2. La transmission SRAM Apex n’est ni le plus rapide ni le plus léger, mais les vitesses se passent sans problème. Quant au monoplateau, il épargne de devoir réapprendre la gestion des plateaux, un pur plaisir en tout-terrain. N’hésitez pas à changer de roues pour une utilisation intensive.

Excellent

comparatif : Les meilleurs vélos de route 4

Trek Boone 7 Disc : Le meilleur vélo de cyclocross en 2020

Le Trek Boone 7 Disc convient à la ville, aux chemins de forêt et aux parcours de cyclocross. Son freinage impeccable et son dérailleur électronique sans fil se marient parfaitement avec sa nervosité et sa vélocité. 

De tous les vélos de cyclocross proposés par le constructeur américain Trek, le Boone 7 Disc est sans conteste le plus léger et le plus rapide. Équipé d’un cadre en carbone OCLV Série 600, il offre une maniabilité et une stabilité exceptionnelles. Grâce à cela, il franchit les planches, la boue et les bacs à sable comme si de rien n’était.

Trek a mis les petits plats dans les grands avec ce vélo très haut de gamme, véritable porte-étendard de la marque. Il dispose de la technologie IsoSpeed à l’avant et à l’arrière, de freins à disque hydrauliques SRAM Force Flat Mount ultra efficaces et d’une transmission monoplateau électronique sans fil Force eTap AXS de SRAM 12 vitesses.

Très bon

comparatif : Les meilleurs vélos de route 5

Trek Domane+ LT : Le meilleur vélo de route électrique

Il n’y a pas beaucoup de différences entre le Trek Domane+ LT et sa version mécanique. Son assistance électrique aide à mieux gérer l’effort, en particulier dans les côtes les plus brutales et les sorties les plus rapides.

On a parfois besoin d’un petit coup de pouce dans les côtes les plus brutales ou les sorties très rapides. Raison pour laquelle le vélo de route a fini par se mettre à l’électrique. Dérivant directement du Domane Disc 2020, le Trek Domane+ LT conserve la vitesse et le confort du Domane sur de longues distances. Le système IsoSpeed à l’avant et à l’arrière y est pour beaucoup.

Ce vélo avec cadre et fourche en carbone pèse moins de 14 kg, voire 10,7 kg si vous enlevez la batterie. Le moteur Azua Evation Drive Pack de 250 W offre une assistance électrique jusqu’à 25 km/h. Par ailleurs, la batterie a une autonomie de 104 km en usage continu. Et lorsque vous n’avez pas besoin de l’assistance, le système électrique peut être retiré en quelques secondes.

Voici un tableau comparatif récapitulant les points positifs et négatifs des produits que nous venons de vous présenter :

Le choix de la rédaction

comparatif : Les meilleurs vélos de route 6

machine SLR 02

Le meilleur vélo de route en 2020​

2 950 €*

Le meilleur pas cher

comparatif : Les meilleurs vélos de route 7

Triban RC520 Gravel LTD2

Le meilleur vélo de route d’entrée de gamme

999 €*

Excellent

comparatif : Les meilleurs vélos de route 8

Trek Boone 7 Disc

Le meilleur vélo de cyclocross en 2020

5 000 €*

Très bon

comparatif : Les meilleurs vélos de route 5

Trek Domane+ LT

Le meilleur vélo de route électrique en 2020

5 499 €*

* Prix constaté lors de la publication de l’article, le 1 juillet 2020.

Pourquoi nous faire confiance ?

Conformément à notre éthique professionnelle, ce guide d’achat est garanti 0% pub, 100% indépendant. Vous êtes donc assuré d’avoir une information objective sur les différents produits que nous présentons.

Pour réaliser ce guide, nous avons appliqué à la lettre notre méthode de travail habituelle :

  1. Nous avons comparé les comparatifs les plus sérieux du web français et international (Que Choisir, Consumer Reports, Best Reviews, etc.).
  2. Nous avons consulté les sites de toutes les grandes marques (BMC, Trek, Cannondale, etc.) et comparé les caractéristiques techniques de leurs produits.
  3. Nous avons pris en compte des centaines d’avis d’utilisateurs publiés tant sur des sites e-commerce que sur des sites spécialisés.
Au total, nous avons passé des dizaines d’heures à travailler pour vous offrir le guide d’achat le plus complet, synthétique et utile du web.

Comment choisir son vélo de route ?

comparatif : Les meilleurs vélos de route 10

Critère n°1 : Le matériau du cadre

Le matériau du cadre est un critère important, car cette pièce constitue la colonne vertébrale du vélo, l’élément qui relie la selle, les roues et les pédales. Un cadre solide mais léger est recommandé pour éviter les mauvaises surprises.

Les fabricants utilisent généralement 2 types de matériaux : l’aluminium et les fibres de carbone. L’aluminium est réputé pour sa solidité, sa légèreté et sa rigidité. Par contre, ce matériau absorbe moins les chocs comparé à la fibre de carbone. La plupart des vélos de route d’entrée ou de milieu de gamme sont équipés d’un cadre en aluminium.

Les fibres de carbone sont bien plus légères et absorbent mieux les chocs. Elles offrent une excellente capacité de transmission et plus de rapidité. En revanche, ce matériau coûte cher et s’avère plus difficile à réparer. Les vélos de coureurs professionnels sont pour la plupart équipés d’un cadre en fibres de carbone.

L’alliage de titane est également utilisé pour fabriquer des cadres de vélo de route. Il coûte très cher et concerne de très rares modèles sur mesure. Pour rendre le cadre utilisable, il faut associer le titane à l’aluminium. Mais même dans ce cas, la fabrication est complexe.

Critère n°2 : Les roues

Les roues comptent parmi les pièces les plus importantes d’un vélo de course. Leur poids influe sur la capacité de freinage et d’accélération. Mieux vaut choisir des roues légères. Au niveau du design, privilégiez les jantes plus profondes. En effet, plus elles sont profondes, plus les roues seront rigides et aérodynamiques.

Critère n°3 : Le type de vélo de route

On distingue 4 types de vélos de course, à savoir le vélo de route, le Gravel, le cyclocross et le triathlon. Le vélo de route est conçu pour rouler sur le bitume, parfait pour les amateurs de vitesse.

Le Gravel est plus agréable à conduire, avec une forme de son cadre moins extrême que celle des vélos de route. Il offre une position de conduite plus droite et se montre plus stable grâce à l’empattement important des roues et aux pneus plus larges. Il s’agit d’un savant mélange de vélo de route et de cyclocross.

Le cyclocross, justement, se trouve à mi-chemin entre le vélo de route et le VTT. Il permet de rouler sur tous types de surfaces. Enfin, il y a le vélo de triathlon, un vélo de route en plus aérodynamique. On le distingue à son cintre droit, son cadre à la géométrie agressive et ses jantes plus profondes comprenant moins de rayons.

Critère n°4 : L’utilisation prévue

Hormis la fréquence de vos sorties, déterminez à l’avance si vous prévoyez d’utiliser le vélo pour le loisir ou la compétition, si vous avez l’habitude de rouler sur le plat ou en montagne… privilégiez le confort pour une pratique occasionnelle et le loisir, notamment un cadre en aluminium, une selle ergonomique, un cintre plat et une potence de bonne longueur.

En revanche, pour une utilisation régulière et en vue d’une compétition, l’aérodynamisme et la légèreté auront la priorité. Un cadre en fibres de carbone est plus adapté, du fait de sa légèreté, sa rigidité, son niveau de confort, ainsi que la qualité de ses roues. Vous devrez aussi tenir compte de la transmission.

Si vous prévoyez de rouler en montagne, un pédalier double ou triple avec une grande cassette à l’arrière est de mise. Vous aurez plus de vitesse et vous pourrez grimper plus facilement dans les cols.

À noter

Un vélo de route est très délicat. Il faut l’entretenir avant et après chaque sortie, sans oublier de le nettoyer régulièrement en fonction de la fréquence d’utilisation et l’intensité des séances.

Les différents types de vélos de route

On peut diviser les vélos de route en 4 grandes familles : les vélos de route proprement dits, les cyclocross, les Gravel et les vélos de triathlon. De nombreux fabricants proposent une variante électrique ses vélos de route. On peut notamment citer le Trek Domane+ LT, qui dérive directement du Domane Disc 2020.

Le vélo de route

comparatif : Les meilleurs vélos de route 11

Conçu pour rouler sur le bitume et les pavés, ce vélo offre une position du corps sportive, très horizontale, mais pas confortable. Cette posture aérodynamique permet de donner un maximum de vitesse tout en minimisant la résistance au vent. Le vélo de route se remarque à son cintre caractéristique, ses roues fines et très roulantes ainsi que son cadre léger.

Avantages :

  • Conçu pour rouler sur des routes en bitume
  • Permet d’adopter une position aérodynamique pour maximiser la vitesse
  • Idéal pour l’entraînement et la course
  • Léger et rapide

Inconvénients :

  • Posture aérodynamique ne signifie pas confortable !

C’est pour qui ?

Le vélo de route est un must have si vous aimez la vitesse. Il convient essentiellement à l’entraînement et aux courses sur route.

Le cyclocross

comparatif : Les meilleurs vélos de route 12

Il s’agit d’un mix regroupant les points forts du vélo de route et du VTT. Le cyclocross est parfait pour prendre part aux courses cyclistes en hors-saison. Il roule sur du gazon, des chemins de terre, du bitume, du gravier… En dehors de la course, le cyclocross est utilisé pour l’entraînement ou les déplacements quotidiens, comme vélotaf.

Avantages :

  • Roule sur des surfaces variées : chemins, bitume, graviers, gazon…
  • Parfait pour la course de cyclocross, l’entraînement et le vélotaf
  • Efficace et stable
  • Position confortable mais sportive

Inconvénients :

  • Les rouleurs purs et durs n’aimeront pas !

C’est pour qui ?

Le gros avantage du cyclocross est sa faculté à rouler sur des surfaces très variées. Il est taillé pour les parcours intenses. En la matière, seul le Gravel peut tenir la comparaison.

Le Gravel

comparatif : Les meilleurs vélos de route 13

Le Gravel est à mi-chemin entre le vélo de route et le cyclocross. Sa polyvalence constitue son principal avantage. Son utilisation est agréable, notamment en raison du cadre plus court et moins extrême, offrant une position de conduit plus droite. Les pneus sont également plus larges, avec un empattement plus important pour mieux accrocher le sol.

Avantages :

  • Stable et accroche très bien le sol
  • Vélo d’endurance, d’entraînement et vélotaf
  • Roule aussi bien sur bitume que sur gravier
  • Offre une position sportive mais confortable

Inconvénients :

  • Moins polyvalent que le cyclocross

C’est pour qui ?

La plupart des amateurs de vélo pédalent pour le plaisir et/ou pour entretenir la forme. Si vous êtes de ceux-là, vous aimeriez sans doute une position de conduite plus droite et plus confortable. Le Gravel est tout indiqué.

Le vélo de triathlon

comparatif : Les meilleurs vélos de route 14

Ce vélo de route se remarque à son cintre droit et à la géométrie agressive de son cadre. Les angles plus prononcés ainsi que la tige de selle et le cintre bas améliorent l’aérodynamique. De cette manière, le triathlonien préserve ses forces après l’épreuve de natation et en vue de la course à pied à venir ! Notez les jantes profondes et les roues avec peu de rayons.

Avantages :

  • Vélo de route très aérodynamique
  • Idéal pour le triathlon et les courses chronométrées
  • Vélo d’entraînement et de compétition
  • Position agressive, pour une efficacité optimale

Inconvénients :

  • Peu confortable, surtout si vous roulez longtemps

C’est pour qui ?

Sur un vélo de triathlon, tout a été optimisé pour réduire la résistance au vent. Plus aérodynamique que le vélo de route, il n’est cependant pas fait pour les longs parcours.

Freins à étriers ou freins à disque ?

De nombreux vélos de route pas chers sont équipés de freins à étriers, également appelés freins sur jante. Les modèles haut de gamme utilisent cependant des freins à disque hydrauliques. Pour le cyclocross et le Gravel, les fabricants préfèrent également les freins à disque hydrauliques. Ces derniers arrêtent mieux le vélo et restent efficaces, peu importent les conditions climatiques.

Pourquoi acheter un bon vélo de route ?

comparatif : Les meilleurs vélos de route 15

Pour rester en forme

Faire du vélo est bénéfique pour la santé. C’est un sport complet qui fait travailler les muscles des cuisses, des jambes, des bras, du dos, etc. Environ deux tiers des muscles sont sollicités. La pratique du vélo est également bonne pour le souffle, le système cardiovasculaire et la tension. Elle améliore l’endurance et permet de garder la forme.

Pour déstresser

Le pédalage favorise le retour veineux et la circulation sanguine, mais aussi la souplesse, la coordination et l’équilibre. En conséquence, votre sommeil sera amélioré, ce qui va naturellement vous déstresser. Et quoi de mieux que partir à la découverte de magnifiques paysages et respirer de l’air frais pour lutter contre la déprime ?

Pour perdre du poids

Rouler sur vélo de route est une excellente alternative pour perdre du poids et affiner la silhouette. Vous brûlerez plus de calories, y compris au repos, tout en augmentant votre masse musculaire et votre métabolisme de base. Par ailleurs, finies les sensations de jambes lourdes, car le mouvement de pédalage améliore la circulation veineuse.

Nettoyage d’un vélo de route

comparatif : Les meilleurs vélos de route 16

Quand nettoyer et avec quels matériels ?

Il faut nettoyer après chaque sortie si vous utilisez le vélo de route de manière intensive. D’ailleurs, le simple fait de ranger le vélo à la maison nécessite un nettoyage minutieux. Si vous utilisez le vélo au quotidien, lavez-le une fois par semaine. Si vous le prenez 2 ou 3 fois par semaine, nettoyez-le tous les mois.  

Peu importe le prix du vélo, les équipements nécessaires à son nettoyage restent les mêmes. Il vous faudra notamment un seau, un chiffon propre et sec, des brosses pour vélo, des éponges, des sprays vélo ou des lingettes nettoyantes, un dégraissant, du lubrifiant vélo, de la graisse et de l’huile pour chaîne de vélo.

Installez le vélo et démontez-le

Avant de démonter le vélo, installez-le dans un endroit propre et sec. Il doit y avoir assez de place pour se déplacer sans problème. Un support vélo est vivement conseillé. Si vous n’en avez pas, contentez-vous de retourner le vélo ou posez-le contre un mur ou un arbre.

Enlevez les roues. Disposez le repose-chaîne sur la patte arrière droite du cadre de votre vélo. Si vous n’utilisez pas de support de vélo, enlevez les roues et laissez pendre délicatement la chaîne. Démontez ensuite les accessoires lavables, comme le bidon, la sacoche ou le GPS.

Le dégraissage

Appliquez du dégraissant vélo ou du dégrippant WD40 sur les pignons arrière, les plateaux et le dérailleur. Aidez-vous d’une brosse à poils souples. Essayez d’atteindre l’intégralité de la transmission tout en frottant délicatement.

Pour le dégraissage de la chaîne, vous avez le choix entre 2 options. La première consiste à brosser et frotter la chaîne en faisant tourner le pédalier. La seconde nécessite un boîtier nettoyant qui va frotter minutieusement le dessus, le dessous et l’intérieur de la chaîne.

Dans les 2 cas, laissez le dégraissant agir 5 min sur tous les endroits traités. En général, laisser au dégraissant le temps d’agir suffit pour préserver les pièces concernées. Mais si vous avez de gros dépôts noirs, il faudra laisser le produit agir plus longtemps.

Le premier rinçage

Commencez le rinçage si et seulement si le dégraissant a dissous la graisse. Rincez en particulier les zones dégraissées pour vous débarrasser du dégraissant. Le tuyau d’arrosage est conseillé, voire un nettoyeur haute pression avec un réglage modéré pour ne pas abîmer les composants fragiles. Un seau d’eau et une éponge suffisent pour le cadre et les roues.

Frottez les pièces

Les saletés les plus visibles devraient avoir disparu après ce premier rinçage. Il est temps de frotter avec de l’huile de coude et un nettoyant vélo. Appliquez le produit sur une éponge puis frottez la chaîne, les plateaux, les rayons et les roues. Préférez une brosse ronde pour les moyeux et les recoins difficiles d’accès. La brosse dure est indiquée pour les pignons arrière et les plateaux.

Le second rinçage et le séchage

Après voir frotté, effectuez un dernier rinçage afin d’éliminer toute trace de dégrippant ou nettoyant. En effet, ces produits auront un impact tout aussi néfaste que les salissures à long terme. N’hésitez pas à rincer abondamment, de haut en bas pour être sûr de ne rien rater.

Une fois le rinçage terminé, essuyez le vélo. Commencez par la chaîne, les étriers et les dérailleurs. Séchez ensuite le cadre et éliminez toute trace visible. N’hésitez pas à mettre le vélo à l’envers pour empêcher l’eau de stagner dans les tubes du cadre. Assurez-vous également que les trous d’aération sous le vélo soient bien débouchés pour évacuer l’eau.

À noter

Commencez par rincer votre vélo s’il a longtemps pris la poussière dans le garage ou a été caché sous une boue épaisse. De cette manière, vous pourrez le démonter et dégraisser plus facilement.

Graissage et lubrification d’un vélo de route

comparatif : Les meilleurs vélos de route 17

Après le nettoyage et une fois le vélo de route bien sec, il vous faudra lubrifier de nombreux éléments, en particulier la transmission. Les performances et la longévité du vélo en dépendent.

La chaîne 

Utilisez une huile spéciale chaîne, de préférence en silicone. Ce type d’huile est capable de pénétrer en profondeur jusque dans les maillons. Versez le lubrifiant au goutte-à-goutte tout en gardant la chaîne légèrement en mouvement. N’oubliez pas de régler pignons et plateaux pour répartir l’huile à tous les niveaux. Puis, tournez la chaîne dans les 2 sens.

Les câbles et les gaines

Versez une goutte d’huile à l’entrée et à la sortie des gaines de freins et de dérailleur. Actionnez les mécanismes concernés pour une meilleure pénétration de l’huile et une meilleure protection. Pour les autres éléments comme les câbles et les freins, du lubrifiant au téflon ou le spray WD40 feront l’affaire.

Les dérailleurs

Versez quelques gouttes d’huile du côté où le levier du dérailleur pivote. Cela vous préservera des blocages intempestifs tout en augmentant le couple de serrage. Visez particulièrement les articulations et les ressorts, mais n’abusez pas non plus !

Les freins

Une goutte sur le pivot des étriers de freins suffit. Pour les freins hydrauliques, purgez le liquide de frein périodiquement. Utilisez pour cela un set universel de purge de freins hydrauliques avec de l’huile minérale ou 1 L de liquide minéral de purge. Et enlevez les résidus du liquide de frein avec nettoyant pour freins à disque biodégradable.

Révision d’un vélo de route

comparatif : Les meilleurs vélos de route 18

Le serrage

Pour que tout soit en ordre sur votre vélo de route, prenez le temps de vérifier régulièrement le serrage de la selle et de la tige de selle, la potence, les attaches rapides ou écrous de roues, les leviers de freins, les manivelles et les pédales, les vis de fixation des dérailleurs ainsi que le panier, le porte-bagage et autres garde-boue.  

Profitez de ce moment pour vérifier le bon alignement du guidon et de la roue avant. Positionnez le guidon de façon classique, à un angle de 90° par rapport au cadre. La roue avant devrait être parfaitement parallèle au cadre si l’alignement est bon.

Les pneus

Avec le temps, les pneus perdent de la pression. Raison pour laquelle il faut vérifier la pression des pneus tous les mois. En général, la pression maximale d’un pneu est inscrite sur son flanc. Pour un vélo de route, elle varie entre 6 et 8 bars. Une pompe avec manomètre sera nécessaire pour gonfler à la bonne pression.

Observez s’il reste encore des rainures pour évacuer l’eau en cas de pluie. Dans le cas contraire, achetez un nouveau pneu. Vérifiez également la présence d’usure sur les flancs près de la jante. En général, cela signifie que le patin touche le pneu. Notez aussi que des fissures apparaissent sur les pneus secs. Cela survient après quelques années.

En dernier lieu, tournez chaque roue et visualisez l’alignement du patin par rapport à la jante. La jante bougera de droite à gauche si la roue est voilée. Cela peut ralentir le vélo, le faire trembler à haute vitesse ou continuer à se voiler et aggraver l’état de la roue. Enfin, il y a du saut si la jante bouge de haut en bas par rapport au patin.

Les câbles

Contentez-vous d’un examen visuel. Regardez les câbles pour détecter toute trace d’effilochage, en particulier sur l’écrou de fixation des dérailleurs. Vous devrez obligatoirement remplacer un câble effiloché. Profitez de ce contrôle pour vérifier l’état de vos gaines de câble.   

L’usure des dents et de la chaîne

Les plateaux, les pignons et les galets du dérailleur ont tous des dents. Vérifiez l’usure de ces dernières via un contrôle visuel. Des dents usées ou déformées peuvent provoquer un craquement au mauvais passage, un saut de chaîne, voire un déraillement. En cas d’usure importante des dents sur une pièce, remplacez-la.

Vérifiez également l’étirement de la chaîne avec un testeur d’usure de chaîne de vélo. Si vous n’en avez pas, tirez sur la chaîne quand elle se trouve sur le grand plateau. Elle reste collée si elle est neuve. Une chaîne étirée à partir de 1% est considérée comme usée. Continuer de rouler avec une telle pièce finira par abîmer les pignons ou les plateaux.

Le passage des vitesses

Le passage des vitesses termine la révision de la transmission. Si possible, servez-vous d’un pied d’atelier vélo. Réglez les butées comme il faut et passez les vitesses tour à tour. Tout est nickel si le changement se fait sans cliquetis. Dans le cas contraire, il faudra réparer ou remplacer.

Les freins

Si votre vélo de route a des freins à jante, contrôlez visuellement l’état des patins avant de rouler. Les patins usés n’ont plus de rainures apparentes sur les stries. Il faudra alors les remplacer. Vérifiez en même temps la position des patins, toujours centrés sur la jante et sans toucher le pneu ni être dans le vide.

Si votre vélo de route possède des freins à disque, contrôlez de visu l’usure des plaquettes. Remplacez-les s’il y a moins de 1 mm de garnitures. Vérifiez également le centrage du disque si besoin ainsi qu’un éventuel voilage. Enfin, nettoyez les plaquettes avec de l’acétone.

Si votre vélo de route est équipé de freins hydrauliques, repérez les fuites éventuelles de liquide de freins. N’oubliez pas de vérifier le point de contact. Sachez également que vous devez purger le système hydraulique une fois par an.  

La jante et les rayons

Réviser les jantes consiste essentiellement à détecter la présence d’impacts ou de fissures. Un impact survient généralement avec un pneu dégonflé. En cas de fissure ou d’impact important, remplacez la jante concernée.

En ce qui concerne les rayons, assurez-vous qu’aucun n’est cassé. Cela peut être dû à l’introduction d’un morceau de bois entre les rayons pendant que vous roulez, à une usure naturelle ou à une tension mal équilibrée. Ne roulez jamais avec un rayon cassé.

Repérez les jeux

Commencez par les moyeux des roues. En prenant la roue par la jante, secouez-la latéralement. Resserrez les cônes de la roue en cas de jeu, même minime. Vérifiez si la roue n’a pas été trop serrée en la faisant tourner. Une roue trop serrée n’aura pas une rotation naturellement fluide.

Pour trouver un jeu dans la direction, bloquez la roue avant avec les freins avant. Essayez ensuite d’avancer et de reculer, les mains posées sur le guidon. Votre direction a du jeu si vous sentez un mouvement d’avant en arrière. Vous devrez alors serrer ou desserrer la direction.

Pour finir, contrôlez le pédalier pour détecter la présence éventuelle de jeu. Saisissez la manivelle côté pédale et secouez-la latéralement. Ajustez le serrage du boîtier de pédalier si vous sentez du jeu. Un pédalier trop serré ne tournera pas correctement. Parfois, ce phénomène est réglé en graissant le mécanisme.

Quel est le prix d’un vélo de route ?

comparatif : Les meilleurs vélos de route 19

Plus le vélo de route coûte cher, moins il vous décevra. Les modèles très haut de gamme peuvent coûter 10 000 euros, voire plus.

Vélo de route d’entrée de gamme.

Certaines marques proposent des vélos de route à partir de 150-200 euros. Mais soyons honnêtes : leurs performances et leur qualité de fabrication laissent à désirer. Pour les week-ends modestes ou les trajets domicile-travail, 300 à 500 euros peuvent suffire. Comptez 800 à 1 500 euros pour un excellent modèle pas cher avec cadre en aluminium.

Vélo de route de milieu de gamme.

Les cyclistes passionnés de vélos de route voudront investir davantage. Le marché regorge notamment d’excellents vélos d’endurance, tous dotés de cadre en fibres de carbone. Pour une somme comprise entre 1 500 et 2 500 euros, vous n’aurez aucun mal à trouver un modèle correspondant à votre liste de souhaits.

Vélo de route haut de gamme.

Pour ceux qui recherchent un investissement de qualité premium, il reste le haut de gamme et le très haut de gamme. Vous dépenserez facilement 3 000 à 5 000 euros pour un vélo de route avec cadre en carbone et transmission Shimano Ultegra. Les modèles professionnels peuvent atteindre 10 000 euros, voire plus !

Acheter d’occasion, la fausse bonne idée

Le marché des vélos d’occasion se porte bien, notamment sur internet. Vous pourriez y dénicher un vélo de compétition revendu jusqu’à -70% du prix d’origine. Mais la difficulté à trouver des pièces, la mécanique subtile et les nombreuses évolutions rendent cette option très hasardeuse.

Les meilleures marques de vélos de route

comparatif : Les meilleurs vélos de route 20

Selon nous, la meilleure marque de vélo de route pour la plupart des gens en 2020 est :

BMC – Bicycle Manufacturing Company, BMC pour les fans, est un constructeur suisse fondé en 1986 par Bob Bigelow. À l’origine, il assemblait des vélos de la marque Raleigh. Les développements et innovations de la marque à partir des années 2000 en firent un acteur incontournable et multimédaillé du cyclisme sur route.

comparatif : Les meilleurs vélos de route 21

Voici les autres marques que nous recommandons. Elles offrent, d’après nous, un rapport qualité/prix légèrement moins bon pour la plupart des gens, mais elles peuvent se révéler meilleures pour des gammes de prix (entrée de gamme, haut de gamme, …) et des besoins spécifiques.

Cannondale – Appartenant à Dorel Industries, Cannondale propose une large gamme de vélos. On peut notamment citer les vélos de fitness, de montagne, de route, spécialisés, urbains et pour femmes. Ses nombreuses victoires sur les 3 grands tours illustrent qualité des vélos de cette marque basée en Pennsylvanie.

Specialized – Basée en Californie, Specialized propose des BMX, des vélos pour enfants, de montagne, de route, de fitness et pour femmes. Les prix varient de 750 à 7 500 euros pour les vélos de route. Cette marque jouit d’une très belle cote de popularité de par la vitesse de ses modèles mais aussi leur qualité de fabrication.

Triban – Cette marque résulte de la dissolution de la marque de vélos Gravel B’Twin, qui appartenait à Décathlon. Essentiellement guidés par le confort et l’envie de profiter du paysage, sans négliger la performance, les vélos Triban comptent parmi les plus raisonnables d’un point de vue rapport qualité/prix.

Trek – La Trek Bicycles Corp. fabrique des vélos depuis 1976. Basée à Waterloo, dans le Wisconsin, elle propose des vélos pour enfants, de montagne, de route, urbains et pour femmes. Ses vélos de route issus des gammes Domane, Madone et Emonda comptent parmi les plus connus et les plus appréciés.

Vous faites partie des marques citées ?

Si vous faites partie des marques que nous recommandons, vous pouvez mentionner votre présence dans ce classement tant que vous faites un lien vers cette page. Si vous n'êtes pas dans ce classement et que vous pensez que vous auriez dû y figurer, vous pouvez nous faire parvenir un produit de test que nous évaluerons de façon objective.

Astuces

Suivez attentivement les instructions d’assemblage.

La plupart des vélos de route, mais pas tous, exigent un montage plus ou moins complexe à la livraison. Lisez attentivement les instructions et prenez votre temps. N’hésitez pas à regarder des tutoriels vidéo en ligne. Et il n’y a aucun mal à demander de l’aide à un ami. Après tout, deux têtes valent mieux qu’une !

Mettez-vous à l’aise sur votre vélo de route.

Il y a quelques lignes directrices de base à suivre pour rouler confortablement et éviter les blessures. Obtenez une hauteur de selle optimale en plaçant le talon sur la pédale au point le plus éloigné de celle-ci. Votre jambe doit être droite, donc quand vous pédalez, il y a un léger pli. Adoptez aussi une légère flexion des coudes – vous saurez que la portée est juste si la roue avant disparaît sous le guidon pendant que vous roulez.

Visez une cadence de 70 à 90 tours/min.

Les experts nous disent qu’il vaut mieux maintenir une vitesse de pédalage ou cadence élevée dans une vitesse plus basse plutôt que de fournir un effort maximal dans une vitesse élevée. Le premier vous permettra de rouler plus vite et plus longtemps. Le dernier draine rapidement l’énergie.

Investissez dans des shorts de cyclisme pour les longues randonnées.

Les sièges des vélos de route ont un coussin très mince, pouvant paraître inconfortables. Si vous n’êtes pas habitué, il vous faudra du temps avant de ne plus remarquer le siège. Il existe des alternatives à l’apparence attrayante, mais inutiles sur de longs trajets. Ce qui fait réellement la différence, c’est une paire de shorts de vélo avec rembourrage à l’endroit même où vous en avez besoin !

Port du casque obligatoire.

Tous les coureurs cyclistes professionnels portent un casque et il y a une raison à cela ! Le vélo de route est conçu pour aller vite et la prise de risque est très tentante. Mais personnes n’est à l’abri d’une chute, d’un choc avec un autre véhicule ou d’un accrochage. Protégez-vous la tête avant d’imiter Peter Sagan, Sven Nys ou Chris Froome !

FAQ​

Q. Quel vélo de route choisir ?

R. D’après nous, le meilleur vélo de route pour la plupart des gens est le Teammachine SLR 02. Si vous cherchez le meilleur vélo de route d’entrée de gamme, nous vous conseillons le Triban RC520 Gravel LTD2. Ceux qui veulent un Gravel de qualité seront ravis par le Trek Boone 7 Disc. Enfin, le Trek Domane+ LT ne manquera pas d’attirer ceux qui débutent.

Q. Comment choisir son vélo de route ?

R. D’abord, tout est une affaire de cadre. Vous en trouverez en aluminium et en fibres de carbone. Il y a également les roues, de préférence légères et dotées de jantes profondes pour une meilleure aérodynamique. Tenez aussi compte du type de vélo de route : Gravel, cyclocross, triathlon, etc. Enfin, accordez une importance à l’usage prévu : entraînement, compétition, vélotaf ou autre.

Q. Quels sont les différents types de vélos de route ?

R. Sur le marché, on distingue les vélos de route proprement dits, les cyclocross, les vélos de triathlon et les Gravel. Chacun a ses avantages et inconvénients que nous détaillons dans la rubrique intitulée « Les différents types de vélos de route ».

Q. Comment entretenir un vélo de route ?

R. Il s’agit d’une tâche délicate, à faire régulièrement préserver les performances et prolonger la durée de vie du vélo. Dans les grandes lignes, l’entretien consiste surtout à nettoyer le vélo de route, à le graisser et le lubrifier, puis à contrôler visuellement les différents éléments. Pour plus de détails, consultez les rubriques « Nettoyage d’un vélo de route », « Graissage et lubrification d’un vélo de route » ainsi que « Révision d’un vélo de route ».

Q. Combien coûte un vélo de route ?

R. N’achetez jamais un vélo de route en dessous de 800 euros. Les prix vont de 1 000 à 5 000 euros. Comptez 5 000 à 10 000 euros pour le très haut de gamme et les modèles professionnels.

Q. Quelles sont les meilleures marques de vélos de route ?

R. Sans hésiter, on citera Cannondale, Specialized, Triban, BMC et Trek.

Anciens produits à considérer​

Tout le monde n’a pas forcément les moyens d’acheter les produits les plus récents. Dans cette partie, vous trouverez donc des produits recommandés dans les versions précédentes de ce guide. Ils peuvent constituer des choix intéressants, en particulier si vous parvenez à les trouver en promotion.

Phantom 2.0 de SAVADECK

28 juin 2020, raison : épuisé

La fabrication à base de fibre de carbone fait du SAVADECK Phantom 2.0 un vélo très léger. L’armature, les roues, la fourchette, la barre de poignée et la tige de selle sont conçues avec une matière de bonne qualité venue d’Asie. Ne pesant que 17,2 lb, soit 7,8 kg, cette bicyclette est ultralégère. La selle Fizik est très confortable et très prisée par les cyclistes professionnels.

Que vous soyez amateur ou professionnel, la conduite de ce vélo n’est pas du tout difficile. Le guidon de 420 mm x 31,8 mm est assez large pour procurer du confort au cycliste. Le système de vitesse et de freinage Shimano très efficaces offre beaucoup de plaisir dans la conduite. Quant à la roue, la matière très résistante vous garantit une conduite saine.

KS Cycling 230R

28 juin 2020, raison : épuisé

Que vous soyez débutant, cycliste professionnel, ou simplement amateur, le KS Cycling 230R est fait pour vous procurer les plaisirs de la conduite d’un vélo. Le cadre, le guidon et la tige de la selle en acier offrent un bon design sportif à la bicyclette. La jante aéro en aluminium dispose d’un indicateur d’usure. Très robuste, vous ne risquerez pas d’altérer ce vélo, même pour une utilisation quasi quotidienne.

Ce vélo est stable et léger. Ses roues de 28″ sont assez grandes pour faciliter sa conduite. Les pédales en résine très légères permettent d’économiser l’énergie de l’utilisateur. En plus, on peut ajuster l’allure du vélo, suivant 14 vitesses disponibles. Bref, il s’agit d’un vélo de bonne qualité à petit prix.

BEIOU CB013A

28 juin 2020, raison : épuisé

Vous pouvez faire une balade agréable à bord du BEIOU CB013A grâce à sa légèreté. Ne pesant que 18,3 lb, ce vélo est idéal pour faire des courses ou simplement pour vous servir de compagnon de route. Le matériel à base de fibre de carbone Toray T800-M40 offre un design élégant à la bicyclette. La taille de la cadre est ajustable entre 50 cm et 56 cm, afin d’adapter le matériel à la taille du cycliste.

Quant aux systèmes de contrôle de vitesse et de freinages, ils proviennent de la gamme 105 5800 de Shimano. Le cycliste a le choix parmi les 11 vitesses disponibles, s’il veut se déplacer lentement ou plus vite. Pour les freins, la méthode C-Brake est adoptée par le matériel pour offrir plus de sérénité et de sécurité à son utilisateur.

HERD 6.0 de SAVADECK

28 juin 2020, raison : épuisé

Avec un bon système de freinage et des dérailleurs bien conçus, ce vélo permet une conduite stable. Ses pièces et ses composants sont fabriqués par l’entreprise japonaise Shimano. Il comprend 22 vitesses pour contrôler votre allure lors de vos déplacements. Le système de freinage V-brake à l’avant et à l’arrière permet de freiner facilement, en toute sérénité.

La selle de vélo est en cuir et est très ergonomique. Le guidon à base de fibre de carbone est d’une bonne dimension pour vous procurer du confort. Facile à assembler, vous pouvez démonter le vélo pour pouvoir le ranger ou l’emporter lors de vos voyages par exemple.

Historique

29 juin 2020 : Rajout de 3 rubriques supplémentaires à l’article.

28 juin 2020 : Remplacement des 4 vélos proposés.

22 février 2020 : Mise à jour complète de l’article.